Le jeu d'échecs en Arménie
Smbat Lputyan
Europe Echecs est allé à la rencontre du grand artisan des échecs en Arménie, le grand-maître Smbat Lputyan. Reportage en vidéo.
L'Arménie est considérée comme l'une des plus fortes nations échiquéenne aujourd'hui. 
Au cours des dernières années, l'équipe nationale arménienne masculine a remporté le championnat du monde par équipe (2011) et l'Olympiade d'échecs (2006, 2008, 2012). L'équipe féminine a eu son couronnement au Championnat d'Europe 2003. Levon Aronian est actuellement n°2 mondial et a été candidat au Championnat du Monde en 2007, 2011 et 2013.
Depuis l'année scolaire 2011-12, des leçons d'échecs font partie du programme scolaire dans toutes les écoles publiques en Arménie, ce qui en fait le premier pays au monde à rendre obligatoire le jeu d'échecs dans les écoles.
 
Au mois de mars 2013, Europe Echecs est allé, en compagnie de Mme Lara Parrenin, à la rencontre du grand artisan des échecs en Arménie, le grand-maître Smbat Lputyan. Quatre fois vainqueur du championnat d'Arménie (1978, 1980, 1998 et 2001). Il a également participé à six championnats d'échecs d'URSS. Il a remporté les tournois de Berlin en 1982, partagé la première place à Athènes et à Irkoutsk en 1983, est premier à Sarajevo en 1985, 1er ex aequo à Hastings 1986-1987 et 1er à Dortmund en 1988.
 
 

Europe Echecs est allé à la rencontre du grand artisan des échecs en Arménie
le grand-maître Smbat Lputyan

Publié le 26/04/2013 - 16:22 , Mis à jour le 29/04/2013 - 17:10
Les réactions (8)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
dominovich - 03/05/2013 08:41
Merci pour ce beau reportage qui nous decentre de notre culture.
A quand un reportage sur la Georgie qui est reputee produire beaucoup de GMI feminins? Comment les echecs sont structures dans ce pays?

omaimounette - 28/04/2013 00:16
Reportage passionnant, il m'a également donné envie d'écouter de la musique arménienne. Bravo !

Chemtov - 27/04/2013 16:00
Bravo! Beau reportage, intéressant et émouvant. Sympa aussi de revoir Smbat Lputjan (qui m'a bien battu.... il y a trente ans)