Le World Wide Web a 15 ans
Le 6 août 1991 le projet World Wide Web était rendu public par son créateur, le britannique Tim Berners-Lee, alors informaticien au CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire) mettait en place le premier serveur web. Quinze ans plus tard, grâce à son invention, internet s'est démocratisé et est devenu un outil essentiel.

Conçu entre 1989 et 1990 par le britannique Tim Berners-Lee, pour répondre au besoin de partage d'informations entre scientifiques, le logiciel WWW allait bouleverser le monde. Le 6 août 1991, Tim Berners-Lee, envoie un mail à un groupe Usenet, dans lequel il décrit l'innovation qu'il a mise en place. « Le projet World Wide Web (WWW) permettra de faire des liens vers des informations, où qu'elles se trouvent (...) ».

Dans le même courrier, il indique avoir placé des documents du CERN sur un serveur accessible grâce à une adresse HTTP. Internet - le réseau des réseaux qui a pour origine la création en 1969 du réseau militaire américain Arpanet - existait depuis déjà de nombreuses années. Avec le World Wide Web, Tim Berners-Lee l'a pour ainsi dire "maillé", a permis la connexion entre eux des différents points d'accès qui n'étaient jusque là que des îlots d'information. Il a surtout simplifié l'accès aux données.

Selon Jeff Groff, l'un de ses collègues de l'époque, « sa vision était simple : les gens ne devraient pas avoir à se soucier de la technologie ».

En avril 1993, le CERN officialise l'entrée du Web dans le domaine public, « sans versement de redevances et sans aucune restriction ». En novembre de cette même année, l'organisation américaine NCSA rend le Web accessible au grand public grâce à son navigateur Mosaic.

L'importance du navigateur

Il faudra encore quelques temps avant que le World Wide Web ne prenne son envol. En décembre 1991, le professeur Paul Kunz présente à Stanford le premier serveur web basé aux Etats-Unis. Les physiciens du CERN, en Suisse, peuvent accéder aux données de Stanford, le réseau devient international. Mais c'est l'apparition du premier navigateur web, en décembre 1993, qui permet au Web de s'imposer : Mosaic affiche les images et interprète graphiquement du code HTML, faisant des pages web autre choses que des listes de liens.

Fin 1993, on compte 623 sites web. Ils sont 2738 en juin 1994, plus de dix mille en décembre de la même année. En 1998, ils sont 2 millions. On en compte 90 millions aujourd'hui. Le web sert à toutes nos tâches, des plus futiles au plus sérieuses.

Alors qu'il a fallu 70 ans au téléphone et 30 ans à la télé pour s'imposer dans les foyers, le web a rendu l'internet populaire en quinze ans à peine. Tim Berners-Lee reste discret : il est chercheur au Massachusetts Institue of Technology, et a ouvert son blog à la fin 2005. Il y écrit peu.


Publié le 09/08/2006 - 00:00