Match : Chine vs. Inde
La Chine remporte le match en 8 rondes sur 4 échiquiers contre l'Inde sur le score de 18 à 14. Sethuraman et Ding Liren réalisent les meilleures performances individuelles avec 5,0 sur 8.

En prévision du Championnat du monde par équipes, un match amical sur quatre échiquiers au système Scheveningen a lieu entre la Chine et l'Inde, du 2 au 10 mars 2015 (jour de repos le 6), à l'Hôtel Radisson Blu à Banjara Hills, Hyderabad, en Inde. L'Inde fait jouer son équipe olympique, tandis que la Chine a ajouté à la fois Ding Liren et le nouveau 2700, Wei Yi. Site officiel http://indiachinasummit.aicf.in avec parties en direct et vidéo.

L'équipe de Chine | Photo http://indiachinasummit.aicf.in | (DR)
Equipe 1 2 3 4 5 6 7 8 Total
Inde 1,5 2,5 2,5 1,5 1,5 1,0 2,0 1,5 14,0
Chine 2,5 1,5 1,5 2,5 2,5 3,0 2,0 2,5 18,0

Le match se déroule en 32 parties réparties en huit rondes de quatre parties par jour, où chaque joueur affrontera son homologue à deux reprises, une fois avec les pièces blanches et une fois avec pièces noires. L'équipe indienne est composée de Krishnan Sasikiran, M. Lalith Babu, B. Adhiban et champion national Sethuraman S.P. L'équipe chinoise est quant à elle composée de Ding Liren, Wang Chen, Wei Yi, et Zhou Jianchao. Ce match au sommet, doté de 10,00,000 Rs (environ 14.500 euros), permettra à l'Inde de tester son potentiel face à des adversaires plus forts dans les épreuves par équipes. 10,00,000 Rs : Le sous-continent indien (Inde, Pakistan, Népal et Bangladesh) utilise un système de numération particulier. Il s'appuie sur un regroupement des décimales (au delà de trois) par deux, là où le système occidental les groupe par trois.

L'équipe de l'Inde | Photo http://indiachinasummit.aicf.in | (DR)
Tit Nom elo Equipe Perf. Pts. +/-
1 GM Sethuraman S.P. 2623 Inde 2729 5,0 +11
2 GM Ding Liren 2755 Chine 2721 5,0 -4
3 GM Wei Yi 2706 Chine 2669 4,5 -4
4 GM Lalith Babu M.R. 2556 Inde 2677 4,5 +13
5 MI Wang Chen 2500 Chine 2669 4,5 +19
6 GM Zhou Jianchao 2578 Chine 2626 4,0 +5
7 GM Adhiban B. 2646 Inde 2493 2,5 -16
8 GM Sasikiran Krishnan 2682 Inde 2441 2,0 -25
Résultats de la Ronde 8 du 10 mars 2015 à 05h30
Wang Chen 2500 - Adhiban Baskaran 2646 : 1-0 (44) Sicilienne fermée
Sethuraman S.P. 2623 - Ding Liren 2755 : 0-1 (74) Espagnole Breyer
Wei Yi 2706 - Sasikiran Krishnan 2682 : ½-½ (44) 4 Cavaliers
Lalith Babu M.R. 2556 - Zhou Jianchao 2578 : 1-0 (32) Ouest-Indienne
Lalith-Zhou Jianchao
Après 24.c6
Lalith-Zhou Jianchao
Après 28.De4
Lalith-Zhou Jianchao
Après 32.Td3

Dans la rencontre entre Lalith Babu et Zhou Jianchao, le Chinois va commettre une faute assez commune. Dans le premier diagramme après 24.c6, les Noirs ont joué 24...e5? avec l'idée de récupérer par la suite un des deux pions blancs en c6 ou e5 sur la variante 25.dxe5 Td5 26.Cxc7 Dxc7 27.Te3 Te8, mais un détail va tout changer, 28.De4!, comme dans le deuxième diagramme. Il faut l'avouer, ce n'était pas facile à voir au moment de jouer 24...e5. La pointe est que sur 28...Tdxe5? 29.Dxe5! Txe5 30.Txe5 Dxe5? 31.c7 gagne. Zhou Jianchao doit jouer 28...Tb5, mais maintenant Lalith Babu garde le pion, et quel pion ! 29.Dd3 Tc5 30.Txc5 bxc5 31.Dd5 Te6 32.Td3! 1-0 comme dans le troisième diagramme. Le pion c7 passe en force et l'Inde prend l'avantage.

Malheureusement pour l'équipe indienne, Adhiban Baskaran est en grand zeitnot, perd deux pions dans l'affolement et Wang Chen égalise 1 à 1 dans cette huitième et dernière ronde. Si la partie des quatre Cavaliers de Wei Yi n'a rien donné face à Krishnan Sasikiran, les 10 derniers coups joués en zeitnot réciproque avant le contrôle du temps dans la rencontre entre Sethuraman S.P. et Ding Liren, ont été assez mouvementés; passant de clairement mieux pour Ding Liren à complètement gagnant pour Sethuraman, avant d'atterir au 41e coup dans une position avec un pion de plus pour une qualité de moins pour le Chinois. Sethuraman décide alors de rendre la qualité pour le pion, mais commet l'erreur de forcer le gain au lieu de prendre la nulle. Et comme cela arrive assez souvent, il a fini par perdre !

Résultats de la Ronde 7 du 9 mars 2015 à 09h30
Adhiban Baskaran 2646 - Wang Chen 2500 : ½-½ (88) Sicilienne Taïmanov
Ding Liren 2755 - Sethuraman S.P. 2623 : 0-1 (23) Néo-Grünfeld
Sasikiran Krishnan 2682 - Wei Yi 2706 : 0-1 (40) Défense Grünfeld
Zhou Jianchao 2578 - Lalith Babu M.R. 2556 : ½-½ (47) Nimzo-Indienne
Ding Liren-Sethuraman
Après 15...Dc5
Ding Liren-Sethuraman
Après 18.h3
Ding Liren-Sethuraman
Après 21...Dxb2

Ding Liren va se faire sonner les cloches après sa défaite d'aujourd'hui. Dans une Néo-Grünfeld que nous pourrions qualifier d'ultra-moderne - seulement 4 parties dans les bases entre 2013 et 2015 au 7e coup - le joueur chinois innove dès le 8e coup. Dans la position du premier diagramme, pour conserver leur pion e5, les Blancs ont affaibli les parages de leur Roi avec la poussée f4, et les Noirs en ont profité pour obtenir une avance de développement considérable. Pour parer l'échec de la Dame en c5, Ding Liren va s'auto-clouer par 16.Cd4?!, ce qui ce révèle être assez souvent dangereux. Sethuraman S.P. joue le simple 16...Fe7 avec de terribles menaces, 17...Ca4 ou mieux encore, 17...0-0-0!. L'ordinateur indique ici 17.b3 comme le seul coup qui tienne la position blanche, alors qu'après 17.Ca3? les Blancs sont déjà perdus ! 17...0-0-0 18.h3, deuxième diagramme, il est malheureusement trop tard pour repousser les pièces noires. 18...Fd3! 19.hxg4 Ca4 20.De1 Dxd4+ 21.Fe3 Dxb2, troisième diagramme, à partir duquel Sethuraman va gagner une pièce. 22.Da5 Dxa3 23.Fxc6!? Fc5! 0-1. Les Noirs choisissent la simplicité pour conclure et laissent la position blanche en ruine.

Sasikiran-Wei Yi
Après 23.Fd3
Sasikiran-Wei Yi
Après 30...Rf6
Sasikiran-Wei Yi
Après 38...Rf2

Toujours dans une Néo-Grünfeld, la partie entre Krishnan Sasikiran et Wei Yi est arrivée dans la position du premier diagramme. Question : le pion noir en e3, est-il fort ou faible ? La réponse après une tonne d'échange de pièces. 23...Cbxd5 24.Cfxd5 Fxd3 25.Txd3 Cxd5 26.f4 Cxc3 Les Noirs donnent la qualité, mais sur 27.Dxd6 Txd6 28.Txd6 Td5 29.Txd5 Cxd5 30.g3 Rf6, deuxième diagramme,  le pion e3 est toujours vivant et le Roi noir est en avance sur son homologue. La suite est facile à suivre. 31.Td1 Re6 32.Rb1 h4 33.gxh4 e2 34.Te1 Cxf4 35.Rc2 Rf5 36.Rd2 Re4 37.b4 Rf3 38.a4 Rf2, troisième diagramme. Et enfin, 39.b5 b6 40.Th1 Cg2 0-1.

Krishnan Sasikiran

Krishnan Sasikiran est né le 7 janvier 1981 à Chennai en Inde. Sasikiran, surnommé Sasi, remporta le tournoi d'échecs d'Hastings en 2001, le championnat individuel d'Asie en 2003 ainsi que la Politiken Cup de Copenhague la même année. En 2006, il remporta le 1er trophée universitaire de La Roche-sur-Yon et une médaille d'or aux jeux asiatiques. En janvier 2007, il atteignit le 21e rang mondial et était le deuxième joueur indien (après Viswanathan Anand) à atteindre un classement Elo de 2700 points. Il est un des secondants de Viswanathan Anand au championnat du monde d'échecs 2013 lors du match qui l'oppose à Magnus Carlsen. En 2014 il participe à l'Olympiade d'échecs de 2014 à Tromsø dans l'équipe représentant l'Inde qui termine 3e. Il y gagne la médaille d'argent du troisième échiquier. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Krishnan_Sasikiran

Résultats de la Ronde 6 du 8 mars 2015 à 09h30
Adhiban Baskaran 2646 - Zhou Jianchao 2578 : 0-1 (38) Sicilienne Najdorf
Wang Chen 2578 - Sethuraman S.P. 2623 : ½-½ (50) Sicilienne fermée
Sasikiran Krishnan 2682 - Ding Liren 2755 : ½-½ (58) Gambit Benkö
Wei Yi 2706 - Lalith Babu M.R. 2556 : 1-0 (55) Caro-Kann avance
Adhiban-Zhou Jianchao
Après 23...Da5
Adhiban-Zhou Jianchao
Après 28...Da7
Adhiban-Zhou Jianchao
Après 33...Fd7

L'attaque Rauzer contre la Najdorf (6.Fg5), n'est plus vraiment à la mode, mais 6...Cbd7 l'est encore moins. Cette vieille ligne des années 1950-1960 fut abandonnée à cause de difficultés dans la variante 7.Fc4 Da5. Toutefois 6...Cbd7 est un peu revenu sur le devant de la scène lorsque les Noirs ont découvert que 7...Db6 était meilleur que 7...Da5. Ce fut le thème de la partie entre Adhiban Baskaran et Zhou Jianchao aujourd'hui, le Chinois rejouant cette variante pour la sixième fois. Dans le style du «pion empoisonné» Adhiban Baskaran abandonne son pion b2 et Zhou Jianchao améliore par 11...Dc3-Dc7 une partie Sethuraman,S (2590)-Al Sayed,M (2505) Tromso NOR 2014, 1-0 (30) qui avait continué par 11...e6. Une dizaine de coups plus tard, dans le premier diagramme, malgré le pion de moins, nous prenons sans hésiter les pièces blanches ! Ce qui va se passer maintenant est un exemple instructif d'un «trou» dans le calcul d'une variante. Adhiban Baskaran va jouer 24.Fb7? en espérant 24...Dxc3?! 25.Fxc8 Fxc8 26.Dxd6 Dd4 27.Dc6+ avec avantage. Mais voilà, le joueur indien a oublié de prendre en compte 24...Txc4! et, comme le disent les Anglais : «white is busted» (bousillés, foutus...). Sur 25.Cd5, Zhou Jianchao a pris tout son temps avant de poursuivre par 25...Td4. 26.Df3 Txa4 27.Fxa6 On ne sait jamais, ça peut marcher... 27...Rf8! Et non, pas cette fois. Evidemment, si 27...Dxa6?? 28.Cc7+! gagne. 28.Fb7 Les Blancs ont déjà deux pions de moins et Adhiban va devoir jouer les acrobates pour sauver ce Fou... 28...Da7, deuxième diagramme. 29.Cc3, il va manquer un tempo aux Blancs pour tout sauver. 29...Ta3 La menace 30...Fd2 ne laisse pas le temps de jouer 30.Fd5. Les Blancs ont une dernière carte dans leur manche sous la forme de 30.Dd1!? Txc3 31.Dxd6+ Re8 32.Txb5!? Un coup inattendu. 32.Fd5 sauvait le Fou, mais pour un instant seulement. 32...Fxb5 33.Td1 Fd7!? Une fin de partie amusante, troisième diagramme. 34.Dxd7+ Rf8, amusante, mais pas pour tout le monde puisque la machine affiche quand-même -10.00. 35.Dd6+ Rg7 36.Fd5, le sauvetage du Fou aura coûté cher. 36...Thc8 37.Rh2 Ff4+ 38.Rh1 Tc1 0-1.

Zhou Jianchao

Zhou Jianchao est né le 11 juin 1988 à Shanghai. Il a appris à jouer aux échecs à l'âge de six ans. En 2004, lors du 2e match Russie-Chine, il a marqué 4,5 sur 6 avec une performance à 2623. Première norme de GM à l'Open Aeroflot 2005, deuxième norme de GM à l'Open de Dubaï 2005 et troisième norme de GM à l'Open Aeroflot 2006. Zhou s'est ensuite qualifié pour la Coupe du monde 2007 à Khanty-Mansiysk où il a atteint le troisième tour. Il a perdu face à Michael Adams après avoir passé Emil Sutovsky et Andrei Volokitin.

Résultats de la Ronde 5 du 7 mars 2015 à 09h30
Zhou Jianchao 2578 - Adhiban Baskaran 2646 : 1-0 (65) Gambit Dame
Sethuraman S.P. 2623 - Wang Chen 2500 : 1-0 (68) Défense Alekhine
Ding Liren 2755 - Sasikiran Krishnan 2682 : 1-0 (46) Berlinoise
Lalith Babu M.R. 2556 - Wei Yi 2706 : ½-½ (30) Néo-Grünfeld
Ding Liren-Sasikiran
Après 33.h3
Ding Liren-Sasikiran
Après 38...Da2
Ding Liren-Sasikiran
Après 42...Rg5

Tout s'est joué en zeitnot dans la partie Ding Liren - Krishnan Sasikiran. Dans le premier diagramme le joueur indien n'a plus qu'une poignée de secondes et joue 33...Ff6? 34.Tc4! Un coup intermédiaire qui va faire mal ! 34...Da3 35.Fxf6+ Txf6 36.Cf7+ Rg7 37.Dd7 Rf8 38.Tce4 Da2, deuxième diagramme. Toutes les pièces blanches attaquent ! 39.Te8+ Txe8 40.Txe8+ Rg7 41.Ce5+ Rh6?! 42.Cg4+ Rg5, troisième diagramme, c'est mat en 8 coups. 43.Te5+ Rh4 44.g3+ Cxg3 45.fxg3+ Rxg3 46.Te3+ 1-0. Il pourrait suivre 46...Tf3 47.Txf3+ Rxf3 48.Dd3+ Rf4 49.De3+ Rf5 50.De5#

Lalith Babu était venu faire nulle contre Wei Yi, alors on échange tout et on signe la feuille. Zhou Jianchao a gagné un pion contre Adhiban Baskaran en milieu de jeu, mais l'activité des pièces noires compensait la perte de ce fantassin. En finale de Tours, la défense imaginée par Adhiban va cependant échouer et Zhou Jianchao ajoute un point de plus à son équipe.

Sethuraman-Wang Chen
Après 64.Td5

Wang Chen s'est laissé tenter par la défense Alekhine. Sethuraman choisit la simplicité avec la variante classique, jusqu'à obtenir une position largement supérieure dès le 25e coup. Le jeu de l'Indien n'a toutefois pas été à la hauteur par la suite, permettant à Wang Chen de sacrifier la qualité pour un pion. Sethuraman se retrouve même à lutter pour la lutte ! Il faudrait l'aide d'un zeitnot réciproque et une gaffe terrible, dans le diagramme ci-contre avec 64...Rg6??, alors que 64...Rf6! maintenait l'équilibre, pour réduire la marque. 65.Te6+ Rf7 66.Tc6?! g4? 67.Td7+ Re8 68.Th7 1-0.

Sethuraman S.P. | Photo www.sportskeeda.com | (DR)

S.P. Sethuraman, 22 ans, a été le plus jeune indien a obtenir le titre de grand-maître en 2010. Ses sources d'inspiration sont Robert James Fischer et Viswanathan Anand. Le 9 février 2014 il déclarait au journal www.sportskeeda.com vouloir atteindre le plus rapidement possible un Elo à 2700 et se qualifier pour la Coupe du Monde 2015. S'il lui manque encore quelques points pour les 2700, en remportant le Championnat national de l'Inde en 2014, il s'est qualifié pour la Coupe du monde de Baku, en Azerbaijan.

Résultats de la Ronde 4 du 5 mars 2015 à 09h30
Wei Yi 2706 - Adhiban Baskaran 2646 : ½-½ (48) Italienne
Sethuraman S.P. 2623 - Zhou Jianchao 2578 : 1-0 (63) Caro-Kann
Wang Chen 2500 - Sasikiran Krishnan 2682 : 1-0 (41) Sicilienne fermée
Lalith Babu M.R. 2556 - Ding Liren 2755 : 0-1 (35) Catalane
Lalith-Ding Liren
Après 10...h6
Lalith-Ding Liren
Après 15...Rd8
Lalith-Ding Liren
Après 32...d3

Dans une partie Catalane aux allures de semi-Slave - avec un Fou en g2 évidemment - Babu Lalith et Ding Liren ont obtenu la position déjà connue du premier diagramme après 10...h6. Cet affaiblissement offre l'occasion aux Blancs de sacrifier par 11.Cxe6!?. A noter que Harikrishna Pentala avait préféré jouer 11.Dh5, même s'il s'était incliné dans Harikrishna,P (2727)-Gelfand,B (2743) Beijing CHN 2014, 0-1 (43), en rapide. Le sacrifice est assez connu aussi : 11...fxe6 12.Dh5+ Re7 13.Ce4 De8 14.Fg5+ hxg5 15.Dxh8 Rd8 avec deux pièces blanches contre une Tour noire. Deuxième diagramme. Des six parties restantes dans les bases, toutes avaient continué par 16.Cxg5, avec 3 gains blancs et 3 gains noirs, dont Olszewski,M (2539)-Korobov,A (2660) Warsaw POL 2011, 0-1 (44). Babu Lalith va innover par 16.Dg8 Dg6 17.Cc5 Rc7 18.Dxe6 qui ajoute un pion dans l'escarcelle, mais une quinzaine de coups plus tard, dans le troisième diagramme après 32...d3, la paire de Fous des Noirs va dégager le passage du terrible pion passé de la colonne "d". 33.Td2 Td7 34.Rf2 Fd5 35.Tc1 Fa3 0-1.

L'équipe chinoise se trouvait ainsi bien lancée pour remporter le match de la journée. Wei Yi annule face à Adhiban Baskaran, mais sur les deux autres échiquiers le zeitnot règne en maître ! La Sicilienne fermée de Wang Chen ne lui a rapportée que des ennuis et un pion arriéré en d2, bloqué par un pion noir en d3. Sasikiran Krishnan a l'avantage, mais le manque de temps va redistribuer les cartes. Un premier pion noir est perdu au 28e coup et Sasikiran abandonne après la perte d'un second pion, l'important pion d3 qui bloquait d2. Le match de la journée était perdu pour l'Inde, mais Sethuraman S.P. pouvait encore limiter les dégâts. Zhou Jianchao perd une qualité en zeitnot et se jette dans une attaque à la desperado sur le Roi blanc. Sethuraman, qui possèdait un peu plus de temps, est cependant perturbé par la poignée de secondes de son adversaire et devient imprécis, la qualité est rendue, l'avantage s'évapore. La contrôle du temps passé la position reste toutefois très difficile à jouer pour les Noirs et Sethuraman permet à son équipe d'atteindre la journée de repos du vendredi 6 mars à égalité 8,0 à 8,0.

Ding Liren CHN (2755)
Résultats de la Ronde 3 du 4 mars 2015 à 09h30
Adhiban Baskaran 2646 - Wei Yi 2706 : 1-0 (25) Pion empoisonné
Zhou Jianchao 2578 - Sethuraman S.P. 2623 : ½-½ (48) Défense Slave
Sasikiran Krishnan 2682 - Wang Chen 2500 : 0-1 (45) Néo-Grünfeld
Ding Liren 2755 - Lalith Babu M.R. 2556 : 0-1 (85) Ouest-Indienne
Adhiban-Wei Yi
Après 15...Cc5
Adhiban-Wei Yi
Après 21...Cd7
Adhiban-Wei Yi
Après 25.Fh5

Le très jeune Wei Yi, 15 ans, vient de faire connaissance avec les affres de la variante du pion empoisonné. Cette ligne de la sicilienne Najdorf née dans les années 1950 a ouvert une page qui, en dépit de quantités d'analyse colossales, n'a encore jamais été tournée. Malin, Adhiban B a joué le rare 8.Dd3, certainement moins connu par son adversaire, au lieu du 8.Dd2 d'une récente partie Radjabov,T (2731)-Grischuk,A (2810) Tbilisi GEO 2015, 1-0 (24). Après avoir laissé de côté au 12e coup une partie Van der Tuuk,J-Timman,J (2645) Utrecht 1986, 0-1 (19), puis, au 13e coup, une rencontre Veerman,J-Van der Wiel,J (2555) Utrecht 1986, 0-1 (22), les joueurs ont obtenu la position du premier diagramme après 15...Cc5. Selon la machine, ce pourrait bien être la faute décisive. Baskaran Adhiban, 25 ans, va immédiatement lancer une attaque irrésistible par 16.Fxf6 Fxf6 17.e5 dxe5 18.Cdb5!, comme au bon vieux temps. 18...axb5 19.Cxb5 Db6 20.Cd6+ Re7 21.fxe5 Cd7. Deuxième diagramme. 22.exf6+ Cxf6 23.Dg3 Rf8 24.Cxf7! Rxf7 25.Fh5+ 1-0, comme dans le troisième diagramme. Sur 25...Re7 26.Dxg7#, sur 25...Rf8 26.Dg6 et mat, et sur 25...Rg8 26.Txf6+- Une amère pilule pour Wei Yi.

Cette victoire expéditive aurait pu galvaniser les coéquipiers de Baskaran Adhiban, mais le Cavalier de Sethuraman S.P. contre le mauvais Fou de Zhou Jianchao s'est révélé insuffisant pour l'emporter. Quant au duel entre Krishnan Sasikiran et Wang Chen, il aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre en raison du zeitnot réciproque. La pièce est finalement retombée du côté de l'empire du Milieu, et à ce moment-là les deux équipes étaient à égalité. Lalith Babu avait largement pris le dessus sur Ding Liren et un gain lui tendait les bras, cependant, en jouant 37...Fxd5?! au lieu de 37...Txb2!, le joueur indien transposait dans une finale de Tours, offrant quelque espoir à Ding Liren de sauver le match nul. Lalith Babu finira quand-même par l'emporter et l'équipe indienne s'adjuge une deuxième victoire consécutive pour mener 6,5 à 5,5.

Baskaran Adhiban à la Coupe du monde 2013 de Tromsø, avec votre serviteur à l'arrière-plan.
Résultats de la Ronde 2 du 3 mars 2015 à 09h30
Adhiban Baskaran 2646 - Ding Liren 2755 : ½-½ (70) Crambridge Springs
Wei Yi 2706 - Sethuraman S.P. 2623 : ½-½ (49) Défense Caro-Kann
Sasikiran Krishnan 2682 - Zhou Jianchao 2578 : ½-½ (42) Sicilienne Kan
Wang Chen 2500 - Lalith Babu M.R. 2556 : 0-1 (59) Défense Caro-Kann
Wang Chen-Lalith
Après 48...h3
Wang Chen-Lalith
Après 53...Rf5
Wang Chen-Lalith
Après 59...Tg3

Une deuxième journée placée sous le signe des positions de milieu de jeu assez techniques, qui ont amené des finales encore plus techniques. Il semble que la perspective du championnat du monde par équipe qui doit se dérouler bientôt, pousse les joueurs à utiliser un répertoire d'ouvertures inhabituel. L'équipe indienne a cependant obtenu de meilleures positions sur la plupart des échiquiers. Dans le premier diagramme, Wang Chen souffre depuis déjà une vingtaine de coups. Le Fou des Noirs étant de la mauvaise couleur pour promouvoir le pion "h", le Chinois pense pouvoir annuler avec une combinaison. 49.Fxf5+? Txf5 50.Txa6 Txf3 51.Tc6+ Rd7 52.Tc1 Re6 53.a4 Rf5. Deuxième diagramme. Le plan de Babu Lalith est clair; le Roi va supporter le pion jusqu'en h2, et après un petit jeu de jambes, la Tour noire viendra en g1. Démonstration : 54.d5 Rg4 55.d6 Fxd6 56.a5 h2+ 57.Rh1 Rh3 58.a6 Fc5 59.a7 Tg3 0-1 comme dans le troisième diagramme. A noter cependant que Ding Liren, en zeitnot extrême, a certainement raté l'égalisation face à Adhiban Baskaran.

Inde : Lalith Babu M.R., Baskaran Adhiban, Sethuraman SP et Krishnan Sasikiran
Résultats de la Ronde 1 du 2 mars 2015 à 09h30
Ding Liren 2755 - Baskaran Adhiban 2646 : 1-0 (29) Néo-Grünfeld
Sethuraman S.P. 2623 - Wei Yi 2706 : ½-½ (32) Najdorf 6.h3
Zhou Jianchoa 2578 - Krishnan Sasikiran 2682 : ½-½ (33) Anglaise
Lalith Babu M.R. 2556 - Wang Chen 2500 : ½-½ (60) Néo-Grünfeld
Ding Liren-Adhiban
Après 9...Da6
Ding Liren-Adhiban
Après 20.bxc3
Ding Liren-Adhiban
Après 23.Fxd5

Tout a commencé dans le premier diagramme par une mauvaise idée. Les Noirs viennent de jouer 9...Db6-a6?!, au lieu de 9...Dxb3 de la dernière partie des bases de données, L'Ami,E (2613)-Potkin,V (2608) Wijk aan Zee NED 2015, ½-½ (30). La suite est assez logique, mais va laisser Adhiban en retard de développement. 10.cxd5 Dxe2 11.dxc6 Cxc6 12.Te1 Da6 13.Fd2 Cxd4?! ce coup ne va rien arranger. 14.Cxd4 Txd4 15.Cc5 Db6 16.Fc3 Td8 17.Txe7 Dxb3 18.axb3 Cd5 19.Td1 Fxc3 20.bxc3, deuxième diagramme. Le Fou en c8 n'a toujours pas joué et le pion b7 est sous pression. Adhiban tente alors de compléter son développement par 20...Fe6? (n'était pas beaucoup mieux 20...Cxe7 21.Txd8+ Rg7 22.Cxb7 Fxb7 23.Txa8 Fxa8 24.Fxa8+-) et Ding Liren en profite pour assommer son adversaire par 21.Txe6! fxe6 22.Cxe6 Td6 23.Fxd5, avec deux pièces et un pion pour une Tour, comme dans le troisième diagramme. La suite est assez simple 23...Rh8 24.c4 Te8 25.Cd4 Td7 26.Rg2 Rg7 27.Ta1 a6 28.Ce6+ Rf6 29.Cc5 1-0, les Noirs vont finalement perdre aussi le pion b7. Une jolie petite réalisation qui compense les trois autres parties de cette première journée nettement moins intéressantes.

Chine : Ding Liren, Wei Yi, Wang Chen et Zhou Jianchoa

Charminar « quatre colonnes » est un monument d'Hyderabad, dans l'Andhra Pradesh en Inde. Sorte d'arc de triomphe de 56 mètres de haut pour 30 mètres de large reposant sur quatre colonnes-minarets, il fut construit en 1591 par Muhammad Quli Qutb Shah suite à une importante épidémie de peste. Les colonnes, produisent quatre grandes arches, chacune dirigée vers un des points cardinaux. Au second étage de l'édifice se trouve une mosquée. Ce monument est le symbole de la ville d'Hyderabad. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Charminar

Le soir à Laad Bazar près de Charminar, Hyderabad

Publié le 10/03/2015 - 00:40 , Mis à jour le 10/03/2015 - 16:27
Les réactions (1)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!