Liren Ding – Karjakin, 2016

Liren Ding | Photo Lennart Ootes

Au-delà du mur : Sergey Karjakin a de nouveau démontré sa solidité lors du dernier tournoi des candidats. Ce n'est pas un mince exploit de la part de Liren Ding d'avoir su triompher de la défense Ouest-Indienne du joueur russe. Souvenons-nous qu'au championnat de Russie, l'ouverture Bird 1.f4, avait même été proposée à Sergey Karjakin, tant la solidité de ses lignes sur les débuts classiques décourage ses adversaires.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services
Voir nos offres