Le rôle des Pions (1)
Au cours de la partie les pions se lient les uns aux autres pour former des structures, mobiles ou bloquées, contrôlant plus ou moins de cases et en découvrant d'autres. [TACTIQUE]

« Les pions sont l'âme des Echecs » disait le célèbre Philidor, et de fait, bien des choses dépendent du pion dans la partie d'Echecs. Les uns avancent, les autres agissent de l'arrière, certains vont jusqu'à leur dernière rangée et sont promus en figures. Quelques-uns quittent l'arène de l'échiquier à la suite d'échanges.

Au cours de la partie les pions se lient les uns aux autres pour former des structures, mobiles ou bloquées, contrôlant plus ou moins de cases et en découvrant d'autres.

Les créations de structures de pions poursuivent les objectifs suivants:

  a) gagner de l'espace pour ses figures et restreindre la mobilité des pièces adverses.
  b) garantir la mobilité d'ensemble de ses pions.
  c) restreindre la mobilité du dispositif de pions adverse et y créer des affaiblissements.

Restons-en à la mobilité des pions. Il convient d'être particulièrement attentif aux pions dans la phase initiale de la partie. Les avancer inconsidérément risque de créer des faiblesses irrémédiables que la contre-attaque adverse ne tardera pas à exploiter, mais il peut être tout aussi dangereux de se laisser submerger par une marée de pions, comme dans l'exemple suivant.

(01) Fischer,Robert James - Udovcic,Mijo
Rovinj/Zagreb Zagreb (12), 28.04.1970
[Edouard Gufeld (GMI)]

1.e4 g6 2.d4 g7 3.c3 d6 4.f4 c6?!
4...f6 était meilleur.

5.e3 f6 6.h3 0-0 7.g4!
Cette avance de pion latérale assure l'avantage au centre.

7...e5 8.dxe5 dxe5 9.f5! gxf5 10.gxf5 d4 11.f3 c5 12.g5! b6 13.xf6 xf6 14.d5

14...xf3+?
Abandonne le centre sans combat. [14...d6 était meilleur.]

15.xf3 h4+ 16.e2 e6 17.e3 ad8? 18.g1! h8 19.fxe6 fxe6 20.g3 f6 21.xg7+!
Le plus direct.

21...xg7 22.xg7 xg7 23.g4
et les Noirs abandonnèrent au bout de quelques coups.

23...f4 24.e3 df8 25.e2 h5 26.xe5 h4 27.g1+ h7 28.h1 hf4 29.d3 4f7 30.xc5 c8 31.xe6

1-0

(2) NN - NN

Les Blancs au trait, exécutent la percée suivante:

1.d5! exd5 2.e5 d7 3.g5 f8? 4.xh7 xh7 5.h3 c1 6.xh7+ f8 7.he3 d4 8.h8+ e7 9.xg7 f8 10.f6+ e8 11.e6! 1-0

Essayons maintenant de prendre des cas plus généraux dans lesquels l'avance des pions, isolément ou ensemble, développe une grande énergie capable de gagner la partie.
Voici par exemple comment des pions liés deviennent mobiles et exercent un effet considérable en milieu de jeu après un sacrifice de qualité des Noirs.

Spassky,Boris V - Petrosian,Tigran V
World Championship 26th Moscow (7), 25.04.1966

1.d4 f6 2.f3 e6 3.g5 d5 4.bd2 e7 5.e3 bd7 6.d3 c5 7.c3 b6 8.0-0 b7 9.e5 xe5 10.dxe5 d7 11.f4 c7 12.f3 h6!

Avant de roquer les Noirs préparent et réalisent l'avance des pions «g» et «h» afin de créer des affaiblissements dans la position adverse.

13.b4?! g5 14.g3 h5 15.h4 gxh4 16.f4 0-0-0 17.a4?
Une gaffe permettant aux Noirs de «geler» l'aile-dame et d'assurer ainsi la sécurité de leur Roi.

17...c4!
La liquidation des menaces de percées de pions est très utile en permettant de transposer le théâtre principal des opérations à l'aile-roi.

18.e2 a6!
Créant une opposition dynamique des pions.

19.h1 dg8 20.g1 g4 21.d2 hg8 22.a5 b5 23.ad1 f8 24.h2 xe5

Les Noirs constituent maintenant une phalange de pions mobile qui renverse tous les obstacles sur son chemin.

25.xg4 hxg4 26.e4 d6 27.e3 d7! 28.xd6 xd6 29.d4? e5! 30.d2 f5!

31.exd5 f4 32.e4 f6 33.f5+ b8 34.f3 c8 35.b1 g3 36.e1 h3 37.f1 h8 38.gxh3 xh3 39.g1 xf1 40.xf1 e4! 41.d1 g4! 42.fxg4 f3 43.g2 fxg2+

0-1


Publié le 23/12/2009 - 14:44 , Mis à jour le 11/01/2010 - 17:26