La chronique de Georges Bertola du 27 juin 2006
Pelletier (2585)- Knoedler (2374), CSE 2006; Volokitin (2660) - Barsov (2525), Turin 2006; Naiditsch (2664) - Carlsen (2646), Turin 2006; Kosintseva T. (2489)- Cmilyte (2470), Turin 2006; Kosintseva T. (2489) - Zatonskih (2433), Turin 2006; Bacrot (2708) - Kamsky (2671), Turin 2006.
  1. Pelletier (2585)- Knoedler (2374), Bogo Indienne E11, CSE 2006, 1-0 (30)
  2. Volokitin (2660) - Barsov (2525), Française C18, Turin 2006, 1-0 (25)
  3. Naiditsch (2664) - Carlsen (2646), Défense des 2 cavaliers C57, Turin 2006, 0-1 (54)
  4. Kosintseva T. (2489)- Cmilyte (2470), Sicilienne B31, Turin 2006, 1-0 (37)
  5. Kosintseva T. (2489) - Zatonskih (2433), Française C11, Turin 2006, 1-0 (33)
  6. Bacrot (2708) - Kamsky (2671), Grünfeld, Turin 2006, 1-0 (64)

SUPERBE TOURNOI DE GMI À BIENNE
Le festival d'échecs de Bienne aura lieu du 22 juillet au 4 août. Une participation relevée est annoncée pour le tournoi des GMI catégorie 17 (moyenne Elo 2662). La tête de série numéro un est Alexander Morozevich, actuel 8ème mondial (RUS 2730 Elo) et déjà vainqueur à deux reprises à Bienne. Le meilleur junior en exercice, Teimour Radjabov 19 ans (AZE 2717), est l'autre grand favori. Une victoire serait bienvenue pour celui qui a défié l'actuel champion du monde FIDE Topalov en vertu d'une nouvelle règle, pour le moins douteuse, dépasser la barre des 2700 points Elo et assurer un financement d'un million de dollars. Une pratique ploutocrate en vigueur à la fin du 19ème et début du 20ème siècle. A quoi servent donc les cycles de qualifications?
Il faut compter aussi avec Andrei Volokitin (UKR 2660) qui vient de fêter ses 20 ans et co-vainqueur en 2005 avec Boris Gelfand qui lui jouera le super tournoi de Dortmund au même moment. Le «bas» du tableau reste très fort avec le champion cubain Lazaro Bruzon (CUB 2652), le prodige Norvégien Magnus Carlsen (2646), qui poursuit son ascension vertigineuse, et notre champion Yannick Pelletier (SUI 2585) qui s'est toujours surpassé à Bienne.

ACCENTUS LADIES
En parallèle pour la 3ème fois le tournoi féminin, avec un niveau toujours plus élevé, sera l'autre grand évènement du Festival. Les participantes ; Pia Cramling 4ème mondiale (SWE 2520), Monika Socko (POL 2465), Yelena Dembo (GRE 2464), Almira Skripchenko (FRA 2423), Anna Muzychuk (UKR 2419) Ekaterina Atalik, championne d'Europe en titre (TUR 2393).
Nombreux tournois. http://www.bielchessfestival.ch/
Voici une partie extraite de la 4ème ronde du championnat suisse par équipes où Yannick démontre que l'initiative, appuyée par un jeu de pièces dynamiques, permet de compenser avantageusement les faiblesses structurelles.

PELLETIER (2585)- KNOEDLER (2374)
Bogo Indienne E11
CSE 2006

1.d4 e6 2.c4 Cf6 3.Cf3 Fb4 4.Cbd2 0-0 5.a3

Les blancs invitent à échanger le fou contre le cavalier pour se retrouver avec l'avantage de la paire de fous.

5...Fe7 6.e4 d5 7.e5 Cfd7 8.b4 dxc4

Un bon plan pour stabiliser l'aile dame est 8...a5 9.b5 c5 10.Fb2 cxd4 11.Fe2 Cc5 12.Fxd4 Cbd7 13.a4 Bareev-Bocharov (Russie 2005) et Bareev recommande 13...f6 14.0-0 b6 15.exf6 Fxf6 16.cxd5 exd5 17.Cb3 Fb7 =

9.Fxc4

Possible est 9.Cxc4 Cb6 10.Dc2 Fd7 Slavina-Kovalevskaya (Russie 2005) et ici 11.Ca5!? avec des problèmes sur l'aile dame.

9...Cb6 10.Fb3 Fd7 11.0-0 a5 12.bxa5 Txa5


Les noirs ont apparemment un avantage positionnel évident avec la création de deux faiblesses chez l'adversaire (a3+d4).

13.Fc2!

Pourtant les blancs ont des compensations d'ordre dynamiques, leurs pièces pointent dangereusement sur le roque qui manque de défenseurs.

13...Fa4 14.Cb3

C'est l'idée du coup précédent, les blancs veulent préserver le fou de cases blanches indispensable pour servir l'attaque.

14...Td5?!

A considérer 14...Fxb3!? pour dévier le fou de la grande diagonale avec l'idée «...Cc6, ...Dd7 et ...Tfa8» et les pièces noires pressent plus rapidement sur les pions faibles que dans la partie.

15.Dd3 g6 16.De3

Pour infiltrer les cases noires affaiblies, le roi noir est maintenant en situation très difficile car le pion «e5» divise l'échiquier et empêche les pièces noires de le secourir.

16...C8d7 17.Tb1 Te8 18.Te1 Tb5 19.Dh6 Cf8

Permet de consolider la couverture royale mais le problème posé par la faiblesse des cases noires reste entier.

20.Cbd2! Txb1 21.Fxb1 Fc6 22.Ce4

Toutes les pièces blanches sont mobilisées pour l'attaque, les noirs décident de simplifier pour alléger la pression.

22...Fxe4 23.Fxe4 Cd5 24.h4!

Le pion «h» dans le rôle de l'ouvre-boîte!

24...c6 25.h5 Da5 26.Fd2 Dxa3 27.Cg5



27...Fxg5

Discutable car les cases noires sont irrémédiablement affaiblies. Fritz 9 propose 27...Ta8 mais je ne vois rien à opposer à 28.Cxh7! Cxh7 29.hxg6 Cf8 30.gxf7 Rxf7 31.Dh5 Rg8 32.Fg6! avec la menace 33.Ff7 +-

28.Fxg5 Cd7 29.hxg6 hxg6

Si 29...fxg6 30.Fxg6! Te7!? permettait de jouer quelques coups de plus.

30.Fxg6!

Sans attendre 30...fxg6 31.Dxg6 Rf8 32.Te4! suivi de 33.Th4 etc.

1-0

Voici une bonne partie d'Andrei Volokitin, vainqueur du tournoi de Bienne 2005 et du Youngmasters à Lausanne qui sera aussi un prétendant sérieux à Bienne mais qui malheureusement ne défendra pas son titre à Lausanne. En effet, il participera au même moment au championnat d'Espagne par équipes.

VOLOKITIN (2660) - BARSOV (2525)
Française C18
Turin 2006

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Fb4 4.e5 c5 5.a3 Fxc3 6.bxc3 Ce7 7.Dg4 0-0

Pendant de nombreuses décades défendre le pion «g7», face au tranchant 7.Dg4, en roquant du côté de la mort était considéré comme trop risqué. Maintenant cette variante est ambitieuse et s'impose comme l'une des principales de la Winawer.

8.Fd3 Cbc6

Sur 7...f5 voir Charbonneau-Pelletier (La Roche sur Yon 2006) chronique du 1.06.2006

9.Dh5 Cg6 10.Cf3 Dc7 11.Fe3 Cce7!?

Le cavalier vient soutenir la défense de l'aile roi tout en offrant des perspectives à la dame via la colonne «c».
L'approche la plus directe recommandée par Watson dans «Play the French» (Everyman 2003) est 11...c4 12.Fxg6 fxg6 13.Dg4 Fd7 14.h4 Tf5 15.h5 gxh5 16.Txh5 Taf8 (16...Txh5 !? Watson) et toutes les pièces noires sont mobilisées. Voici un exemple instructif pour illustrer les ressources défensives 17.Th3 Da5 18.Rd2 Fe8 19.Cg5 Txg5!? 20.Dxg5 Fg6 21.Thh1! b5 22.Dg4! Ff5 23.Dd1 Db6 24.Db1 a5 25.Db2 Tc8! avec un jeu très actif, mais est-ce assez pour le sacrifice de la qualité? Kobalia-Kosytrev (Bienne 2004)

12.h4 Cf5

Selon Kindermann, auteur d'une monographie sur la variante, ce coup est sanctionné par un «?», selon lui seul 12...Fd7 est correct.

13.Fd2

Toujours selon Kindermann meilleur 13.g4 Cxe3 14.fxe3 qui offre un net avantage blanc. Pas vraiment convaincant après 14...cxd4 15.cxd4 Dc3 16.Re2 Fd7 etc.

13...f6



La partie Gongora-Fernandez Romero (Santa Clara 2005) se poursuivit avec 13...c4 14.Fe2 f6 15.Dg4 fxe5 16.h5 Cge7 17.Cxe5 Cc6 18.f4 Cxe5 19.fxe5 Fd7 20.h6 g6 21.Fg5 Fa4 22.Rd2 a5 23.Dh3 b5 24.Thf1 b4 25.axb4 axb4 26.g4 +-

14.Cg5!!?

Une surprise de taille dans la manière, mais c'est un retour aux sources basé sur l'essence de la variante, l'attaque de mat! Ici Gongora recommandait 14.Dg4 fxe5 15.h5 Cge7 16.Cxe5 Cc6 17.Cxc6 bxc6 18.h6 += dans l'Informateur.

14...fxg5 15.hxg5

L'ouverture de la colonne «h» permet aux pièces blanches d'inquiéter le roi noir en développant une attaque qui offre des chances pratiques incontestables pour la pièce sacrifiée.

15...cxd4

Affaiblir le centre n'est pas sans inconvénient pour le roi blanc mais 15...Rf7!? immédiatement pour soustraire le roi noir à l'attaque méritait examen.

16.Dxh7 Rf7 17.cxd4 Cxe5!?

Ce contre-sacrifice provoque le chaos sur l'échiquier!
Une autre suite critique était 17...Th8 18.Dxg6! Rxg6 19.Txh8 Db6 20.c3 avec la menace 21.g4 qui laissait le roi noir dans une position très inconfortable, si 20...Rf7 21.Tb1 Da5 22.g6! Rxg6 (22...Re7? 23.Fb5) 23.g4 +- etc.

18.Fe2!

Plus ambitieux que 18.Fxf5 exf5 19.Dh2 Dxc2 20.Dxe5 De4 (20...Te8?? 21.g6! Rf8 22.Fb4 +-) avec nivellement de la position.

18...Cc6 19.Fh5 Re7 20.g4 Ccxd4

Ne va pas 20...Cfxd4? 21.Dxg7 suivi de 22.Dxf8 +-

21.gxf5 De5?!

Défendre le pion avec 21...Rd8! qui introduisait la menace «...Cxc2» amenait une position peu claire mais les noirs avec une aile dame sous-développée avaient encore des problèmes à résoudre. 22.f6!? gxf6 23.Dh6 De7!? etc.

22.Rf1

Permet d'activer la tour «a1» en gagnant un tempo sur la dame.

22...Rd8?



Définitivement perdant, plus coriace 22...Cxf5 23.Te1 Dd4 24.Fb4 Cd6 et le problème du développement de l'aile dame restait problématique mais pas forcément insoluble 25.Te2! (pour régler le problème sur «f2») Fd7!? introduit la menace d'un clouage via «b5» 26.Rg1! avec le piège 26...Tc8? (26...Th8!? 27.Dg6 Taf8) 27.Th4! +-

23.f6! Cf5 24.Te1 Dd4 25.Fb4

Avec un tempo sur la tour noir qui permet au pion «f» de passer.

1-0

Voici une partie aux saveurs romantiques du 19ème. Le jeu original et créatif du jeune Norvégien Magnus Carlsen fait de lui un candidat au podium du tournoi de Bienne. A Turin il a réussi 6 points sur 8 et une performance de 2820 Elo!

NAIDITSCH (2664) - CARLSEN (2646)
Défense des 2 cavaliers C57
Turin 2006

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Cf6 4.Cg5

Un coup de mazette selon Tarrasch, pour Pinski dans «The Two Knights Defence» (Everyman 2004) définitivement correct!

4...d5 5.exd5 b5!?

Carlsen conteste l'initiative avec ce sacrifice de pion aventureux analysé en 1941 par le maître américain Ulvestad.

6.Ff1

Le refus est considéré comme la meilleure réplique par la théorie car sur «e2» le fou est exposé à l'échange après 6...Cd4. Voici 2 autres variantes:
a)6.dxc6?! bxc4 7.Cc3 h6 8.Cge4 Cxe4 9.Cxe4 Dd5 10.Df3 Fe6 11.0-0 0-0-0! et les noirs ont des compensations dynamiques (paire de fous) pour l'affaiblissement structurel. Bahram-Hector (Stockholm 1998)
b)6.Fxb5?! Dxd5 7.Fxc6 Dxc6 8.0-0 Fb7 9.Df3 e4 10.Db3 0-0-0 11.Dh3 Rb8 Kan-Konstantinopolsky (Moscou 1945) =+ Estrin

6...h6

Considéré avec suspicion, la suite critique est 6...Cd4 7.c3 Cxd5 avec plusieurs possibilités dont voici les principales:
a)8.Ce4 (8.h4!?) Ce6 (aventureux est 8...Dh4) 9.Fxb5 Fd7 10.Fxd7 Dxd7 et ici:
a1)11.0-0 Fe7 12.d4 exd4 13.cxd4 0-0 avec des chances égales Narciso Dublan-Kuzmin (Balaguer 1997)
a2)11.d4 exd4 12.cxd4 Fb4 13.Cbc3 0-0 14.0-0 Tad8 avec des compensations pour le pion Wehner-Karpatchev (Neuhausen 2004)
b)8.cxd4 Dxg5 9.Cc3!? exd4! 10.Fxb5 Rd8 11.Fc6 Cf4! 12.Fxa8 Cxg2 13.Rf1 Fh3 Ninov-Cheparinov (Bulgarie 2005) 14.Db3!? Dg4 15.Db8 Rd7 16.Db5 =


7.Ce6?!

Ce coup n'est bon qu'en apparence selon Pinski. La suite retenue comme critique est 7.Cxf7 Rxf7 8.dxc6 Fc5 9.Fe2! mais h5!? 10.d4 (10.0-0 Cg4 11.h3 Dh4) Dxd4 11.0-0 Dxd1 12.Td1 Fg4 offre un contre-jeu acceptable selon Van der Tak et Nijboer. Carlsen a certainement prévu un renforcement.

7...fxe6 8.dxc6 Fc5 9.d3

Probablement trop statique, la pratique retient 9.d4!? (un sacrifice de dégagement) Fxd4 10.Fd3 0-0 11.0-0 Dd5 12.De2 a6 13.c3 Fb6 =+ Morozevich-Piket (Londres 1995).

9...0-0 10.Fe3 Fxe3 11.fxe3 Dd6 12.Cd2 Dxc6 13.e4


A nouveau les noirs ont obtenu une position dynamique avec un développement supérieur en compensation des affaiblissements structurels. Carlsen va s'appliquer à maintenir le roi blanc au centre et valoriser ainsi son jeu de pièces supérieur.

13...Dc5

Contrôle l'importante diagonale «a7-g1».

14.Cb3 Db6 15.De2 Fd7 16.g3

Difficile de trouver un plan pour terminer le développement et ce coup tente d'apporter une solution au fou de cases blanches.

16...a5! 17.Fh3

17.0-0-0? n'apportait aucune solution au problème posé par la sécurité du roi après 17...a4 18.Cd2 a3 avec une pression décisive sur l'aile dame:
a) 19.b3? Dd4 20.Cf3 Dc3 21.De1 Db2 22.Rd2 b4! 23.Tb1 Cxe4! -+
b) 19.Cb3 Da7!?

17...a4 18.Cd2 a3 19.b3 Fe8!?

Carlsen recherche une activité maximale des pièces, ici le fou veut se repositionner sur la diagonale «e8-h5».

20.Df2? Dc6!?

Carlsen préfère conserver l'attaque que d'entrer dans une finale même si elle était très avantageuse, par exemple 20...Dxf2 21.Rxf2 Cxe4 22.Re3 Cxd2 23.Fxe6 Rh8 24.Rxd2 Tf2 25.Rc3 Tb8 avec la menace 26...b4 et si 26.b4 Tb6 27.Fd5 Fc6 -+

21.0-0 Fh5 22.De3

Si 22.Tac1 Cxe4!

22...Fg4 23.Fg2

Une autre possibilité pour essayer de naviguer en eau trouble était 23.Txf6!? Txf6 24.Fxg4 Dxc2 mais le pion «a2» mobilisait la tour en défense et l'initiative noire restait très dangereuse, par exemple 25.Cf3!? Td8! (25...Db2?! 26.Dc1 Taf8 27.Dxb2 axb2 28.Tb1 Txf3 29.Fxf3 Txf3 30.Txb2 Txd3 31.Tc2 et les blancs semblaient en mesure de tenir la position) 26.d4 exd4 27.Cxd4 Db2 28.Td1 c5 29.Cxb5 Dxa2 -+ 30.Dxc5? Dd2!

23...Dxc2 24.Tfc1 Db2 25.h3


25...Tad8!! 26.Tab1

L'acceptation du sacrifice permettait aux noirs d'obtenir un jeu de pièces fantastique après 26.hxg4 Cxg4 27.De2 h5 28.Tf1 Dd4 29.Rh1 Tf2 30.De1 Taf8 (les blancs n'ont pratiquement plus de coup!) 31.Txf2 Cxf2 32.Rh2 Cxd3 33.Dd1 h4 et le roi blanc restait très exposé face aux 3 pièces noires restantes avec notamment la menace 34...Tf2. Extraordinaire de la part du petit Mozart des échecs!

26...Dxa2

Maintenant le pion passé «a3» vaut presque une pièce.

27.Ta1

Fritz propose 27.b4 pour isoler à la fois le pion passé et la dame mais après 27...Td7!? avec l'idée de doubler les tours sur les colonnes «d» ou «f», la position reste incroyablement tendue car les blancs ne peuvent toujours pas prendre la pièce en prise.

27...Db2 28.Tab1 Da2 29.Ta1 Db2 30.Tab1 Dd4!

Les noirs jouent pour le gain et évitent bien sûr la répétition.

31.Dxd4 Txd4 32.hxg4 Txd3 33.Cf1 Ta8!

Sur le plan matériel les noirs ont l'égalité avec 3 pions pour la pièce mais c'est le pion «a» passé qui fait toute la différence.

34.Txc7 a2 35.Ta1 Txb3

Crée un puissant duo de pions passés.

36.Tc2 Tba3 37.Tb2 T8a5 38.Cd2 Cxg4 39.Cb3 T5a4 40.Fh3 h5

Le contrôle du temps est atteint et les noirs ont réussi à conserver une position très prometteuse.

41.Fxg4 hxg4 42.Cd2

Devant la menace 42...Tb4 le cavalier est forcé de se soustraire au clouage. Les autres possibilités ne semblaient pas meilleures par exemple 42.Cc1 Txg3 43.Rf2 Tc3 44.Cxa2 Tca3 45.Txb5 (sinon le pion «b» avance) Txa2 46.Txa2 Txa2 47.Rg3 Te2! -+ 48.Txe4? Rf7 49.Rxg4 Rf6 etc.

42...Txg3 43.Rf2 Tga3 44.Txb5 Rf7 45.Re2

Si 45.Txe4?! Tb4 46.Re2 Tb2 et le clouage était très gênant avec en filigrane la menace «Ta3-c3-c2».

45...Rf6 46.Rd1?!

Une position très inconfortable pour les blancs car la cadence des Olympiades ne prévoyait aucun ajout de temps au 40ème coup à part les quelques secondes supplémentaires obtenues après chaque coup et précipitait les adversaires dans la cadence infernale du «zeitnot perpétuel».
Pourtant Carlsen mène la partie à son terme avec précision.

46...Th3 47.Rc2 g3 48.Tb3 Rg5 49.Rb2 Rg4 50.Tc3 g2 51.Tcc1 Te3 52.Rc2 Rg3 53.Rb2 Rf2 54.Tc2 Te2 0-1


LES SŒURS KOSINTSEVA A LAUSANNE
Les sœurs Kosintseva, médailles d'argents au sein de l'équipe russe, participeront à la prochaine édition du Youngmasters qui se jouera en septembre à Lausanne.
Tatania, âgée de 20 ans, invaincue à Turin avec 9,5 points sur 12, sera l'une des vedettes de ce tournoi avec l'Indienne Kuneru.
Les soeurs Kosintseva ont découvert les échecs il y a plus d'une dizaine d'années. Elles ont bénéficié rapidement du soutien de leur père, amateur chevronné qui les a initiées à la pratique des maîtres avec pour notamment les parties modèles du jeu actif et dynamique d'Alekhine. Depuis elles travaillent ensemble et participent à de nombreux tournois et cumulent titres et performances.
Voici quelques parties pour illustrer leurs talents.

KOSINTSEVA T. (2489)- CMILYTE (2470)
Sicilienne B31
Turin 2006

1.e4 c5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 g6 4.Fxc6 dxc6

Pour avoir concédé un pion doublé, les noirs ont obtenu la paire de fous et ouvrir la diagonale à la préférence par rapport au plus positionnel 4...bxc6.

5.d3 Fg7 6.h3

Les blancs, au contraire, cherchent à restreindre l'activité des fous noirs.

6...Cf6 7.Cc3 Cd7

Un coup qui vise à recycler le cavalier sur «e6» via «f8», précédé par la poussée «e7-e5», pour disputer avantageusement le contrôle du centre.

8.Fe3 e5 9.Dd2 h6

Une nécessité si les noirs veulent éviter l'échange du fou de case noire.

10.0-0 De7 11.Ch2 Cf8 12.f4 exf4 13.Fxf4

Possible est 13.Txf4. Une partie Svidler-Grischuk (Wijk aan Zee 2005) se poursuivit avec 13...Fe6 14.Tf2 0-0-0 15.Taf1 Cd7 16.Ce2 f6 17.Da5 Rb8 18.b4 f5 19.bxc5 fxe4 20.d4 avec une position à double tranchant, Svidler indique la longue variante 20...g5 21.Cg3 Thf8!? 22.Cg4 Txf2 23.Txf2 Tf8 24.Txf8 Fxf8 25.Cxe4 Fxg4 26.hxg4 a6 27.Ff2 Dxe4 28.Dd8 Ra7 29.Dxd7 Dxc2 30.Dd8 Dd1 31.Rh2 Fxc5 32.Fg3 Dxd4 33.Fb8 Ra8 34.Fd6 qui conduit à l'échec perpétuel.

13...Ce6 14.Fg3 Cd4!?

La pratique retient 14...Dg5 15.De1 Cd4? 16.Df2! 0-0 17.Fd6! Fxh3 18.Ff4 et malgré le fait que les noirs obtiennent 3 pions pour la pièce, les pièces blanches sont trop actives pour prétendre à l'égalité. Shirov-Van Wely (Monaco 2005)

15.Tae1!

Si 15.Cd1 Dg5!? 16.Df2 Ce2! Palliser.

15...0-0

Sur 15...Fe6 16.Cd5! cxd5 17.exd5 provoque un clouage désagréable et révèle un des avantages de 15.Tae1!

16.e5!

Avec l'idée d'activer le cavalier sur «e4» pour exercer une terrible pression sur les cases noires.

16...Ff5 17.Ce4 Fxe4 18.Txe4 Tad8?

Une meilleure résistance était offerte par 18...Cf5 19.Ff2 b6 20.b4!? cxb4 21.g4! et le cavalier n'avait pas de bonnes cases après 21...Ch4 22.Dxb4 Dxb4 23.Txb4 g5 24.Fxh4 gxh4 25.Cf3 car la structure noire est sérieusement endommagée.

19.Fh4 g5


20.Cg4!

L'affaiblissement de l'aile roi permet aux blancs d'obtenir une attaque décisive, si 20...gxh4 21.Cf6 Fxf6 22.exf6 et la dame noire doit se sacrifier pour éviter le mat.

20...Ce6 21.Cf6 Rh8

Après 21...Fxf6 22.Txf6 toutes les pièces blanches attaquent une aile roi ou les défenseurs brillent par leurs absences.

22.Fg3 Td4 23.De2 Txe4?

Essayer de permettre à la dame d'intervenir au service de la défense via 23...Dd8!? était sans doute une option supérieure.

24.Dxe4 Fxf6 25.Txf6 Rg7 26.h4?!

Avant cette poussée, plus précis était d'amener la dame via les cases blanches sur «h5» et les faiblesses «f7» et «h6» paralysaient la défense.

26...Dd7 27.Df5 c4?

Avec leur dernier coup, les blancs voulaient éviter l'échange des dames mais c'était une opportunité pour les noirs de trouver de l'activité en gagnant un tempo avec 27...Dd4!? et si 28.Rh2 Dxb2 avec une situation confuse. En effet, l'ouverture de la colonne «h» pose problème au roi blanc et 29.h5 avec l'idée «Txe6» se voit opposer 29...Dxa2 30.c4 Cd4 etc. Mais comme me l'a fait remarquer le GM Bauer, la cadence choisie aux Olympiades, sans rajout de temps après le 40ème coup, gâchait beaucoup de parties généralement dès le 30ème coup environ avec l'arrivée du «zeitnot» perpétuel.

28.Ff2! cxd3 29.cxd3 Dd5 30.hxg5 hxg5 31.Fe3 Dxa2?

Par rapport à la variante précédente les blancs ont pu affaiblir davantage l'aile roi, activer le fou au service de l'attaque, et de plus la dame noire est maintenant complètement hors-jeu sur «a2».

32.Fxg5 Db1 33.Rf2 Dc2 34.Rg3 Cd4 35.Fh6 Rh8 36.Dh5 De2


37.Fg7!

Le mat est imparable.

1-0

KOSINTSEVA T. (2489) - ZATONSKIH (2433)
Française C11
Turin 2006

1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.e5 Cfd7 5.f4 c5 6.Cf3 Cc6 7.Fe3 a6 8.Dd2

Un plan de la variante Steinitz développé par Boleslavski qui vise à accélérer le «0-0-0».

8...b5 9.a3

Utilisé par Kasparov à Linares en 2003 pour s'opposer au développement énergique noir sur l'aile dame qui rend le «0-0-0» périlleux.

9...g5!?

Une provocation qui vise à déstabiliser le centre.


Radjabov avait joué 9...Db6 et remporté une partie récompensée par un prix de beauté ce qui avait provoqué l'ire de Kasparov lors de la cérémonie de clôture. Selon lui c'est son jeu fautif et non le jeu brillant de son adversaire qui était à l'origine de son succès.

10.fxg5 cxd4 11.Cxd4 Ccxe5

Les noirs ont détruit le centre blanc mais l'ouverture des lignes peut s'avérer très dangereuse si le roi noir reste au centre.

12.Fd3!?

Une nouveauté, les blancs cèdent la paire de fous. La pratique retient 12.Fe2 Zhang Zhong-Ruiz (Beer-Sheva 2005) et ici Ruiz recommande 12...Fg7 13.0-0 0-0 14.b3 Fb7 avec une position à double tranchant.

12...Cxd3 13.cxd3!

Permet de contrôler l'importante case «e4» tout en ouvrant la colonne «c».

13...Ce5 14.0-0 Fg7 15.Cce2!?

Sans doute avec l'idée d'amener le cavalier sur «h5» si les noirs roquent du petit côté.

15...Cg4 16.Cg3 Dd6 17.Tae1 0-0 18.Rh1 Cxe3 19.Dxe3 Db6


Une position critique, après le faible 20.Cge2? e5! permettait aux noirs de valoriser la paire de fous associée à un puissant centre mobile et de prendre ainsi l'avantage.

20.Tf6!

Ce sacrifice de qualité neutralise la paire de fous et met en exergue la position peu sûre du roi noir.

20...Fxf6 21.gxf6 Rh8 22.Dh6 Tg8 23.Cf3 Fb7?!

Une tentative pour activer le fou de cases blanches qui arrivent trop tard.

24.Cg5

Plus fort 24.Ce5! Taf8 25.Cd7 Dd8 26.Te5! avec la menace 27.Th5 +-

24...Txg5 25.Dxg5 Tg8 26.De5 b4!?

26...d4 était aussi à considérer.

27.d4

Met de la ouate dans le nez du fou adverse.

27...bxa3 28.bxa3 Fc6 29.Dd6 Da5 30.Txe6!?


30...fxe6??

Certainement le «zeitnot», 30...Dd2! et la menace de mat permettait de rester dans la partie.

31.De5 Dxa3 32.f7 Tg7 33.Db8 1-0


LE RETOUR DE BACROT
Après deux tournois en demi-teinte à Linares et Sofia, Etienne retrouve la forme olympique à Turin. Avec 6 sur 8 au premier échiquier de l'équipe de France il réalise une performance de 2833!

BACROT (2708) - KAMSKY (2671)
Grünfeld
Turin 2006

1.d4 d5 2.c4 c6 3.Cc3 Cf6 4.e3 g6 5.Cf3 Fg7


Position classique de la variante Schlechter de la Grünfeld.

6.Fe2 0-0 7.0-0 a6!?

Nous sommes à la frontière de la Slave/Grünfeld, cette position est aussi répertoriée sous D15.

8.a4!?

Logique pour s'opposer à la poussée «...b7-b5».

8...Fg4

Ici 8...a5 pour exploiter la faiblesse de la case «b4» avec la manoeuvre «Cb8-a6-b4» est intéressant.

9.Db3 Ta7 10.h3

Une partie Ehlvest-Miles (Bienne 1996) se poursuivit avec 10.a5!? e6 11.h3 Fxf3 12.Fxf3 Cbd7 13.Td1 Dc7 14.e4 += (Ehlvest).

10...dxc4

Pour gagner un tempo sur la dame sinon les noirs peuvent endommager l'aile roi.

11.Dxc4 Ff5?!

Kamsky veut conserver sa paire de fou mais cette case de repli est trop exposée.

12.Cg5!



Avec l'idée de conquérir le centre avec la poussée «e4».

12...b5 13.Db3 h6 14.e4 Fc8 15.Cf3

La manœuvre du fou de cases blanches n'a finalement servi qu'à renforcer le jeu blanc.

15...c5?!

Une tentative de déstabilisation du centre sans doute prématurée.

16.axb5 cxd4 17.Cxd4!

Ce coup est possible à cause de l'enfilade sur la diagonale «g1-a7» qui gagne la qualité.

17...Cxe4 18.Cxe4 Dxd4 19.Fe3 Dxe4 20.Ff3 De5 21.Fxa7 Fe6 22.Db4 axb5 23.Dxe7 Dxb2


Les noirs ont obtenu un pion en compensation qui est de plus passé mais est-il fort ou faible?

24.Tab1 Da2

Défend indirectement le pion à cause du tactique 25...Fc4.

25.Db7 Da6 26.Tfd1 Fc4 27.Fc5

La lutte pour la conquête du pion passé bat son plein et ici le petit coup intermédiaire 27.Dc7! qui s'en prend au cavalier forçait 27...Dc8 et 28.Dd6 avec l'idée 29.Fd5 affaiblissait la défense du pion. Etienne va parvenir au même résultat par une voie détournée.

27...Te8 28.Fd6 Dxb7 29.Fxb7 Td8 30.Fg3 Te8 31.Fd5

Et voilà après la perte du pion passé la position est sans espoir pour les noirs et c'est un problème essentiellement technique que de réaliser l'avantage. Une spécialité dont Etienne excelle en la matière!

31...Ca6 32.Fc6 Te6 33.Fxb5 Fa2 34.Tbc1 Cb4 35.Fc4

D'abord échanger quelques pièces pour éviter les embrouilles.

35...Fxc4 36.Txc4 Cc6 37.Rf1 g5 38.Td6 Txd6 39.Fxd6 Cd4 40.Tc7


Une position idéale au contrôle du temps, la tour en 7ème paralyse les noirs. Il n'y a plus que l'entrée en scène du roi pour faire la différence.

40...Ce6 41.Tb7 h5

Les noirs veulent se montrer actifs mais les pions vont se retrouver vulnérables. Les noirs ont toutefois un problème pour activer le roi, si 41.Fd4 Fa3 42.Rg7 Fb2 +-

42.Re2 Fd4 43.Fa3 Cf4 44.Rf3 Cg6 45.Fc1 g4 46.hxg4 hxg4 47.Re2 f5 48.g3

Fixant les pions pour éviter les échanges. Avec le roi noir coupé, les blancs jouent pratiquement avec une pièce de plus.

48...Fe5 49.Rd3 Rf8 50.Fh6 Re8 51.Fg7 Fd6 52.Fd4


52...f4?

Perd un pion et facilite ainsi considérablement la tâche de l'adversaire.

53.Tg7 Ce7 54.gxf4 Fxf4 55.Re4 Fd6 56.Txg4

Les jeux sont faits.

56...Rf7 57.f4 Cg8 58.Tg7 Rf8 59.Td7 Fe7 60.Rf5 Rf7 61.Fc5 Re8


62.Txe7! Cxe7 63.Fxe7 Rxe7 64.Rg6 1-0

ANNONCES DE TOURNOI ET RESULTATS

ALEXANDRE VUILLEUMIER REMPORTE LE «BUNDESTURNIER».
Le Maître FIDE Alexandre Vuilleumier, 24 ans, récidive et remporte le tournoi devant 110 participants.
1-2. Alexandre Vuilleumier f (Chêne-Bourg) et Vjekoslav Vulevic f (Davos) 6 points su 7. 3-7. Markus Klauser m (Belp), Richard Gerber m (Genève) Oliver Kurmann f (Neudorf) Niklaus Giertz f (Bâle), Marco Gähler (Zürich) tous 5,5 points. 8-16. Perparim Bajraktari (Volketswil) Hansjürg Kaenel m (Ostermundigen), Avni Ermeni (Neuchâtel), Stéphane Kellenberger (Berne) 5 Michel Georg (Bienne), Zeljko Stankovic (Bâle), Andreas Mutzner (Maienfeld) Marc Potterat (St. Gall) Jürg Jenal (St. Gall) tous 5 etc.
Nombreux autres tournois, tous les résultats sur
http://www.schachbund.ch

ALEXANDRE VUILLEUMIER EN FINALE
La finale de la coupe Suisse se jouera le 1er juillet à l'Hôtel Ramada à Genève. Elle opposera Alexandre Vuilleumier, 24 ans, champion fédéral, à Helmut Eidinger, 55 ans et vainqueur en 92.
http://www.ceg.ch/

LES JUNIORS D'ECHALLENS GAGNENT LA FINALE DE LA COUPE DU LEMAN
Pour la troisième année consécutive les juniors d'Echallens remportent la finale de la coupe du Léman grâce à la victoire obtenue au premier échiquier.
Echallens-Nyon 2-2
Steve Monthoux (1982)-Numa Bertola (1787) 1-0, André Meylan (1563)-Colin Branca (1456) 1-0, Pierre Mesot (1491)-Salem Fedal (1398) 0-1, Olivier Cloux-Maxime Raisin 0-1

OPEN DE NEUCHATEL
Joué du 2 au 6 juin en 7 rondes avec 112 participants.
Classement: Chatalbashev Boris g (2488 BUL) 6,5 points 2-4. Starostits Ilmar m (2460 LAT), Krivonosov Oleg m (2432 LAT) et Känel Hansjürg m (2373 SUI) tous 5,5 points 5-15. Inkiov Ventzislav g (2517 BUL), Lalic Bogdan g (2480 CRO), Kelecevic Nedeljko m (2359 SUI), Carron Julien f (2345), Kurmann Oliver f (2297 SUI), Vulevic Vjekoslav (2285 SUI), Dgebuadze Alexandre g (2535 BEL), Sadeghi Hassan Roger (2183 SUI), Ermeni Avni (2298 SCG), Georg Michel (2177 SUI), Mikavika Mirco (2242 SUI) etc.
http://www.neuchatel-echecs.ch

4ème RONDE DU CHAMPIONNAT SUISSE
LIGUE A
Lucerne-Zürich 5:3; Reichenstein-Wollishofen 5,5:2,5
Bodan Kreuzlingen-Bienne 3½:4½ (Knödler-Pelletier 0:1, Wildi-Gallagher 0:1, Gawrikow-Cvitan ½:½, Zeller-Domont 1:0, Monteforte-Landenbergue 0:1, Ammann-Masserey 0:1, Plüss-Leuba 1:0, Schmid-Robert 1:0).
Mendrisio-Joueur Lausanne 5,5:2,5 (Istratescu-Renet ½:½, Glek-Kosten 1:0, Bellini-Lehtivaara 1:0, Sedina-Sermier ½:½, Costa-Bucher 1:0, Mantovani-Burnier ½:½, Patuzzo-Bekker-Jensen 0:1, Aranovitch-Epiney 1:0). Riehen-Winterthur 4,5:3,5
Après 4 rondes petite surprise, Lucerne mène avec 8 points (21) devant Reichenstein 7 (20½) et les deux grandes équipes favorites Zürich 6 (18½) et Bienne 6 (18) etc.
LIGUE B, Est
Trubschachen-Srbija Zürich 4:4; Bianco Nero Lugano-Winterthur II 2:6; St. Gall-Zürich II 3,5½:4,5; SW Berne-Wollishofen II 4,5:3,5; Nimzowitsch Zürich-Engadine 3:5

LIGUE B, Ouest
Genève-Sorab Basel 3:5 (Vuilleumier-Stojanovic ½:½, Mirallès-Serafimow 0:1, Kovacevic-Filipovic ½:½, Gerber-Siegel 0:1, Perruchoud-Maier 1:0, Henze-Brendel 1:0, Conway-Partos 0:1, J.-P. Trang-Budisin 0:1)
Echiquier Bruntrutain Porrentruy-Therwil 3,5:4,5 (Riff-Mäser ½:½, Hassler-Pfrommer 0:1, Furrer-Bühler 1:0, Montavon-Wirz 0:1, Staub-Seybold 0:1, Schaeffer-Müller ½:½, Schmitt-Waldmeier 1:0, M. Desboeufs-Einhorn ½:½)
Echallens-Rössli Reinach/BL 3:5 (Pinol-Danner 0:1, Gheorghiu-Ammann ½:½, Sadéghi-Gärtner ½:½, Gospodinow-Dubeck 1:0, Duratti-Melkumjanc 0:1, Charmier-Pérez 0:1, Lopez-Jud 0:1, Mouquin-Terraz 1:0)
Sion-Bienne II 5:3 (Terreaux-Bohnenblust 0:1, Carron-Probst 1:0, Gaulé-Re. Castagna ½:½, Vianin-Altyzer ½:½, Gross-Burkhalter 0:1, Grand-Wiesmann 1:0, Michaud-Kohler 1:0, Paladini-Corbat 1:0)
Riehen II-Nimzowitsch Zürich II 4,5:3,5
Sorab est en tête avec 8 points (22½) devant Genève 6 (21½) etc.
Tous les résultats sur http://www.schachbund.ch

5ème RONDE LNA
Hold up des Lucernois selon P. Ouvehand, les Lausannois étaient nettement gagnants avant la dernière heure de jeu. C'était sans compter avec les défaites du GM Kosten au temps et de Bucher avec une pièce de plus.

Joueur Lausanne-Lucerne 3,5:4,5 (Renet-Atlas 0:1, Kosten-Dautow 0:1, Sermier-Papa ½:½, Burnier-Züger ½:½, Lehtivaara-Kurmann 1:0, Ch. Lamoureux-Adler 1:0, Bucher-Seps 0:1, Vesin-Räber ½:½)

Winterthur-Reichenstein 3,5:4,5 (Forster-Sokolow 0:1, Jussupow-Hort ½:½, Ballmann-Volke ½:½, Kümin-Kühn 1:0, Sutter-Wirthensohn ½:½, Huss-Kaenel ½:½, Georges-Drabke 0:1, Kelecevic-Riff ½:½)

Zürich-Bodan Kreuzlingen 6,5:1,5 (Kortschnoi-Zeller 1:0, Gabriel-Wildi ½:½, Vogt-Knödler ½:½, Jenni-Schmid 1:0, Grünenwald-Plüss ½:½, W. Hug-Ammann 1:0, Friedrich-Monteforte 1:0, Vucenovic-Knaus 1:0)

Bienne-Mendrisio 4,5:3,5 (Milov-Godena ½:½, Pelletier-Costa ½:½, Bauer-Sedina ½:½, Gallagher-Mantovani ½:½, Landenbergue-Patuzzo 1:0, Masserey-Aranovitch ½:½, Bohnenblust-Karl 0:1, Domont-Bertazzo 1:0)

Wollishofen-Riehen 5:3 (R. Moor-Hickl 0:1, Prusikin-Buss 1:0, O. Moor-Flückiger ½:½, Hochstrasser-Ekström 1:0, Zenklusen-Schaufelberger 1:0, Mäser-Herbrechtsmeier ½:½, Fierz-Allemann ½:½, Umbach-Giertz ½:½)

Après 5 rondes Lucerne mène avec 10 points (25½) devant Reichenstein 9 (25) Zürich 8 (25) et Bienne 8 (22½) etc.
Tous les résultats sur http://www.schachbund.ch

LE SUISSE MILOV VAINQUEUR A ST MARIN
Avec 7,5 sur 9 Vadim Milov (2622) remporte ce très fort open en compagnie de Akobian (2575) et Gagunashvili (2555).

LUGANO-CUREGLIA FESTIVAL D'ECHECS
Simultanée d'Alexandra Kostenuik le 17 juin, 15 victoires et une nulle!
Tournoi Blitz du 18 juin
1-2 Sabino Brunello (ITA) et Alexandra Kosteniuk 24 points sur 25, 3. Alexander Belezky (UKR) 23, 4. Claudio Boschetti (SUI) 21.5, 5. Vladimir Paleologu (SUI) 20.5 etc. (26 joueurs)
http://www.luganoscacchi.ch
http://www.kosteniuk.com/

AROSA TOURNOIS ACTIVE CHESS
Les 1 et 2 juillet, 7 rondes de 25 minutes.
http://www.schacheccke.ch

FRIBOURG RAIFFEISEN ACTIVE CHESS
Le 9 juillet 7 rondes de 25minutes. 1er prix 500.-CHF
http://www.fribourg-echecs.com

106 CHAMPIONNAT SUISSE A LENZERHEIDE
Nombreux tournois du 13 au 21 juillet. Clôture des inscriptions le 31 mai.
http://www.lenzerheide.ch

FESTIVAL D'ECHECS DE BIENNE
SUPERBE TOURNOI DE GMI
Le festival d'échecs de Bienne aura lieu du 22 juillet au 4 août. Une participation relevée est annoncée pour le tournoi des GMI catégorie 17 (moyenne Elo 2662). La tête de série numéro un est Alexander Morozevich actuel 8ème mondial (RUS 2730 Elo), le meilleur junior en exercice Teimour Radjabov 19 ans (AZE 2717), Andrei Volokitin (UKR 2660) co-vainqueur en 2005 avec Boris Gelfand, Lazaro Bruzon (CUB 26652), le prodige Norvégien Magnus Carlsen (2646) qui poursuit son ascension vertigineuse et notre champion Yannick Pelletier (SUI 2570) qui s'est toujours surpassé à Bienne.
ACCENTUS LADIES
En parallèle pour la 3ème fois le tournoi féminin, avec un niveau toujours plus élevé, sera l'autre grand évènement du Festival. Les participantes; Pia Cramling 4ème mondiale (SWE 2520), Monika Socko (POL 2465), Yelena Dembo (GRE 2464) Almira Skripchenko (FRA 2423), Anna Muzychuk (UKR 2419) Ekaterina Atalik championne d'Europe en titre (TUR 2393).
Nombreux tournois
http://www.bielchessfestivsal.ch

MARTIGNY OPEN INTERNATIONAL
Du 4 au 7 août, 7 rondes. 1er prix 1500.-CHF
http://www.uve-wsb.ch/openmartigny/

GENEVE BLITZ MASTER
Le 5 août 11 rondes de 5 minutes. 1er prix 1200.-CHF
http://www.genevablitzmaster.ch

DAVOS CHAMPIONNAT D'EUROPE SENIOR
Du 5 au 13 août, 9 rondes avec la participation de Victor Korchnoi. 1er prix 2500.-CFH
http://www.beochess.ch

DAVOS OPEN
Du 6 au 12 août, 7 rondes. 1er prix 1500.chf (si 80 participants)
http://www.beochess.ch

GENEVE OPEN INTERNATIONAL DE ST-JEAN
Du 6 au 13 août, 9 rondes. 1er prix 1500.-CHF
http://www.opendestjean.ch

LE «CS» FETE KORCHNOI ET SES 150 ANS D'EXISTENCE.
Le Crédit Suisse fêtera cette année ses 150 ans d'existence, c'est aussi le nombre d'années que représente le cumul des 75 ans de Victor Kortchnoï au 75 ans de William Wirth, ancien directeur et organisateur des super tournois de Horgen. Un tournoi exhibition est annoncé le 22 août à Zurich avec la participation de Judit Polgar, Anatoly Karpov, Gary Kasparov et Victor Kortchnoï.
http://www.http://150.credit-suisse.com

LES SITES INDISPENSABLES POUR SUIVRE L'ACTUALITE EN SUISSE:

* LE SITE DE LA FEDERATION SUISSE
http://www.schachbund.ch

* LE SITE DE LA FEDERATION VAUDOISE
http://www.fvde.ch

* LE SITE DU SWISS CHESS TOUR
http://www.beochess.ch

* UNION VALAISANNE DES ECHECS
http://www.uve-wsb.ch

* L'INFO SUR GENEVE
http://www.ceg.ch

A DECOUVRIR POUR LES PARTIES COMMENTEES:

* LE SITE DE REYES "MIEUX JOUER AUX ECHECS"
Avec la partie culture animée par Dany Sénéchaud.
http://www.mjae.com/

* DECOUVREZ LE SITE QUI MONTE A LA POINTE DE L'INFO!
Un travail exemplaire de la part de Thierry Foissez.
http://www.echiquier-nicois.org

* LE SITE DU FAMEUX CHRONIQUEUR DE LIBE JEAN-PIERRE MERCIER
http://echecs.blogs.liberation.fr/

* CHESS BASE et les fameux logiciels
http://www.chessbase.com
http://www.chessbase.ch

* La liberté d'opinion
http://www.notzai.com

* LES EDITOS DE DAMIR LEVACIC
http://www.cannes-echecs.org/

* LE SITE D'ALEXANDRA KOSTENIUK
http://www.kosteniuk.com

* L'INFO EN ALLEMAND
http://www.schach.com/ie4/index.htm

* L'INFO EN ANGLAIS
http://www.chesscenter.com/twic/twic.html

* SOUTENEZ L'ACP LE SITE DES JOUEURS PROFESSIONNELS
http://www.chess-players.org/eng/index.html

* LES STAGES INTERNATIONAUX Echecs & Patrimoine en Provence.
Cet été le GM Yannick Pelletier est de la partie.
http://www.echecsetpatrimoine.org

* UN PETIT CLIN D'ŒIL A :

CRISTOPHE BOUTON
http://echecs64.blog.20minutes.fr/

GILLES MIRALLES
Le mentor des juniors genevois
http://www.lechessblog.com

LA REVUE ITALIENNE
Torre & Cavallo Scacco !
http://www.messaggerie.it

* TRIBUNE DE GENEVE
Tous les samedis dans la "TRIBUNE DE GENEVE" une chronique d'échecs avec info, parties et études.

POUR M'ENVOYER UNE INFO OU UNE CRITIQUE CONSTRUCTIVE: g.bertola@hispeed.ch

Georges Bertola

Les chroniques précédentes:
| Consultez la liste de toutes les chroniques et retrouvez toutes les parties commentées |

www.tribune.ch


Publié le 27/06/2006 - 12:41 , Mis à jour le 22/07/2006 - 23:16