Larsen–Gligoric, 1956
Bent Larsen
Le gain n’est jamais facile quand on a un pion passé sur l'aile, opposé à un pion passé au centre. La vigilance s'impose ! Bent Larsen savait percer les secrets de ces finales de pions.

Larsen,Bent - Gligoric,Svetozar
Moscou Olympiade Moscow (5), 1956
[Darko Anic (GM)]

Le gain n’est jamais facile quand on a un pion passé sur l'aile, opposé à un pion passé au centre. La vigilance s'impose ! Bent Larsen savait percer les secrets de ces finales de pions. L'intensité du combat rend souvent difficile l’évaluation d’une décision. Il faut pourtant anticiper avec une grande précision la position ultime, celle que l’on vise. L’analyse des changements de structures successifs peut se révéler complexe. Les échanges survenant au cours d'une longue variante, par exemple, peuvent ainsi révéler des éléments inattendus. C’est ce qui arriva à Svetozar Gligoric, qui fut surpris lors d’une partie contre Bent Larsen aux Olympiades de Moscou, en 1956. L’acuité tactique légendaire du "Viking" se révèle soudain. Encore faut-il convertir cette jolie combinaison en un résultat positif. Cette fois, il faut maîtriser l'aspect technique de la finale. Mais, là encore, le grand champion danois savait se montrer à la hauteur. 

1.f3 c5 2.e4 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.e2 e5 7.b3 e7 8.0–0 0–0 9.g5 bd7 10.a4 b6 11.c4 b7 12.e2 c7 13.fd1 fc8 14.d2 h6 15.xf6 xf6 16.b3 c6 17.c4 xe4 18.xe4 d5 19.a5 dxc4 20.xc4 f8 21.axb6 xb6 

Les Noirs n’ont pas une mauvaise position, mais les pièces des Blancs sont plus actives et la structure de pions leur est plus favorable. L'œil affûté de Larsen a aussi remarqué une « petite faille » dans la défense noire…

22.d6!

La case d6 n'est pas assez protégée. L’initiative des Blancs se développe. La case f7 est visée, et les Noirs n'ont pas trop de choix. 

22...b5 22...xd6? 23.xd6 est clairement perdant. 23.xb5 axb5

Le meilleur. Après 23...xb5 les Blancs peuvent choisir entre 24.c7 (et 24.d5 xc4 25.xc4) 24...d8 25.d7 avec avantage.

24.d5! xa1

Gligoric cherche à alléger la pression. Les Blancs restent un peu mieux après 24...ad8 25.xe5 f6 26.h5 xb2 27.xd8 xd8 28.d1 e8 29.g3 c6

25.xa1 c5

Une tentative de contre-jeu qui tombe sur une forte réplique…

26.a8!

La case f7 est en péril ! La faiblesse des pions e5 et b5 ne facilite pas la défense.

26...xf2+?

Joué impulsivement, mais Gligoric a dû regretter aussitôt cette décision hâtive.

Il fallait retrouver de la coordination par le précis 26...c7! ne laissant aux Blancs qu'un petit avantage durable.; 26...xa8 échouait sur 27.xa8+ f8 (27...h7 perd sur 28.xf7 xf2+ 29.f1) 28.e8! a7 29.g3 e4 30.xe4 a1+ 31.g2 xb2 32.e8 f6 33.xb5

27.f1!

Il est important que le Roi vienne en f1 pour menacer le Fou, car la case f7 est en surcharge !

27...f6 

Une tentative désespérée ! Gligoric avait sans doute déjà deviné le coup suivant de son rival. 27...xa8 perdait sur 28.xa8+ h7 29.xf7 h5 30.g8+ h6 31.h4! xh4 32.h8+ g5 33.xh5+

28.xf7+!!

Il fallait y penser ! Ce qui est toujours beau et surprenant, c'est de voir une position s'effondrer en son point le mieux protégé. La position qui en résulte ne donne aucun espoir réel aux Noirs.

28...xf7 29.xf7+ xf7 30.xf8+ xf8 31.xf2 

En un éclair, toutes les pièces ont disparu de l’échiquier ! Quant à cette finale, une vision globale rend le verdict sans appel : la majorité à l'aile-dame vaut plus que le pion passé au centre. Il faut encore que les Blancs démontrent concrètement leur avantage, en faisant attention à quelques subtilités.

31...e7

Les deux Rois doivent rallier le centre. Le jeu de pions déterminera ensuite le plan correct. Les Blancs devraient utiliser leur pion de plus à l'aile-dame comme un appât pour éloigner le Roi noir de son pion central.

32.e3 d6 33.e4 b4!

La meilleure chance. L'attente ne pouvait être une solution : 33...e6 34.c3 d6 35.b3 e6 36.h4! h5 37.c4 bxc4 (37...b4 38.c5 g6 39.g3 gagne.) 38.bxc4 d6 39.f5! et c'est fini.

34.c3 b3! 

Encore une astuce des Noirs, qui cherchent une idée salvatrice. Après l'échange des pions, il n y avait plus rien à faire.

35.c4

Le plus simple était 35.g4 e6 36.h4 d6 37.h5 e6 38.c4 d6 39.f5! et les Blancs gagnent. Notez qu’il est important pour les Blancs d'avancer leurs pions à l'aile-roi, non seulement pour les rapprocher de leurs cases de promotion, mais aussi pour empêcher les Noirs de faire la même chose. Cette méthode est la clé du plan de gain.

35...g6?

Les Noirs n'arriveront pas à empêcher ainsi la percée du Roi blanc.

Leur seule chance résidait dans un plan plus actif : après 35...c5! les choses se compliquent et il faut jouer avec une grande précision pour maîtriser le contre-jeu des Noirs. Les variantes se ressemblent et cela pose beaucoup de difficultés pour trouver le bon chemin : 36.g4!! (ou 36.xe5 xc4 37.e4!) 36...g5 37.xe5 xc4 38.e4 c5 39.d3 d5 40.c3 e4 41.xb3 f4 42.c4 xg4 43.b4 et le pion "b" arrivera le premier.

36.g4 h5

36...c5 échoue clairement : 37.xe5 xc4 38.e4 c5 39.d3 etc. ]

 

37.gxh5 gxh5 38.h4! 

Il était encore possible de se perdre en route avec 38.c5+? xc5 39.xe5 c4 40.e4 h4! et la victoire s'est envolée. 41.h3 c5 42.d3 d5 43.c3 e4 44.xb3 f3 45.c4 g3 46.b4 xh3 47.b5 g2 48.b6 h3 49.b7 h2 50.b8 h1

38...c6!

Les Noirs jouent leur dernier atout pour obtenir l'opposition.

39.xe5 c5 

40.f5!

La subtilité finale ! Le sens de cette manœuvre est de prendre l'opposition pour gagner le pion noir en b3.

Sur 40.e4? les Noirs se sauvent in extremis : 40...xc4 41.e3 d5 42.d3 e5 43.c3 f4 44.xb3 g4 etc. 

40...d4 41.f4!

La valse des Rois finira mal pour les Noirs.

41...c5

Insuffisant est 41...d3 car le pion "c" est trop rapide.

42.e5!

Le Roi noir est obligé de prendre le pion c4, ce qui permettra au Roi blanc de gagner l'opposition !

42...xc4 43.e4!

Le Roi doit battre en retraite !

 

43...c5 44.d3 d5 45.c3 

45...e4

Sans quoi, c’est le Roi blanc qui se dirigera vers le pion "h" : 45...c5 46.xb3 b5 47.c3 c5 48.d3! d5 49.e3 e5 50.f3 f5 51.b4

46.xb3 f5 47.c3 Abandon. Une finale hautement instructive. 1–0


Publié le 15/01/2014 - 00:01 , Mis à jour le 21/06/2014 - 09:52
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment