La chronique de Georges Bertola du 23 novembre 2007
Caruana (2594) - Buhmann (2567), 2007 ; Malakhatko (2603) - Blasko (2325), 2007 ; Malakhatko (2603) - Hajnal (2381), 2007 ; Jenni (2411) - Mede (2233), 2007 ; Anand (2801) - Pelletier (2609), 2007 ; Zaja (2458) - Martinovic (2378), 2007.

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 23 novembre 2007

Tribune de Geneve
http://www.tribune.ch/

BUHMANN ET MALAKHATKO VAINQUEURS A WINTERTHUR
Classements de l'Open
1-2.Buhmann g (GER 2567) et Malakhatko g (BEL 2603) 7,5 points sur 9 3.Jenni g (SUI 2511) 7 points 4-10.Caruana g (ITA 2594), Galyas m (HUN 2433), Filipovic m (CRO 2422), Zozulia gf (BEL 2347), Mede (HUN 2233) Eschmann (SUI 2191), Känel m (SUI 2403) etc. 123 participants.
http://www.svwinterthur.ch/schachwoche

Un classique du calendrier suisse grâce aux efforts répétés de son mentor Rolf Benz. Voici la partie décisive qui a permis à l'Allemand Rainer Buhmann de partager la première place avec le meilleur Elo du tournoi, l'Ukrainien Mallakhatko qui joue depuis peu sous les couleurs de la Belgique.
Victoire acquise dans la dernière ronde contre le grand espoir des échecs italiens, Fabiano Caruana, 15 ans, qui longtemps fut en tête avant de s'incliner contre Florian Jenni, puis d'être écarté définitivement du podium des vainqueurs avec cette deuxième défaite.
Dans « L'analyste » de John Katzenbach (Presse de la Cité 2003, grand prix de littérature policière 2004) j'extrais quelques considérations très intéressantes sur le jeu d'échecs :
« J'ai l'impression qu'il a anticipé la moindre de mes réactions, comme s'il les avait lui-même planifiées... c'est l'essence de certains jeux... Les échecs sûrement... Aux échecs, si vous voulez gagner, il faut anticiper les mouvements de l'adversaire. Un seul mouvement qui ne fait pas partie de ce qu'il a prévu peut décider de la victoire ».
Dans cette partie le triomphe de la défense est une réalité rendue possible effectivement grâce à l'anticipation des coups adverses.

CARUANA (ITA 2594) - BUHMANN (GER 2567)
Française C10, Winterthur 2007

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 dxe4 5.Cxe4 Cbd7 6.Cf3 h6!?
Pendant longtemps seul 6...Fe7 retenait l'attention dans cette suite de la variante Burn.


7.Cxf6 Cxf6 8.Fe3!?
À leur tour, les blancs adoptent une sous-variante, 8.Fh4 est considéré comme plus prometteur selon Psakhis après 8...c5 9.Fc4 cxd4 10.0-0 Fe7 11.De2 0-0 12.Tad1 Db6 13.Cxd4 Dxb2 14.Cf5! exf5 15.Dxe7 Fe6 16.Tab1 De5 Bruzon-Nogueiras (La Havane 2002) 17.Tfe1!? Ce4 18.Fxe6 Dxe6 19.f3 Dxe7 20.Fxe7 Tfe8 21.Txb7 Cc5 += Psakhis


8...Cd5 9.Fd3
Priorité au développement sans craindre de se voir priver de la paire de fous car après 9...Cxe3 10.fxe3 Fd6 les chances sont jugées égales:
a) 11.0-0 (11.De2 De7 12.0-0-0 e5! 13.Fc4 0-0 = Jenni-Pelletier, Zürich 2006) De7 12.c3 Fd7 13.Db3 0-0-0 14.Tae1 c6 15.e4 Acs-Gurevich (Saint-Vincent 2002) les blancs ont l'initiative toujours selon Psakhis.
b) 11.e4 c5 12.e5 Fe7 13.Dd2 Fd7 14.0-0-0 Fc6 15.Rb1 Tc8 avec des chances égales Yu-Wang (Philippines 2007)


9...Fd6 10.Fd2
Logique est de poursuivre le développement avec 10.Dd2 De7 11.0-0-0 Fd7 += qui transpose dans Nakamura-Akobian (Miami 2007)


10...Cf4
Ce coup, qui s'en prend à nouveau à la paire de fous mais au détriment du développement, semble une nouveauté.


11.Fxf4 Fxf4 12.De2 Df6 13.g3 Fd6 14.0-0-0 Fd7 15.Fe4 c6





Les noirs ont une position resserrée mais très solide et un avenir certain pour la paire de fous si le jeu s'ouvre.


16.Ce5!
Introduit un joli piège tactique qui survient après 16...Fxe5 17.dxe5 Dxd5 18.Txd7!


16...0-0-0 17.Cc4!?
Logique était de consolider avec 17.f4 mais les blancs doivent à tout prix gagner pour remporter le tournoi et ils envisagent d'attaquer avec les pièces sur l'aile dame.


17...Fc7 18.Td3 Rb8 19.Thd1 De7 20.De3 f6 21.Ta3 a6 22.Tb3 Ra8 23.Tdd3 Fc8
Les blancs ont obtenu une dangereuse initiative mais les noirs sont en mesure de résister avec des coups solides, essentiellement défensifs.





24.Cb6
Favoriser les échanges c'est certainement réduire la puissance de l'attaque.


24...Fxb6 25.Txb6 Dc7 26.Tdb3 Td6!
Le vent tourne, les noirs sont sur le point de repousser l'attaque avec un objectif concret, le pion « d4 ».


27.Fd3
Probablement trop optimiste, il fallait songer au repli avec la manoeuvre 27.T6b4 suivi de 28.Td3.


27...Thd8 28.T3b4?
Plus résistant était 28.T6b4 mais les blancs ont certainement perdu le sens du danger et s'obstinent à jouer pour le gain.


28...a5 29.Tb3 Txd4 30.Fe2? Dd6!
Après s'être montré créatif et dangereux en attaque, le jeune italien brade sa partie lorsqu'il s'agit de défendre la position. Maintenant les noirs menacent mat via la colonne « d ».


31.Td3 Txd3 32.Fxd3 Dd4
Force l'échange des dames avec une finale où les noirs disposent d'un bon pion de plus.


33.Tb3 Dxe3 34.fxe3 Rb8 35.Tc3 Rc7 36.a3 e5 37.b4 axb4 38.axb4 Fe6 39.b5?!
Plus coriace était de contester la domination spatiale avec 39.Ta3 f5 40.c4 e4 41.Fe2 g5 42.c5 etc.


39...Ta8
Avec des pièces plus mobiles, les noirs vont accroître leur domination spatiale sans vraiment rencontrer de résistance.


40.bxc6 bxc6 41.Fe4 Fd7 42.Rb2 f5 43.Ff3 g5 44.Tc4 e4 45.Fe2 Fe6 46.Tc3 Ta2
47.Rb1 Ta5 48.Rb2 Rd6 49.Fd1 c5 50.Fe2 Ta4 51.Fd1 c4 52.Fe2 Rc5 53.Ta3 Txa3 54.Rxa3 c3
Le roi blanc est hors-jeu et la poussée « f4-f5 » permet de libérer la route du pion « e4 » qui coûtera bientôt une pièce.


0-1

MALAKHATKO (BEL 2603) - BLASKO (HUN 2325)
Grünfeld D80, Winterthur 2007

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 d5 4.Fg5 Ce4 5.Fh4 Cxc3 6.bxc3 dxc4 7.Da4 Dd7 8.Dxc4 b6
Plus logique que 8...Dc6 9.Dxc6 Cxc6 10.Fg3 Ff5 11.Cf3!? 0-0-0 12.e3 (12.Cg5!?) Fg7 13.Cg5 Tdf8 14.Fc4 Ff6 15.Cf3 += Malakhatko-Jerez (Espagne 2007)


9.Fg3 c5 10.Fe5 b5?!





La Grünfeld est une ouverture dynamique qui permet de contester l'initiative et son caractère ouvert engendre souvent des complications tactiques difficiles à évaluer. Les joueurs se retrouvent souvent sur le fil du rasoir et la moindre erreur peut s'avérer fatale.
Ici ce coup hyperactif affaiblit sans doute trop l'aile dame pour croire en son avenir.
Meilleur semble 10...Fa6!? 11.Db3 f6 12.Fxb8 Txb8 13.dxc5?! (13.e3 ou 13.Cf3) Td8! et les noirs ont l'initiative.


11.Db3!
Peu clair est 11.Dxc5 car la dame est très exposée comme le montre la variante 11...f6 12.e4 e5 13.Dxb5 fxe5 14.De5 Fg7 15.Dc5 Ca6 16.Da3 Cc7 etc.


11...f6 12.Fg3 cxd4 13.e3!
Petit coup intermédiaire qui introduit la menace 14.Fxb5


13...d3 14.Td1 Ca6
Amène des complications tactiques défavorables, 14...Dc6 semblait apparemment une possibilité supérieure mais 15.Fxd3! Dxg2? (15...a6) 16.Fxb5 Fd7 17.Fc4 Dxh1 18.Ff7! Rd8 19.Fd5 Dxg1 20.Re2 +- conduisait à un gain matériel décisif.


15.Txd3! Cc5 16.Txd7 Cxb3 17.Tc7 Ca5
Si 17...Cc1 18.Fxb5 Rd8 (18...Rf7? 19.Fc4 Fe6 20.Fxe6 Rxe6 21.Rd2 Cxa2 22.Cf3 suivi de 23.Ta1 +- avec gain du cavalier) 19.Cf3 +- suivi d'un rapide «0-0».


18.Fxb5 Rf7
Plus compliqué 18...Rd8!? 19.Cf3 Cb7 avec l'idée 20...Cd6 etc.


19.Cf3 Fe6 20.0-0!





Les blancs ont terminé le développement avec un pion de plus et des pièces très actives. Avec leur dernier coup, ils s'opposent à 20...Fxa1 qui est sanctionné immédiatement par 21.Ta1. Le reste n'est qu'un combat d'arrière-garde.


20...Tb8 21.Cd4 Tb7 22.Tc5 Fxa2 23.Fa6!
Permet de gagner encore une qualité après 23...Cb3 24.Cxb3 Txb3 25.Fc4 +-


1-0

Encore une jolie miniature.

MALAKHATKO (BEL 2603) - HAJNAL (2381)
Slave 10, Winterthur 2007

1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cc3 dxc4 4.e3
La variante principale est 4.e4, voir par exemple Avrukh-Bu (Bienne 2007)


4...b5 5.a4 b4 6.Ce4
Devenu populaire récemment par rapport à 6.Ca2 joué notamment par Malakhatko contre le même adversaire à Winterthur en 2006 ou 6.Cb1.


6...Cf6 7.Cxf6 exf6 8.Fc4 Fd6
La partie Malakhatko-Shaw (Capelle la Grande 2007) se poursuivit avec 8...Fe6 9.Fxe6 fxe6 10.Dh5 g6 11.De2 c5 12.Cf3 Cc6 13.0-0 cxd4 14.Td1 +=


9.De2
Apparemment nouveau par rapport au plus logique 9.Dc2, les noirs ont concédé quelques faiblesses structurelles pour un jeu de pièce dynamique. Un exemple tiré de la pratique récente se poursuivit avec 9.Cf3 0-0 10.0-0 f5 11.Dc2 g6 12.Ce5 Dc7 13.e4 Fxe5 14.dxe5 Dxe5 15.Fh6 Te8 16.exf5 Fxf5 17.Db3 Df6 18.Fg5 Dg7 19.Dxb4 Cd7 20.Tfe1 Cf6 21.Txe8 Txe8 Halkias - Hajnal (Kavala 2006) 22.Td1!? et les blancs sont clairement mieux.


9...f5 10.Cf3 Dc7 11.b3 0-0 12.Fb2 a5 13.Tc1 g6?!





Risqué, cet affaiblissement du roque permet d'entreprendre une action latérale qui va aggraver le problème.


14.h4! h5 15.Fa1
Libère la case « b2 » pour la dame pour exploiter l'affaiblissement des cases noires.


15...Rg7
Une tentative pour consolider avec la poussée « f6 ».


16.0-0 f6 17.Tfd1 De7 18.d5
Les blancs, mieux développés, cherchent à ouvrir la position.


18...c5 19.Cg5!
Toutes les pièces attaquent!


19...Ca6
La mauvaise coordination des pièces noires avec 2 pièces hors-jeu sur l'aile dame va permettre aux blancs de conclure brillamment sur l'aile roi.


20.Ce6 Fxe6 21.dxe6 Cc7





22.Txd6!! Dxd6 23.Td1 Dc6 24.Td7 Rh6
Le roi se soustrait à l'action du fou de cases noires, si 24...Rh8 25.Dd1! Cxe6 (sinon 26.e7) 26.Td6 +-


25.e4! Cxe6
Après 25...Dxe4 26.Dd2 g5 27.Txc7 Db1 28.Ff1 Dxa1 29.Dd7 +-


26.Fxe6 Dxe6 27.Dd2 g5





28.Fxf6! 1-0

JENNI (SUI 2411) - MEDE (HUN 2233)
Sicilienne B22, Winterthur 2007

1.e4 c5 2.c3
Au début des années 80, je me souviens que le Maître FIDE Emmanuel Preissmann considérait ce coup comme très prometteur pour combattre la Sicilienne. Un avis peu partagé puisque les théoriciens de l'époque le jugeaient au contraire adéquat si l'on ambitionnait de jouer que pour la nulle.


2...Cf6 3.e5 Cd5 4.d4 cxd4 5.Cf3 Cc6 6.cxd4 d6 7.Fc4 Cb6 8.Fb5 dxe5 9.Cxe5 Fd7 10.Cxd7
LE GM Godena, qui vient de publier « La mia Siciliana 2.c3 » (Caissa Italia 2007), a joué plusieurs parties importantes en utilisant cet échange. Sa réputation est douteuse car, comme il l'explique ; « il renonce, du moins temporairement, à affaiblir la structure de pions de l'adversaire. Pourtant, moi, je trouve que le développement agressif des pièces blanches compense la carence stratégique de la position (le pion isolé « d4 ») ».


10...Dxd7 11.Cc3 a6?!
Il est certainement douteux d'offrir un tempo aux blancs. La théorie s'attarde sur 11...e6 pour terminer le développement de l'aile roi après 12.0-0 Fe7 13.Dg4 0-0 14.Fxc6 (14.Td1 Tfd8 15.Fh6 g6 =) Dxc6 15.Fh6 Ff6 et selon Svehsnikov c'est une position critique. Voir par exemple les parties Godena-Bacrot (Cannes 1995) et Godena-Dominguez (Lausanne 2001)


12.Fxc6 Dxc6 13.d5 Dd6 14.Fe3 Td8 15.Fxb6
Encore un échange qui permet de gagner un tempo sur la dame.


15...Dxb6 16.Da4
Introduit un clouage gênant.


16...Td7 17.0-0 g6





Alors que les blancs ont achevé le développement, les noirs n'ont pas encore mobilisé l'aile roi.


18.Ce4 Db5?
Evidemment rien ne va plus chez les noirs avec ce 5ème coup de dame pour se déclouer. À considérer 18...Fh6!? afin d'empêcher l'arrivée d'une tour sur la colonne « c ».


19.Dd4
Le début d'un exercice de style pour illustrer les vertus de l'avantage de développement.


19...Tg8
Forcé car 19...f6? est réfuté par 20.Cxf6! exf6 21.Dxf6 +-


20.Tac1
L'avantage est décisif, les pièces blanches occupent les bonnes cases alors que le jeu adverse manque de coordination avec un roi noir vulnérable au centre.


20...f6
Le logique 20...Fg7 se voyait opposé 21.Tc8 Td8 22.Txd8 Rxd8 23.Da7! avec des problèmes insolubles provoqués par la faiblesse de la 8ème traverse, si 23...Rd7 24.Cc5 ou 23...Te8 24.Tc1 etc.


21.d6!?
Fritz X pointe 21.Cxf6 exf6 22.Dxf6 Fe7 23.Tfe1! avec la menace 24.d6 qui laisse le roi noir crucifié au centre.


21...Df5
Si 21...Rf7 22.Tc5 Db6 23.Dc4 Rg7 24.Tc7 +-


22.Tc5 e5
22...De6 23.Te1! +-


23.Dc4 Tgg7 24.Cg3
La dame ne peut plus contrôler « e6 », la menace 25.Tc8 Td8 26.De6 décide facilement.


1-0

ANAND CHAMPION DU MONDE
Voici la première victoire remportée par Vishy Anand depuis son sacre à Mexico. Son adversaire, Yannick Pelletier, s'est toutefois montré sous son meilleur jour dans une partie très disputée. Une leçon exemplaire sur le plan stratégique de la part du nouveau champion du nouveau monde.

ANAND (IND 2801) - PELLETIER (SUI 2609)
Française C10, Championnat d'Europe par équipes 2007

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 dxe4
La variante Rubinstein, les noirs concèdent le centre et l'avantage d'espace mais en compensation ils peuvent se développer sans problèmes.


4.Cxe4 Cd7 5.Cf3 Cgf6 6.Cxf6 Cf6 7.c3
La théorie s'est longtemps attardée sur des coups de développement plus actifs comme 7.Fd3 (e2), 7.Fg5 ou 7.Ce5.


7...c5 8.Fe3
Un développement modeste qui vise simplement à consolider le centre.


8...cxd4
Maintenir la tension est intéressant après 8...Dc7 9.Ce5 a6 10.Da4 Fd7 11.Cxd7 Cxd7 12.g3 0-0-0 13.Fg2 Cb6 14.Db3 Cd5 15.Fd2 c4 16.Dc2 h5 17.0-0 h4 18.b3 Rb8 avec une lutte sur les ailes pour le moins complexe qui tourna à l'avantage blancs après 19.Tfb1 hxg3 20.hxg3 Tc8 21.De4 Fd6 22.Df3 De7 23.Ff1 Cb6 24.a4 a5 25.bxc4 Cxc4 26.Fxc4 Txc4 27.Tb5 +- Illescas Cordoba-Laznicka (Pamplona 2006)


9.Fxd4 Dc7
Trop lent est 9...a6 10.Fd3 Dc7 11.0-0 Fc5?! 12.Fe5 De7 13.Dd2! (avec l'idée 13...0-0? 14.b4 suivi de 15.Fd6!) qui conduit à une dangereuse initiative Volokitin-Paehtz (Lausanne 2005)


10.Fb5 Fd7 11.Fxd7 Dxd7
À considérer 11...Cxd7.


12.Ce5 Db5 13.a4!
La dame est harcelée avec à la clef un piège qui gagne immédiatement après 13...Dxb2?? 14.Cd3! Stratégiquement, les blancs disposent d'une majorité sur l'aile dame. Cette poussée s'intègre parfaitement dans un plan de valorisation de cette dernière à long terme.


13...Dd5 14.De2





Cette fois l'idée et si 14...Dxg2?? 15.Db5! avec une attaque décisive sur le roi noir resté au centre.


14...De4 15.a5 a6
Verrouille « b5 » et menace 17...Dxg2 mais affaiblit l'aile dame.


16.f3 Dxe2 17.Rxe2 Tc8
Sans les dames sur l'échiquier, les possibilités tactiques se retrouvent considérablement réduites et Yannick est sur le chemin de l'égalisation.


18.Ta4 Cd5 19.Cd3 Fd6 20.c4
Permet de déloger l'une des meilleures pièces pour assurer la supériorité du jeu blanc.


20...Ce7 21.Fb6 Cc6 22.b4 Ce5 23.c5 Cxd3 24.Rxd3 Fb8 25.Rc4





Malgré les simplifications, les blancs conservent deux atouts ; une nette domination spatiale et une mobilité supérieure.


25...h5
Une ressource intéressante pour activer la tour via « h6-f6-f4 ».


26.h4 Th6 27.Ta2 Fc7
Alors que les blancs peuvent améliorer la dynamique des pièces, en doublant les tours sur la colonne « d », les noirs projettent de réorganiser la défense en regroupant les pièces avec la manoeuvre « e6-e5 » suivi de « Th6-e6-e7 » et ce coup vise à empêcher l'arrivée d'une tour sur la 8ème traverse.


28.Td1 e5 29.Rb3 Te6 30.Tad2 f6 31.Td5 Te7 32.Ra4 g6
La position noire est encore solide mais passive, ce coup permet d'envisager « Fxc7 » suivi d'un possible doublement des tours sur la 6ème traverse.


33.Rb3 e4
Les noirs optent pour une défense active en créant du contre-jeu sur l'aile roi.


34.fxe4 Txe4 35.Td7 Te7 36.T7d3 Rf7 37.Rc4 g5 38.hxg5 fxg5 39.Td5 Ff4 40.Fd8 Te4 41.Rb3 Rg6 42.Td7 Tb8 43.Fc7 Fxc7 44.Txc7 h4





Les chances semblent encore bien balancées mais Anand va prendre les devants sur l'aile dame.


45.Td6! Rf5 46.Tb6 Tee8
La menace était 47.c6, par exemple 46...Te2 47.c6 Txg2 48.cxb7 h3 49.Txa6 h2 50.Th6 suivi de la poussée du pion « a » +-


47.Tcxb7 Txb7 48.Txb7 Te6
Attendu était 48...g4 49.Th7 Rg5 50.c6 Tc8 51.b5! axb5 52.c7 h3 53.gxh3 g3 54.Tg7 Rf4 55.Rb4 et le pion « a » passé gagne avec l'aide du roi.


49.Tf7 Re4
Si 49...Rg6 50.Tf3 g4 51.Tc3 +-


50.b5 g4 51.Rc4
Une suite instructive pourrait être 51...axb5 52.Rxb5 Th6 53.a6 Th8 54.a7 Re3 55.Th7! +-


1-0


LA DEFENSE TCHIGORINE

L'un des joueurs les plus talentueux de sa génération, Alexander Morozevitch, est l'auteur d'une monographie avec Vladimir Barski qui vient d'être publiée « Comment jouer la défense Tchigorine. » (Echecs Payot 2007)

Morozevitch s'est toujours démarqué par sa créativité et son originalité.
Au début des années 90, il a pratiqué, avec succès et au plus haut niveau, cette défense de réputation pourtant douteuse.
Son créateur, Michael Tchigorine (1850-1908), est considéré comme le fondateur de l'école russe. Il fut un brillant compétiteur et analyste et soutint un débat contradictoire face au premier champion de l'histoire, Wilhelm Steinitz, considéré comme le fondateur des échecs modernes. Ce dernier basait son jugement sur une évaluation objective de la position.
Tchigorine avait, au contraire, une vision plus subjective et mettait l'accent sur ce que chaque position recelait de particulier et de dynamique.

Le débat perdure et cette défense transgresse l'enseignement de Steinitz car après 1.d4 d5 2.c4 Cc6 les noirs, en développant le cavalier, fragilisent la défense de leur pion central en se privant de la possibilité de le soutenir avec la poussée « c7-c6 ». L'idée est tout autre pour les noirs, s'efforcer d'ouvrir le jeu le plus rapidement possible pour créer une pression sur le centre adverse avec les pièces.

Morozevitch s'est fait l'ardent défenseur de ce concept et analyse, sur plus de 250 pages, 75 parties dont un grand nombre sont tirées de ses expériences personnelles.
Un ouvrage extrait de la collection dirigée par Christophe Bouton de la même veine que celui d'Evguéni Svechnikov « Gagner contre la défense Française ».
La richesse des commentaires est une valeur ajoutée que l'on ne trouve pas dans les bases de données et, avec un tel guide, je ne peux que vous recommander de vous plonger dans l'étude de la Tchigorine.

COMMENT JOUER LA TCHIGORINE - Alexandre Morosevitch, Vladimir Barsky (Editions Payot) http://www.payot-rivages.fr

Un exemple tiré de la pratique récente.

Zaja (CRO 2458) - Martinovic (CRO 2378)
Tchigorine D07, Croatie 2007

1.d4 d5 2.Cf3 Cc6 3.c4 Fg4 4.cxd5 Fxf3 5.gxf3 Dxd5 6.e3 e5 7.Cc3 Fb4 8.Fd2 Fxc3 9.bxc3





Une position critique de la défense Tchigorine qui opposa Lasker à Tchigorine à Hastings 1895. Les noirs ont concédé à l'adversaire l'avantage des 2 fous et une supériorité de pions au centre. En échange, ils obtiennent une forte pression exercée sur le centre.


9...Dd6
La suite principale, Tchigorine opta pour 9...Cge7 avec l'idée de terminer rapidement le développement qui reste une alternative crédible. Morozevitch confie cependant : « Après des recherches théoriques enrichies de mes expériences pratiques, j'en suis arrivé à la conclusion que la suite la plus prometteuse et rarement jouée pour les noirs était 9...Cf6!?».


10.Fg2
Considéré comme suspect par rapport au plus logique 10.Tb1 joué par Kasparov qui anticipe sur un éventuel « 0-0-0 » adverse.


10...Cf6 11.0-0 0-0-0?!
Aventureux, voici le jugement de Morozevitch : « Le plan lié au « 0-0-0 » me semble assez dangereux car les blancs ont la colonne « b » ouverte qui sera bientôt occupée par la dame et la tour blanche. » Il recommande « 0-0 » avec une rapide centralisation des tours sur « d8 » et « e8 » suivi de la manoeuvre « b7-b6, Cc6-a5 et c7-c5 ».


12.Db3 g5?!
Actif et explosif, mais pas forcément correct, les noirs cherchent à déséquilibrer la position au maximum pour créer des possibilités tactiques et mener une attaque de mat sur l'aile roi.


13.a4
Plus directe devait être 13.Tfb1 b6 14.Dxf7 g4 15.fxg4 Tdg8 16.f3 h5 17.g5 Cxg5 18.Rh1 avec une situation confuse mais les blancs conservaient les meilleures chances.


13...g4 14.Tfb1 b6 15.a5
Joué sans doute avec l'idée si 15...Cxa5 16.Txa5 bxa5 17.fxg4 Cxg4? 18.Fb7 Rd7 19.Dxf7 +- c'est pourquoi 14...Ca5!? était à considérer.


15...gxg3!
Permet de gagner un tempo sur le fou en ouvrant la colonne « g ». Les blancs auraient peut-être dû considérer 15.fxg4!?


16.Fh3 Rb8 17.axb6 cxb6


1k1r3r/p4p1p/1pnq1n2/4p3/3P4/1QP1Pp1B/3B1P1P/RR4K1



18.Txa7!?


Une pointe tactique qui semble offrir une excellente attaque sur l'aile dame.


18...Cxa7?!
Le coup intermédiaire 18...Thg8!? avec l'idée « ...Cd5 et ...Dg6 » amenait des complications intéressantes.


19.Dxb6 Dxb6 20.Txb6 Ra8 21.Txf6 Tb8
À leur tour, les noirs menacent de tirer profit de la mauvaise position du roi blanc.


22.Rf1 Tb1 23.Fe1 e4 24.Ff5 Te8
Les noirs ont réussi à emprisonner le roi blanc et projettent « Ca7-c8-b6-d2 » ou « Cb5-c3-e2, Te8-g8-g1 ».


25.Txf7?
Apparemment l'erreur décisive, 25.c4! qui contrait les manœuvres du cavalier était sans doute décisif.


25...Cb5 26.Fd7 Tg8 27.Fc6 Rb8 28.Tb7 Rc8





Les blancs ont probablement réalisé un peu tard que 25.Txb5? était sanctionné par 25...Tg1!!


29.h4 Cc3
Après 30.Txb1 Ce2 boucle le réseau de mat.


0-1


HANS SURI 80 ANS

Bienne 27 novembre 2007
Hans Suri fêtait ses 80 ans, fringant et rayonnant, en compagnie d'une vingtaine de ses amis qui l'ont accompagné au cours des 30 années où il a assumé l'organisation du festival d'échecs de Bienne.
À noter la présence des autorités avec à leur tête le maire de la ville, les principaux responsables qui ont repris le flambeau de l'organisation depuis déjà 10 ans, Peter Burri, Olivier Breisacher, Lucio Barvas et Beat Rüegsegger, pour ne citer que les plus connus. William Wirth, l'ancien responsable du Crédit Suisse, qui a beaucoup œuvré pour les échecs suisses avec la mise sur pied des prestigieux tournois de Horgen dans les années 90. L'ex-champion du monde Karpov, retenu en Corse, était représenté par Alban Brodbeck mais le légendaire Vlastimil Hort était présent, longtemps pilier de la première équipe de Bienne et vainqueur en 1981 et 84 des tournois de GMI du festival.
Présence émouvante de l'ancien rédacteur et chroniqueur, Alex Crisovan, 88 ans, et qui a compté parmi ses amis des joueurs devenus « immortels » comme Keres, Euwe, Saemisch et Bogoljubov.
Un passionné, Heinz Ernst, qui a participé à 36 éditions sur les 40 que compte le festival, a rendu un vibrant hommage au travail inlassable accompli par celui qui c'est dépensé chaque été, avec le soutien de sa femme et de sa fille, pendant les 30 années où il a dirigé l'organisation.
Son épousé devait confier: « Evidemment pour nous c'était un petit sacrifice que de consacrer presque tous notre temps au festival, la meilleur saison à s'occuper des problèmes d'intendances du tournoi. Mais cela nous a apporté tellement de rencontres passionnantes et plusieurs sont devenus de véritables amis que nous revoyons avec plaisir. »

Pour Hans, ce qui reste l'évènement inoubliable c'est la mise sur pied de l'Interzonal de 1993. « Dés le début nous étions sous pression avec mes 35 collaborateurs. Un événement fantastique avec la participation de tous les meilleurs joueurs du monde et près de 60 GMI. Je conserve également un excellent souvenir des treize Olympiades où j'ai été invité. Je me rendrais d'ailleurs à Dresde l'an prochain. La passion ne m'a jamais quitté et je participerais prochainement aux Open de Lucerne et Zurich »

Vlastimil, très attaché au Festival, considère que le plus important est de faire perdurer la tradition et même si le 41ème ne devait pas être au niveau du précédent, peu importe, il faut qu'il ait lieu.
Il conserve un excellent souvenir de ses passages à Bienne, dans cette ville bilingue (60% alémanique, 40% francophone) et il me cite l'anecdote suivante :
« J'ai appris le français très tard, ä plus de 50 ans. Mes collègues, dont un professeur, ont tenté de me faire progresser mais avec mon accent, ce n'était pas facile. Devant la lenteur de mes progrès lorsque je leur ai demandé de me recommander un livre pour m'améliorer l'un d'eux ma dit - Ce qu'il te faut pour avancer rapidement c'est le livre d'Uhlmann ! -
Je parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître... (Wolfgang Uhlmann, candidat au titre mondial en 1971 est l'auteur d'un livre fameux - Französich...richtig gespielt - une défense qu'il joua systématiquement sur l'ouverture du pion roi!)

LA TOMBE DE TARRASCH

De passage à Munich cet été mon ami Hassan Sadeghi a dû faire appel aux internautes pour redécouvrir la tombe du « Praeceptor Germaniae »
et m'envoyer cette photo.

ANNONCE DE TOURNOIS

OPEN DE LUCERNE
Du 1 au 4 novembre, 7 rondes, 1er prix 1500-CHF
http://www.sktribschen.ch

BERNE ACTIVE CHESS
Le 4 novembre, 7 rondes de 20 minutes.
http://www.asvgurten.ch.vu

PAYERNE TOURNOI DU COMPTOIR
Le 11 novembre - 5 catégories.
http://www.echecs-payerne.com

GENEVE TOURNOI DES 4 SAISONS
dimanche 18 novembre 2007
Centre de Loisirs
. 31 rue Jacques Grosselin
Catégories jusqu'à 20 ans
Inscription à 12h - Participation: 6.-(FGC) et 8.-
Début du tournoi à 13h - Remise des prix à 17h
Fédération Genevoise d'Echecs : http://www.genevachess.ch
Dimanche 4 mars CRL de Chêne-Bougeries-
Dimanche 1er avril MQ Pâquis -Dimanche 6 mai CR Plan-les Ouates Dimanche 30 septembre CLR Thônex- Dimanche 1er avril CL Carouge

OPEN DE DELEMONT
Du 16 au 18 novembre, 5 rondes, 1er prix 1500-CHF
http://www.juraopen.org

OPEN DE LUGANO
Du 16 au 18 novembre, 5 rondes, 1er prix 1200-CHF
http://www.chessevent.ch

OPEN DE BULLE
Du 23 au 25 novembre, 5 rondes, 1er prix 800-CHF
http://www.fvde.ch/Gruyere

ST-BLAISE ACTIVE CHESS
Le 1er décembre, 7 rondes de 25 minutes, 1er prix 400-CHF
http://www.ance.ch

STAFA PHONAK ACTIVE CHESS
Les 1 et 2 décembre, 11 rondes de 20 minutes, 1er prix 1200-CHF
http://www.phonak.ch/schach

ASCONA FESTIVAL INTERNATIONAL
Du 3 au 9 décembre, nombreux tournois, Chess Open 1er prix 4000-CHF
http://www.chessevent.ch

LEISSIGEN OPEN
Du 7 au 9 décembre, 5 rondes, 1er prix 300-CHF
http://www.scachecke.ch

WEINFELDEN ACTIVE CHESS
Le 9 décembre, 2 catégories, 7 rondes de 20 minutes, 1er prix 1000-CHF
http://www.scach-weinfelden.ch

ZUG ACTIVE CHESS
Le 9 décembre, 7 rondes de 20 minutes, 1er prix 250-CHF
Info E-mail: willi.duerig@bluewin.ch

ZURICH OPEN DE NOEL
Du 26 au 30 décembre 2 catégories, 7 rondes, 1er prix 2500-CHF
http://www.weihnachtsopen.ch

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DE LA FEDERATION VAUDOISE
http://www.fvde.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES:

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* DECOUVREZ LE SITE QUI MONTE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* ETIENNE BACROT Le numéro un français
http://www.chess22.fr

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A : CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

ECHECS-X
http://www.echecs-x.com
Un nouveau site avec des actualités, portraits de joueurs, parties commentées.

Chess and Stratégy Un Blogeur de talent.
http://phildornbusch.blogspot.com/

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org

ECHIQUIER LEMPDAIS
http://echiquierlempdais.hautetfort.com/
Un voisin à visiter.

LA REVUE ITALIENNE
Torre & Cavallo Scacco !
http://www.messaggerie.it

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE: g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

Publié le 25/11/2007 - 22:23 , Mis à jour le 15/12/2007 - 19:52