Laissez jouer Topalov !
Avant la rencontre pour le titre mondial entre Veselin Topalov et Vladimir Kramnik célébré à Elista, les deux joueurs ont signé un accord qui établissait que le perdant ne jouerait pas le Mondial 2007 de Mexico. La Fédération bulgare demande aujourd'hui que l'on permette à Topalov de participer comme 9e joueur de l'épreuve.

Le point de vue de la Fédération Bulgare des Echecs

Le tournoi pour le titre mondial, qui commencera au Mexique le 11 septembre 2007, suppose la fin d'un cycle qui a débuté avec le tournoi de San Luis (Argentine). Comme tout le monde le sait, Veselin Topalov s'est emparé là-bas du titre mondial. Prenant en compte l'énorme intérêt de tous, Veselin a alors accepté un match contre Vladimir Kramnik, à Elista, même s'il n'était pas obligé de le faire. De plus, Veselin Topalov a accepté que le perdant de cette rencontre ne jouera pas au Mexico parce que, selon les normes de la FIDE adoptées le 10 janvier 2006, tout ancien champion du monde ou joueur d'Echecs avec un Elo supérieur à 2700 pouvait, sous certaines conditions, défier le champion du monde.

En se fondant sur cette option, l'équipe bulgare a sollicité une nouvelle rencontre pour le titre mondial en apportant les deux millions de dollars demandés à cet effet. Les motifs que la FIDE a donné en contre de ce match pour le titre mondial, alors que toutes les conditions étaient respectées, ne furent pas convaincants. Les motifs comme quoi les garanties bancaires provenaient d'un entité que la FIDE no reconnaissait pas, et ensuite qu'il y avait trop peu de temps pour organiser et disputer la rencontre, ont démontré que la FIDE pouvait transgresser ses propres règles en fonction d'intérêts autres que le jeu d'Echecs. Pour appuyer sa position, entre temps la FIDE a approuvé un nouveau système pour élire le Champion du monde, contraire aux règles, puisque les normes ne peuvent être modifiés pendant un cycle. De cette façon, Veselin Topalov fut privé définitivement de la possibilité de prendre part aux compétitions pour le titre mondial.

Il faudrait adopter un nouveau système pour organiser les championnats du monde seulement après un grand débat auquel participeront le plus de fédérations nationales possibles; ce nouveau système devrait être voté lors d'un congrès de la FIDE et entrer en vigueur au cycle suivant. N'importe quelle autre action ou décision est une rupture de la démocratie, qui prétendrait favoriser des intérêts déterminés, mais non à contribuer au développement du jeu d'Echecs.

La Fédération Bulgare des Echecs croit qu'avec ses ultimes actions, la FIDE montre une mauvaise attitude envers Veselin Topalov, une des plus forts joueurs du monde. Le priver de la possibilité de participer aux compétitions pour le championnat du monde corrobore cette croyance. Etant donné que l'on a pas permis à Veselin Topalov de jouer contre V. Kramnik en 2007, il est plus qu'évident que l'on devrait lui permettre de joueur le tournoi de Mexico pour le Championnat du monde. De cette manière on pourrait remédier à l'injustice, au moins partiellement, et la FIDE démontrerait que les intérêts des Echecs mondiaux sont une priorité et que le champion du monde devrait être élu lors qu'une compétition entre les meilleurs joueurs du monde. Tout motif sur la participation de V. Topalov manque de logique. Le deuxième, le troisième, le quatrième de San Louis joueront, mais pas le premier ! Le deuxième du classement mondial, le joueur d'Echecs qui a gagné sept grands tournois dans les dernières années ne pourrait pas jouer ! Pourquoi ? Seulement parce que la FIDE a changé son système dans l'intérim ?!

« Nous suggérons l'approbation d'une résolution de la FIDE pour que neuf joueurs puissent participer au tournoi de Mexico. Les organisateurs en seraient heureux parce que Veselin Topalov est très populaire non seulement au Mexico, mais sinon dans toute l'Amérique Latine » a déclaré le Président de la Fédération Bulgare. A Sofía, le 29 mai 2007

Dr. Stefan Sergiev
Président de la Fédération Bulgare des Echecs


Publié le 02/06/2007 - 00:00