Morelia-Linares (R10)
Tournoi International d'échecs de Morelia-Linares. Du 16 au 25 février 2007 à Morelia, Mexique et du 2 au 11 mars 2007 à Linares, Espagne. Avec Topalov, Anand, Leko, Morozevich, Aronian, Svidler, Ivanchuk, et Carlsen. 314.000 € de prix. Ronde 10.

Tous les abonnés Echecs.com retrouveront, chaque jour, la partie la plus intéressante jouée à Linares, commentée par le GMI Arnaud Hauchard Pour accéder à toutes les parties commentées il suffit de posséder l'accès à au moins un service Echecs.com.


Les matches aller de ce tournoi se dérouleront dans la ville de Morelia, au Mexique, du 16 au 25 février 2007 (journées de repos les 20 et 23 février), et les matches retour dans la ville de Linares, du 2 au 11 mars (journées de repos les 5 et 8 mars). Cadence de jeu : 40 coups en 2H00 + 20 coups en 1H00 + 30 minutes pour le reste de la partie. Site officiel de Morelia : www.ajedrezmorelialinares.org.mx ; Site officiel de Linares www.soloajedrez.com Voir aussi www.chesspro.ru/

Dans cette version du tournoi d'échecs créé par Luis Rentero, participeront:
Veselin Topalov Bulgarie (2783) et numéro un mondial; Viswanathan Anand Inde (2779), numéro deux; ; Vassily Ivanchuk Ukraine (2750) (qui remplace Teimour Radjabov); Peter Leko Hongrie (2749); Alexander Morozevich Russie (2747); Levon Aronian Arménie (2744), Peter Svidler Russie (2728) vainqueur du tournoi de Linares 2006 et Magnus Carlsen Norvège (2690).

Calendrier des matches aller (Morelia, Michoacán - Mexique)

  Ronde 1 le 17 février 2007
  Ronde 2 le 18 février 2007
  Ronde 3 le 19 février 2007
  Journée de repos le 20 février 2007
  Ronde 4 le 21 février 2007
  Ronde 5 le 22 février 2007
  Journée de repos le 23 février 2007
  Ronde 6 le 24 février 2007
  Ronde 7 le 25 février 2007

Calendrier des matches retour (Linares, Jaén - Espagne)

  Ronde 8 le 02 mars 2007
  Ronde 9 le 03 mars 2007
  Ronde 10 le 04 mars 2007
  Journée de repos le 5 mars 2007
  Ronde 11 le 06 mars 2007
  Ronde 12 le 07 mars 2007
  Journée de repos le 8 mars 2007
  Ronde 13 le 09 mars 2007
  Ronde 14 le 10 mars 2007

Les autres articles de Morelia-Linares

Présentation et programme ; Communiqué de Teimour Radjabov ; Ronde 1 ; Ronde 2 ; Ronde 3 ; Ronde 4 ; Ronde 5 ; Ronde 6 ; Ronde 7 ; Ronde 8 ; Ronde 9 ;

Vidéos

Vidéo de la cérémonie d'ouverture ; Vidéo ronde 1, ; Vidéo ronde 2 ; Carnaval en Morelia, el Festival del Torito de Petate ; Vidéo ronde 3 ; Vidéo ronde 4 ; Vidéo ronde 5 ; Analyse Leko-Svidler ; Carlsen après sa victoire sur Topalov ; Vidéo ronde 6 : Vidéo ronde 7 et analyse de la partie Leko-Anand par Nadja Woisin pour www.chessbase.com/espanol

Classement après la ronde 10

Résultats de la ronde 10 : le 04 mars 2007

Leko, Peter(2749) - Topalov, Veselin(2783)½-½(84 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Svidler, Peter(2728)½-½(44 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Carlsen, Magnus(2690)1-0(38 coups)
Aronian, Levon(2744) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(29 coups)

Les résumés du GMI Arnaud Hauchard

Une ronde 10 où les "vieux" (Anand, Ivanchuk) montrent qu'il faudra compter sur eux pour la victoire finale ! Anand impérial, Ivanchuk jamais véritablement inquiété depuis le début du tournoi et des jeunes sans véritable panache (Leko décevant et Carlsen qui aimerait sans doute que le tournoi s'arrête bientôt...). Bien sûr, c'est juste une impression, mais je ne vois plus qui pourrait battre nos 2 "vétérans".

Dans la partie Ivanchuk - Svidler, Vassily évite bien entendu, comme la plupart des top GMs, le gambit Marshall qui depuis quelque temps déjà est réputé pour être une nulle théorique malgré de nouveaux essais blancs intéressants. Au 11e coup, alors que Svidler est en terrain connu (il aura joué cette position 2 fois cette année, contre Anand dans le même tournoi et à Wijk an Zee, mais il a surtout eu cette position le premier avec les Blancs face à Leko en 2005), Vassily sort sa nouveauté, qui pour moi soulage les Noirs, montrant ainsi qu'il n'avait pas l'intention de gagner le débat théorique face au toujours bien préparé Svidler. Par la suite l'égalité est totale et au 23e coup on s'attend à 23.Cxe5, mais Tchouky joue 23.Txe5 conduisant au perpétuel après 25...Ce4. Mais que nenni! Vassily va mettre la pression jusqu'au bout à Peter même si la nulle est « cybernétiquement » confirmée... Les Blancs n'auront jamais vraiment mieux que la nulle! Partie solide de Peter et une imagination toujours aussi foisonnante du grand Ivanchuk.

Dans la partie Aronian - Morozevich, on s'aperçoit assez rapidement des ambitions des 2 joueurs après 7.g4 et 7...Cxg4 ! Levon joue la variante la plus tranchante contre la Méran et Alexander ne se démonte pas! Peter Leko pourrait s'en inspirer.... Je pense malgré tout que Lévon ne s'attendait pas à cela et décide au 11e coup à jouer le coup rare et timoré 11.h3 alors que 11.Tg5 ainsi que 11.Fg2 sont des coups plus ambitieux avec une position peu claire... Dans cette position, à mon humble avis, Moro était sorti de sa prépa et joue la nouveauté 11...h6 empêchant l'idée 12.Tg5 et Fg2 gagnant la dame, mais il me semble aussi que 11...e5 et 11...dxc4 sont des coups plus tranchants. Au 12e coup les Noirs ont déjà une position très agréable et il est temps pour Levon d'envisager la nulle (à mon avis Aronian ne s'attendait pas 8...Df6). Au 14e coup Levon décide de forcer la nulle en rentrant dans un échange des Dames obligatoire et la position s'égalise immédiatement. Alexander trouve une manoeuvre élégante d'échanger les Fous des cases noires par 24...Tb6 et 25...Fb4 mais laisse pour cela le pion blanc d5 après le logique 24...Tf5 mais la pointe de cette variante se trouve dans le coup 27...Rf6 qui récupère le pion ou force une répétition des coups. Levon sait très bien qu'il serait mauvais ici de prendre des risques et prend donc la nulle.

Dans la 3e partie, Leko - Topalov, on assiste véritablement à un long massage technique de la part de Topalov qui a montré clairement sa domination sur Leko mais qui comme souvent hélas depuis quelque temps a des problèmes dans la finition. Prendrait t-il trop d'énergie dans une partie qu'il lui est impossible de ne pas se relâcher ?. Topalov joue 7...Dc7 pour éviter Fc4 et se dirige vers une partie solide. Au 11e coup Veselin se décide pour le très rare 11...Tc8 qui à mon avis était préparé car ce nouveau coup date de 2006 et a donné au concepteur (Jakubowsky) une victoire bien méritée. Après le logique mais simplificateur 12.Cd5 on s'attend à une partie tranquille mais c'est sans compter sur la combativité de Veselin... Au 13e coup Topalov décide de jouer plutôt que 13...Ff5 puis 14...Cd7 avec une position très solide, l'étrange 13...Fg4!? Peter décide à juste titre d'échanger le Fou avec 15.Cd2 et là je ne m'attendais pas à ce que Leko puisse avoir des problèmes dans cette partie... La partie s'anime lorsque Topalov décide de poster sa Dame en h5. Je suis persuadé que Topalov savait qu'il n'avait pas grand chose mais qu'il voulait jouer le plus tranchant possible... Le désir de simplification de Leko le pousse à une imprécision avec 24.fxe4, qui finalement donne un jeu facile aux Noirs alors que le plus compliqué 24.Df1 donnait à Peter un léger avantage (merci à 13...Fg4 à mon avis). Au 27e coup les Blancs peuvent dire adieu aux cases noires et il est déconcertant de voir Peter jouer de façon aussi passive en se retirant toute chance de gain... Le fort 28...Tf8 colle la pression à Peter qui commence à manquer de coup... (cxb7 est impossible à cause de l'échange en c1 et De2). Voir 32...Dd3 a du être véritablement un soulagement pour Leko qui bien que toujours moins bien, raffole de cet échange de pièce :-) Alors que 32...Dg5 donnait aussi un petit avantage. Le Fou domine clairement le Cavalier et le pion « d » reste très dangereux et c'est pour cela que Peter troc le pion « c » contre le pion « d » avec la manoeuvre Tc4, Td4. Après 37.Txd3 on s'imagine que Peter a fait le plus dur (37.Txd5 se heurte à 37...Td6 38.Txd6 Fxd6 et on voit que la chaîne de pions b4-a5 est très faible) mais c'est à ce moment précis qu'il va commencer à se relâcher et à abaisser sa garde! Au 41e coup avec Fd6 « Topy » montre qu'il n'est pas d'accord sur la nulle et tente crânement sa chance! Le coup génial 43...Tb6!! a dû le sortir de sa torpeur et annonce clairement le début d'un long massage... Le fatal 40e coup 40.a6?! lui ayant compliqué la vie (40.Tb5 menait à la nulle). Topalov va s'accrocher à son pion de plus et forcera une finale de Tour (grâce au joli coup 46...Fc5!). Au 50e coup je suis incapable de vous dire avec exactitude si la position est nulle ou perdante mais mon intuition me dit que face au grand Karpov de l'époque, Leko aurait perdu. Au 60e Peter a très mal négocié ses coups de pions sur l'aile-Roi et se trouve avec le pion fixé en h3 et je pense qu'ici les Noirs sont gagnants. 67...Rc7 est sûrement un coup imprécis et après 67...Th2 je ne vois pas de défense pour Peter (68.Tb8 Txh3 69.Rc1 Rd6!) car la Tour sur la 3e rangée avec 2 pions passés reste la position idéale. Après 74...Txh3 les pièces blanches sont mieux placées et l'idée donnée plus haut ne marche plus car après 76...Tg3 les Blancs ont 77.Th8 h3 78.g6 et les Blancs forcent l'échange du pion « h » contre le pion « g ». Les Blancs s'égarent un petit peu ensuite avec 77.Tf6 alors que 77.Tf4 faisait nul immédiatement (en effet il suffit de couper le Roi et d'attaquer le pion h pour que les Noirs n'aient aucune chance de gain), mais cela suffira à la nulle car le Roi restera coupé et ne pourra jamais attaqué le pion « g ». Mon avis sur la partie, c'est qu'ils se sont neutralisés dans le début, que Topalov a montré sa supériorité dans le milieu de jeu et même dans la finale de Tour (avec sa fixation des pions sur case noire et le pion arriéré blanc en h3) mais qu'il a ensuite joué de façon très légère et a donc montré un jeu plus inconsistant.

Pour terminer, et pour vous faire patienter pendant cette journée de repos, voici la partie commentée réservée habituellement aux abonnés Echecs.com Partie complètement dominée par le futur vainqueur du tournoi. Je m'avance un peu, mais je ne vois plus personne de dangereux pour lui.

Le GMI Arnaud Hauchard commente

Anand écrase le jeu timoré du jeune prodige norvégien. J'ai nettement vu une baisse de régime de la part de Magnus qui, dans cette seconde partie du tournoi, joue sans ambition et sans créativité... Peut-être est-ce un peu de lassitude. En tout cas, brillante partie d'Anand qui sera sûrement un superbe challenger face à Vladimir Kramnik.

Anand,Vishy (2779) - Carlsen,Magnus (2690)
Partie espagnole [C96]
Linares-Morelia (10), 04.03.2007

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 e7 6.e1 b5 7.b3 d6 8.c3 0-0 9.h3 a5 10.c2 c5 11.d4 d7

Je me demande pourquoi Magnus se met à jouer des systèmes de grands-pères, alors qu'un Marshall lui conviendrait sûrement mieux.

12.d5 b6 13.bd2 g6
13...f5 est le coup le plus souvent joué qui laisse un petit avantage blanc positionnel apres : 14.exf5 xf5 (14...xd5? 15.c4! f6 16.xa5 xa5 17.g5 avec attaque) 15.xf5 xf5 16.e4 avec un beau cavalier en e4 et un léger avantage.

14.b4!?
Comme Leko contre Mamedyarov, lors du mémorial Tal 2006.

14...cxb4 15.cxb4 ac4 16.xc4 xc4

17.b3N
Après ce coup les Blancs ont une position un peu plus agréable mais bon, pourquoi ne pas intercaler Fh6 comme dans la partie de Leko ? [17.h6 e8 18.b3 avec un plus pour les Blancs.]

17...b6
17...d7 18.h6 e8 transpose dans la partie Leko-Mamedyarov.

18.e3 d7 19.c1 c8 20.xc8 xc8 21.c2
La position noire est passive, le Fou blanc est très fort, d'où il peut travailler sur les 2 ailes, le pion d5 est fort et c6 est une case qui peut s'avérer faible en finale de Tour. De plus, les Blancs disposent toujours de la poussé a4.

21...d7 22.c1

22...a8
Pas question d'échanger les Dames dans cette position passive, mais plutôt les Tours !

23.d2 b8 24.g5!
Un coup très profond... Les Blancs échangent leur meilleure pièce contre un Fou passif pour mieux affaiblir les cases noires.

24...xg5 25.xg5 c8 26.f1!
Bien sûr, il faut conserver les Tours pour monter une attaque sur le Roi.

26...h6
Semble naturel car sur d'autres coups f4 est fort.

27.e6!!

Superbe! Je pense qu'Anand avait vu l'idée dès 23 Dd2.

27...h7
27...fxe6 28.dxe6 e8 29.e7+ g7 30.d5! c4 31.xc4 bxc4 32.xc4 avec un clair avantage.

28.f4! a7+
28...fxe6 29.dxe6 e8 30.f5 est une autre façon de se faire écraser :-)

29.h2 e8
29...fxe6 30.dxe6 e8 31.f5 d4 32.xd4 exd4 33.f6 avec un clair avantage.

30.f5

30...gxf5?
Magnus est un peu dépassé par ces coups de butoir successifs et n'arrange pas ses affaires avec ce coup. 30...fxe6 31.dxe6 gxf5 32.exf5 d4 33.xd4 exd4 34.f6 b6 35.e7 c4 36.f7 xf7 37.xf7+ g8 38.f4 pourrait être la suite de l'analyse précitée.

31.exf5?!
31.f8+ g7 32.exf5 xf8 (32...f6 33.e6++-) 33.f6+-

31...f6?
31...fxe6 32.dxe6 d4 comme déjà vu.

32.e1
32.f3 f7 33.g3 g8 34.c3 est injouable pour les Noirs.

32...c7 33.c1 d7 34.c3+- e4 35.g3 xe6 36.dxe6 e8 37.e7
Menace Fg8 et Dxh6.

37...h5 38.xd6 1-0

Magnus devrait se mettre à des débuts plus dynamiques sous peine de perdre l'envie de jouer et de devenir un joueur du style de Leko.

Résultats de la ronde 9

Morozevich, Alexander(2747) -Leko, Peter(2749)1-0(46 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Aronian, Levon(2744)½-½(28 coups)
Svidler, Peter(2728) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(41 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(77 coups)

Résultats de la ronde 8

Leko, Peter(2749) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(38 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Topalov, Veselin(2783)½-½(25 coups)
Aronian, Levon(2744) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Morozevich, Alexander(2747) -Carlsen, Magnus(2690)½-½(42 coups)

Résultats de la ronde 7

Leko, Peter(2749) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(41 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Aronian, Levon(2744)1-0(49 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(48 coups)
Svidler, Peter(2728) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(27 coups)

Résultats de la ronde 6

Carlsen, Magnus(2690) - Leko, Peter(2749)½-½(20 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Aronian, Levon(2744) - Topalov, Veselin(2783)½-½(22 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)

Résultats de la ronde 5

Svidler, Peter(2728) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Topalov, Veselin(2783)1-0(64 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)
Aronian, Levon(2744) - Anand, Viswanathan(2779)1-0(48 coups)

Résultats de la ronde 4

Leko, Peter(2749) - Aronian, Levon(2744)½-½(46 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(59 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Carlsen, Magnus(2690)0-160 (coups)
Topalov, Veselin(2783) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 3

Topalov, Veselin(2783) - Leko, Peter(2749)½-½(39 coups)
Svidler, Peter(2728) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(53 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(40 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Aronian, Levon(2744)½-½(43 coups)

Résultats de la ronde 2

Leko, Peter(2749) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(41 coups)
Aronian, Levon(2744) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(31 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Svidler, Peter(2728)½-½(47 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Topalov, Veselin(2783)1-0(41 coups)

Résultats de la ronde 1

Ivanchuk, Vassily(2750) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(30 coups)
Svidler, Peter(2728) - Aronian, Levon(2744)½-½(37 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(68 coups)

Publié le 05/03/2007 - 10:30 , Mis à jour le 05/03/2007 - 14:27