Les dangers du grand roque !
Mikenas avait surpris Botvinnik lors du précédent Championnat d'URSS, en 1940, avec 8.0-0-0, qui avait alors répliqué par le moins précis, 8...0-0. Cette fois-ci le grand Botvinnik était prêt. Démonstration !
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions