La Trompowsky [D00]
Telle est le nom de cette ouverture quelque peu hybride. Elle a été employée par un grand nombre de fort joueurs Anglais qui ont petit à petit popularisé la ligne. Cette ouverture a pour but d'éviter toutes les grandes lignes théoriques. [OUVERTURE]

1.d4 f6 2.g5
La Trompowsky. Telle est le nom de cette ouverture quelque peu hybride. Elle a été employée par un grand nombre de fort joueurs anglais qui ont petit à petit popularisé la ligne. Cette ouverture a pour but d'éviter toutes les grandes lignes théoriques. Il y a cependant de la théorie à savoir et nous allons voir en détail quelques lignes de cette ouverture intéressante. Nous sommes déjà à un carrefour de la variante. Il y a énormément de possibilités dans cette position et toutes débouchent sur des positions à caractère différent.

2...c5
2...e4 est un des deux principaux coups de la variante. 3.f4 c5

3...d5 est le coup le plus pacifique dans cette position. 4.e3 c5 5.d3 cxd4 6.xe4! Un bon coup qui déstabilise la structure de pions. 6...dxe4 7.exd4 c6 8.e2 g4 9.bc3 Bilan au sortir de l'ouverture: les Noirs ont des pions doublés mais la paire de Fous. Les Blancs peuvent jouer sur les cases noires. 9...e6 donne le pion e4 mais les Blancs restent mieux. 10.h3 h5 11.xe4 xe2 12.xe2 xd4 13.d3 c6 14.0-0-0

Petit avantage de développement pour les Blancs, Hodgson-Wells, 1-0 1998.)

4.d5 e6
(4...b6 On peut retomber dans cette ligne en commençant par 3..c5 4.d5 Ce4 5.Ff4 Db6. Attention à l'interversion! 5.d2 Un sacrifice de pion intéressant pour l'initiative. Le jeu de pièces blanc se fait tout seul et les Noirs doivent jouer avec précision s'ils veulent aller chercher le pion b2. 5...xd2 (5...xb2 6.xe4 b4+ 7.c3 xe4 8.e3 g5 9.g3 (9.xg5? serait une grave faute à cause de 9...e5 10.f3 xc3+ et les Noirs après Fg7 n'ont aucun problème.) 9...g7 10.c1 Cette position existe dans la théorie moderne. Très peu de parties ont été jouées mais les Blancs obtiennent de bons résultats. Le développement rapide à base de Cf3, Fd3 et 0-0 offre de bonnes perspectives d'attaque. Les Noirs, eux, ont du mal à se développer.)
6.xd2 xb2 7.e4! e5 8.d3 c4

Une tentative de contre brutal! Les Blancs menaçaient simplement de sortir le Cavalier en f3 avec toutes leurs pièces sorties prêtes à attaquer! 9.f4 c7 10.e2 e6 11.c3 xf4 12.d4 donne une position très difficile à évaluer et mérite de nombreuses analyses. Je pense personnellement que les Blancs ont suffisamment de jeu pour le pion sacrifié.)
5.dxe6 fxe6 (5...dxe6 6.xd8+ xd8 7.f3 f6 8.e4 donne une finale supérieure pour les Blancs. Le Cavalier f6 est mal placé car les pions e4 et f3 contrôlent bien le centre.) 6.e3 c6 7.d3 f6 8.c4 d5 9.f3 e7 (9...d6 10.xd6 (10.g5 0-0 11.c3 h6 12.h4 b6 13.xf6 xf6 14.cxd5 xb2 15.e4 exd5 16.xf6+ xf6 17.0-0 est égal.) 10...xd6 11.c3 0-0 12.0-0 b6 donne des chances réciproques.) 10.0-0 0-0 11.c3 b6 12.e1 b7 13.g5! d7 14.xe6! avec un net avantage blanc!

2...e6 3.e4 (3.e3 Comme Miladinovic n'offre pas beaucoup de perspectives pour les Blancs.) 3...h6 4.xf6 xf6 5.c3

Un petit coup de consolidation qui assure le centre.
5...c5 Ce coup est logique pour plusieurs raisons : Les Noirs ont un Fou de cases noires et réagissent donc logiquement en jouant c5. De plus, les Noirs font pression sur le pion d4 et Cc6 est la menace immédiate.

5...d6 6.d3 e5 7.e2 g6 8.0-0 g7 9.f4! Les Blancs prennent le centre et l'initiative.

5...d5!? Un coup peu populaire mais qui est intéressant. 6.e5 et nous avons maintenant une structure de type Française fermée. 6...d8 7.f3 c5 la réaction normale pour développer les pièces. 8.dxc5 xc5 9.d3 b6 10.e2 c6 11.0-0 est jouable pour les deux camps.

6.f3 c6 7.d5!

Il faut fermer le centre lorsque l'adversaire a la paire de Fous.
7...e5 8.e2 xf3+ 9.xf3 e5 10.a4 La position est quasiment égale mais offre néanmoins plus de perspectives aux Blancs. Leur jeu est plus facile à jouer, on peut installer un Cavalier en c4 et préparer la poussée du Pion b2-b4, Milov-Macieja, 1/2, 2002.

Après 1.d4 f6 2.g5, 2...g6 est un peu inférieur pour les Noirs.
Quelques grand-maîtres anglais on trouvé le plan adéquat et ont réussi à prendre l'avantage.

3.xf6 exf6 4.c4
Ici, le plan typique est de placer le Fou en fianchetto en g2 puis de viser une expansion à l'aile dame avec les pions.

4...g7 5.c3 0-0 6.g3 e8 7.g2 d6 8.e3

La position de base est atteinte. Les Blancs peuvent mettre en application le plan.

8...d7 9.ge2 f5 10.b4! L'expansion commence. 10...f6 11.d3
Un coup important qui anticipe sur l'ouverture de la diagonale h8-a1. Il surprotège également la case e4 et empêche tout contre jeu avec Ce4.

11...h5 12.b5 h6 13.a4 Suivit de 0-0 avec un petit avantage blanc, Hodgson-Howell, 1-0, en 2000.

Revenons à la position du premier diagramme et continuons :

3.d5 b6
3...e4 4.f4 b6 retombe dans 3...Ce4 analysé au dessus.

4.c3!

Les Blancs sacrifient une fois de plus le pion en b2 pour obtenir du jeu et une avance de développement.

4...xb2 5.d2
Tous ces coups peuvent sembler étranges et incompréhensibles mais ils ne sont pas dénuer de sens en réalité.

5...b6
Il fallait parer la menace Tb1 suivit Cb5.

6.e4
Les Noirs ont un pion de plus certes. Mais les Blancs ont obtenu le centre et la colonne "b" pour la Tour a1. La compensation est donc justifiée!

6...e5
6...d6 7.f4 e6 n'est pas une vraie menace car... 8.f3 exd5 9.e5! Un superbe coup qui détruit toute l'harmonie de la position noire. 9...dxe5 10.fxe5 e4 11.xd5 d8 12.c4 Les Blancs ont une nouvelle fois une grosse compensation pour le pion sacrifié. Le Cavalier en d5 est très fort et la colonne "f" sera utile aux Blancs après 0-0. Mc Shane-Ni Hua, 2002.

7.f4 d6 8.f5

Un coup qui peut sembler paradoxal à première vue. Les Blancs veulent en fait prendre tout l'espace à l'aile roi et compte sur le centre fermé pour jouer tranquillement.

8...h5 9.h3!
Un très bon coup! Le Cavalier est beaucoup plus utile en f2 qu'en f3. Explication : Le Cavalier a un double rôle en f2, protéger le pion e4 et anticiper la poussée du pion g2-g4.

9...e7 10.f2 bd7 11.b1 c7 12.e2
Avec des chances respectives. Les deux camps sont jouables et cela dépend maintenant de votre caractère, soit aimer défendre en tenant la position avec un pion de plus, soit attaquer et tenter le tout pour le tout !


Publié le 18/05/2006 - 00:00 , Mis à jour le 11/01/2010 - 17:30