Modification des règles contre la triche
Dès le 1er octobre, la FIDE rend effective l'interdiction d'avoir un téléphone sur soi pendant une partie, sauf si il est éteint et dans un sac.

Lors du congrès de la FIDE à Tromso la commission chargée de la lutte de la triche a proposé une modification de l'article 11.3.b des règles du jeu. Faute de quorum cette modification n'a pas été adoptée  par l'Assemblée Générale de la FIDE. Dans l'attente de son adoption lors du prochain congrès, la FIDE a néanmoins décidé de rendre effective dès le 1er octobre 2014 cette nouvelle règle.

L' article 11.3.b  dispose (la nouveauté est en gras) : 
« Pendant le jeu, il est interdit à un joueur d’avoir un téléphone mobile et/ou autre moyen électronique de communication dans la salle de jeu. Toutefois, le règlement de la compétition peut autoriser de tels appareils à être stockés dans le sac du joueur, du moment que l'appareil est complètement éteint. Il est interdit à un joueur de porter un sac contenant un tel appareil sans l'autorisation de l'arbitre. S’il est évident qu’un joueur a apporté un tel équipement dans la salle de jeu, il perdra la partie. L’adversaire gagnera.

Le règlement d’une compétition peut spécifier une sanction différente, moins sévère.

L’arbitre peut demander au joueur d’autoriser ses vêtements, sacs ou autres objets à être inspectés, en privé. L’arbitre ou une personne autorisée par l’arbitre inspectera le joueur et sera du même sexe que le joueur. Si un joueur refuse de coopérer avec ces obligations, l’arbitre prendra des mesures en accord avecl’article 12.9. »

 

article 12.9 :

Les options à disposition de l’arbitre pour sanctionner sont :
a. L’avertissement
b. L’augmentation du temps restant à l’adversaire
c. La diminution du temps restant au joueur incriminé
d. L’augmentation des points marqués par l’adversaire dans la partie jusqu’au maximum
prévu pour cette partie,
e. La diminution des points marqués dans la partie par le joueur incriminé,
f. La déclaration de la partie perdue par le joueur incriminé (l’arbitre décidera aussi du score
de l’adversaire)
g. Une amende définie à l’avance
h. L’expulsion de la compétition.

 

Le numéro 138 du Bulletin des Arbitres Fédéraux détaille l'application de cet article :

« Premier paragraphe
Les règles du présent article sont de plus en plus strictes. La situation à partir du 1er juillet 2014 est qu'il est même interdit de porter dans la salle de jeu non seulement les mobiles mais aussi tous les moyens de communication électroniques. Ces mesures sont nécessaires en raison des progrès de la technologie, en particulier dans les échecs professionnels. Un joueur fautif perd la partie, même dans les cas où l'adversaire a un roi nu et ne peut donc pas gagner le match par une série de coups légaux.

Deuxième paragraphe
Les Règles du Jeu d’Échecs sont écrites pour les parties jouées à tous les niveaux: que ce soit dans les parties jouées dans une compétition de club ou dans un match de championnat du monde. La triche doit être combattue à tous les niveaux. Dans le club d'échecs, il est très difficile pour les joueurs de laisser leur téléphone à la maison.
Beaucoup vont directement du travail au club d'échecs ou doivent être accessibles pour une variété de raisons, par exemple, les médecins. Une possibilité pour ces joueurs est de donner l'appareil à l'arbitre ou le laisser à un endroit désigné. En Belgique, les capitaines d'équipes recueillent les téléphones éteints. Mais il est important qu'il soit prévu dans les Règles du Jeu d’Échecs qu'une peine moins sévère puisse être imposée.

Troisième paragraphe
Le dernier paragraphe doit être appliqué dans les événements majeurs où l'on peut déjà voir des portiques de sécurité. A noter qu’il est écrit «peut». Cependant, les arbitres doivent être sensibilisés aux nouvelles pratiques et possibilités de triche, notamment électroniques.
»

Position de la F.F.E.

Toutefois, un arbitre ne peut être autorisé à fouiller un joueur ou une joueuse. Selon Julien Habbouche, juriste à la Fédération Française des Echecs, l'arbitre a «   un simple rôle d’observateur et ne saurait être habilité, via un règlement fédéral, ou via la retranscription d’un règlement FIDE, à procéder à des mesures de palpation ou de fouille, elles-mêmes encadrées par le droit public.  ».

Le 22 juin, le Comité Directeur de la FFE a décidé une transposition souple de cet article dans ses règlements : « Si un joueur apporte un téléphone mobile et/ou un autre moyen électronique de communication dans la salle de jeu, il recevra un avertissement oral. L'arbitre le mettra en garde. Cet appareil doit être complètement éteint (si c'est possible matériellement, l'organisateur mettra place une consigne ou l'arbitre conservera l'appareil pendant la partie). Si cet appareil émet un son dans la salle de jeu pendant la partie, le joueur perdra sa partie et l'adversaire gagnera.
Cet article s'applique aux tournois organisés en France (sauf si le règlement intérieur prévoit autre
chose) et aux compétitions par équipe.
Cette adaptation ne s'applique pas aux tournois de haut niveau (national, national féminin, TOP 12,
phase finale de la coupe de France et du TOP 12F).
»

 


Publié le 25/09/2014 - 21:37 , Mis à jour le 25/09/2014 - 23:34
Les réactions (10)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
jeanloups - 26/09/2014 19:38
Je ne c'est plus dans quel tournoi, mais Aronian à été soupçonné car il allait souvent au toilette est-ce avéré, info ou intox ??
Ça va être compliqué à mettre en œuvre pour les opens en tous genre ....

Echiquiernazairie - 26/09/2014 17:59
Bonjour,
Quelques cas, certainement. Mais il faut arrêter de spéculer sur quelques rares cas. 30 ans que je joue et parcours les tournois de mon département et de ma ligue principalement. Nous connaissons le niveau des joueurs et je n'ai jamais vu de cas de tricherie.
L'immense majorité des joueurs joue uniquement avec son cerveau. Rappelez-vous également que les joueurs amateurs sont nettement plus nombreux que les professionnels.
Prenez plaisir à jouer et jouer pour vous, à votre niveau.

onesimebicotin - 26/09/2014 13:49
Dommage d'en arriver là, mais c'est indispensable, avec la technologie moderne, la tentation de tricher pour certains est trop grande.
C'est triste pour moi (très petit joueur) de penser que les champions que j'admire peuvent se laisser aller à tricher pour gagner, sans doute une conséquence de l'omnipotence de l'argent dans ce jeu ?

Ikaros - 26/09/2014 10:52
Une fouille n'est glorieuse pour personne. Mais, comme de deux maux, il faut choisir le moindre, je préfère être pour la fouille que pour les tricheurs.