Match Wei Yi - Richard Rapport

Le match en 4 parties entre le Chinois Wei Yi et Richard Rapport, à l'occasion de la «Snow Chess Cup» 2016 de Yancheng, en Chine, a été remporté au bout du suspense par le Hongrois.

A l'occasion de la «Snow Chess Cup» 2016 de Yancheng, en Chine, se déroule un match en 4 parties entre le Chinois Wei Yi et le Hongrois Richard Rapport du 20 au 23 décembre. Richard Rapport est le numéro un junior avec un classement Elo de 2717, et Wei Yi est numéro deux avec 2707. Site officiel (chinois) http://cca.imsa.cn

Nom Pays Elo 1 2 3 4 T1T2ArTotal
Wei Yi 2707 1 0 ½ ½1003.0
Richard Rapport 2717 0 1 ½½0114.0
Blancs Elo Noirs Elo
Wei Yi2707- Richard Rapport2717: 1-0 (36) Française 3...b6
Richard Rapport2717- Wei Yi2707: 1-0 (46)Trompowsky
Wei Yi2707- Richard Rapport2717: ½-½ (50)Caro-Kann 4...Cf6
Richard Rapport2717- Wei Yi2707: ½-½(62) Trompowsky
Départages en 2 blitz 3+2 et un blitz «mort subite»
Richard Rapport2717-Wei Yi2707:0-1(42)Début de Londres
Wei Yi2707-Richard Rapport2717:0-1(54)Pirc autrichienne
Wei Yi2707-Richard Rapport2717:0-1(47)Défense Moderne

Cadence 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité, un départage est prévu en deux blitz de 5+3, et un blitz «mort subite» si nécessaire.

 
Les parties du match Wei Yi - Richard Rapport

quatrième partie du match et départages

La quatrième partie, une nouvelle Trompowsky, est entrée en finale avec 1 Tour et des Fous de couleur opposée dès le 20e coup et est restée équilibrée jusqu'à la fin malgré le pion de plus en faveur du Hongrois.

Rapport - Wei Yi
Après 21...hxg5
Wei Yi - Rapport
Après 41...Ta8

Dans le premier départage, après un nouveau tirage au sort des couleurs qui a redonné les Blancs à Richard Rapport, le sacrifice du Fb7 à partir du premier diagramme par 22.fxg5? n'a pas donné les résultats escomptés sur 22...Dxb7 23.Dh5 Cd5 24.Tf3 f5 25.g6 Cf6 26.Dh4 De4 et 0-1 au 42e coup. Dans le deuxième blitz, Wei Yi perd un pion au 34e coup, puis un deuxième au coup suivant, et la finale Tour et Fou contre Tour et Cavalier n'a posé aucune difficulté à Richard. Il fallait donc recourir au blitz «mort subite». Un nouveau tirage au sort des couleurs a donné les Blancs au Chinois qui se retrouvait dans l'obligation de gagner. La partie débutait bien pour Wei Yi, les Noirs ayant sacrifié un Cavalier pour deux pions. Au 24e coup les Noirs ont commencé à répéter les coups, forçant les Blancs à continuer la lutte... Dans le deuxième diagramme, Wei Yi croit voir un mat et joue 42.Ta4? Txa4 43.Th8 Fxe5 44.fxe5 Td8, mais aucun mat à l'horizon ! 45.Cg8+ Rd7 46.Cxf7 Txg8+ 47.Txg8 a2 0-1.

Troisième partie du match

Wei Yi-Rapport
Après 22...Rxe8
Wei Yi-Rapport
Après 28...Cc8
Wei Yi-Rapport
Après 38...Cxg5

Dans la défense Caro-Kann, la variante Bronstein-Larsen avec 4...Cf6 n'a pas bonne réputation; en jouant tout simplement 5.Cxf6+, que les Noirs répondent par 5.…exf6 ou 5.…gxf6, ils auront toujours un pion doublé et donc une faiblesse dans leur structure de pions. Dans cette troisième partie, Richard Rapport a joué 5...exf6 qui n'offre même pas une colonne "g" pour une possible attaque. Toutefois, comme on peut le voir dans le premier diagramme, les pions doublés sur la colonne "f" sont, dans ce cas précis, loin d'être une faiblesse ! La partie a continué par 23.b3!? Cb6 24.bxa4 Cxa4 25.Rd3 Cb6 26.Cd2 Fc7 27.f4 Rd7 28.Cf1 Cc8, deuxième diagramme. Une fois encore, Wei Yi refuse de défendre passivement et joue 29.c4!? Cd6 30.cxb5 cxb5... Dans le troisième diagramme après 38...Cxg5, les Blancs sont aux abois, menacés de perdre l'important pion g3. Le Chinois trouve une bonne ressource avec 39.d5+! Rxd5 40.Cd4 Fxa3 41.Cxf5 et la nulle a été signée au 50e coup.

Deuxième partie du match

Rapport-Wei Yi
Après 23...Te6
Rapport-Wei Yi
Après 34..g4
Rapport-Wei Yi
Après 44...Te8

La deuxième partie a débuté par une Trompowsky, avant de bifurquer dans une sorte d'Attaque Torre, qui a laissé le Hongrois avec l'avantage. Cependant, dans le premier diagramme - alors qu'il semble que les Blancs pouvaient encore augmenter la pression sur la position noire - il fallait voir très loin pour se décider à liquider et transposer dans une finale de Tour avec seulement un pion de plus. 24.Txe7!? Txe7 25.Cxe7 Rxe7 26.Rc2 Td8 27.Rxc3... Quelques coups plus tard, dans le deuxième diagramme après 34.g4, Wei Yi cherche à donner plus d'espace à sa Tour par 34...c4+ 35.bxc4 bxc4+ 36.Rd4 Ta4 37.Txc4 Txa2... Et malgré la phrase de Siegbert Tarrasch « Les finales de Tours sont toujours nulles » Richard Rapport l'a emporté partir du troisième diagramme après 45.e6 fxe6 46.f6 1-0.

Première partie du match

Wei Yi-Rapport
Après 25...Da3
Wei Yi-Rapport
Après 29.Txe6
Wei Yi-Rapport
Après 37.Db7+

Fidèle à son style particulier dans les ouvertures, Richard Rapport a joué dans la première partie un rare 3...b6 dans une défense Française, au lieu des plus fréquents 3...Cf6 ou 3...c5. Une bonne décision qui lui donné un avantage confortable au 20e coup. Cependant, pendant ce temps-là, Wey Yi n'est pas resté les bras croisés et a amassé ses pièces sur l'aile-Roi. Une ou deux imprécisions de Rapport ont alors permis à Wei Yi de revenir dans la partie. Dans le premier diagramme, les Noirs possèdent deux pion de plus, mais le Chinois est prêt pour la combinaison finale. 26.Cxf7+! Fxf7 27.e6 Fxe6 28.Txe6 Txe6 29.Txe6, deuxième diagramme, face à la menace 30.Cxd7 Rxd7 31.Txe7+ Rxe7 32.Ff6+ qui gagne la Dame, les Noirs doivent la bouger. 29...Da2, mais même ainsi, la liquidation gagne ! 30.Cxd7 Rxd7 31.Txe7+ Rxe7 32.Dc7+ Re6 33.Dc6+ Re7 34.Dxc5+ Re6 35.Dc6+ Re7 36.Db7+! pour garder un œil sur la case b1 avant de prendre la Tour en h8 . 1-0, comme dans le troisième diagramme.

Wei Yi et Richard Rapport | Photo http://cca.imsa.cn

Richard Rapport est né le 25 mars 1996 à Szombathely (Hongrie). Rapport obtint le titre de maître international en 2008 et sa première norme de grand maître à douze ans en 2009. En mars 2010, il prend la troisième place de la coupe Gotth' Art 2010. À cette occasion, il obtient sa troisième norme de grand maître international et gagne les points Elo nécessaires pour obtenir le titre. À 13 ans, 11 mois et six jours, il est le cinquième plus jeune joueur de l'histoire à y parvenir. Au championnat du monde d'échecs junior d'Athènes en 2012, Rapport reçoit la médaille d'argent, derrière Aleksandr Ipatov et devant Ding Liren. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Rich%C3%A1rd_Rapport

Wei Yi,  Mlle Chen Honghong et Richard Rapport | Photo http://cca.imsa.cn

Wei Yi est né le 2 juin 1999 à Wuxi, grand maître international depuis 2013 (à treize ans et huit mois) et champion de Chine 2015 et 2016. Il fait partie des enfants prodiges comme Magnus Carlsen. En 2007, à 8 ans, Wei Yi participe au groupe B du championnat de Chine d'échecs et obtient une nulle contre le grand maître Zhou Jianchao. Le 1er mars 2013 il obtient sa dernière norme de grand maître international à l'open de Reykjavik et devient alors à 13 ans, 8 mois et 23 jours le plus jeune grand maître et le 4e plus jeune de l'histoire à obtenir ce titre. En mars 2015 il atteint pour la première fois la barre des 2 700 points Elo, avec 2 706, et apparaît à la 44e place mondiale, ce qui en fait le plus jeune joueur à passer la barre des 2 700 devant le record précédemment détenu par Magnus Carlsen. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Wei_Yi

Publié le 25/12/2016 - 09:10 , Mis à jour le 25/12/2016 - 09:24
Les réactions (1)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!