McDonnell-De la Bourdonnais, 1834
La défense Sicilienne remonte à l'ouvrage de Giulio Ceasare Polerio vers 1590 et reçut apparemment son nom du joueur italien du 17e siècle, Gioachino Greco. Peu jouée à l'origine, elle attira l'attention lorsqu'elle fut adoptée par Staunton contre Saint-Amant en 1843.
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Ouvertures - e4.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services