La chronique de Georges Bertola du 26 juillet 2008

ECHECS EN SUISSE :
La chronique de Georges Bertola du 26 juillet 2008

http://www.tribune.ch/

CARLSEN LE MAGNIFIQUE
Magnus Carlsen a pris un excellent départ à Bienne avec 2 victoires (Pelletier et Bacrot) et une nulle (Alekseev). Pas encore 18 ans et un classement Elo stratosphérique, Carlsen est incontestablement le grand favori. Toutefois, les deux joueurs en forme ; le Russe Alekseev et le Cubain Dominguez peuvent lui créer encore quelques difficultés.
Désormais le titre mondial est un objectif à la portée du génie norvégien. La génération précédente, avec notamment Anand, Kramnik ou Topalov, résiste encore mais Carlsen a déjà réussi à tous les battre très récemment. Il est à leur niveau et on ne voit personne dans sa génération capable de le contester, sauf peut-être l'Ukrainien Karjakin ou l'Azéri Radjabov.
http://www.bielchessfestival.ch

CARLSEN 2775 - PELLETIER 2569
Ouest-Indienne E15, Bienne 2008

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 4.g3 Fa6 5.Dc2


La théorie s'attarde sur 5.b3, voici une miniature amusante 5...b5!? 6.Fg2?! bxc4 7.Ce5 Fb4 8.Rf1 (8.Fd2 cxb3 menace 9...b2) d5 9.bxc4 0-0 10.c5 Cfd7 11.Cd3?! Fxd3 12.Dxd3 Cxc5!? 13.dxc5? Df6 14.a3 Fxc5 0-1 Vezzozi-Kritz (Italie 2008)


5...Fb7 6.Fg2 c5 7.d5!?


Un sacrifice de pion pour l'initiative tout à fait dans le style de Carlsen.


7...exd5 8.cxd5 Cxd5 9.0-0


La partie Kramnik-Leko (Dortmund 2008) s'est poursuivie avec 9.Db3 Cf6 10.Ce5 d5 11.Cc3 Fe7 12.Da4 Cbd7 13.Cc6 Fxc6 14.Dxc6 Tc8 15.Da4 d4 16.Cb5 0-0 et, en compensation de la paire de fous, les noirs ont le centre et la nulle fut conclue peu après.


9...Fe7 10.Td1


Intéressant 10.De4 Fc6 11.Ce5 Cc7 12.Cc3 0-0 13.Td1 Ff6 14.Dg4 d5 15.Cxd5 Cxd5 16.Txd5 Dc8 Shulman-Yeager (Open Philadelphie 2008) avec des chances égales.


10...Cc6


Tout était encore connu, le bulletin du tournoi mentionne 10...Dc8 11.Df5 Cf6 12.Fg5 Cc6 13.Cc3 d5 14.Df4 d4 15.Fxf6 Fxf6 16.Cd5 Fd8 17.e3 Ce7 18.Cxe7 Fxe7 19.exd4 0-0 20.dxc5 bxc5 21.Tac1 a5 22.b3 += suivi du partage du point. Svidler-Carlsen (Foros 2008)


11.Df5 Cf6 12.e4 d6


Le coup recommandé par Fritz 12...g6 fut joué dans la partie Wang-Rowson (Liverpool 2007) 13.Df4 0-0 14.e5 Ch5 15.Dg4 d5 16.exd6 Fxd6 17.Cc3 etc. mais affaiblir les cases noires du roque semble suspect.


13.e5 Dd7 14.Dxd7 Cxd7 15.exd6 Ff6 16.Te1





Un premier succès, les blancs ont récupéré le pion tout en déroquant l'adversaire.


16...Rf8 17.Cc3 Cb4 18.Fg5!


Ce coup amène des complications diaboliques au prix d'une qualité.


18...Cc2


Renforcement suggéré par Bareev au vu de sa partie contre Polgar (Elista 2007) qui se poursuivit avec 18...Fxf3 19.Fxf3 Td8 20.Fxf6 Cxf6 21.Te7 +=


19.Te7!





Un coup à la Tal qui laisse plusieurs pièces en prise mais malheureusement on ne peut en prendre qu'une à la fois.


19...Fxf3


Engendre un nivellement de la position. Critique devait être aussi 19...Fxe7 20.Fxe7 Rg8 21.Td1 et le pion passé, solidement soutenu, offre des compensations, la menace est 22.Ce5 etc.


20.Fxf3 Fxg5 21.Txd7 Td8 22.Txd8 Fxd8 23.Td1 Cd4 24.Fg2 h5


Une bonne défense qui, grâce au cavalier centralisé, permet d'activer la tour pour liquider le pion passé.


25.a4 a6


Si immédiatement 25...Th6 26.Cb5!


26.Fb7 Th6 27.d7 Td6 28.Fc8 Cf3


Pour amener une finale avec fous de couleurs opposées et la nulle à l'horizon.


29.Rg2 Txd1 30.Cxd1 Ce1 31.Rf1 Cf3 32.h4 Re7 33.Ce3 g6


La menace 34.Ce5 permet de liquider le pion passé. La nulle semble inévitable.


34.Fxa6 Rxd7 35.Re2 Ce5 36.f4 Cg4 37.Fb5 Re7 38.Cd5 Rd6 39.Fc4 Ch6 40.Ce3 Ff6 41.Fd3 Fd8


Carlsen continuait à balancer ses coups rapidement et voulait absolument sa revanche en cherchant à provoquer la faute, si 42...Fxb2? 43.Cc4 +-


42.Rf3 Cg4?!


Il y a toujours un petit plus pour les blancs mais les noirs se débarrassent de leur cavalier à la bande au prix d'un pion pour entrer dans une finale de fous de couleurs opposées. Selon Cebalo dans le bulletin du tournoi c'est une faute.


43.Cxg4 hxg4 44.Rxg4 Re6 45.Fc4 Re7 46.Rf3 f5 47.Re2 Rf8 48.Rd3 Ff6 49.b3





La position reste très difficile pour les noirs car ils ont deux faiblesses ; « g6 » qui peut être attaquée par le fou et « b6 » par le roi.


49...Fb2?


Selon Pelletier probablement le coup perdant, une défense logique est 49...Re7 50.Fd5 (50.h5!?) Fd4 51.Rc4 Ff2 52.Rb5 Rd7 53.Ff7 (53.Rxb6? c4! -+) Rc7 54.Fxg6 Fxg3 55.h5 Fxf4 56.Fxf5 Fd2 =


50.Fd5 Fa3 51.Rc4 Fb4 52.Rb5 Fa5


Le fou est mobilisé pour défendre « b6 » dans cette variante. Selon Carlsen cette position est perdue.


53.Fc4 Re7 54.Rc6 Rf6 55.Fd3 Rf7?!





Je pensais que c'était l'erreur décisive par rapport à 55...Re6 pour tenir le pion « f5 ». Lorsque je demandais a Pelletier, réponse laconique : « Ici c'est perdu 55...Re6 56.g4! gagne. » Cela ne paraissait pas encore évident après 56...fxg4 57.Fxg6 Rf6 avec l'idée de tenir les cases noires. Mais il y a rapidement un « zugzwang » après par exemple 59...g3 60.Fe4 Rf6 61.h5 Rg7 62.f5 +-


56.h5!


Cette petite pointe est décisive.


56...gxh5 57.Fxf5 Rf6 58.Fe4 Rg7 59.Ff3 Rh6 60. Rb5 Rg6


Les noirs sont pratiquement zugzwang, Carlsen va amener, avec une manœuvre subtile, son fou sur « e8 » ce qui entraînera la chute du pion « h5 ».


61.Fd1 Rh6 62.Fe2 Rg6 63.Ff3 Rh6 64.Fc6 1-0

SAUMNAUN CHAMPIONNAT SUISSE INDIVIDUEL : LE TITRE POUR EKSTROEM
Le championnat Suisse individuel c'est terminé vendredi 18 juillet à Saumnaun (GR). Le tournoi fermé, dans lequel se joue le titre national, est surprenant à plus d'un titre. La présence du sympathique GM russe Raetsky et de la GMF Elena Sedina est une nouveauté discutable. L'absence d'un des meilleurs helvétiques, Yannick Pelletier, qui participe au tournoi des GM de Bienne, est compréhensible mais dévalorise quelque peu le titre. C'est surtout l'absence d'une éventuelle relève qui est le plus inquiétant car le Valaisan Julien Carron est le seul « jeune » du tournoi.
La mauvaise performance de l'équipe suisse, lors de la récente Mitropa Cup, était déjà un signal alarmant sur l'avenir des échecs suisses.
Site officiel http://www.swisschess.ch

EKSTROEM 2469 - KLAUSER 2394
Gambit de Budapest A52, Championnat Suisse 2008

1.d4 Cf6 2.c4 e5 3.dxe5 Cg4


Le gambit de Budapest fut joué la première fois dans la partie Adler-Maroczy en 1896 et reste une arme surprise dangereuse, même au plus haut niveau.


4.Ff4


Une suite préconisée par Rubinstein qui évite d'enfermer le fou car si 4.Cf3 Fc5 force 5.e3.


4...Fb4 5.Cd2


Plus solide que 5.Cc3 qui permet aux noirs d'affaiblir la structure.


5...Cc6 6.Cf3 De7 7.e3 Cgxe5 8.Cxe5 Cxe5 9.Fe2 d6 10.0-0 Fd7 11.a3


C'est probablement le bon moment pour questionner le fou car il n'y a plus de bon coup de développement. Karpov a essayé 11.Cf3!? qui mérite pourtant considération.


11...Fxd2


Conserver le fou avec 11...Fc5!? est intéressant comme le montre la variante suggérée par Moskalenko 12.Ce4 Cg6 13.Cxc5 Cxf4 14.Cxb7 Cxe2 15.Dxe2 Fc6 16.Ca5 Fxg2! 17.Rxg2 Dg5 + =


12.Dd2 0-0?





Ce coup naturel est déjà une imprécision, il fallait assurer la position du cavalier avec 12...f6 joué par Ivanchuk et après 13.b4 0-0-0!? ou 13...h5!?


13.c5!


Cette rupture permet de créer un pion faible chez l'adversaire avec un net avantage positionnel.


13...Fc6 14.cxd6 cxd6 15.Tfd1 Tfd8


S'écarte de la partie Kmoch-Duehrssen (Ebensee 1930) qui s'était poursuivie avec 15...Tad8, ce qui ne change rien au problème posé par le pion isolé.


16.a4


Initie une manœuvre pour déloger le fou de cases blanches ou provoquer un affaiblissement de l'aile dame.


16...Cg6 17.Fg3!?


Il n'y avait apparemment aucune objection à 17.Fxd6 mais les blancs préfèrent garder la pression car les noirs n'ont aucun contre-jeu.


17...Ch4 18.b4 b6


Si 18...Cxg2? 19.b5 Fe4 20.f3 gagnait du matériel.


19.a5


Avec l'idée de créer une deuxième faiblesse. Une approche plus directe était 19.Tac1 pour conquérir la 7ème traverse.


19...Cf5 20.Fd3 Cxg3 21.hxg3 g6


Anticipe la menace 22.Dc2.


22.Tdc1 Dd7 23.Tc4 Tac8 24.Td4


Les noirs subissent une véritable torture positionnelle à cause de la faiblesse chronique « d6 ».


24...Fb5 25.axb6 a6?


Sous pression les noirs craquent mais 25...axb6 26.Fxb5 Dxb5 27.Txd6 restait pénible.


26.Fe4


Le pion « b6 » passé s'apprête à jouer un rôle décisif.


26...Tcb8 27.b7 Fc6 28.Txa6 d5 29.Fxd5 Fxd5 30.Ta5


Avec un clouage décisif.


30...Dxb7 31.e4 Td6 32.Taxd5 Txd5 33.exd5


Maintenant, avec deux pions passés, le compte est bon.


33...Ta8 34.d6 Ta1 35.Rh2 Dd7 36.Dc3 Tf1 37.Tc4 1-0


UNE PREPARATION DEROUTANTE
Lors du dernier tournoi de Dortmund le meilleur Elo et ex champion du monde, Vladimir Kramnik, subit une défaite retentissante.
Kramnik sombra face à une préparation adverse particulièrement déroutante et sa solide défense russe fut mise à mal. Il termine ainsi le tournoi sous la barre des 50% après avoir encaissé une seconde défaite contre Ivanchuk pour une seule victoire contre la lanterne rouge Van Wely.
Classement final : 1. Leko Peter (HUN 2740) 4,5 points sur 7 possibles. 2-5. Ivanchuk Vassily (UKR 2740), Mamedyarov Shakhriyar (AZE 2752) Nepomniachtchi Ian (RUS 2634) et Gustavsson Jan (GER 2603) tous 4 points. 6. Naiditsh Arkady (GER 2624) 3,5 points. 7. Kramnik Vladimir (RUS 2788) 3 points. 8. Van Wely Loek (NED 2677) 1 point.
Site officiel http://www.sparkassen-chess-meeting.de

NAIDITSCH 2624 - KRAMNIK 2788
Défense Russe C42, Dortmund 2008

1.e4 e5 2.Cf3 Cf6 3.Cxe5 d6 4.Cf3 Cxe4 5.d4 d5 6.Fd3 Cc6 7.0-0 Fe7 8.Te1


Attaque immédiatement le cavalier centralisé. La variante principale est 8.c4 qui met le centre sous pression.


8...Fg4


Cette contre-attaque sur le pion « d4 » a bonne réputation.


9.c4 Cf6


Gagner un pion avec 9...Fxf3?! 10.Dxf3 Cxd4 est dangereux 11.De3 Cf5 12.Dh3 Cfd6 13.cxd5 Cf6 14.Fg5 Cxd5 15.Cc3 avec une forte initiative blanche.


10.Cc3 Fxf3 11.Dxf3 Cxd4 12.Dd1 Ce6 13.cxd5 Cxd5 14.Fb5 c6 15.Cxd5 cxb5 16.Ff4 Cxf4 17.Txe7


Inférieur est 17.Cxe7?! Ce6 18.Cf5 0-0 avec un pion de plus pour les noirs.


17...Rf8 18.Te5 Dd6 19.Dd2!!





Une nouveauté spectaculaire, la partie Kasimdzhanov-Yusupov (Essen 2001) se poursuivit avec 19.Tf5 Td8 20.Ce3 Dxd1 21.Txd1 Txd1 22.Cxd1 Ce6 23.Tb5 b6 24.Cc3 Re7 =.


19...Cg6?!


Joué après plus d'un quart d'heure de réflexion de la part de Kramnik. Pourtant critique devait être 19...Dxe5!? 20.Db4 Re8 et le roi au centre pose quelques problèmes. Voici 2 variantes possibles :
1) 21.Te1 Ce2 22.Rf1 Tc8 23.f4!? Dxd5 24.Txe2 Rd7 25.Td2 Tc5 avec des ressources.
2) 21.Dxb5!? Rd8 22.Td1 Ce2 23.Rh1 Cd4 24.Dxb7 Tc8 25.Ce3 et le roi au centre offre des compensations car il est difficile de faire jouer la tour « h8 ».


20.Tee1 f6


Avec l'idée de lier les tours après « ...Rf7 » car si 20...Td8 21.Tad1 Ce7 pour se libérer avec des échanges, 22.De3 exploite la faiblesse de la dernière rangée après 22...Cxd5?? 23.Txd5 Dxd5 24.De7 etc.


21.Tad1 Rf7


Les noirs sont en difficultés, simplifier avec 21...Te8 22.Txe8 Rxe8 23.De2 Rf7 24.Dxb5 était à l'avantage blanc.


22.De3!


Un coup fort et subtil qui veut tirer profit de la position inconfortable du roi, la dame vise la case « b3 ».


22...The8 23.Ce7


Force des simplifications à l'avantage blanc.


23...Dxe7


N'était pas meilleur 23...Txe7 24.Txd6 Txe3 25.Txe3 et les noirs n'ont pas de compensation pour la perte de la qualité.


24.Db3 Rf8 25.Txe7 Txe7 26.Dxb5 Tae8 27.g3 Ce5





Les noirs cherchent à construire une forteresse mais avec des pions sur l'aile dame et un cavalier qui ne peut trouver une case idéale pour se maintenir, la position est très difficile pour Kramnik.


28.Rg2 Cc6 29.b4 a6 30.Db6 h6 31.a4 Ce5 32.Dc5 Rg8 33.b5 axb5 34.axb5


Le cavalier est peu à peu privé de mobilité, « c6, d7, et g4 » sont devenus inaccessibles.


34...Cf7 35.h4 Rh8 36.Td2 Rg8 37.Rh3 Rh8 38.f4


Alors que les noirs sont réduits à des coups d'attente, les blancs progressent et exercent leur domination sur tout l'échiquier.


38...Rg8 39.h5 Rh8 40.Df5


La conquête de la 7ème traverse est décisive.


40...Cd8 41.Td7 Ce6 42.Dd5 1-0

CARLSEN LUTTE POUR LA 1ère PLACE DU CLASSEMENT MONDIAL
Avec des succès répétés dans tous les tournois auxquels il participe, le jeune Norvégien Magnus Carlsen, 18 ans et déjà 5ème mondial, sera bientôt sans doute le 1er junior à s'imposer à la tête du classement mondial. Le champion du monde Anand, 2798 points au classement Elo, est sur le point d'être rejoint, il ne dispose que d'un avantage de 5 points sur le prodige norvégien qui devance Kramnik 2788 et Morozevich 2787.
Voici le duel de prestige qui l'a opposé à Vassili Ivanchuk qui, lui aussi, fait un bond prodigieux avec un gain de 42 points et une 5ème place au prochain classement mondial.
Site officiel : http://www.ukrchess.org.ua/aerosvit2008

CARLSEN 2765 - IVANCHUK 2740
Est-Indienne E 97, Foros 2008

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.Cf3 0-0 6.Fe2 e5 7.0-0 Cc6


Une position basique de l'Est-Indienne qu'affectionnaient Fischer et Kasparov. Avec leur dernier coup, les noirs cherchent à stabiliser le centre avant de réagir sur l'aile roi.


8.d5 Ce7 9.b4


L'approche la plus directe pour s'imposer sur l'aile dame, préconisée par Taïmanov.


9...Ch5 10.Te1


Une petite subtilité approfondie par Kramnik par rapport au prophylactique 10.g3 qui affaiblit quelque peu l'aile roi et permet de retirer le fou de case blanche sur « f1 » lorsque le cavalier bondira sur « f4 ».


10...f5 11.Cg5


Vise la case « e6 » tout en menaçant de démolir l'aile roi avec « Fxh5 ».


11...Cf6 12.f3


Il est possible de défendre le centre avec 12.Ff3 pour essayer de maintenir ce fou actif alors qu'avec le coup de la partie il a tendance à devenir mauvais au vu de la structure. Voici un exemple instructif 12.Ff3 c6 13.Db3 h6 14.Ce6 Fxe6 15.dxe6 Dc8 16.Td1 Td8 (16...Dxe6 17.Txd6!) 17.b5 Dxe6 18.bxc6 Cxc6 19.exf5 Dxf5 20.Dxb7 avec des chances égales Bacrot-Radjabov (Champ. du monde FIDE 2004)


12...Rh8


Avec l'idée « ...Cg8 » et « ...Fh6 ».


13.b5


Paradoxal alors que l'on attendait la poussée « cf4-c5 ». Une partie Cheparinov-Radjabov (Sofia 2008) s'est poursuivie de manière instructive après 13.Ce6 Fxe6 14.dxe6 Ch5 15.g3 Ff6 16.exf5 Cxf5 17.g4 e4!? 18.Cxe4 Fxa1 19.Fg5 Fd4 20.Rh1 De8 21.e7 Cxe7 22.Dxd4 Cg7 23.b5 Cg8 24.Fd2 Df7 25.Fc3 et, avec l'espace et une puissante batterie sur la grande diagonale, les blancs ont des bonnes compensations pour la qualité.


13...Ce8





Une nouveauté, sans doute pour contester la case « e6 » avec la manœuvre « ...Ff6 » suivi de « ...Cg7 ». Une partie Ricardi-Lemos (Argentine 2007) se poursuivit avec 13...Ch5 14.Ce6 Fxe6 15.dxe6 Cf4 16.Fxf4 exf4 17.Tc1 c6 (empêche l'occupation de la case d5) 18.Fd3 fxe4 19.Fxe4 Fe5 avec des chances égales.


14.Fe3 Ff6 15.Ce6 Fxe6 16.dxe6 Cg7


16...f4!? Golubev


17.Fh6


Ce clouage est gênant et le cavalier menace de s'installer sur « d5 » avec une position dominante car si...c6 18.Dd2 avec des problèmes pour le pion arriéré « d6 ».


17...Cxe6!?


Ivanchuk opte pour un sacrifice de qualité pour se dégager, si 17...Cg8 18.Fxg7 Fxg7 19.a4 suivi de la poussée « a4-a5-a6 » et la case « d5 » pour le cavalier.


18.Fxf8 Dxf8 19.c5!!?





À son tour, Carlsen retourne le compliment avec un sacrifice de pion destiné à valoriser son fou de cases blanches qui devenait mauvais avec un cavalier noir sur « c5 ».


19...Cxc5 20.Fc4 Fg5


Les cases noires et l'aile roi pour Ivanchuk, le combat reste incertain avec 2 pions pour la qualité.


21.De2 Dh6 22.Tad1 Tf8 23.a4


Avec l'idée « a5 » suivi de « b6 » pour affaiblir l'aile dame.


23...b6 24.g3 Dh3 25.Dg2 Dh6 26.De2 Dh3 27.Rh1


La position est sans doute en équilibre et 27.Dg2 forçait la répétition mais Carlsen veut plus.


27...Cd7


Ivanchuk, à son tour, joue pour le gain et décide d'amener son cavalier sur l'aile roi. C'est peut-être trop optimiste car la faiblesse du pion « c7 » va en pâtir. L'attentiste 27...Rg7 était une option intéressante.


28.Ta1 Dh6


Menace 29...Fd2!


29.Ta2 Cf6 30.Rg2 Ch5?!





Critique devait être 30...f4!? avec l'idée 31.g4? Cxg4! 32.fxg4 f3 etc.


31.Cd5 Cxd5 32.Fxd5 Ff4


Le fou est tabou mais l'attaque est hasardeuse alors que le pion « c7 » est une faiblesse désormais incurable et maintenant la partie est plus que compromise stratégiquement.


33.Df2 fxe4 34.Fxe4 Dg5 35.Tc2 d5?


Le point de non-retour, le début d'une acrobatie tactique pour rester la tête hors de l'eau et amener des simplifications. Plus coriace 35...Tf7


36.Fxd5 Fxg3 37.hxg3 Cf4 38.Rf1 Cd5 39.Tce2


Maintenant c'est le pion « e5 » qui est devenu une faiblesse indéfendable.


39...Df6 40.Txe5 Dxf3 41.Dxf3 Txf3 42.Re2!


Une petite pointe qui force l'échange d'une paire de tours.


42...Tf5 43.Txf5 gxf5 44.Rd3


Les pièces blanches sont trop actives, la menace est 45.Rd4 suivi de l'arrivée de la tour sur la 7ème traverse.


44...c5 45.Te5 Cb4 46.Rd2 1-0

UNE LUTTE DE TITANS
Belle prestation de Vassili Ivanchuk qui, avec une 2ème place au tournoi de Foros, conforte sa position au classement mondial avec une excellente 3ème place derrière Anand et Carlsen.
Voici sa victoire obtenue dans la dernière ronde du tournoi.
Site officiel : http://www.ukrchess.org.ua/aerosvit2008

IVANCHUK 2740 - ELJANOV 2687
Gambit Dame D37, Foros 2008

1.Cf3 Cf6 2.c4 e6 3.Cc3 d5 4.d4 Cbd7 5.Dc2


Il est vraiment difficile de se préparer pour affronter Ivanchuk. Par transposition, les blancs sont entrés dans une position classique du gambit Dame et, au lieu de l'usuel 5.Fg5, ils optent pour le marginal 5.Dc2!?


5...dxc4


Tranchant par rapport au simple coup de développement 5...Fe7 car maintenant les blancs obtiennent le centre.


6.e4 a6


Après 6...Cb6 7.Fxc4 Cxc4 8.Da4 c6 9.Dxc4 les blancs récupèrent le pion et laissent les noirs resserrés avec toutefois la paire de fous. Critique est 6...c5 pour déstabiliser le centre, une partie Kasparov-Seirawan (Amsterdam 1996) se poursuivit avec 7.dxc5?! (7.d5 est plus ambitieux et fut joué plusieurs fois par le MI Gozzoli) Fxc5 8.Fxc4 a6 9.a4 Dc7 10.0-0 Cg4 11.h3 et ici Kasparov recommandait 11...Cge5! 12.Cxe5 Cxe5 13.Fe2 0-0 avec des chances égales.


7.e5


La pratique retient 7.Fg5 (7.Fxc4 b5 8.Fd3 c5 présente beaucoup d'analogie avec la variante Meran de la Slave) h6 8.Fh4 Kuzmin-Terentiev (Voronezh 2000) et ici le matérialiste 8...b5!? semble prometteur 9.e5 g5 etc.


7...Cd5 8.Fxc4 Cxc3


Assurer la position du cavalier avec 8...C7b6!? est une option intéressante.


9.Dxc3!?


Surprenant par rapport à 9.bxc3 qui consolidait le centre avec du jeu sur l'aile roi.


9...Cb6


Plus précis 9...Fe7!? selon le GM Golubev pour éviter le coup qui va suivre.


10.Fg5


Un coup intermédiaire embarrassant, après 10.Fb3 Fd7 suivi de 11...Fc6 les noirs obtenaient le contrôle des cases blanches.


10...Fe7?!


Le GM Benjamin a proposé une variante plus ambitieuse, 10...Dd7 11.Fb3 a5 12.a3 a4 13.Fa2 h6 14.Fh4 Cd5! car si 15.Fxd5 Dxd5 16.Dxc7 g5 17.Fg3 g4 avec des problèmes difficiles pour les blancs.


11.Fxe7 Dxe7 12.Fb3





Maintenant la pression exercée via la colonne « c » empêche 12...Fd7 et 12...c6 ne fait qu'aggraver le problème du mauvais fou.


12...Cd5 13.Fxd5 exd5 14.0-0 0-0 15.b4 Ff5 16.a4 c6 17.a5


Avec un avantage positionnel évident, les 3 pions blancs sur l'aile dame paralysent les noirs, Ivanchuk joue pratiquement avec un pion de plus sur l'aile roi.


17...Fg4 18.Cd2


Le cavalier se dirige vers la case forte « c5 ».


18...Fe2 19.Tfe1 Fc4!?


Une défense subtile, après 20.Cxc4 dxc4 21.Dxc4 Tad8 les noirs se débarrassent du mauvais fou et obtiennent une pression sur le pion arriéré « d4 » en doublant les tours.


20.h3 Tfd8


Les noirs se cantonnent dans une défense passive, 21...f6!? offrait plus de chances pratiques selon le GM Benjamin.


21.f4 Tab8 22.Rh2 De6 23.Tac1 h6 24.Te3 Df5 25.Tf3 b6?!


Alors que les blancs continuent à améliorer leur position, Eljanov se décide pour un contre-jeu sur l'aile dame mais le remède va s'avérer pire que le mal.


26.Cxc4 dxc4 27.Dxc4 bxa5 28.bxa5 Tb5 29.Dxc6 Txa5 30.g4!





Force l'échange des dames et laisse les noirs avec une finale très difficile.


30...Dd7 31.Dxd7 Txd7 32.Td3 g5


Une tentative pour briser la chaîne de pions, si 33.f5? Txe5!


33.Rg3


Les blancs, avec des pièces plus mobiles, centralisent le matériel.


33...Tad5 34.Tc4 a5 35.Rf3 Rf8 36.fxg5 hxg5 37.Re4 Re7 38.Tc6 Tb5 39.d5 Ta7 40.Tdc3


Avec l'idée d'échanger une paire de tours pour réduire les possibilités défensives adverses.


40...Tbb7 41.T6c4?!


Une imprécision qui permet de prolonger la résistance, décisif 41.Rf5! avec la menace 42.d6 suivi de « Tc8-f8 ».


41...f6 42.Tc7!





Exploite l'imprécision adverse (41...Tb4) qui permet de passer dans une finale de pions gagnante.


42...Txc7 43.d6 Rd8 44.dxc7 Txc7 45.Txc7 Rxc7 46.exf6 Rd7 47.Rf5 Re8


Si 47...a4 48.Rg6 a3 49.f7 a2 50.f8=D a1=D 51.Dg7 +-


48.Rxg5 a4


Ou bien 47...Rf7 48.Rg6 Rxf6 49.g5 +-


49.Rh6 a3 50.Rg7 a2 51.f7 Rd7 52.f8=D a1=D 53.Df6 Dh1 54.h4 Dh3 55.Dd4 Re6 56.g5 Dh1 57.Df6 Rd5 58.h5 Rc5 59.h6 Db7 60.Rg6 1-0

MOROZEVICH IMPERIAL
Le Russe Morozevich s'impose avec brio à Sarajevo dans ce tournoi catégorie XVIII. Invaincu, il enregistre 5 victoires et 5 nulles et distance de 1,5 points le Cubain Dominguez.
Bonne performance pour ce dernier que nous retrouverons au tournoi des GMI de Bienne en juillet.


Classement: 1.Morozevich g (RUS 2774) 7,5 points. 2.Dominguez g (CUB 2695) 6 points. 3.Movsesian g (SVK 26695) 5 points. 4.Timofeev g (RUS 2664) 4,5 points. 5. Predojevic g (BIH) 2641) 4 points. 6. Sokolov I. g (NED 2690) 3 points.
Site officiel http://www.skbosna.ba

PREDOJEVIC 2641 - MOROZEVICH 2774
Française C11, Sarajevo 2008

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.e5


La variante Steinitz qui permet de gagner de l'espace mais le centre est l'objet du débat car il va subir une forte pression, notamment sur « d4 », la base de la chaîne de pions.


4...Cfd7 5.f4 c5 6.Cf3 Cc6 7.Fe3 a6 8.Ce2


Consolide le pion « d4 », 8.Dd2 pour éventuellement roquer du grand côté est la suite principale 8...b5 9.dxc5 Fxc5 10.Fxc5 Cxc5 11.Df2 Db6 etc.


8...Db6


Préparer un rapide contre-jeu sur l'aile dame avec 8...b5 est sans doute plus logique.


9.Dc1 g5!?


Typique du style tranchant de Moro, plus positionnel est 9...Fe7.


10.c3


Le plus solide, si 10.fxg5?! cxd4 11.Cexd4 Ccxe5 12.Cxe5 Cxe5 et
le centre blanc a disparu.


10...cxd4 11.cxd4 Fb4 12.Rf2 f6


Le travail de sape se poursuit mais le centre blanc est en mesure de résister.


13.g3 g4!?


Moro améliore et s'écarte de la suite qu'il avait adoptée contre Topalov (Moralia/Linares 2007), la partie se poursuivit avec 13...Tf8 14.Rg2 g4 15.Ch4 Tg8?! 16.h3! h5 17.hxg4 hxg4 18.Cc3 fxe5 19.fxe5 Ccxe5 20.dxe5 d4 21.Ca4 Da5 22.Dc4! Cxe5 23.Dd4 et le roi noir est plus exposé que son collègue selon Cheparinov après 23...Fd7 24.Cb6 Fc6 25.Rg1 Td8 26.Cc4 +-.


14.Ch4 fxe5 15.fxe5 Cdxe5!





Un sacrifice qui permet de détruire le centre et entraîne des complications très intéressantes.


16.dxe5 d4 17.Ff4


Les blancs s'accrochent au matériel car 17...Cxe5 était une menace. À considérer était toutefois 17.Cxd4 Cxd4 18.Fe2 qui permettait de terminer la mobilisation des pièces. Par exemple 18...Cxe2 19.Fxb6 Cxc1 20.Thxc1 Fd7 21.Tc4 avec des chances plus ou moins égales.


17...Tf8 18.Rg2 Fd7





Pour la pièce sacrifiée Moro a obtenu une position dynamique alors que les pièces blanches sont congestionnées, le cavalier « h4 » à la bande hors jeu et le roi à l'étroit, très exposé. Il faut parer de terribles menaces comme par exemple 19...Tc8 20.Dd1 d3 21.Dxd3 Cxe5! 22.Dd4 Fc5! 23.Dxe5 Fc6 +-


19.h3!?


Probablement le meilleur coup, les blancs cherchent à se libérer et à obtenir plus de cases pour le roi.


19...d3 20.hxg4


Les blancs restituent le matériel pour assurer la sécurité du roi. Possible était 20.Fe3!? (20.Cc3? Cxe5!) Da5 21.Cf4 Cxe5 mais les noirs obtenaient 2 pions et la diagonale « a8-h1 » pour le fou de cases blanches.


20...dxe2 21.Fxe2 Cd4 22.De3


Logique, les blancs regroupent leurs forces autour du roi mais « Fritz » opte pour 22.Ff3!? Tc8 23.Dd1 Tc2 24.Rh3 Txb2 25.Tb1 avec une position peu claire.


22...Fc5


Introduit la menace 23...Cc2!


23.b4


Un sacrifice de pion pour gagner des temps et améliorer la position des pièces.


23...Dxb4 24.Thb1 Da5 25.Rh3?


Perd une qualité, 25.Td1!?


25...Cxe2 26.Dxe2 Fd4 27.Fh6?!


Encore une faute qui cède la 2ème traverse.


27...Tf2 28.De4 Fxa1 29.Txa1 0-0-0


Ce grand roque tardif est une curiosité qui met un terme à la partie.


30.Fg5 Fc6 31.Tc1 Dd5 32.Dxh7 Dxa2 33.Txc6


Une attitude de desperados qui précipite la fin.


33...bxc6 34.Cf3 Txf3 35.Fxd8 Rxd8 0-1

ALEXANDRE VUILLEUMIER MAITRE INTERNATIONAL
Alexandre Vuilleumier, 25 ans, étudiant en lettres à l'université de Genève a réalisé une norme de MI au sein de l'équipe de Bois Colombes lors du « Top 16 » en mai dernier.
Après celle obtenue à l'issue de l'Open international de Genève en janvier 2007, il récidive au championnat d'Europe de Dresde en avril de la même année et confirme avec cette 3ème norme qui lui permet d'obtenir définitivement le titre. Il est ainsi le 4ème Genevois, après Claude Landenbergue, Richard Gerber et Alexandre Domont, à pouvoir arborer le titre convoité de Maître International FIDE.
Très actif au sein de la Fédération Suisse des Echecs, Alexandre Vuilleumier forme de nombreux juniors et il est depuis quelques années le « Coach de la relève » avec Michael Bücher. Il encadre de jeunes talents prometteurs comme Simon Stoeri, Jan et Lars Rindlisbacher ou encore Camille de Seroux et Laura Stoeri, 12 ans et déjà 1800 points Elo. Cet automne il accompagnera le cadre national des jeunes au championnat du monde junior qui se jouera au Vietnam. Il souhaite développer davantage cette activité d'entraîneur mais il lui faudra atteindre 2450 points Elo pour obtenir le titre de « FIDE Senior Trainer » et Alexandre, s'il réalise cet objectif, caresse aussi le rêve de devenir Grand-Maître :
« J'ai à peine 25 ans, je suis encore jeune, il est encore beaucoup trop tôt pour renoncer à un tel projet. »
Ce serait alors une première pour les échecs romands car si Gerber et Domont ont déjà réalisé une norme de GMI, ils n'ont pas réussi jusqu'à ce jour à conclure avec les deux suivantes.
Actuellement Alexandre termine un mémoire « Les échecs en tant que sport, le cas de la France des Lumières » qui mettra un terme à ses études avant d'aborder peut-être une carrière de joueur professionnel.


Voici sa partie contre le légendaire Jan Timman, 57 ans, classé numéro 1 pendant plusieurs décades en Hollande, candidat au titre mondial à près de 10 reprises et finaliste du championnat du monde FIDE remporté par Karpov en 1993.

VUILLEUMIER 2277 - TIMMAN 2565
Alekhine B04, France Top 16 2008

1.e4 Cf6


La défense Alekhine reste une arme surprise même si la nouvelle star Magnus Carlsen l'a utilisée à plusieurs reprises récemment.


2.e5 Cd5 3.d4 d6 4.Cf3


Le système moderne qui vise à soutenir le centre avec une pièce à la préférence par rapport à la variante des 4 pions usuelle au début du XXème siècle et sensée réfuter le jeu noir grâce à son puissant centre de pions qui survient après 4.c4 Cb6 5.f4 etc.


4...g6 5.Fc4 Cb6 6.Fb3 Fg7 7.0-0


Les complications tactiques qui surviennent après 7.Cg5 e6 8.Df3 De7 9.Ce4 dxe5 10.Fg5 Db4 11.c3 Da5 12.Cf6 Rf8 13.d5 e4! 14.Cxe4 exd5 15.0-0 Fe6 sont jugées à l'avantage noir car pour le pion sacrifié les compensations blanches sont assez nébuleuses. Intéressant est 7.exd6 cxd6 8.0-0 0-0 9.Te1 Cc6 10.h3 (plus solide 10.c3 Ff5 11.Fg5 h6 12.Fh4 Dd7 13.Cbd2 Tfe8 Khalifman) Ff5 (10...Fg4!? Khalifman) 11.Cc3 Tc8 12.Fg5! h6 13.Fe3 d5 += Anand-Timman (Linares 1992)


7...0-0


Plus pointu est 7...Cc6 avec pression sur le centre.


8.h3!?


Pour éviter le clouage car 8.Te1 Fg4 9.h3 Fxf3 10.Dxf3 Cc6 permet une égalisation facile selon Cox.


8...a5


La pratique retient 8...dxe5 9.Cxe5 C8d7 (9...c5!?) 10.De2 c5 11.Cxd7 Cxd7 12.Fg5 Ff6?! 13.Fxf6 exf6 14.Td1 cxd4 15.Txd4 Db6 16.Dd2 Cc5 17.Cc3 += Dominguez-De La Villa (Lausanne 2001)


9.a4 dxe5


À nouveau 9...Cc6!? semblait plus précis car 10.De2 dxe5 11.dxe5 Cd4 12.Cxd4 Dxd4 13.Te1 transposait dans Leko-Timmann (Wijk aan Zee 1996).


10.Cxe5 Ca6?!





Une manœuvre clé dans la 13ème du match Spassky-Fischer (Reykjavik 1972) mais le cavalier disposait de la case « c5 » pour revenir en jeu. Chetverik recommande 10...Cc6!? 11.Cxc6 bxc6 12.c3 Ff5 13.Cd2 Cd5 avec des chances égales.


11.Ff4 Cd5 12.Fh2 e6 13.Ca3 c5


L'idée de 10...Ca6 nous est révélée mais les pièces blanches, mieux développées, vont profiter de l'ouverture du jeu.


14.Cb5 cxd4 15.Dxd4 Db6 16.Dxb6


Alexandre s'empresse d'accepter l'échange des dames, c'est l'aveu d'être dans une position resserrée de la part de Timman. Pourtant avec des pièces plus mobiles 16.De4!? Cc5 17.Df3 += laissait les noirs avec des problèmes pour activer les pièces.


16...Cxb6 17.Tad1 Cc5 18.Cc7 Ta7 19.Cb5 Ta8 20.Cc7 Ta7 21.Cc4?!


Au lieu de prendre la nulle avec une répétition, les blancs se mettent à rêver de victoire avec ce coup douteux. À considerer 21.Cf3!?


21...Cxc4 22.Fxc4 Cxa4 23.Fd6





23...Cxb2! 24.Fxf8 Fxf8 25.Td8 Cxc4 26.Txc8 Cd6


À l'issue de cette séquence forcée, les noirs ont obtenu 2 pions pour la qualité dont un dangereux pion « a » passé.


27.Tb8


Réduire le matériel avec 27.Ta8 Txa8 28.Cxa8 b5 29.Cc7 a4 restait difficile pour les blancs, si 30.Tb1? a3!


27...b6


27...a4!? mettait plus de venin dans cette finale.


28.Td1 Txc7 29.Txd6 Rg7 30.Tdxb6 Txc2 31.T8b7 Fc5 32.Txe6 Txf2 33.Rh2 h5 34.Ta6


Une opportunité pour stopper le pion passé.


34...Tf5


La tactique pour se tirer d'affaire.


35.g4 Tf2 36.Rh1 hxg4 37.hxg4 Fb4 38.Tb5 Rh6 39.Tf5


Cette fois la nulle est inévitable.


39...Txf5 ½-½

ALICE ET LE MAITRE D'ECHECS
Christophe Leroy se penche sur le problème d'échecs mystérieux que l'on trouve dans la préface de l'ouvrage de Lewis Carroll, « De l'autre côté du miroir ». Il nous entraîne dans le monde magique d'Alice au pays des merveilles. Symbolisme, numérologie, logique du joueur d'échecs et une imagination débordante l'amènent à une conclusion totalement différente que celle publiée dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».
La position et la représentation des pièces symbolisent la société victorienne et une demande en mariage à Alice Lindell de la part de l'auteur, le modèle vivant qui a inspiré l'œuvre de Lewis Carroll.
Enchanteur et assez convaincant mais je ne puis m'empêcher de songer à la toile de Giorgione « La tempête » et les tentatives multiples pour tenter de percer le secret de sa signification. Depuis le XVIe sièce, l'apparente limpidité des diverses hypothèses qui se sont succédées ne font qu'épaissir le mystère.
Christophe Leroy « Alice et le maître d'échecs » (Collection Urdla 2008)

ANNONCE DE TOURNOIS

COUPE SUISSE INDIVIDUELLE
Eugène Kudryavtsev, 16 ans et demi, remporte la 67ème édition de la Coupe Suisse. Il s'impose en finale face à Bruno Frankhauser, 36 ans. Après une première partie longue qui s'est achevée par une nulle, Kudryavtsev a fait la différence dans les semi-rapides avec une victoire. Il devient le plus jeune vainqueur de la Coupe Suisse et détrône Beat Züger qui à 17 ans, en 1987, avait battu Hassan Sadeghi en finale.

FRIBOURG ACTIVE CHESS
Joué le 29 juin, victoire de du GM Vlasimir Lazarev (2475) qui partage la première place avec Petar Benkovic (2445) et Vjeskoslav Vuluvic (2352) avec 5,5 points sur 7. (42 participants)

BIENNE
Championnat suisse de parties rapides, classement final (122 participants, 9 rondes):

1. Boris Grachev RUS 7,5 points
2-7. Ivan Ivanisevic (SRB), Ilya Smirin (ISR), Leonid Kritz (GER), Christian Bauer (FRA), Vladimir Belov (RUS), Miso Cebalo (CRO) 7 points
8-12. Aleksander Kovacevic (SRB), Alexander Cherniaev (RUS), Etienne Mensch (FRA), Roland Ekström (SUI, champion suisse), Jacques Kolly (SUI) 6,5 pts
Delance Cup
La championne Suisse Monica Seps (2227) s'incline dans le blitz de départage contre la Russe Elena Tairova (2417) après une nulle en partie classique.
http://www.bielchessfestival.ch

MARTIGNY 17ème OPEN
Du 1 au 4 août, 7 rondes, 1er prix 1500-CHF
http://www.uve-wsb.ch/openmartigny/

GENEVA CHESS FEVER
2 août tournoi blitz, 1er prix 1500.-CHF
3 août Active Chess, 1er prix 1500.-CHF
http://www.genevachessfever.ch

DAVOS CHAMPIONNAT D'EUROPE SENIOR
Du 9 au 17 août. 1er prix 2500.-CHF
OPEN du 10 au 16 août. 7 rondes. 1er prix 1000.-CHF
http://www.beochess.ch

OPEN DE LUCERNE
Du 14 au 17 août. 7 rondes 2 catégories tournoi Maître de puis 1850 1er prix 1500.- et Open général jusqu'à 1900 Elo. 1er prix 400.-CHF
http://www.swiss-chess-open.ch
Un match opposera Huebner à Pelletier.

MUTTENZ OPEN
Du 15 au 17 août, 5 rondes. 1er prix 850.-Chf
http://www.skmuttenz.ch

WOLFWIL OPEN
Du 12 au 14 septembre, 5 rondes. 1er prix 750.-CHF
http://www.sgwolfwil.ch

OPEN LAUSANNE YOUNG MASTERS
Du 19 au 22 septembre. 7 rondes. 1er prix 2000.-CHF
http://www.lausanneyoungmasters.com

8ème SEMAINE D'ECHECS DE WINTERTHUR
Du 11 au 18 octobre, nombreux tournois.
Tournoi Maître depuis 1900 Elo 11.000 CHF de prix au total et le tournoi général jusqu'à 2000 Elo 3600.-CHF au total.
http://www.svwinterthur.ch/schachwoche

ASCONA TOURNOI SENIOR
Du 3.11.2008 au 12.11.2008. 9 rondes
http://www.schach.ch/sss

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.swisschess.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

* L'INFO SUR NEUCHATEL
http://www.ance.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES:

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
http://www.echecsetpatrimoine.org
Les stages 2008
Stage 4 : du 03/08 au 09/08/2008

Toutes les infos, photos, descriptifs, planning ... sont disponibles sur le site de référence http://www.echecsetpatrimoine.org

ETIENNE BACROT
Le numéro un français
http://www.chess22.fr

Chess and Stratégy
Un blogeur de talent
http://phildornbusch.blogspot.com/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

ECHECS-X
http://www.echecs-x.com
Un site avec des actualités, portraits de joueurs, parties commentées.

ECHIQUIER LEMPDAIS
http://echiquierlempdais.hautetfort.com/
Un voisin à visiter.

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE:
Email: g.bertola@hispeed.ch


Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

Publié le 26/07/2008 - 00:00 , Mis à jour le 15/02/2011 - 17:21