La Défense Française (2) : d'échange 4.Fd3 et 4.c4
Dans la variante d'échange de la Française, les Blancs ne cherchent pas à obtenir réellement un avantage théorique, mais juste à jouer une position tranquille avec un temps de plus que leur adversaire.

1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5

Voilà la variante d'échange de la Française. Les Blancs ne cherchent pas à obtenir réellement un avantage théorique mais juste à jouer une position tranquille avec un temps de plus que leur adversaire. Il y a maintenant différentes manières de se développer :

4.c4

Un coup pour déséquilibrer la structure dès le 4e coup. L'expert de cette ligne est le GMI Miezis qui obtient un très bon score sur cette ligne.

4...f6 5.c3 b4
5...e7 est une autre manière également bonne de se développer. 6.f3 0-0 7.e2 c6 8.0-0 e6 en jouant ainsi, les Noirs forcent les Blancs à prendre une décision avec la structure de pion, soit pousser soit prendre en d5. 9.cxd5 (9.c5 e4÷) 9...xd5=

6.d3 0-0 7.f3 dxc4
Il est souvent intéressant, et pas que dans la Française, d'attendre que le Ff1 ait bougé avant de prendre en c4 afin de faire perdre un temps au blancs.

8.xc4

Ici plusieurs coups sont possibles comme ...Te8, ...De7 ou ...Fg4, il n'est pas facile d'en désigner un comme étant meilleur qu'un autre, 8...Fg4 est le coup le plus joué mais l'essentiel est d'obtenir une position dans laquelle on est à l'aise.

8...g4 9.e3 c6 10.0-0

Nous obtenons ici une position intéressante, jouable par les 2 camps, les Blancs bénéficiant d'un avantage d'espace mais devant faire face à la faiblesse un pion d4, thème récurent dans les position avec un pion isolé, bien que cette structure de pion soit moins habituelle que quand les Noirs ont un pion "e" plutôt qu'un pion "c".

10...b8!?
est ici un coup intéressant et joué récemment par les Noirs. L'idée est de défendre le pion b7 afin d'attaquer le pion d4, en effet, après 10...Fxf3 11.Dxf3 Cxd4, les Blancs peuvent prendre le pion b7, alors que maintenant, ce pion étant défendu, ...Fxf3 devient une vraie menace. Bien entendu ce coup n'est pas le seul ici et un coup comme 10...Dd7 est aussi tout à fait jouable, permettant la liaison des Tours, libérant la case d8 également afin d'attaquer le pion "d".

11.e2
11.a3 a5 suivi de Fb6 pour attaquer une fois de plus d4.

11...d5
Qvec une position peu claire comme dans la partie Miezis,N-Arizmendi Martinez,JL 2001.

4.f4

Ne présente aucun danger pour les Noirs, par exemple 4...d6 5.xd6 xd6 6.c3 f5 est suffisant pour obtenir facilement l'égalité.

4.d3

Il y a ici plusieurs façons de jouer avec les Noirs. Les tentatives pour déséquilibrer la position sont 4...Cc6 et 4...c5, sinon, 4...Fd6 ou 4...Cf6 sont de très bons coups de développement, maintenant la symétrie.

4...c6
Est l'autre tentative avec 4...c5 pour essayer d'obtenir une position pas trop plate.

5.c3 d6
L'idée des Noirs est de se développer assez vite avec Fg4 et Dd7 ou Df6 afin d'avoir l'option de jouer avec le grand roque, et jouer ainsi des positions assez tendues.

6.f3

C'est un coup intéressant, attaquant d5 et permettant un éventuel Ff4 ensuite afin d'échanger le Fd6. Cependant, les Noirs n'ont aucun mal à égaliser. Au lieu de 6.f3, les Blancs ont aussi les possibilités :

a) 6.f3 g4

Peut donner aux Noirs une très belle attaque, c'est pourquoi, je ne conseille pas aux Blancs de jouer de la sorte.

7.0-0 ge7
L'idée des Noirs est de jouer Dd7, puis O-O-O et d'attaquer le roque blanc en poussant les pions ou en manoeuvrant les pièces, par exemple, avec Cg6.

8.g5
Regardons comment la partie pourrait se poursuivre après 8.bd2 : 8...d7 9.e1 0-0-0 10.b4 g6 11.b3 de8 12.e3 h4 13.e2 f5 14.d2 xe2! est un thème d'attaque connu ici : 15.xe2 h4 Les Blancs sont déjà perdus, en effet, les Noirs menacent 16...Fxf3 17.gxf3 Dh3.

8...f6 9.h4 f4 10.g3 d6 11.a3 g5

a été joué par Mikhail Gurevich, grand expert de la Française, dans sa partie contre Sergey Kasparov. Les Noirs ont vite obtenu une position prometteuse.

12.c2 h5 13.xf4 gxf4!
ll ne faut pas avoir peur de doubler les pions, en effet, les Noirs s'ouvrent la colonne "g" pour l'attaque et gagnent de l'espace.

14.e2 0-0-0 15.d2 dg8 avec initiative noire.

b) 6.e2
Avec ce coup, les Blancs "menacent" de jouer Ff4 et d'échanger le bon Fou des noirs. C'est pourquoi, 6...h4 contrôlant la case f4 une fois de plus est intéressant ici. De plus, après un coup comme Fg4, les Noirs seront prêt à jouer 0-0-0. 7.d2 g4 8.f1 qui donne aux Noirs une très bonne position.

Ici, les Noirs peuvent choisir entre jouer avec le grand roque ou alors ...Cf6, puis ...O-O et ...Tfe8 par exemple. La position noire est très saine.

6...ge7 7.e2 e6 8.f4 g6 9.xd6 xd6=

4...d6
Un coup assez égalisant 5.c3 (5.f3 permet 5...g4 et n'est donc pas très précis pour les blancs.; 5.e2 e7 6.f4 f5=) 5...c6 est très plat, par exemple, 6.f3 (6.e2 e7 7.f4 f5) 6...f6=

4...f6 5.f3 transpose dans 4.Cf3 que nous verrons dans le prochain article.

Revenons maintenant à 1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5 4.d3

4...c5
Un coup très intéressant pour essayer d'obtenir quelque chose avec les Noirs. Il ne faut pas avoir peur de rester avec un pion isolé pour jouer cette ligne et en jouant la défense Française, il faut accepter de telles positions, sinon, autant se diriger vers une autre ouverture ! Je vous conseillerai d'ailleurs ce coup dans cette ligne car les Blancs ne peuvent plus jouer de coups mécaniques, les problèmes concrets arrivent très vite.

5.f3 5.e2+ est une tentative intéressante mais ne semble pas poser de problèmes aux Noirs : 5...e7 6.dxc5 f6 7.f3 0-0 8.0-0 xc5 9.g5 (9.bd2?! e8) 9...h6 (9...c6 est également possible, par exemple, 10.bd2 h6 11.h4 g4) 10.h4 g5 11.g3 (11.xg5 hxg5 12.xg5 d6! ne donne pas assez aux Blancs pour la pièce sacrifiée.) 11...c6 12.c3 g4 suivi par Te8 et Ce4 donne un bon jeu aux Noirs.

5...c6 6.dxc5 xc5 7.0-0 f6

8.c3
8.e1+ e6 9.g5 0-0 donne au Noirs beaucoup de contre jeu sur f2 si les Blancs prennent le pion.; 8.g5 0-0 9.c3 h6 10.h4 g5 11.g3 e4 donne aux Noirs une position intéressante, par exemple : 12.e5 xg3 13.xc6 bxc6 14.hxg3 f5 suivi par Df6, comme dans la partie Kaliuzhny-Kruppa 2001 (0-1 56 coups).

8...0-0 9.g5 e6

On se rend compte ici que le Fd3 n'est pas si bien placé que ça car il empêche les Blancs de bien attaquer le pion "d". Cette position ressemble beaucoup à celle qui survient après 4.c4 mais avec les couleurs inversées ! Cependant, dans cette ligne, les Noirs placent leur Fou en e7 ou b4, ce qui est mieux.

10.d2 e8 11.ad1 h6 12.h4 a6

La position noire est très correcte, les Blancs n'arrivant pas à véritablement attaquer le pion "d". Voir la partie Moskovic,D-Short,N 2002.


Publié le 11/01/2010 - 18:08