Les 12 heures de Blitz de Kuppenheim
Loek van Wely a gagné pour la troisième fois consécutive les traditionnelles « 12 heures de Kuppenheim » qui se sont déroulées dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 Mai (de 20h à 8h).

Les Italiens n'ont pas pu arrêter Van Wely !

Cette fois, tout ne s'est pas passé sans mal pour le célèbre joueur hollandais, aussi bien pour les combats sur l'échiquier qu'au niveau de ses difficultés à rester... connecté à Internet.

« King Loek » (le pseudo du Grand-Maître sur le serveur Chessbase : www.schach.de) a effectivement joué en ligne lors du fameux blitz à quelques 489 Km de distance de Kuppenheim. Devinez depuis où ? Turin ! Juste quelques heures avant le coup d'envoi des Olympiades !!

Yannick Gozzoli
Cela ne signifie pourtant rien d'extraordinaire pour le champion hollandais : l'an dernier, il a gagné le tournoi en se connectant depuis un café-internet situé à New York. Mais en Italie, ce n'était pas aussi simple de rester en ligne durant toute la durée du tournoi. A minuit, les organisateurs des Olympiades lui ont demandé de quitter la zone Wifi... mais l'astucieux Loek a survécu !
Après 10 heures de jeu pourtant, un incident technique -cette fois du coté allemand- lui a fait perdre 2 parties par forfait... Cela l'a tout de même laissé en tête après 25 blitzs joués (il n'en avait perdu qu'un seul).
A la fin de ce périple, van Wely totalisait 43 points sur 48, suivi de très prês par les M.I français Jean-Noël Riff (41.5) et Yannick Gozzoli (39), ainsi que par le jeune joueur allemand Maximilian Meinhardt (38,5).

Des matchs pour départager ces 4 joueurs étaient alors organisés.
Dans la première demi finale, « King Loek »g agna le match contre Meinhardt par un gain et une nulle. Dans l'autre match, Gozzoli et Riff faisaient match nul après 3 parties ce qui permettait au jeune M.I mulhousien d'aller en finale grâce à un meilleur score dans le tournoi.
Dans le match final décisif (enjeu de 1000 € incluant un package de logiciel Chessbase d'une valeur de 350 €), Jean-Noël prit l'ascendant en gagnant la première partie ! Mais le multiple vainqueur des « 12 heures de Kuppenheim » réussit à faire un retour, profitant dans la deuxième partie d'une malheureuse gaffe en finale de son adversaire... et le battant à nouveau dans la dernière partie.

Pour cette 18ème édition, seulement 74 joueurs ont pris part au tournoi. Une forte délégation de joueurs français avait fait le déplacement. On se souvient pourtant d'éditions avec plus de 150 joueurs...
Peut-être à cause des Olympiades des habitués comme Christian Bauer n'ont pu faire le déplacement. Pour les autres GM présents, le tournoi n'a pas été une partie de plaisir : Vladimir Gurevich a fini 9ème (35/48), Mikhail Ivanov 12ème (30,5/48).

Hartmutz Metz
(traduction de Etienne Mensch)


Publié le 24/05/2006 - 20:36 , Mis à jour le 27/05/2006 - 13:08