La chronique de Georges Bertola du 16 janvier 2008
Nemet - Rajkovic, Championnat de Yougoslavie 1975 ; Nemet - Unzicker, Augsburg 1979 ; Spassky - Nemet, Lugano 1983 ; Klovans - Nemet, Bienne 2005 ; Horn (2145) - Fmeck MI (2431), Zurich 2007 et Cherniaev (2487) - Jenny (2529), Zurich 2007.

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 16 janvier 2008

http://www.tribune.ch/

YVAN NEMET N'EST PLUS

LE GM d'origine yougoslave Yvan Nemet, né à Sombor le 14 avril 1943, nous a quitté le 16 décembre, victime d'une crise cardiaque.
Il obtint le titre de Maître International en 1976, celui de Grand Maître en 1978 et devint champion de Yougoslavie l'année suivante. Au début des années 80, il vint s'installer en Suisse et remporta le très fort Open de Bienne en 1982. Devant les bouleversements qui précédèrent l'éclatement de la Yougoslavie, il opta pour la naturalisation et devint champion suisse en 1990.
Très actif au sein du club bâlois de Birsek il entraînait plusieurs juniors et participait à de nombreuses compétitions. Il obtint l'un de ses derniers grand succès à Bâle il y a cinq avec le titre de champion fédéral.


Voici quelques parties pour honorer sa mémoire.


NEMET - RAJKOVIC
Benoni A75, Championnat de Yougoslavie 1975

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 c5 4.d5 exd5 5.cxd5 d6 6.e4 g6 7.Cf3 Fg7 8.Fe2 0-0 9.0-0 a6 10.a4


Une variante de la Benoni qui s'impose de nos jours même si à l'époque elle était considérée comme un peu trop passive puisqu'elle se limite à un développement logique des pièces sans chercher à contrer immédiatement le jeu noir. Elle faisait l'objet de recherches importantes de la part des joueurs yougoslaves et porte depuis le nom de leur plus grand joueur de la deuxième moitié du XX siècle, Svetozar Gligoric.


10...Fg4


Les noirs engagent la lutte pour le contrôle de l'importante case « e5 ».


11.Cd2 Fxe2 12.Dxe2 Cbd7 13.Cc4 Cb6 14.Ce3 De7 15.a5 Cbd7 16.Cc4 Ce5 17.Cxe5


La variante critique survient selon le GM Paskis après 17.Cb6 Tae8 18.Fg5 h6 19.Fh4 g5 20.Fg3 Cfd7 21.f4 gxf4 22.Cxd7 Cxd7 23.Txf4 avec une position peu claire. Tout cela fut rejoué ou presque dans une partie Harikrishna-Bu Xiangzhi (Lausanne 2001).


17...Dxe5 18.f4 De7 19.Fd2 Tfe8 20.Tae1 Cd7


Selon Psakhis les chances sont égales, la légère domination centrale blanche est solidement contrée par l'excellent contrôle de la case « e5 ».


21.Rh1





Ce coup prophylactique, qui évite toute mauvaise surprise via la diagonale « a8-g1 », illustre cette notion relative d'égalité où tout est encore possible.


21...b5


Mettre la solidité du centre à l'épreuve avec la poussée « f7-f5 » est sans doute à considérer.


22.axb6 Cxb6 23.Dd3


La dame se soustrait à l'action des pièces lourdes exercée sur la colonne « e » et empêche ainsi des variantes axées sur la suite tactique « ...Fxc3 » et « ...Cxd4 ».


23...Db7!


La dame améliore sa position avec un œil sur le centre et le pion « b2 » dans le viseur.


24.e5?!


Cette rupture est trop optimiste et compromet la solidité du pion « d5 ».


24...dxe5 25.f5 c4


Plus précis était 25...Tad8! 26.fxg6 hxg6 27.Fg5 et ici une analyse de Nemet et Rukavina se poursuit avec 27...Td6 28.Ce4 Txd5 29.Dh3 Cd7? (29...f5!? 30.Cf6 Fxf6 31.Fxf6 est peu clair) 30.Txf7!! Rxf7 31.Dh7 Cf8 (31...Db5 32.Fh6 Tg8 33.Cg5 +-) 32.Tf1 Re6 33.Dh3 mat.


26.De4 Cd7


Il fallait peut-être préférer 26...Cc8!? avec l'idée « ...Cd6 » qui évitait d'affaiblir la défense de la 7ème rangée.


27.Fc1 Tac8 28.Dh4


La dame devient très active et 29.f6 ou 29.Fh6 sont des menaces qui permettent d'accentuer la pression sur l'aile roi.


28...f6 29.fxg6 hxg6 30.Fh6 f5 31.Ce4!!


Extraordinaire, avec leur coup précédent les noirs visaient justement à interdire cette case au cavalier.





31...fxe4?


L'ouverture de la colonne « f » va s'avérer fatale mais trouver une bonne défense était loin d'être une évidence. Par exemple : 31...Dxd5?! 32.Fxg7 Rxg7 33.Td1 Tc6 34.Td6 et l'activité des pièces blanches est sans doute décisive. Fritz propose 34...fxe4 (34...Dc7 35.Txg6 +-) 35.Tff6 Dxd6 36.Txd6 Tc7 37.Dxe4 Cf6 avec des ressources pour essayer de tenir la position. La meilleur possibilité doit être 31...Db6 32.Fxg7 Rxg7 33.Cg5 Th8 34.Ce6 Rf7 35.Dg3 pointé par Nemet et Rukavina et ici 35...Th5!? (35...Tcg8 36.Txe5! Nemet) 36.Txe5! Db8! (36...Cxe5? 37.Dxg5 Tg8 38.Te1 +- avec menace de mat des épaulettes après 39.Cg5) 37.d6 et le roi noir restait très exposé.


32.Fxg7 Rxg7 33.Tf7!!


Une pointe superbe qui force un réseau de mat.


33...Rxf7 34.Dh7 Rf6 35.Tf1 Rg5 36.h4 Rg4 37.Dxg6 Rxh4 38.Dh6 Rg4 39.Dh3 Rg5 40.Tf5 1-0


Voici une partie originale basée sur les propres commentaires de Nemet extraits de l'Informateur.


NEMET - UNZICKER
Augsburg 1979, Ouest-indienne E18

1.d4 Cf6 2.Cf3 e6 3.g3 b6 4.Fg2 Fb7 5.0-0 Fe7 6.c4 0-0 7.Cc3 Ce4 8.Fd2 Ff6


Assez populaire à l'époque les noirs s'opposent à la rupture « d4-d5 » en menaçant d'échanger 2 fois sur « c3 » mais 8...f5 pour assurer la position du cavalier a la préférence de nos jours.


9.Tc1!?


Renouvelle la menace, ce coup reste critique selon les connaissances actuelles.


9...d6


Le plus tranchant est 9...c5!? 10.d5 exd5 11.cxd5 Cxd2 12.Cxd2 d6 qui amène des positions type Benoni où les noirs disposent d'une majorité sur l'aile dame et la paire de fous mais le caractère relativement fermé de la position offre de bonnes perspectives aux cavaliers.


10.d5!?


Une nouveauté, à l'époque la référence était 10.Dd2 Cxd2 11.Dxd2 Cd7 12.Tfd1 De7 13.Ce1 Fxg2 14.Rxg2 Tfd8 15.Cf3 += Andersson-Sanguinetti (Bienne 1976). Un cauchemar pour Sanguinetti car cette partie avait été ajournée à trois reprises avant de permettre à Andersson de remporter la victoire au 108ème coup.


10...Cxd2 11.Dxd2 Cd7 12.e4


Cette consolidation du centre assure une nette domination aux blancs et invitent les noirs à jouer 12...e5 avec une position fermée qui handicape quelque peu la paire de fous.


La pratique retient 12.Cd4 Fxd4 13.Dxd4 e5 (Sans le fou noir cette poussée trouve plus de justification) 14.Dd2 a5 15.b3 De7 16.e4 Cc5 17.Tce1 g6?! (17...Fc8) 18.f4 += Pinter-Ribli (Budapest 1981)


12...Cc5 13.Tfe1 a5 14.e5


Les blancs se battent pour conserver l'initiative.


14...dxe5 15.Ce5 Te8


Nemet indiquait 15...Fxe5 16.Txe5 Df6 17.f4 De3 += Cela semble correct car 18.Cd7 permet 18...dxe6! 19.Fxg2 exd7 et apparemment les noirs ne peuvent tirer profit de l'affaiblissement des cases blanches après 20.Fa8 (20...Dc6 21.Cd5) Td1 21.Dc6 Cd5! etc.


16.Cg4 Fxc3 17.Dxc3 exd5 18.Txe8 Dxe8 19.cxd5 Da4 20.Ce3





20...Db4


Après 20.Dxa2? 21.Cf5 f6 22.Te1 conduisait à un avantage décisif selon Nemet. Bien sûr le pion « d5 » est tabou mais il m'a fallu un certain temps pour comprendre, avec l'aide de Fritz, que 22...Rh8 est réfuté par le brillant 23.Cxg7!! Rxg7 24.Te7 Rg6 (24...Rg8 25.Dc2 +-) 25.Dc2 f5 26.h4!! +- et le roi noir ne peut assumer seul sa défense, la menace est 27.Dc3 Tg8 28.h5 qui décide.


21.Dc2 Te8


Sanctionné par un « ? » par Nemet qui suggérait 21...a4 comme offrant des chances égales.


22.a3 Dd4 23.Td1 Da4?


À nouveau Nemet propose une variante intéressante après 23...De5 24.b4 axb4 25.axb4 Ca6 26.Dc4 avec un cavalier à la bande particulièrement mal placé pour les noirs face à des pièces blanches parfaitement coordonnées. Rien n'est toutefois encore décisif après 26...Fc8!?


24.Dxa4 Ca4 25.d6!!





Après l'échange des dames ce pion, qui va devenir passé, va tenir le rôle principal.


25...Fxg2 26.dxc7 Fb7 27.Td8 Rf8?


Plus coriace était 27...Tf8 28.Tb8 Fa6 29.Cd5 f6 30.b3! Cc5 31.b4 axb4 32.axb4 Ce6 33.b5 Fc8 34.Txb6 Rf7 35.Tb8 +- et les 2 pions passés offrent d'excellentes chances de gain.


28.Cf5!


Verrouille « e7 » et menace 29.Cd6!


1-0


SPASSKI - NEMET
Lugano 1983, Sicilienne B20

1.e4 c5 2.b3 Cc6 3.Fb2 e5 4.Cc3 d6 5.g3


Spasski décide de quitter les sentiers battus et de louvoyer avec un développement rampant. Ici 5.f4!?, pour s'attaquer au mur de pierre et redonner de la dynamique au fou de cases noires, est considéré comme critique.


5...g6 6.Fg2 Fg7 7.Cge2 Cge7 8.0-0 0-0 9.Cd5 f5! 10.exf5 gxf5 11.d3 Fe6 12.Cxe7 Dxe7


Le traitement de l'ouverture de la part des blancs ne marquera pas l'histoire. Les noirs ont le meilleur développement et une nette supériorité au centre.


13.f4 Tae8 14.Dd2 Dd7!?


Initie une manœuvre intéressante pour provoquer l'échange des fous de cases blanches ce qui affaiblira le roi adverse.


15.Tae1 Ce7 16.a4


Sur 16.Cc3 b5!? est certainement une riposte adéquate.


16...b6 17. Fa1


Un coup d'attente, Spasski spécule sur une erreur de son adversaire pour obtenir quelque chose.


17...Fd5


Alors que Nemet réalise son objectif.


18.Fxd5 Cxd5 19.Cc3 Ce7!?


Les noirs manifestent l'intention de jouer pour le gain en évitant de trop simplifier. Le cavalier se dirige vers l'aile roi avec pour objectif de collaborer à affaiblir davantage la position du roi.


20.Cd1 Cg6 21.fxe5!? dxe5





Les blancs ont provoqué des pions pendants chez l'adversaire, il est encore difficile de juger s'ils sont forts ou faibles.


22.Ce3?!


Une provocation qui accélère le déroulement de l'attaque noire.


22...f4! 23.Cc4 Tf5 24.Te4


Le pion « e5 » est faible mais c'est la position peu confortable du roi blanc qui fait pencher la balance du côté de l'attaquant.


24...Tef8 25.Tfe1 fxg3 26.hxg3 Df7


Cette puissante batterie sur la colonne « f » illustre le triomphe du concept de Nemet. L'invasion de la 2ème traverse est inévitable.





27.Dg2!?


Peut-être la meilleure chance pratique car si 27.Cxe5? Cxe5 28.Fxe5 Tf1 gagnait la dame.


27...Tf2 28.Dh3 Txc2 29.Cxe5!


Les blancs trouvent des ressources pour rester la tête hors de l'eau.


29...Fxe5


Les noirs veulent conserver le cavalier pour assurer la sécurité de leur propre roi.


30.Fxe5 Df2 31.Rh1


Les noirs ont déjà le perpétuel.


31...Tf5 !?
Certainement joué avec le souci d'éviter l'intrusion de la dame sur « e6 » qui permet l'échange des dames ou de donner l'échec perpétuel.
Une possibilité intéressante était aussi 31...h6!? pour donner une case de fuite au roi après 32.De6?? (32.Fd6!? Tf7 33.T4e3 résiste) Rh7 et les noirs gagnent après 33.Dh3 Df3 34.Rg1 Ch4!! -+ avec la menace imparable 35...Tg2.


32.Fd6 Df3 33.Rg1 Df2 34.Rh1 h5


À double tranchant car la position du roi noir va se retrouver affaiblie, 34...Td2 était plus solide et posait des problèmes après 35.Te8 Rg7 36.T8e7 Tf7 et la faiblesse des pions blancs permettait de poursuivre la lutte pour le gain.


35.Te6 Rg7


Le coup intermédiaire 35...Df3!? permettait de renforcer la coordination des pièces noires.


36.g4?! Tg5?


36...Tf6! conservait des chances de gain.


37.gxh5 Txh5





38.Txg6!


Force le perpétuel après 38...Rxg6 39.Te6 Rg7 (f7) 40.Te7 etc.


1/2-1/2


Une partie aventureuse face à un ex-champion du monde des vétérans où j'ai eu le privilège d'assister au dénouement plutôt inattendu.


KLOVANS - NEMET
Défense Russe C43, Bienne 2005

1.e4 e5 2.Cf3 Cf6 3.d4 Cxe4 4.Fd3 d5 5.Cxe5 Cc6


Au prix de l'affaiblissement de la structure, les noirs veulent déloger l'une des pièces les plus actives du jeu blanc ; c'est la raison pour laquelle la théorie préfère 5...Cd7 avec le même objectif.


6.Cxc6 bxc6 7.0-0 Fe7 8.Te1 f5?!


Expérimental mais apparemment quelque peu affaiblissant, Yusupov préfère 8...0-0 9.Fxe4 dxe4 10.Txe4 et ici :
a) 10...c5 11.d5 Fb7 12.c4 c6 13.Cc3 Ff6 mais 14.d6! semble très prometteur.
b) 10...Ff6 11.Cc3 c5 12.Fe3 Tb8 13.dxc5 Ff5 14.Tf4 Dxd1 15.Cxd1 Fxc2 16.Ta4 a6 += Belikov-Tolstikh (Alushta 2004)


9.f3


9.Dh5!? qui affaiblit davantage l'aile roi est à considérer.


9...Cf6 10.c4 0-0 11.Cc3 Rh8 12.Ff4 Tb8 13.b3 Fb4 14.Tc1 c5?!


Provoquer l'ouverture du jeu, alors que les blancs sont mieux développés, est plus que douteux.


15.dxc5?!


Le sacrifice de qualité qui survient après 15.Cxd5! Cxd5 16.exd5 Fxe1 17.Dxe1 Dxd5 18.Fe5! avec les menaces 19.Txc5 et 19.Dg3 doit être une suite critique.


15...Ch5 16.Fe5 Fxc5 17.Rh1 f4 18.Fb1





18...Cg3! 19.hxg3 fxg3?!


Plus précis était 19...Dg5! qui introduisait une menace de mat et si 20.Fd4 Fxd4 21.Dxd4 Dh6 22.Rg1 fxg3 avec une position difficile pour le roi blanc comme le montre les variantes suivantes :
a) 23.Dxa7? Fg4 -+
b) 23.Dxd5? Fb7 24.Dd3 Dh2 25.Rf1 Txf3! -+
c) 23.Cxd5!? c5!? (pour dévier la dame du contrôle de la case « g7 » car si 23...Fh3 24.Te7) 24.Dxc5? (24.Dd3 Ff5 25.De3 Fh3 toujours avec attaque) Txf3! -+


20. Fxg3 Tb6!? 21.Fh2 Dh4 22.Te2 Th6 23.g3 Dxg3 24.Tg2 Dh3 25.Cxd5 Txf3 26.Tc3?


Après 26.De2!? c6 27.Cc3 la position était loin d'être claire, par exemple 27...Te3 28.Dd2 Td6 29.Db2 Fg4! et la dynamique exercée par les pièces noires offre d'excellentes perspectives si 30.Ce4 Te2! 31.Dxe2 (31.Txe2 Ff3! 32.Tg2 Tg6 33.T1c2 Fd4 -+) Fxe2 32.Txe2 Df3 33.Tg2 Td1 34.Txd1 Dxd1 avec au minimum l'échec perpétuel.





26...Dxg2!! 27.Rxg2 Tf2 28.Rg1 Td2 0-1

DOUBLÉ HELVETIQUE A L'OPEN DE ZURICH

Depuis plus de 30 ans chaque année, pendant la période de Noël, se dispute ce traditionnel Open et ceci grâce aux efforts répétés de Georg Kradolfer, cheville ouvrière de l'organisation.
Jusqu'à ce jour, seul le GM autrichien Klinger et le GM ukrainien Tukmakov ont réussi à s'imposer à 4 reprises.
Il faut maintenant ajouter au palmarès notre numéro un national, Yannick Pelletier, qui égale à lui seul la performance de l'ensemble des joueurs suisses. Hug (1977), Wirthensohn (1989), Milov (en 1993 sous le drapeau d'Israël) et Jenni (2007) ont réussi à remporter ce très fort Open.

Classement après 7 rondes :
1-2. Jenni Florian g (SUI 2529) et Pelletier Jannick g (SUI 2630) 6 points. 3-6. Benkovic Petar m (SRB 2469), Shengelis Davit g (GEO 2565), Likavsky Thomas g (SVK 2496) et Kurmann Oliver m (SUI 2396) tous 5,5 points. 7-16. Klauser Markus m (SUI 2384), Zude Arno m (GER 2439), Fleck Jürgen m (GER 2431), Cherniaiev Alexander g (RUS 2487), Knoedler Dieter f (GER 2371), Pikula Dejan g (SCG), Kelecevic Nedeljko m (BIH), Moor Olivier m (SUI 2365), Bjarnason Oskar (ISL 2278) et Andersson Ulf g (SWE 2528) tous 5 points. 117 particpants.
L'Open général est remporté en solitaire par Gabersek Albert (SUI 2011) avec 6,5 points devant 234 participants.

Voici une miniature étonnante, perdre avec les blancs en une quinzaine de coups et accuser un terrible retard de développement dans un gambit Roi... Sans doute une partie du matin où pour certains joueurs c'est encore le milieu de la nuit.

HORN (GER 2145)-FLECK MI (GER 2431)
Gambit Roi C33, Zurich 2007

1.e4 e5 2.f4 exf4 3.Fc4


Ici 3.Cf3 est presque de rigueur, ce coup actif, qui vise la case faible « f7 », invite à jouer 3...Dh4 car après 4.Rf1 suivi de 5.Cf3 cela permet d'accélérer le développement.


3...Cc6!?


Probablement l'un des coups les moins analysés par rapport aux possibles 3...Dh4, 3...f5, 3...d5 ou 3...Cf6 qui a la préférence du point théorique. Voici un exemple récent 3...Cf6 4.Cc3 c6 5.Fb3 d5 (limiter l'action du fou de cases blanches est l'idée de la variante) 6.exd5 cxd5 7.d4 Fb4 8.Fxf4 Ce4 9.Cge2 0-0 (9...Fg4!?) 10.0-0 Fxc3 11.Cxc3 Cxc3 12.bxc3 Fe6 13.Df3 Cc6 14.Tae1 Dd7 = Ovetchkin-Sakaev (Coupe de Russie 2007)


4.d4!?


4.Cf3 transpose dans les variantes connues et si l'on se réfère à l'Encyclopédie on est largué avec ce coup.


4...Cf6 5.e5


Dans l'esprit du gambit roi préférable doit être 5.Cc3!? pour privilégier le développement et si 5...Fb4 6.Cge2 Cxe4 7.0-0! est conforme à la vision romantique où les pions doivent se sacrifier pour dynamiser la valeur des pièces nobles de la 1ère rangée comme le montre la variante 7...Cxc3 8.Cxc3 Fxc3 9.bxc3 d5 10.Fd3 g5 11.Tb1 suivi de 12.Dh5 ou 12.Fa3 avec des compensations pour les pions sacrifiés.


5...d5!


Il est intéressant de voir que le très jeune Alekhine s'est laissé embarquer dans une variante matérialiste après 5...Ce4?! 6.Fxf4 Dh4 7.g3 Cxg3 8.Fxg3 De4 9.Rf2 Dxh1 10.Cc3 Ce7 11.Dd3 Dc6 12.Cf3 h6 13.e6! +-Andriyasshev-Alekhine (Corresp. 1903)


6.exf6?


Il faut sans doute conserver le fou, voici une variante attribuée à Keres 6.Fe2 Ce4 7.Fxf4 f6 8.Cf3 fxe5 9.Cxe5 Cxe5 10.Fxe5 Fb4 11.c3 0-0! 12.cxb4 Dg5 13.g3 De3 avec avantage noir. Fritz réfute avec 14.Db3! =
J'extrais de la pratique récente 6.Fb5!? Ce4 7.Fxf4? (7.Cf3!?) et ici au lieu de 7...Fe7?!, joué dans la partie Tiller-Kennaugh (Angleterre 2007) 7...Dh4 8.g3 Cxg3 9.Fxg3 De4 10.Rf2 Dxh1 avec des pièces noires très actives est certainement avantageux pour les noirs.


6...dxc4 7.d5?





Assez paradoxal, 6 coups de pions sur 7 de la part des blancs et la seule pièce développée a disparu de l'échiquier.


7...Ce5 8.fxg7?


Ouvre une colonne au service des noirs tout en accélérant le développement, la punition sera exemplaire.


8...Fxg7 9.Cf3 Fg4 10.0-0 Dd6 11.Cc3 0-0-0


La mobilisation des pièces est terminée et les noirs exercent un clouage
très désagréable.


12.Rh1? Cxf3 13.gxf3 Fh3 14.Tg1 Fxc3 15.bxc3 Thg8 0-1


CHERNIAEV (RUS 2487) - JENNI (SUI 2529)
Partie Italienne C54, Zurich 2007

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Fc5 4.c3 Cf6 5.d3


Le « giuoco pianissimo » une approche positionnelle qui conduit à des schémas que l'on retrouve dans la partie espagnole.


5...a6


Un petit coup utile pour assurer une case de repli au fou des cases noires tout en préparant « ...Ca5 » pour liquider le fou de cases blanches.
Une erreur est 5...d5?! 6.exd5 Cxd5 7.b4! Fb6 8.b5 Ca5 9.Cxe5 car 9...De7?! est réfuté par 10.0-0! etc.


6.Fb3 Fa7


Sur 6...0-0 7.Fg5 h6 8.Fh4 Fe7 9.Cbd2 d6 10.Fg3 Te8 11.Cf1 Ff8 Tiviakov-Marin (Reggio Emilia 2007)


7.0-0 h6!? 8.Fe3!?


Cette invitation à ouvrir la colonne « f » est apparue récemment par rapport à l'usuel 8.Cbd2 très analysé.


8...d6 9.Cbd2


Jouer le prophylactique 9.h3?! avant que les noirs n'aient roqué est dangereux comme le montre la partie Khamrakulov-Vallejo Pons (Pamplona 2007) 9...g5! 10.Fxa7 Cxa7 11.d4 De7 12.Cbd2 g4 13.hxg4 Cxg4 14.dxe5 dxe5 15.g3 Tg8 16.De2 Fd7 17.Tad1 0-0-0 avec un jeu noir prometteur.


9...0-0 10.h3 Ce7


Pour transférer le cavalier sur l'aile roi.
Possible doit être 10...Fxe3 11.fxe3 d5 12.exd5 Cxd5 13.De2 Fe6 14.Fc2 f5 etc.
Une partie Kudrin-Benjamin (USA 2007) se poursuivit avec 10...Te8 11.d4 exd4 12.cxd4 Fd7 13.Te1 Ce5 14.Fc2 c6 15.f4 Cg6 16.Df3 c5 17.Cf5 d5 18.Cd6 dxe4 19.C2xe4 Dxe4 20.Fxe4 Fg4 21.hxg4 Dxd6 et les noirs réussirent à annuler dans cette position difficile.


11.Ch4


Empêche le cavalier de s'installer sur « g6 ». Sans les poussées « h3 » et « h6 » une partie Sadvakasov-Melkunyam (Dubai 2007) se pourssuivit avec 10...Cg6 11.Cxg6 hxg6 12.Fxa7 Txa7 13.f4 c6 14.Df3 Db6 15.Rh1 Fg4 16.Fe2? fxe5 17.Fxf1 exf6 18.Fxg2 Rxg2 19.d5 fxg7 +-


11...g5


À double tranchant mais si 11...Fe6 12.Fxa7 Txa7 13.f4 += avec initiative.


12.Df3 Rg7 13.Cf5 Fxf5 14.exf5 d5 15.Fxa7 Txa7





Les noirs ont obtenu un centre imposant mais la pression exercée par les pièces blanches rend cette construction fragile sans compter l'aile roi affaiblie. Une suite possible est 16.Tfe1!? Cc6 17.Cf1 Dd3 18.Ce3 Td8 19.Cg4 +=.


16.Tae1 Cc6 17.h4!? g4 18.Dg3 Rh7 19.De3?!


Continuer la poursuite du travail de sape avec 19.c4!? était à considérer.


19...Ta8


Maintenant la tour est nettement mieux placée sur la 8ème traverse.


20.f4!? exf4


Ouvrir la colonne « g » avec 20...exf3!? était à double tranchant.


21.Dxf4 Tg8 22.g3 Ch5 23.Df2 Dd6 24.Rh2


À l'issue de manœuvres quelque peu acrobatiques, les noirs ont obtenu une position prometteuse.


24...Ce5! 25.Fc2??


Une gaffe mais après 25.Te3! Cf3 26.Cxf3 gxf3 27.Txf3 Tg4 28.Rh3 Tag8 l'activité des pièces noires compense le pion sacrifié.


25...Cf3! 26.Cxf3 gxf3 27.Tg1 Tg4 28.Dxf3 Txh4 29.Rg2 Tg8


Toutes les pièces attaquent!


30.Te3 Txg3 31.Dxg3 Cxg3 32.Txg3 Df4 33.Tf1 Dd2 34.Tf2 Dc1


La menace 35.Dh1 mat force l'échange d'une paire de tours suivi de la perte des pions « b » + « c ».

0-1

ANNONCE DE TOURNOIS

GENEVE TOURNOI DES 4 SAISONS
Joué le dimanche 18 novembre 2007. Belle affluence pour ce dernier tournoi 4 Saisons de l'année 2007 avec 67 participants.
Les vainqueurs :
Loïc Miralles - 1er poussin qui remporte le tournoi!
Thomas Frauchiger - 1er cadet
Cihan Ozancan : 1er junior
Clarisse Miralles - 1ère fille
Les résultats complets sur http://www.lechessblog.com

OPEN DU JURA
Joué du 16 au 18 novembre il est remporté par A. Sokolov g (FRA 2588), Mazé g (FRA 2576) et Bojkov m (BUL 2520) avec 4,5 points sur 5. (92 participants)
http://www.juraopen.org

ZURICH FINALE DU CHAMPIONNAT UNIVERSITAIRE
Joué le 8 décembre, il voit la victoire de Michael Bucher (2305) 6 points devant Rico Zenklussen (2380), Felix Hindermann (2319), Julien Carron (2416) et Alexandre Vuilleumier (2269) tous 5,5 points.

BLITZ DU CEG
Joué le 7 décembre, victoire d'Anthony Conway (2017) 9 points (!) devant Daniel Gurtner (2121) 8 points.

SIMULTANEE DU CHAMPION D'EUROPE U16 ROMAIN EDOUARD.
Jouée le 8 décembre sur 25 échiquiers, Romain Edouard obtient 23 victoires et ne concède que 2 nulles (Patrice Delpin et Laurent Vilaseca).
http://www.lechessblog.com

EVIAN OPEN DU TELETHON
Raphaël Schultz (2192) et Hassan Sadeghi (2197) partagent la 1ère place devant 27 participants.

ACTIVE CHESS CHABLE/BAGNES (VS)
13 janvier, 7 rondes de 25 minutes, 1er prix 600.-CHF
E-mail : jpguex@verbier.ch

GENEVE FESTIVAL D'ECHECS
19 au 27 janvier 9 rondes 1er prix 4000.-CHF
http://www.schachbund.ch
http://www.lechessblog.com

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

* L'INFO SUR NEUCHATEL
http://www.ance.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES


* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* LE SITE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com et http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org
Les stages 2008
Stage 1 à Ramatuelle du 28/06 au 05/07/2008
Stage 2 dans les gorges du Verdon du 05/07 au 12/07/2008
Stage 3 : Château de la Chapelle du 27/07 au 02/08/2008
Stage 4 : du 03/08 au 09/08/2008

Toutes les infos, photos, descriptifs, planning ... sont disponibles sur le site de référence http://www.echecsetpatrimoine.org

ETIENNE BACROT
Le numéro un français
http://www.chess22.fr

Chess and Stratégy
Un Blogeur de talent.
http://phildornbusch.blogspot.com/

CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

ECHECS-X
http://www.echecs-x.com
Un site avec des actualités, portraits de joueurs, parties commentées.

ECHIQUIER LEMPDAIS
http://echiquierlempdais.hautetfort.com/
Un voisin à visiter.

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE: g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

Publié le 16/01/2008 - 03:00 , Mis à jour le 17/02/2008 - 00:51