Les erreurs évitables aux échecs

Le grand-maître Romain Édouard, eGG-one school et Europe Echecs présentent : « Les erreurs évitables aux échecs », le mercredi 2 novembre 2016 de 20h30 à 22h30.

Le 2 novembre prochain je donnerai une Masterclass sur le thème de mon livre « Le Manuel des erreurs évitables aux échecs », qui vient de paraître en langue française.

Le but sera de vous présenter ce livre sous un angle plus élargi en vous expliquant comment éviter les erreurs les plus communes. Bien entendu, posséder le livre n'est pas nécessaire pour suivre le cours.

Je vous parlerai de la façon de rester objectif pendant une partie (réagir sous pression, sentir les opportunités, mesurer une prise de risque...), des sources des gaffes les plus communes (mauvais automatismes, difficultés psychologiques...) et de la gestion des décisions importantes (les choses à ne pas faire lorsque vous devez concrétiser votre avantage, quand miser sur l'initiative...).

Pour ce cours, je m'appuierai sur quelques exemples du livre, en profitant de ces deux heures de cours "oraux" pour mettre l'accent sur l'aspect pédagogique des méthodes proposées, et expliquer les choses qui sont plus difficiles à transmettre par écrit. Je terminerai par quelques conseils généraux sur la façon de travailler : quoi, pourquoi, comment ?

J'espère vous retrouver le 2 novembre !

Un extrait du livrE

Aronian - Vachier-Lagrave
Après 77...Fg3
Aronian - Vachier-Lagrave
Après 82...Fb5

A partir du premier diagramme : 78.Fe1? Le début d’une idée de défense erronée, dans une position inférieure mais tenable. 78...Rg4 79.Fxg3 Rxg3 80.Rd2 Fc6 81.Cxh4 Rxh4 82.Rc3 Fb5, deuxième diagramme, et 0-1.

En toute confiance, Levon Aronian a obtenu la position qu’il souhaitait : il s’apprête à jouer a4 pour échanger son pion ‘a’ contre le pion ‘c’ noir et obtenir une finale nulle car le Fou noir n’est pas de la bonne couleur. Mais, soudain il se rend compte que sur 83.a4 les Noirs ne touchent à rien et jouent 83…Rg3-+. Les commentateurs, pourtant des joueurs titrés, ont mis plusieurs minutes à comprendre l'abandon de Levon Aronian : en effet, l’automatisme fait que lorsqu’un Fou est attaqué le cerveau refuse, dans un premier temps, de considérer les coups qui ignorent ce paramètre.

« Le Manuel des erreurs évitables aux échecs » par le GM Romain Édouard

Dans ce livre — Année : 2016 - 240 pages - 29.95 € — l'auteur partage ses expériences, les revers et les succès de sa carrière en tant que joueur professionnel. Analysant ses propres parties, qui englobent toutes les étapes de sa carrière, y compris celle de fort grand-maître, il révèle son processus de pensée aux moments critiques et montre au lecteur comment éviter la plupart des erreurs communes. Chaque chapitre est suivi par des exercices soigneusement choisis sur le thème représenté.

Comment s'inscrire ?

Pour rejoindre le tchat : dans la fenêtre à côté de la vidéo, entrez votre pseudo à « Nickname » puis cliquez sur « Join chat »; Vous pourrez ensuite intervenir avec votre pseudo.

Replay : les inscrits pourront voir et revoir la vidéo à volonté, via un lien qu'ils recevront.

« Les erreurs évitables aux échecs »

mercredi 2 novembre 2016 de 20h30 à 22h30

Inscrivez-vous sur http://school.egg-one.com/masterclass/1995401

Comme toujours, si vous ne pouvez assister au direct vous recevrez le lien-vidéo

A propos de l'auteur

Romain Édouard, né le 28 novembre 1990 à Poitiers, est grand-maître international depuis 2009.

En 2006, il est sacré champion d'Europe des moins de 16 ans et reçoit en conséquence le trophée FFE du meilleur espoir masculin. 2007 est l'année de la confirmation : après un titre de vice-champion du monde des moins de 18 ans, un succès au Grand Prix de Bordeaux, la FIDE lui décerne le titre de maître international. Il remporte les opens de Saragosse et de Bad Wiessee, et va s'entraîner sous la houlette du GMI roumain Andrei Istratescu. En 2009, il acquiert le titre de grand maître international et s'impose à Andorre et à Echternach.

Romain Édouard

Le 21 août 2010, il est vice-champion de France à Belfort, après un match de départage perdu face à Laurent Fressinet.  En 2011, Romain Édouard participe à l’InventiChess à Anvers en Belgique, un tournoi fermé en 9 rondes à normes de GMI de 10 joueurs d’une moyenne Elo de 2468. Il remporte le tournoi avec 7 points sur 9 (+7 -2) devant Jan Timman (2555, 6,5/9), Benjamin Bok (2488 5,5/9).

Le 25 août 2012, il devient champion de France à Pau, avec Maxime Vachier-Lagrave, Christian Bauer et Étienne Bacrot. En 2013 il fait partie de l'équipe de France qui termine vice-championne d'Europe d'Échecs par équipe à Varsovie. Il remporte la médaille d'or au troisième échiquier. Au 1er juin 2014, après sa victoire à l'open de Dubaï 2014, il est le quatrième joueur français et le 44e joueur mondial avec un classement Elo de 2702.

Publié le 05/10/2016 - 07:10 , Mis à jour le 09/11/2016 - 08:22
Les réactions (1)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!