La Galerie A.L.F.A. et Lutèce Echecs ont organisé un « Blitz »
Lutèce Echecs accède au Top12 ; Norme de MI pour Patrice Babault ; La galerie Alfa inaugurait son exposition "Blitz".

Un blitz entre le MI Samy Shoker et le président de la FFE sur l'échiquier de Man Ray
La Galerie A.L.F.A. et LUTECE-ECHECS ont organisé un « BLITZ » avec de nombreuses personnalités du monde de l'Art et des Echecs.

Ce jeudi 27 mai, la galerie Alfa (12 rue de l'échaudée, 75006 Paris), inaugurait son exposition "Blitz", qui s'achèvera le 26 juin.

2010, année de la Russie en France, le thème du jeu d'échecs s'imposait comme une évidence... Pour l'occasion, 16 artistes eurent donc le loisir de créer autour du jeu d'échecs : Léonore Aberdam, Tatiana Antoshina, Robert Combas, Mathieu Dufois, Michel Gouéry, Alexander Kosolapov, Yuri Kuper, Igor Makarevitch, Man Ray, Joachim Mogarra, Stéphane Pencréac'h, David Porchy, Léonid Sokhranski, Raphaël Thierry, Ira Waldron, Lamia Ziadé.

Sculptures, tableaux, dessins, vidéo, broderie, photo, autant de media employés selon la problématique propre à chaque artiste, mise en relation avec le jeu d'échecs. Avec, en point d'orgue de l'exposition, l'un des jeux les plus célèbres du monde, celui de Man Ray sur lequel il joua contre Marcel Duchamp. On sait la place centrale et quasi mythique qu'occupe l'ex membre de l'équipe de France d'Echecs olympique dans l'Art Contemporain depuis son « urinoir »...

Autant d'oeuvres qui séduirent les amateurs d'arts, et les joueurs d'échecs présents. Pour ce "vernissage", A.L.F.A. avait réuni le monde artistique, et le monde échiquéen autour d'un tournoi amical de "blitz", avec le concours de Lutèce Echecs.

Parmi les personnalités de cette soirée, Jean Claude Moingt, le président de la FFE, et Yves Marek, qui ne se contente pas d'avoir écrit un ouvrage de référence sur l'Art et les Echecs, et d'avoir initié le projet de tables d'échecs des jardins du Sénat, mais s'adjuge aussi le 3è prix du tournoi. Les artistes étaient aussi venus se frotter aux experts des 64 cases, avec le secret espoir de voir leur imagination triompher. Malheureusement pour eux, la présence de joueurs émérites impitoyables ne leur laissa aucune chance. Ainsi, Brice Le Roy (2323) signe un joli 100% avec 5 victoires sur 5, devançant le fort M.I. Samy Shoker (2466) avec 4 sur 5.

Mais le principal était ailleurs, car à l'occasion de cette soirée, La galerie A.L.F.A a une nouvelle fois démontré la justesse de la maxime, forcément provocante, de Duchamp : « si tous les artistes ne sont pas des joueurs d'Echecs, tous les joueurs d'Echecs sont des artistes ».


Un blitz entre le MI Samy Shoker (à droite) et le président de la FFE Jean-Claude Moingt, sur l'échiquier de Man Ray.



Lutèce Echecs accède au Top12. Norme de MI pour Patrice Babault

L'équipe-phare de Nationale 1, en tête de bout en bout, termine le championnat par 2 nettes victoires. Lutèce retrouve ainsi le saint des saints: le top adultes, réduit par la FFE de 16 à 12 équipes la saison prochaine, pour une plus grande sélectivité. Félicitations à Alberto, Kamran, Jose Luis, Davoud, Patrice, Yves, Pierre, les 2 Ludovic, Clément, Camille et au capitaine Julien !

Un bonheur n'arrivant jamais seul, Patrice Babault, auteur d'une fantastique saison, réalise pour l'occasion sa première norme de MI !

Lutèce Echecs qui était déjà le premier club parisien par sa structure et par le nombre de ses licenciés, retrouvera donc sa place parmi l'élite des échecs français et sera le seul club parisien à jouer à ce niveau la saison prochaine.

Le site du club : www.lutece-echecs.fr

Communiqué par Julien Lamorelle
Responsable secteur adultes Lutèce Echecs


Publié le 28/05/2010 - 00:22 , Mis à jour le 31/05/2010 - 17:24