Morelia-Linares (R11)
Tournoi International d'échecs de Morelia-Linares. Du 16 au 25 février 2007 à Morelia, Mexique et du 2 au 11 mars 2007 à Linares, Espagne. Avec Topalov, Anand, Leko, Morozevich, Aronian, Svidler, Ivanchuk, et Carlsen. 314.000 € de prix. Ronde 11.

Tous les abonnés Echecs.com retrouveront, chaque jour, la partie la plus intéressante jouée à Linares, commentée par le GMI Arnaud Hauchard Pour accéder à toutes les parties commentées il suffit de posséder l'accès à au moins un service Echecs.com.


Les matches aller de ce tournoi se dérouleront dans la ville de Morelia, au Mexique, du 16 au 25 février 2007 (journées de repos les 20 et 23 février), et les matches retour dans la ville de Linares, du 2 au 11 mars (journées de repos les 5 et 8 mars). Cadence de jeu : 40 coups en 2H00 + 20 coups en 1H00 + 30 minutes pour le reste de la partie. Site officiel de Morelia : www.ajedrezmorelialinares.org.mx ; Site officiel de Linares www.soloajedrez.com Voir aussi www.chesspro.ru/

Dans cette version du tournoi d'échecs créé par Luis Rentero, participeront:
Veselin Topalov Bulgarie (2783) et numéro un mondial; Viswanathan Anand Inde (2779), numéro deux; ; Vassily Ivanchuk Ukraine (2750) (qui remplace Teimour Radjabov); Peter Leko Hongrie (2749); Alexander Morozevich Russie (2747); Levon Aronian Arménie (2744), Peter Svidler Russie (2728) vainqueur du tournoi de Linares 2006 et Magnus Carlsen Norvège (2690).

Calendrier des matches aller (Morelia, Michoacán - Mexique)

  Ronde 1 le 17 février 2007
  Ronde 2 le 18 février 2007
  Ronde 3 le 19 février 2007
  Journée de repos le 20 février 2007
  Ronde 4 le 21 février 2007
  Ronde 5 le 22 février 2007
  Journée de repos le 23 février 2007
  Ronde 6 le 24 février 2007
  Ronde 7 le 25 février 2007

Calendrier des matches retour (Linares, Jaén - Espagne)

  Ronde 8 le 02 mars 2007
  Ronde 9 le 03 mars 2007
  Ronde 10 le 04 mars 2007
  Journée de repos le 5 mars 2007
  Ronde 11 le 06 mars 2007
  Ronde 12 le 07 mars 2007
  Journée de repos le 8 mars 2007
  Ronde 13 le 09 mars 2007
  Ronde 14 le 10 mars 2007

Les autres articles de Morelia-Linares

Présentation et programme ; Communiqué de Teimour Radjabov ; Ronde 1 ; Ronde 2 ; Ronde 3 ; Ronde 4 ; Ronde 5 ; Ronde 6 ; Ronde 7 ; Ronde 8 ; Ronde 9 ; Ronde 10 ;

Vidéos

Vidéo de la cérémonie d'ouverture ; Vidéo ronde 1, ; Vidéo ronde 2 ; Carnaval en Morelia, el Festival del Torito de Petate ; Vidéo ronde 3 ; Vidéo ronde 4 ; Vidéo ronde 5 ; Analyse Leko-Svidler ; Carlsen après sa victoire sur Topalov ; Vidéo ronde 6 : Vidéo ronde 7 et analyse de la partie Leko-Anand par Nadja Woisin pour www.chessbase.com/espanol

Classement après la ronde 11

Résultats de la ronde 11

Aronian, Levon(2744) - Leko, Peter(2749)½-½(41 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(29 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Ivanchuk, Vassily(2750)1-0(35 coups)
Svidler, Peter(2728) - Topalov, Veselin(2783)½-½(38 coups)

Les résumés du GMI Arnaud Hauchard

Partie magistrale de Magnus (le papa de Magnus ou ses entraîneurs ont certainement eu le même avis que moi sur ses dernières parties et ont certainement raisonné le jeune norvégien...). Jouer dynamique et actif, c'est le style de Magnus qu'il ne devrait jamais abandonner... Tout est parfait dans cette partie, maintenant reste à savoir quelle est la part de création ou de travail (plan : Ff6, Dg5,Dc1 et d5!) de la part de Carlsen et de son équipe mais de toute façon, d'un point de vue purement échiquéen c'est un vrai régal.

Dans la partie du leader, Anand n'a eu aucun problème pour égaliser. 7.Cc3 ou 7.Fg2 sont des coups plus ambitieux mais à l'évidence Alexander était d'humeur pacifique... Il se précipitera même sur l'échange en d8, qui n'était pas forcé du tout, préfigurant une volonté surtout de ne pas perdre. La position est égale et Moro décide de lâcher son Fou blanc pour isoler le pion d5. 15.Cb5?! étant sûrement le début d'un plan douteux. Au 17e coup, Anand joue le profond Rf7 qui laisse le pion a7 en prise (le coup loupé par Alexander ?) mais après 18.Cxa7 d4, menaçant d3, était extrêmement déplaisant! Moro décide donc de bloquer le pion avec son Cavalier et se retrouve avec une position sans possibilité de victoire. Au 21e coup j'estime Anand mieux mais la position blanche reste tout de même très solide. Je pense que le coup 22...Cd7 était fort avec l'idée de passer en e5 (visant la case c4) ce qui aurait été l'aboutissement d'un jeu stratégique parfait, mais peut-être qu'à ce moment là Anand n'était pas contre le partage du point. Le coup d'après il est déjà trop tard car Alexander trouve la configuration défensive idéale. Je suis tout de même persuadé que les Noirs auraient dû jouer la position (plutôt que la proposition de nulle tacite 27...Ca5) avec par exemple un coup comme 27...g5. Etonnant, car il pouvait jouer tranquillement et tester les capacités défensives d'Alexander. Impression de jeu facile de la part d'Anand mais un peu trop gestionnaire (Topalov, avec les Noirs, aurait essayé dans cette position).

Dans la partie Aronian - Leko, Levon joue dans son élément avec un petit avantage d'espace. Peter joue le logique 12...d6 qui pourtant est une nouveauté. Aronian joue le plus direct 14.Cb5 et prendra finalement la paire de Fous (à mon avis 15...Ce5 était plus fort que 15...Td8 et après 16.c5 Levon peut prétendre a un léger avantage. Le coup préféré de Peter ne tarde pas (l'échange des dames!) et grâce au coup 19...Da6 et son clouage il force l'échange! Au 24e coup Levon craque et ça aurait pu lui coûter plus cher avec 24.Fb2 (24.Fd2 était forcé). Après le 27e coup les Noirs sont mieux même si ils n'ont pas conservé le pion de plus car ils ont une belle activité avec leur Tour sur la seconde rangée et la pression sur f2. 27...a5 donnait un bon avantage. De façon académique Peter pense prendre un gros avantage en postant son Fou en d4 mais c'est sans compter sur le jeu imaginatif de Levon avec l'excellent coup défensif 29.Ce1! menaçant Cf3 pour déloger le Fou de la grande diagonale et contre attaquer sur e5. Peter se jette ensuite sur le matérialiste 29...Te2 qui activera finalement le Fou g2 alors que 29...Tc7 30.Cf3 Fc3 mettait encore pas mal de pression sur Levon. Peter n'a plus aucune ambition dans le tournoi et plutôt que de garder son Fou avec par exemple 30...Fb2 il joue la nulle avec 30...Txe4. Il se retrouvera avec une Tour mal placée en g6 et se décidera tout de même à la recycler, laissant pour cela le bénéfice du pion. Aronian tentera un piège avec 35.h3, alors que 35.Cxd4 faisait nul tout de suite! L'idée étant qu'après la prise en b3, le coup g4 gagnerait la qualité avec un jeu compliqué (2 pions pour la qualité). Peter montre qu'il ne s'est pas assis pour gagner et joue le solide 35...Tf5 la position est ensuite complètement égale... Fatigue de Levon et jeu solide de Peter qui n'aura rien montré dans le tournoi mis à part sa capacité « d'annulator » toujours intacte.

Dans la partie de Svidler contre Topalov, les joueurs jouent le jeu et Topalov joue la variante tranchante 8...h5 qu'il affectionne (empêchant g4 et fixant parfois l'aile roi avec h4 mais compromettant le petit roque noir). Au 11e coup noir il sort une nouveauté et obtient un jeu intéressant aux chances réciproques. Topalov garde la tension au maximum en conservant son roi au centre avec son 14...Tb8, Cb6, b4. Devant ce jeu très agressif et volontaire, Peter calme le jeu et joue solide proposant même de laisser son Fou des cases noires pour échanger la bête en c4. Veselin tente vraiment tout pour essayer de l'emporter mais la position blanche reste solide et finalement Topalov se décide à roquer au 23e coup pour ramener une Tour à l'attaque (à noter aussi le coup 22...Fd7 de Veselin montrant son ambition de ne rien échanger). Svidler relève le défi et prendra le pion « h » en laissant pour cela du jeu pour les deux Fous noirs. C'est sans compter sur la formidable capacité de calcul de Topalov qui sort 25...Fc6 et 26...Cxe4 récupérant son pion (pourtant il pouvait ce coup-ci ne pas rentrer dans cette variante et continuer avec le pion de moins avec l'excellent 25...Fc5 puis Ta8 continuant l'attaque). La partie devient tendue pour Peter mais le formidable Fc4 joue un rôle défensif et offensif lui permettant de toujours créer des menaces sur f7. Avec 32.Cg4 Svidler trouve la combinaison de nulle grâce à l'action du Fc4 mais Topalov n'était pas forcé de pousser le pion e4. Ceci dit, d'autres coups mènent aussi à la nulle comme par exemple : 32...Ta8 33.Td2 Fc5 34.Dxe5! Te8 35.Fxf7 échec! Rxf7 36.Df5 échec Rg8 et 37.Cf6 échec menant aussi au perpétuel. La nulle restera dynamique jusqu'au bout et Peter doit se résigner à prendre le perpétuel... Une belle nulle typique de la sicilienne! Veselin reste combatif mais moins affûté (moins chanceux diront les plus critique...) que l'année dernière.

Quant à la partie que je propose aux abonnés, on voit la grande maturité de Magnus qui explique la position à papa « Tchouky » en envoyant toute une série de coups thématiques... Une très belle partie à sens unique!

Résultats de la ronde 10

Leko, Peter(2749) - Topalov, Veselin(2783)½-½(84 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Svidler, Peter(2728)½-½(44 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Carlsen, Magnus(2690)1-0(38 coups)
Aronian, Levon(2744) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 9

Morozevich, Alexander(2747) -Leko, Peter(2749)1-0(46 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Aronian, Levon(2744)½-½(28 coups)
Svidler, Peter(2728) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(41 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(77 coups)

Résultats de la ronde 8

Leko, Peter(2749) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(38 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Topalov, Veselin(2783)½-½(25 coups)
Aronian, Levon(2744) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Morozevich, Alexander(2747) -Carlsen, Magnus(2690)½-½(42 coups)

Résultats de la ronde 7

Leko, Peter(2749) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(41 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Aronian, Levon(2744)1-0(49 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(48 coups)
Svidler, Peter(2728) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(27 coups)

Résultats de la ronde 6

Carlsen, Magnus(2690) - Leko, Peter(2749)½-½(20 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Aronian, Levon(2744) - Topalov, Veselin(2783)½-½(22 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)

Résultats de la ronde 5

Svidler, Peter(2728) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Topalov, Veselin(2783)1-0(64 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)
Aronian, Levon(2744) - Anand, Viswanathan(2779)1-0(48 coups)

Résultats de la ronde 4

Leko, Peter(2749) - Aronian, Levon(2744)½-½(46 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(59 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Carlsen, Magnus(2690)0-160 (coups)
Topalov, Veselin(2783) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 3

Topalov, Veselin(2783) - Leko, Peter(2749)½-½(39 coups)
Svidler, Peter(2728) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(53 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(40 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Aronian, Levon(2744)½-½(43 coups)

Résultats de la ronde 2

Leko, Peter(2749) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(41 coups)
Aronian, Levon(2744) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(31 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Svidler, Peter(2728)½-½(47 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Topalov, Veselin(2783)1-0(41 coups)

Résultats de la ronde 1

Ivanchuk, Vassily(2750) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(30 coups)
Svidler, Peter(2728) - Aronian, Levon(2744)½-½(37 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(68 coups)

Publié le 06/03/2007 - 17:00 , Mis à jour le 07/03/2007 - 11:01