La chronique de Georges Bertola du 16 juin 2007
BIENNE RETROSPECTIVE 1968-1976 DUCREST - TIMMAN, Défense Alekhine B04, Bienne 1968 ; MICHELI - GEREBEN, Espagnole C75, Bienne 1969 ; OSTOJIC - NICOLAI, Sicilienne B81, Bienne 1970, etc. 8 parties commentées !

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 16 juin 2007

www.tribune.ch

BIENNE RETROSPECTIVE 1968-1976


1968 1ère DE L'OPEN DE BIENNE
Cette 1ère édition eut lieu du 20 au 27 juillet. L'année précédente Bienne accueillait le championnat suisse individuel et Hans Suri, véritable cheville ouvrière de ce qui allait devenir la manifestation la plus importante de notre pays, profita de l'aubaine pour mettre sur pied un Open. Le climat était assez propice puisque Lugano organisait en octobre la 18ème Olympiades d'échecs.
Le tournoi connu un début modeste puisqu'il réunit à peine 34 participants venus de 9 pays différents.
La victoire revint à l'ancien champion suisse Edwind Bhend, avec à la clé un premier prix de 800.- CHF. En totalisant 8,5 points sur 11, Bhend partageait la première place avec Jan Timman, 17 ans, futur candidat au titre mondial, et il devançait le Zurichois Maschian et le futur MI André Lombard avec 8 points.

DUCREST - TIMMAN
Défense Alekhine B04
Bienne 1968

1.e4 Cf6 2.e5 Cd5 3.d4 d6 4.Cf3 g6 5.c4 Cb6 6.exd6 cxd6 7.h3 Fg7 8.Fe3 0-0 9.Fe2 Cc6 10.0-0 Ff5 11.Cc3 d5 12.c5 Cc4 13.Fxc4 dxc4 14.Da4 Fd3 15.Tfd1 e5 16.dxe5 Cxe5 17.Cxe5 Fxe5 18.Td2?!

Une grande variante analysée par le GM Bagirov, la référence incontournable à l'époque, qui préférait 18.Tac1 avec l'idée de déstabiliser le fou avec la poussée « b2-b3 ».

18...f5 19.Fh6 Te8 20.Rh1?

Alors que la force des pièces noires, mieux coordonnées, augmente, les blancs s'égarent.


20...f4 21.Ce4 f3! 22.g3 Dc8


La dame se décloue tout en visant le roque affaibli.


23.Cg5 Df5 24.Txd3?


Une pointe tactique pour conquérir la case « d7 » mais il y a un vice de forme basé sur la faiblesse de la 1ère rangée.


24...Dxd3 25.Td1





25...Fxg3!! 26.fxg3 f2 27.Rg2 Te1 0-1




1969 TIMMAN VAINQUEUR.
Une forte délégation de jeunes Hollandais fit main basse sur les places d'honneur avec Timman (NED) 9 points; Van Dyken (NED) 8 points; Gereben (ISR), Murray (CAN) et Van den BERG (NED) tous 7,5 points. Un 7ème rang et la meilleure performance helvétique pour le local Renzo Castagna avec 7 points.
27ème place sur 36 pour Weeramantry, domicilié alors à Genève, et qui fera un retour remarqué en 2005, devenu alors le coach du prodige américain Nakamura.

Voici une partie récompensée par un prix de beauté, jouée par Ernst Grünfeld, alias Erno Gereben (1907-1988) Hongrois d'origine qui émigra en Suisse en 1956 comme beaucoup de ses compatriotes suite à l'invasion soviétique.
Le maître Gottardo Gottardi lui a d'ailleurs consacré une excellente biographie en 1991. Un hommage à celui qu'il nommait affectueusement « mon professeur d'échecs ».

MICHELI - GEREBEN
Espagnole C75
Bienne 1969

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 a6 4.Fa4 d6 5.c3 Fd7 6.0-0 Cge7 7.d4 Cg6 8.Cbd2 Fe7 9.Te1 Ff6 10.d5 Cce7 11.Fc2?!


Dans la RSE, Gereben ponctua ce coup et le précédent d'un « ? » car, après la fermeture du centre, il n'était pas logique de conserver le fou Espagnol, handicapé par la structure. Il recommandait 11.Fxd7.


11...Cf4 12.Cf1 g5!?





Le début d'une attaque courageuse sur le roque.


13.Cg3?! h5 14.c4 Dc8 15.Fxf4? gxf4 16.Cf1?


Jusqu'ici le joueur italien n'avait pas convaincu mais ouvrir la colonne « g » ne fait que valoriser le plan adverse et cette retraite passive isole encore davantage le roi à l'étroit sur son aile.
L'attaque va progresser inexorablement, le reste est sans commentaire.


16...Tg8 17.C3d2 Fh3 18.g3 h4 19.Fd3 Cg6 20.Fe2 fxg3 21.fxg3 Cf4 22.Ff3 hxg3 23.Cxg3 Fh4 24.Cf1 Fxf1 25.Txf1 Dh3 0-1


En guise de conclusion, le rédacteur de la revue suisse mettait en exergue ses talents de diplomate avec cette remarque étonnante:
« À noter que le perdant de cette partie a également reçu un prix pour sa parfaite défense. »


1970 SENSIBLE PROGRESSION DANS LA PARTICIPATION.
Le tournoi maître s'étoffe avec 58 joueurs et un premier prix de 1000.- CHF. Pour la première fois se dispute en parallèle un open réservé aux amateurs avec 28 participants.
Après 9 rondes c'est le MI Predrag Ostojic, 31 ans, venu de Belgrade, qui remporte le tournoi avec 7 points. La Yougoslavie de Tito non alignée avec le bloc de l'Est va marquer profondément les premiers Open en élevant le niveau avec des joueurs quasiment « pro ». Ostojic devance Dunkelblum et Maschian 6,5 points. La surprise provient du jeune espoir Meinrad Schauwecker qui, avec 6 points, réalise la meilleure performance helvétique en compagnie des locaux Renzo Castagna et Lucien Altyser.
L'Open général revient au Britannique Edge avec 7 sur 9.

Une belle prestation du vainqueur avec la toujours jeune attaque Keres.

OSTOJIC - NICOLAI
Sicilienne B81
Bienne 1970

 

1.e4 e6 2.Cf3 c5 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 d6 6.g4 a6 7.g5 Cfd7 8.Tg1 b5 9.a3 Fb7 10.Fe3 Cc5 11.Fg2 Cc6 12.f4 Cxd4 13.Dxd4 Dc7 14.f5 e5 15.Dd2 Fe7 16.0-0-0 f6 17.De2 0-0-0 18.h4 Fc6 19.Cd5 Fxd5 20.Txd5 Rb7 21.Ff1 Ca4





Faites-vous la main !


22.Txb5! axb5 23.Dxb5 Cb6 24.Da6 Rb8 25.Fxb6 Db7 26.Dxb7 Rxb7 27.Fxd8 Txd8 28.Fc4 Tc8 29.Fe6 Tc5 30.c4 Rb6 31.b4 1-0


1971 - C'EST VRAIMENT DEVENU UN OPEN INTERNATIONAL
Hans Suri ne peut que se réjouir du succès rencontré avec quatre Allemands, trois Anglais, deux Yougoslaves, un Roumain, un Français et un Belge parmi les douze premiers.
Les échecs yougoslaves récidivent avec la victoire de Nikolic, 35 ans, qui obtient 9,5 points sur 11 et devance le Roumain Soos, 8,5 points, et l'Allemand de l'Ouest Nehmert.
Il faut aller chercher le meilleur Helvète au 18ème rang avec le Genevois Basile Batchinsky mais les échecs suisses connaissent cette année-là un très grand succès en guise de consolation avec Werner Hug, couronné champion du monde junior à Athènes.
Le tournoi s'étend avec 50 joueurs dans le tournoi Maître, 44 dans l'Open principal et, pour la première fois, un tournoi général avec 30 participants.
Les étrangers raflent également les places d'honneur dans les Open avec la victoire de l'Allemand Sprotte dans le tournoi principal et Bergoc, venu de Sarajevo, dans le général.


1972 DANS L'OMBRE DU MATCH FISCHER-SPASSKI
Le génial Bobby Fischer, permet aux échecs d'atteindre un niveau de médiatisation inégalé. Le championnat du monde disputé à Reykjavik fait la une. Les frasques du fantasque Américain ne laissent pas indifférent. On peut observer à plusieurs reprises des manchettes d'un des plus grands quotidiens romands consacrées au match du siècle, du jamais vu dans toutes l'histoire du jeu.
A Bienne c'est la confirmation du succès d'un Open qui s'installe dans le calendrier des grandes manifestations échiquéennes.
Une douzaine de prix en espèce dont le premier prix de 2000.- CHF attirent quelques 162 joueurs répartis dans les 3 Open.
Nette domination des Yougoslaves qui, bien que regroupés en six républiques distinctes, représentaient aux yeux des Occidentaux une puissance échiquéenne homogène. Certainement l'une des plus puissante après l'URSS.
Ils raflent les premières places avec Vukic 9,5 points sur 11, suivi par Nikolac 8,5 points et Musil 7,5 points. Erno Gereben est le meilleur Suisse avec 7 points et Lucien Altyser le meilleur Biennois avec 6,5 points.
Le tournoi principal est remporté par le Hollandais Koopmans à égalité avec le Yougoslave Vujovic qui se fera une réputation de « blitzeur » invétéré en détroussant tous ceux qui auront le courage de le défier.
Le tournoi général revient à Thynne, originaire de la perfide Albion.

Eloge du jeu de positionnel.

VUKIC - WOLK
Ouverture Reti A12
Bienne 1972

1.Cf3 d5 2.c4 c6 3.b3 Ff5 4.Fb2 e6 5.g3 h6 6.Fg2 Cf6 7.0-0 Cbd7 8.d3 Fe7 9.Cbd2 0-0 10.Dc2 Fh7 11.a3 dxc4 12.Cxc4 Tc8 13.Tfc1 c5 14.Dd2 b6 15.Cfe5 Cxe5 16.Cxe5 Fe4 17.Fxe4 Cxe4 18.Df4 Cf6 19.Da4 Dd5 20.b4 Tc7 21.b5 Ta8 22.Dc4 Dxc4 23.dxc4 Ce8 24.a4 Ff6 25.Td1 a6 26.a5 bxa5 27.Txa5 Tb7 28.f4 Cc7 29.Td7





Sans avoir commis de faute importante, les noirs se retrouvent avec une position perdante. Un véritable triomphe stratégique pour Vukic qui exerce une nette domination spatiale, appuyée par un jeu de pièces dynamiques.


29...Td8 30.Txd8 Fxd8 31.Cc6 Ff6 32.Fxf6 gxf6 33.bxa6 Tb6 34.Ce7 Rf8 35.a7 Tb7 36.Cc8 Ca8 37.Tb5 1-0


1973 L'HISTOIRE SE REPETE
Alors que les joueurs venus de l'Allemagne de l'Ouest, en pleine expansion, représentaient plus de la moitié des participants du tournoi des Maîtres, les Yougoslaves jouèrent à nouveau les rôles principaux.
Seul le Hongrois Janos Flesch, un joueur phénoménal à l'aveugle, fut en mesure de contester leur hégémonie mais il ne put vaincre le jeune Suédois Eslon dans la dernière ronde. Le tenant du titre, Vukic, sut alors saisir sa chance, après avoir frôlé la catastrophe contre Nemet, et réussit à remporter la victoire décisive grâce à son meilleur Buchholz.
À remarquer la présence du Grand-maître Saemisch, 77 ans, qui était le plus âgé de tous les participants.
Classements 1-2. Vukic (YOU) et Flesch (HUN) 8,5 points 3-5. Simic (YOU), Eslon (SVE), Sahovic (YOU) 8 points. 6. Janosevic (YOU) 6,5 points. Excellente 7 place pour le jeune Wirthensohn, remarqué pour sa constance et sa combativité, qui réalise la meilleure performance helvétique avec 7 points.
Dans le tournoi principal nous trouvons trois Yougoslaves emmenés par Gostavic alors que le Hollandais Vorstermans s'adjuge le général.
Victimes de leurs succès, les organisateurs soulevèrent le problème plutôt réjouissant : comment assumer l'avenir du tournoi ? Avec 250 joueurs venus de 15 nations, le tournoi s'agrandit chaque année, jusqu'où cela ira-t-il, 300, 400 ou 500 participants?

WERNITZ - WIRTHENSOHN
Sicilienne B87
Bienne 1973

1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fc4 e6 7.Fb3 b5 8.0-0 Fe7 9.f4 0-0 10.f5 b4 11.Ca4 e5 12.Ce2 Fb7 13.Cg3 Cbd7 14.Te1 Dc7 15.c3 a5 16.Fg5 Fc6 17.Tac1 Db7 18.De2 Tac8 19.h3 Tfe8 20.Rh2 d5 21.exd5 Cxd5 22.Fd2?





Les noirs ont bien manœuvré en réalisant la poussé libératrice « d6-d5 » mais rien n'était clair après 22.Fe7 Cf4 23.Dg4 Te7 24.Cc5! avec l'idée 24...Cxc5 25.f6 trouvé par Rybka.


22...Cf4! 23.Fxf4 exf4 24.Ch5 f3! 25.Dc4 Ce5! 26.Txe5 Fd6 27.Cc5 Fxe5 28.g3 Dc7 29.Dg4 Fxg3!! 0-1


1974 LE TOURNOI TROUVE SON RYTME DE CROISIERE
Rien ne trouble la hiérarchie qui s'est installée au cours des dernières années avec six ressortissants yougoslaves parmi les 10 premiers et une fréquentation conforme aux attentes avec 244 participants répartis dans les 3 tournois habituels (88 joueurs dans le tournoi maître, 66 dans le principal et 90 dans le général).
La petite surprise est la victoire du MI roumain Soos qui avec 8,5 points devance l'élite yougoslave ; Knesevic (YOU), Cebalo (YOU), Fuller (AUS) tous 8 points, puis Simic (YOU), Vukic (YOU), Nykopp (FIN), Nemet (YOU), Fahnenschmidt (GER) Mackic (YOU) tous 7 points.
Le vétéran Ernö Gereben 17ème est le meilleur Suisse avec 7 points.
Même scénario dans le principal avec 3 Yougoslaves emmenés par Godevarica parmi les 4 premiers.

Voici un prix de beauté avec la ponctuation du vainqueur.

FLESCH - WERSCHITZ
Défense Hollandaise A80
Bienne 1974

1.Cf3 f5 2.d4 g6 3.h4! Cf6 4.h5! Cxh5 5.Txh5! gxh5 6.e4 Fg7 7.Fc4 d5! 8.Cg5! dxc4 9.Dh5 Rd7





10.Ce6! De8 ! 11.Dxf5 Dg6! 12.Dd5 Re8 13.Cc7 Rf8 14.Fe3! Cc6! 15.Cxa8 Fe6 16.Db5 Cd4 17.Fxd4 Fxd4 18.Cd2 c3 19.bxc3 Fxc3 20.0-0-0





20...Dxg2 21.Cc7 Dg6 22.Dc5 Fg7 23.Cf3! h6 24.Ch4! Dxe4 25.Cxe6 Dxe6 26.Td8 Rf7 27.Dh5 Rf6 28.Dg6 Re5 29.Dg3 1-0


Un festival tactique qui pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses.
Dans l'Informateur 18/94 Maric apporte un regard plus critique mais, même avec l'aide d'un logiciel, il y a suffisamment de complications peu claires pour alimenter une nuit d'insomnie.


1975 RECORD BATTU AVEC PLUS DE 400 PARTICIPANTS
Cette fois c'est un véritable bond en avant avec 414 participants venus de 20 nations différentes. Les Yougoslaves sont toujours présents mais de jeunes talents s'immiscent parmi les dix premiers créant la confusion.
Cebalo (YOU) partage la première place avec un jeune inconnu de 17 ans, Pigott (ENG), et Parr (AUS) avec 8,5 points sur 11. Suivent Nemet (YOU), Messing (YOU) Hug (SUI) et Fuller (AUS) tous 8 points. Wirthensohn, 7,5 points, est en bonne compagnie avec notamment Speelman (ENG) qui deviendra un futur candidat au titre mondial.
Dans le tournoi principal, Vujovic (YOU), alias Mister Blitz, devance deux de ses compatriotes.

Cette parte obtint le premier prix de beauté.

JOOPEN - SCHOUTEN
Défense Est-indienne E65
Bienne 1975

1.c4 Cf6 2.g3 g6 3.Fg2 Fg7 4.Cc3 0-0 5.Cf3 c5 6.0-0 d6 7.d4 Ca6 8.b3 d5 9.Cxd5 Cxd5 10.cxd5 Dxd5 11.Fb2 Dh5 12.Ce5 cxd4 13.Dxd4! Dxe2 14.Tfe1 Db5 15.Tad1 Fe6





16.Cxg6!! Fxd4 17.Cxe7 Rg7 18.Txd4 f6


La menace était 19.Tg4 suivi du mat.


19.Txe6 Tad8 20.Tg4 Rf7 21.Txf6





21...Re8 22.Cd5! Txd5 23.Te4 Rd7 24.Fh3 Rc7 25.Tc4 Dxc4 26.bxc4 Td1 27.Rg2 Txf6 28.Fxf6 Td2 29.Ff5! Txa2 30.Fxh7 Cc5 31.h4 Rd7 32.h5 Ta6 33.Fd4 Ce6 34.Fe3 Cd8 35.Fg8 Re8 36.h6 Cf7 37.h7 Ch8 38.Fd4 Cg6 39.h8=D Cxh8 40.Fxh8 Th6 41.Fc3 b6 42.Fd5 a5 43.g4 a4 44.Fb4 1-0


1976 LA CONSECRATION AVEC L'INTERZONAL
Depuis 1953, après le tournoi des candidats immortalisé par le livre David Bronstein, ce fut le plus important évènement de la planète échecs organisé en Suisse avec l'Olympiade de Lugano en 1968.
Bienne 76 fut un tournoi magnifique où il fut possible de côtoyer 4 ex-champions du monde, dont trois participaient à l'Interzonal ; Smislov (vainqueur des candidats en 53 et couronné en 57), Tal (1960), Petrossian (1963) et
Max Euwe, invité d'honneur qui triompha d'Alekhine en 1935.
Un bon livre signé par Crisovan et Flesch retrace dans le détail les péripéties du tournoi.
Ce fut le grand retour de Bent Larsen qui avait été complètement démoli par Fischer en 71 sur le score incroyable de 6-0 !!
Il devait déclarer que pour retrouver la confiance après une telle déroute c'était un peu comme remonter dans un avion après avoir survécu à un « crash ».
Je ne citerais qu'une anecdote dont j'ai été le témoin dans l'avant-dernière ronde.




L'Allemand de l'Ouest Robert Hübner est en tête à l'issue de la 18ème ronde en compagnie de Larsen. Il obtint la position suivante contre Petrossian après 36 coups joués.
Avec 5 minutes pour atteindre le 40ème, de nombreux spectateurs avaient vu la variante qui permettait à Hübner de se qualifier pour les candidats, soit « De8 suivi de Te7, Df8 et Txh7 mat ».
Le dénouement fut tout autre alors que dans la salle, après le coup joué, murmures et chuchotements troublèrent la sérénité du lieu.
37.g3? Cxf4 38.De8? Rg7 39.Te7? Rh6 40.Cf2 Fxf2 41.Txh7 Rg5 0-1

En parallèle se jouèrent successivement les 9 et 10ème éditions de l'Open avec un bilan très flatteur, 820 participants (20 dans l'Interzonal, 224 dans le 9ème Open, 96 dans le 10ème Open, 136 dans le tournoi principal, 124 dans le général, 72 dans celui des juniors et 126 dans le rapide). Tous les continents étaient représentés sauf l'Asie.

Un rapide palmarès.
9ème Open :
1.Sahovic (YOU) 8 points sur 9 2-3.Simic (YOU) et Cebalo (YOU) 7,5 points.

Tournoi junior:
1.Chandler (Nouvelle-Zélande) 7 points sur 7! 2.Lobron (USA) et Wesland (RFA) 5,5 points.

10ème Open:
1-2.Govedarica (YOU) et Holm (SVE) 8,5 points sur 11 3.Panno (ARG) 8 points.

Tournoi principal
1.Prang 8,5 (RFA) points sur 10 2-3.Desancic (SUI) et Becker (DEK) 8 points.

Tournoi général
1.Flückiger (SUI) 7,5 points sur 9 2-3.Halfmann (RFA) et Wolf (RFA) 7 points.

Voici le 1er prix de beauté du 10ème Open.

AMMANN - NIKOLAICZUK
Sicilienne B23
Bienne 1976

1.e4 c5 2.Cc3 Cc6 3.f4 g6 4.Cf3 Fg7 5.Fc4 e6 6.e5 d6 7.exd6 Dxd6 8.Ce4 De7 9.0-0 Ch6 10.Ce5 Cxe5 11.fxe5 Fxe5





12.d4! Fxd4 13.Rh1 Cf5 14.c3 Fe5 15.Fb5 Rf8 16.g4 Cd6


Selon le MI Lane, dans sa monographie publiée en 1997, 16...b6! pour introduire un clouage sur la grande diagonale est le renforcement décisif, pas sûr après 17.Fg5!?


17.Fh6 Rg8 18.Cxd6 Fxd6 19.Df3





19...Fe5?


À considérer 19...e5! pour pouvoir développer le fou de cases blanches. Maintenant la faiblesse de la 8ème rangée, associée à la vulnérabilité de la case «f7», laissent les noirs sans défense.


20.Tad1 f6 21.Tde1 1-0


Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

Publié le 17/06/2007 - 00:00 , Mis à jour le 21/06/2007 - 17:51