Morelia-Linares (R12)
Tournoi International d'échecs de Morelia-Linares. Du 16 au 25 février 2007 à Morelia, Mexique et du 2 au 11 mars 2007 à Linares, Espagne. Avec Topalov, Anand, Leko, Morozevich, Aronian, Svidler, Ivanchuk, et Carlsen. 314.000 € de prix. Ronde 12.

Tous les abonnés Echecs.com retrouveront, chaque jour, la partie la plus intéressante jouée à Linares, commentée par le GMI Arnaud Hauchard Pour accéder à toutes les parties commentées il suffit de posséder l'accès à au moins un service Echecs.com.


Les matches aller de ce tournoi se dérouleront dans la ville de Morelia, au Mexique, du 16 au 25 février 2007 (journées de repos les 20 et 23 février), et les matches retour dans la ville de Linares, du 2 au 11 mars (journées de repos les 5 et 8 mars). Cadence de jeu : 40 coups en 2H00 + 20 coups en 1H00 + 30 minutes pour le reste de la partie. Site officiel de Morelia : www.ajedrezmorelialinares.org.mx ; Site officiel de Linares www.soloajedrez.com Voir aussi www.chesspro.ru/

Dans cette version du tournoi d'échecs créé par Luis Rentero, participeront:
Veselin Topalov Bulgarie (2783) et numéro un mondial; Viswanathan Anand Inde (2779), numéro deux; ; Vassily Ivanchuk Ukraine (2750) (qui remplace Teimour Radjabov); Peter Leko Hongrie (2749); Alexander Morozevich Russie (2747); Levon Aronian Arménie (2744), Peter Svidler Russie (2728) vainqueur du tournoi de Linares 2006 et Magnus Carlsen Norvège (2690).

Calendrier des matches aller (Morelia, Michoacán - Mexique)

  Ronde 1 le 17 février 2007
  Ronde 2 le 18 février 2007
  Ronde 3 le 19 février 2007
  Journée de repos le 20 février 2007
  Ronde 4 le 21 février 2007
  Ronde 5 le 22 février 2007
  Journée de repos le 23 février 2007
  Ronde 6 le 24 février 2007
  Ronde 7 le 25 février 2007

Calendrier des matches retour (Linares, Jaén - Espagne)

  Ronde 8 le 02 mars 2007
  Ronde 9 le 03 mars 2007
  Ronde 10 le 04 mars 2007
  Journée de repos le 5 mars 2007
  Ronde 11 le 06 mars 2007
  Ronde 12 le 07 mars 2007
  Journée de repos le 8 mars 2007
  Ronde 13 le 09 mars 2007
  Ronde 14 le 10 mars 2007

Les autres articles de Morelia-Linares

Présentation et programme ; Communiqué de Teimour Radjabov ; Ronde 1 ; Ronde 2 ; Ronde 3 ; Ronde 4 ; Ronde 5 ; Ronde 6 ; Ronde 7 ; Ronde 8 ; Ronde 9 ; Ronde 10 ; Ronde 11 ;

Vidéos

Vidéo de la cérémonie d'ouverture ; Vidéo ronde 1, ; Vidéo ronde 2 ; Carnaval en Morelia, el Festival del Torito de Petate ; Vidéo ronde 3 ; Vidéo ronde 4 ; Vidéo ronde 5 ; Analyse Leko-Svidler ; Carlsen après sa victoire sur Topalov ; Vidéo ronde 6 : Vidéo ronde 7 et analyse de la partie Leko-Anand ; Vidéo ronde 12 par Nadja Woisin pour www.chessbase.com/espanol

Classement après la ronde 12

Résultats de la ronde 12

Leko, Peter(2749) - Svidler, Peter(2728)0-1(36 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(25 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Morozevich, Alexander(2747)0-1(39 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Aronian, Levon(2744)½-½(23 coups)

Les résumés du GMI Arnaud Hauchard

Les leaders gèrent la fin de tournoi, Ivanchuk craque et joue sans véritablement réfléchir (sinon il éviterait certains choix dans les ouvertures...) et Leko joue de plus en plus mal (à sa décharge, il a essayé de jouer activement dans les tous premiers coups mais ses vieux démons sont revenus au pas de charge et a enchaîné coup passif sur coup passif).

Dans la partie Topalov - Carlsen, Veselin décide de jouer un début solide, ce qui étonnera toujours les amateurs que nous sommes... Il joue si bien les positions ouvertes, alors pourquoi s'ennuyer avec ce genre de système ? Magnus sait très bien qu'il ne pourra pas forcer le gain si Topalov n'y met pas un peu du sien et décide donc d'annihiler tout contre jeu en proposant les échanges de pièces. Carlsen sort une nouveauté au 9e coup mais la position ne promettait pas grand-chose pour les Blancs de toutes façons sur les autres coups. Le 13e coup noir de Magnus montre sa volonté évidente de faire nul alors que 13...h6, 13...De7 ou même 13...b5!? promettaient une partie sans problème. Malgré tout, la positon reste simple à jouer et après le sans ambition 15.Cd4 (mais que jouer pour obtenir quelque chose ?) la position reste égale. La partie s'anime un peu avec le coup intéressant 18...Cfg4 alors que 18...De7 égalisait à mon avis... Au 19e coup noir, on ne peut qu'être d'accord avec l'ordinateur qui propose le naturel 19...f6 donnant un jeu agréable aux Noirs (à condition de poursuivre par 20.Ff4 g5!). Ceci dit, après 19...f6! 20.hxg4! fxg5 21.De4! Df7 22.Cf3! aurait été la façon élégante de faire match nul (en échange du pion de moins les Blancs disposeront d'un formidable Cavalier e4 qui avec la structure et le contrôle de la colonne « d » offre peu de chances de gain pour les Noirs). Magnus décide de proposer le partage du point avec le joli 19...Cc6!?. Topalov ne rentre pas dans 20.Cxc6 Cxf2! qui est bien sûr la pointe de Cc6!. Magnus décide alors de prendre le perpétuel sur la Dame. Partie solide et un peu décevante de Topy qui doit commencer à accuser un coup de fatigue à force de toujours vouloir forcer...

Dans la partie Anand - Aronian, c'est encore moins combatif, avec la volonté évidente de Vishy à vouloir faire nul. Au 16e coup il se décide à jouer une nouveauté égalisante alors que seul 16.Ce3 peut lutter pour un semblant d'avantage (contrôle de la case d5). La position devient égale tout de suite après et le partage du point se fait avant un échange massif de pièces qui aurait de toute façon conduit à la nulle.

Dans la 3e partie, Leko - Svidler, malgré ses efforts d'animer le jeu, Leko montre qu'il n'est pas très bien préparé et sort une nouveauté timorée 12.a3 (alors que 12.Fb5 ou 12.a4 sont les seuls coups pour obtenir quelque chose). Les Noirs ont une belle position après le 13e coup et se décident à préparer la poussée d5... Leko joue sans panache 14.Rb1 et se rend sûrement compte qu'une nulle ne serait déjà plus un mauvais résultat... Svidler, pour activer ses pièces, décide de proposer le troc du pion a4 contre les cases noires et contre toute attente, Leko se décide à prendre le pion! (l'échange des Tours avec 22.Td1 promettait un jeu égalisant parfait pour « annulatore »). Il subit alors une initiative terrible et ne trouve pas la bonne ressource défensive 24.Fb6 Dxb6 25.Dxc4 Df2 26.Df1 qui tenait la boutique et offrait des chances réciproques... Svidler aurait pu proposer un affaiblissement de la position blanche avec 26...Td4!? qui enferme le Cavalier blanc en b6 et qui force c3, mais il se décide pour le naturel 26...f5. La position est déjà plus qu'agréable pour les Noirs au 27e coup avant que Leko ne se décide au surprenant 28.g3?!. Svidler ne cherchera pas autre chose que du jeu pour sa paire de Fous avec le thématique 29...e4!. 31.a4 semble dénué de sens et il fallait ici penser à redonner le pion avec le défensif 31.c4, pour recycler le Cavalier en d5. Leko se décide à le jouer un coup plus tard, laissant un trou béant en b4 que Svidler s'empresse d'occuper... 32.c4, quel coup hallucinant tout de même! Les Blancs ont ensuite une position injouable (quel affreux pion a4!). et la faiblesse en b2 s'avère indéfendable. Leko s'adjuge un petit échec de consolation au 36e avant d'abandonner... Je n'ai jamais vu jouer Leko aussi mal depuis très très longtemps... C'est difficile d'expliquer un tel passage à vide tant il n'a rien compris à la position... En tout cas belle partie de Svidler qui a proprement exécuté son adversaire avec un jeu dynamique, typique de la sicilienne...

La 4e partie entre Tchouky et Moro que j'ai décidé d'analyser montre la différence entre un joueur qui reprend confiance et qui calcule, et un autre qui aimerait peut-être que le tournoi se termine... Un beau combat et une domination sans bavure de notre imaginatif Moro! Comme je l'ai glissé dans mes commentaires, jouer toutes les ouvertures possibles pour éviter la préparation adverse n'a pas que des avantages... Déjà il faut éviter les grandes lignes (pour un humain il est sûrement impossible de connaître toutes les grandes lignes dans tous les débuts) et surtout, il finit par s'embrouiller lui-même !

Svidler est en forme et pourra peut-être jouer les trouble-fête dans la ronde 13 de Vendredi, s'il tente sa chance avec les Noirs contre Magnus. Anand va être très dur à rattraper...

Le GMI Arnaud Hauchar commente

Ivanchuk,Vassily (2750) - Morozevich,Alexander (2741)
Partie Ecossaise [C45]
Linares-Morelia (12), 07.03.2007

1.e4 e5 2.f3 c6 3.d4 exd4 4.xd4
Vassily se décide cette fois à jouer l'écossaise... Son obstination à vouloir sortir à tout prix son adversaire de la théorie l'amène parfois à ne plus rien dominer et à se laisser déborder... Surtout que la puissance de calcul ne suit plus depuis quelque temps déjà.

4...c5 5.b3
De nouveau, bien que Tchouky ne soit pas un expert de l'écossaise (jouée toutefois 11 fois avec les Blancs lors de sa longue carrière) il se décide à jouer un système très tranquille contre le redoutable Moro, mais c'est sans compter sur les ressources noires de cette position.

5...b6 6.c3
Tchouky avait joué et remporté une partie contre Topalov dans un semi rapide (Amber 2004) avec le coup 6.De2, mais la partie n'avait pas ressemblé à grand chose :-)

6...f6 7.g5

La seule façon de jouer pour quelque chose de concret : maintenir le clouage et roquer rapidement du grand coté permet aux Blancs de bien contrôler la case d5.

7...h6 8.h4 d6
8...g5!? 9.g3 e7 10.f3 d6 est pour moi sans véritable problème pour les Noirs.

9.e2 0-0
Un coup très rare et pourtant naturel... Moro veut compléter son développement et activer sa Tour en échange de l'abandon du coup g5.

10.0-0-0 e8 11.f3

Une nouveauté si l'on peut dire, bien qu'il existe une partie d'un joueur amateur à 1700 Elo. Sinon 11.Cd2 avait été joué.

11...e6 12.b1 a5!
Les Noirs s'emparent de l'initiative... Ils sont mieux développés et peuvent donc engager les hostilités.

13.f2!
Un solide coup défensif qui permet de contrôler la case d4... Vassily s'aperçoit que le clouage ne lui donne rien et se décide pour un échange des Fous.

13...a4
Depuis quelque temps, Moro monte en puissance et commence à prendre confiance en lui... Il se décide bien sûr au plus compliqué, 13.a4, alors que l'échange en f2 lui permettait une partie tranquille. 13...xf2 14.xf2 a4 15.d4 a3 16.b3 d7 avec un léger avantage noir.

14.c5!? a3
14...xc5 15.xc5 d7 16.a3 de5 J'aime bien les Noirs dans cette position.

15.xe6 xe6 16.xb6 cxb6

Moro, en échange d'une structure de pions disloquée, a ouvert au maximum la position pour attaquer le Roi blanc.

17.d2!?
Risqué... Etonnant de la part de Vassily qui aurait pu jouer ici plus solide, 17.b3 d5! 18.xd5!? xd5 19.xd5 f6 20.c3 xc3 21.d2 f6 22.c4 qui était intéressant et plus dans l'esprit de la position.

17...axb2 18.c4 e5 19.b3 c5!?
19...b5!? 20.xd6 a5 21.d5 avec un jeu peu clair.

20.a4 ca5 21.c3?!
Tchouky joue sans trop approfondir la position, signe chez lui d'un certain laisser aller... Pourquoi ne pas reprendre simplement en b2 ? 21.xb2 b5 (21...e8 22.c4 b5 23.xd6 xd6 24.xd6 avec un léger avantage) 22.xd6 b6 23.d3! les Noirs ont des compensations, certes, mais les Blancs ont un pion de plus et un joli Fou en b3 qui est à la fois défensif et offensif (protège a2, attaque f7).

21...e8 22.d5 e5!
Alexander comprend qu'il faut éliminer ce poison en b3 et trouve une façon élégante d'accéder à la case c5.

23.d4 attaque b6 23...d7
Justement j'y allais! 23...b5 me semble plus dynamique et je préfère légèrement les Noirs.

24.d2 c5 25.hd1 xb3 26.axb3

Le bilan est clair, si les Noirs n'arrivent pas à trouver de l'attaque ils seront moins bien à cause de leur mauvaise structure... Le Cavalier d5 blanc est extrêmement fort, il faut donc maintenant profiter de la colonne "a" et de l'attaque avant qu'il ne soit trop tard.

26...c7!
Excellent! Alexander échange la dernière pièce mineure et gardera un jeu de pièces lourdes supérieur grâce au Roi blanc affaibli. Avec simplicité, Moro a obtenu ce que tout le monde aimerait : une attaque sans risque.

27.xc7
27.c3 e6 28.xd6 f6 avec un clair avantage noir.

27...xc7 28.xb2 b5! 29.xd6 b4!
Les Blancs ont un pion de plus mais un Roi faible et une Dame passive... Pour moi la position est très difficile pour les Blancs... Les Noirs ont toujours du jeu sur les pions blancs de l'aile roi, mais surtout ils peuvent jouer un plan à base de Ta3, Da5 ou même Ta2.

30.d7
Un mauvais coup, mais que jouer ?

30...xh2! Bien-sûr... 31.xb7 xg2 32.xb4 xf3 33.bd4 h7!
Evite l'échange d'une Tour... Les Blancs auront du mal à pousser les pions de l'aile dame et doivent constamment surveiller leur Roi... Plus que la structure, c'est la position du Roi qui fait la différence.

34.b4 a4 35.e5 e2 36.4d3

36...h5
C'est terminé, les Blancs n'ont plus de coup et le pion "h" avance tranquillement...

37.b5?
37.d4 a1+ 38.xa1 xa1+ 39.xa1 xc2 devrait gagner avec les 2 pions passés "g" et "h".

37...a1+ 38.xa1 xa1+ 39.xa1 xe5+ 0-1
Vassily arrête les frais avec 2 pions de moins... En évitant soigneusement les grandes lignes et en variant son répertoire plus que de raison, Vassily n'obtient plus rien avec les Blancs et finit même par se fatiguer... Difficile de faire des pronostics avec le fantasque Ivanchuk... Je parierais bien sur un craquage complet, mais avec Tchouky tout peut arriver !

Résultats de la ronde 11

Aronian, Levon(2744) - Leko, Peter(2749)½-½(41 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(29 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Ivanchuk, Vassily(2750)1-0(35 coups)
Svidler, Peter(2728) - Topalov, Veselin(2783)½-½(38 coups)

Résultats de la ronde 10 : le 04 mars 2007

Leko, Peter(2749) - Topalov, Veselin(2783)½-½(84 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Svidler, Peter(2728)½-½(44 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Carlsen, Magnus(2690)1-0(38 coups)
Aronian, Levon(2744) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 9

Morozevich, Alexander(2747) -Leko, Peter(2749)1-0(46 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Aronian, Levon(2744)½-½(28 coups)
Svidler, Peter(2728) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(41 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(77 coups)

Résultats de la ronde 8

Leko, Peter(2749) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(38 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Topalov, Veselin(2783)½-½(25 coups)
Aronian, Levon(2744) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Morozevich, Alexander(2747) -Carlsen, Magnus(2690)½-½(42 coups)

Résultats de la ronde 7

Leko, Peter(2749) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(41 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Aronian, Levon(2744)1-0(49 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(48 coups)
Svidler, Peter(2728) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(27 coups)

Résultats de la ronde 6

Carlsen, Magnus(2690) - Leko, Peter(2749)½-½(20 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Aronian, Levon(2744) - Topalov, Veselin(2783)½-½(22 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)

Résultats de la ronde 5

Svidler, Peter(2728) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Topalov, Veselin(2783)1-0(64 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)
Aronian, Levon(2744) - Anand, Viswanathan(2779)1-0(48 coups)

Résultats de la ronde 4

Leko, Peter(2749) - Aronian, Levon(2744)½-½(46 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(59 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Carlsen, Magnus(2690)0-160 (coups)
Topalov, Veselin(2783) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 3

Topalov, Veselin(2783) - Leko, Peter(2749)½-½(39 coups)
Svidler, Peter(2728) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(53 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(40 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Aronian, Levon(2744)½-½(43 coups)

Résultats de la ronde 2

Leko, Peter(2749) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(41 coups)
Aronian, Levon(2744) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(31 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Svidler, Peter(2728)½-½(47 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Topalov, Veselin(2783)1-0(41 coups)

Résultats de la ronde 1

Ivanchuk, Vassily(2750) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(30 coups)
Svidler, Peter(2728) - Aronian, Levon(2744)½-½(37 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(68 coups)

Publié le 08/03/2007 - 09:00 , Mis à jour le 08/03/2007 - 09:51