Morelia-Linares (R13)
Tournoi International d'échecs de Morelia-Linares. Du 16 au 25 février 2007 à Morelia, Mexique et du 2 au 11 mars 2007 à Linares, Espagne. Avec Topalov, Anand, Leko, Morozevich, Aronian, Svidler, Ivanchuk, et Carlsen. 314.000 € de prix. Ronde 13.

Tous les abonnés Echecs.com retrouveront, chaque jour, la partie la plus intéressante jouée à Linares, commentée par le GMI Arnaud Hauchard Pour accéder à toutes les parties commentées il suffit de posséder l'accès à au moins un service Echecs.com.


Les matches aller de ce tournoi se dérouleront dans la ville de Morelia, au Mexique, du 16 au 25 février 2007 (journées de repos les 20 et 23 février), et les matches retour dans la ville de Linares, du 2 au 11 mars (journées de repos les 5 et 8 mars). Cadence de jeu : 40 coups en 2H00 + 20 coups en 1H00 + 30 minutes pour le reste de la partie. Site officiel de Morelia : www.ajedrezmorelialinares.org.mx ; Site officiel de Linares www.soloajedrez.com Voir aussi www.chesspro.ru/

Dans cette version du tournoi d'échecs créé par Luis Rentero, participeront:
Veselin Topalov Bulgarie (2783) et numéro un mondial; Viswanathan Anand Inde (2779), numéro deux; ; Vassily Ivanchuk Ukraine (2750) (qui remplace Teimour Radjabov); Peter Leko Hongrie (2749); Alexander Morozevich Russie (2747); Levon Aronian Arménie (2744), Peter Svidler Russie (2728) vainqueur du tournoi de Linares 2006 et Magnus Carlsen Norvège (2690).

Calendrier des matches aller (Morelia, Michoacán - Mexique)

  Ronde 1 le 17 février 2007
  Ronde 2 le 18 février 2007
  Ronde 3 le 19 février 2007
  Journée de repos le 20 février 2007
  Ronde 4 le 21 février 2007
  Ronde 5 le 22 février 2007
  Journée de repos le 23 février 2007
  Ronde 6 le 24 février 2007
  Ronde 7 le 25 février 2007

Calendrier des matches retour (Linares, Jaén - Espagne)

  Ronde 8 le 02 mars 2007
  Ronde 9 le 03 mars 2007
  Ronde 10 le 04 mars 2007
  Journée de repos le 5 mars 2007
  Ronde 11 le 06 mars 2007
  Ronde 12 le 07 mars 2007
  Journée de repos le 8 mars 2007
  Ronde 13 le 09 mars 2007
  Ronde 14 le 10 mars 2007

Les autres articles de Morelia-Linares

Présentation et programme ; Communiqué de Teimour Radjabov ; Ronde 1 ; Ronde 2 ; Ronde 3 ; Ronde 4 ; Ronde 5 ; Ronde 6 ; Ronde 7 ; Ronde 8 ; Ronde 9 ; Ronde 10 ; Ronde 11 ; Ronde 12 ;

Vidéos

Vidéo de la cérémonie d'ouverture ; Vidéo ronde 1, ; Vidéo ronde 2 ; Carnaval en Morelia, el Festival del Torito de Petate ; Vidéo ronde 3 ; Vidéo ronde 4 ; Vidéo ronde 5 ; Analyse Leko-Svidler ; Carlsen après sa victoire sur Topalov ; Vidéo ronde 6 ; Vidéo ronde 7 et analyse de la partie Leko-Anand ; Vidéo ronde 12 ; Vidéo de la Conférence de presse ; Jour de repos Vidéo des Echecs dans la rue ; Vidéo ronde 13 par Nadja Woisin pour www.chessbase.com/espanol

Classement après la ronde 13

Résultats de la ronde 13

Anand, Viswanathan(2779) - Leko, Peter(2749)½-½(26 coups)
Aronian, Levon(2744) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(39 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Topalov, Veselin(2783)1-0(80 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Les résumés du GMI Arnaud Hauchard

Triste ronde 13! Les leaders serrent le jeu et Topalov le fou furieux est le seul à chercher la victoire à tout prix et manquera d'objectivité bien entendu...

Dans la partie du leader Anand, Vishy décline l'invitation au Marschall avec la variante 8.h3 et 9.d3. Ce n'est pas du tout le genre d'ouverture qui peut Inquiéter Peter et après le coup 11.Cd5, Leko sort la nouveauté qui égalise 11...Ca5 (ceci étant, le coup déjà joué 11...Ff8 ne promet rien aux Blancs non plus), Les blancs ont juste une position visuellement plus agréable mais les facteurs annulant sont trop importants pour espérer l'emporter (structure de pions symétrique, Fou de couleur opposé...). Le seul problème des Noirs étant de déloger le fort Cavalier f5. Logiquement Peter se regroupe avec 19...Ce8 et au 21e coup Vishy refuse d'échanger les Cavaliers. Leko, avec une petite pointe tactique, va forcer les échanges avec 21...Fxe4 (21...f6 aurait été l'option "petits bras" mais solide). Anand échange les Dames et propose la nulle dans une position où il aurait tout de même pu continuer même si objectivement la nulle est en poche pour Leko... Une partie décevante du leader qui n'aura même pas essayer de battre la lanterne rouge du tournoi!

Dans la partie Carlsen - Svidler, c'est à peu près la même chose... Magnus essaye de surprendre avec le très rare 6.Da4, dans un système qui offre déjà peu de chances de gain pour les Blancs. Ici, Peter, sûrement hors théorie joue un plan encore plus rare avec 7...Ff5 et ...Cbd7. Il sorte une nouveauté au 9e coup avec Cb6 (9...Cxd5 était l'autre coup avec une partie intéressante) et bien sûr, égalise. Peter force les évènements avec 13...De6 alors que 13....Fe6 puis ...Cd5, ou même 13...Cd5!? (un intéressant sacrifice de pion qui promet beaucoup de jeu en cas de capture en b7), donnaient une partie aux chances réciproques. Magnus montre tout de même son désir de jouer la partie avec 18.a4?!, alors que 18.Fxd5 aurait mené à la nulle... Après le solide 20...e6, Carlsen doit faire attention car les Noirs en plus du centre ont du contre jeu sur b2 (21.b3 Cd6 22.Da6 Dc2 !?, avec une petite initiative noire). Il ouvre les lignes logiquement pour son Fou avec le dynamique 21.e4, mais après 22...De5 le choix est difficile... Bien sûr Magnus peut prendre les 2 Tours pour la Dame, mais Peter se retrouve alors avec un pion de plus en prenant avec la Dame en b2 et on se retrouve avec le toujours très dangereux couple Dame/Cavalier. Magnus jouera de façon plus solide avec 23.Fg2 et après la prise en a5 du Cavalier, se décidera à prendre les 2 Tours... Les pièces noires sont moins actives que dans la variante précédente et Peter ne cherchera pas à gagner, en restant à l'attaque de la Tour sur la seconde rangée. Nul doute qu'un Topalov ou un Morozevich aurait continué avec les Noirs, avec par exemple 26...Db5 ou 27...Db4. Encore une fois décevant pour le spectacle... Quand Magnus ne sort pas la nouveauté ou l'ouverture dynamique qu'il sait si bien jouer, il joue mou et devient peu dangereux pour son adversaire.

La 3e partie que je vais vous résumer sera celle de Topalov (je garde la partie la plus intéressante, celle d'Aronian, pour les commentaires), car la victoire de Moro n'est due qu'à un suicide échiquéen de Topy. Bien sûr Alexander n'obtient rien avec cette variante (3.c3 et 4.Fe2) et Topalov égalise rapidement. 8.a3 est la nouveauté mais je doute que la position soit de nouveau répétée du côté blanc! Avec le thématique 10...Ce5 la pression sur le pion d3 compense la structure et on a là un jeu dynamique intéressant. Veselin joue bien et avec 14...b5 et 17...Cb6, met la pression sur la position blanche. J'aime bien le coup 20...Fg5 qui élimine la meilleure pièce blanche. Ici, Alexander doit attendre sagement que Veselin force les évènements, car bien sûr, les blancs n'ont rien! Avec le coup 24...Tc7 (je recommande plutôt 24...f6 25.c4!? bxc4 26.Txc4 Fb5, pour continuer à jouer pour le gain même si la position reste très solide), Topalov se laisse placer une combinaison égalisatrice qui se termine avec 32.Cc6! (la pointe si l'on peut dire :-) ). Là où tout joueur normalement constitué aurait choisi le partage du partage du point, Topalov essaiera de gagner. Comme par miracle, à force de coller la pression, Alexander n'ose plus entreprendre de coup actif et aurait pu facilement faire nul avec l'excellent 47.a5! (47...Rxe4 48.a6 Cd4 échec 49.Rd2 Cb5 50.Cb4 Rd4 51.Cc6+ Rc5 52.a7 Cc7 53.Cd8 Rd6 54.Rd3 Rd7 55.Cb7 Rc6 56.Cd8!=), mais, bien entendu, c'est plus facile de jouer ce coup avec son ami Fritz comme outil d'analyse, et on peut donc comprendre son 47e coup... La position est objectivement nulle à condition que Moro ne reste pas les bras croisés et c'est ce qu'il fait avec son plan 50.Cg4 et 51.h6. Topalov finira par gaffer avec 59...e4, alors que 59...Re2 faisait encore nul tranquillement. Après 60.g4! Topalov s'aperçoit qu'il ne peut pousser le pion en e3 car après 61.Cxe3 Rxe3 62.g5! les Blancs gagnent! Avec 60...Cd2 l'échange est bon pour les Blancs et on obtient une final très agréable où le pion blanc est plus dangereux que le pion noir. Objectivement la position est nulle d'un point de vue "Fritzien", mais c'est très désagréable à jouer pour les Noirs. Le pauvre Veselin ne s'appelle pas Tablebazov, mais Topalov, et perd rapidement pied avec cette finale presque injouable pour un joueur humain. 69...e5 ? alors que 69...Dh1 échec faisait nul! Au 70e coup blanc les tablebases annoncent sans état d'âme mat en 52 coups! Moro "gaffe" à nouveau avec le saugrenu 70.g6 ? (je plaisante mais ce coup naturel ne gagne pas alors que 70.Df1 échec est le seul coup gagnant!). Encore une fois il fallait jouer 70...Dh1 échec et c'est toujours nul d'après les tablebases. Topy perdra son pion « e » au 72e coup mais il était déjà perdant. Pour jouer à fond toutes les positions, je pense que Topalov devrait laisser un peu tomber les ouvertures pour se remettre aux finales. Alexander s'est bien défendu et se voit offrir le point sur un plateau !

La quatrième partie, Aronian - Ivanchuk sera de loin la partie la plus intéressante, bien qu'elle ne change pas grand-chose dans le haut de tableau...

Le GMI Arnaud Hauchard commente

Aronian,Levon (2744) - Ivanchuk,Vassily (2750)
Défense Ouest-Indienne [E17]
Linares-Morelia, (13), 09.03.2007

Cette partie restera la plus intéressante de cette ronde... Dans une position connue, Aronian sort une nouvelle idée et obtiendra l'avantage... Il se lance, sans doute fatigué, dans une longue variante forcée qui s'acheminera, par chance pour Ivanchuk, dans une finale nulle.

1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 b6 4.g3 b7 5.g2 e7 6.0-0 0-0 7.d5
Montre les velléités d'Aronian sur cette partie... Il joue le plus rare mais aussi le plus dynamique 7.d5 au lieu du plus usuel 7.Cc3 qui se heurte au très solide 7...Ce4.

7...exd5 8.h4
La pointe! Les Blancs visent la case f5 et veulent reprendre en d5 du pion.

8...c6
Logiquement les Noirs s'accrochent au pion pour justifier cette position désagréable.

9.cxd5 xd5 10.f5 c7

Cette position est archi-théorique et très complexe. Les Blancs ont ici à disposition 11.e4 ou 11.Cc3, avec des compensations pour le pion.

11.e1!?
Coup très rare, laissant la possibilité aux Noirs de se tromper avec, par exemple, 11...Ce6 12 e4!

11...d5N
Une nouveauté, mais aussi le seul coup logique dans cette position!

12.e4!

On reverra sans doute le coup 11.Te1!? joué pour la première fois en 2007 par un GMI Cubain.

12...d4?!
Ici, Vassily, sans ambition, se décide à rendre le pion pour pouvoir libérer son Fou b7, mais laisse pour cela un petit avantage persistant à Levon. 12...e8 13.c3 f6 (13...f8! semble être le coup à jouer et la position reste très intéressante...) 14.f4 e6 15.d6 xf4 16.xb7 d7 17.gxf4 xb7 18.exd5 avec un clair avantage blanc. 13.xd4 c5 14.f5 c6 15.c3
Les Blancs ont un centre plutôt fort et un Cavalier en f5 puissant, ils ont l'avantage.

15...d4 16.f4!

16...f6?!
Ici, sous pression, Vassily ne joue pas au mieux 16...ce6 17.d5 f6 avec un léger avantage blanc.

17.e5! xg2 18.exf6 f3 19.e7+ h8

20.xc7?!
Levon, pourquoi prendre ce Cavalier passif avec ton magnifique Fou ? Sûrement une erreur de calcul de la part d'Aronian, qui pensait prendre l'avantage avec 21.Cb5 [20.e5! est un coup magnifique qui menace de mater en 1 coup avec fxg7. 20...g6 (20...g5!? 21.d2 ce6 22.e3 Les Blancs ont l'avantage ici mais les Noirs ne sont pas sans contre-jeu (22.e3!? b7 23.e4 c2 24.e2 xe4 25.xe4 xa1 26.xa1 avec l'idée Dg4 h5 h6 semble très fort pour les Blancs)) 21.d2 avec un clair avantage blanc.

20...xc7 21.b5
21.d2!? aurait justifié le coup 20.Fxc7, l'idée étant de continuer l'attaque par Dg5 avec avantage. 21...h5! Le meilleur coup et néanmoins suffisant pour tenir! 22.fxg7+ xg7 23.g5+ g6.

21...xd1 22.xc7 c2 23.xa8 f3+ 24.g2 xe1+ 25.xe1 xa8=

Après cette série de coups forcés la position s'aplanie et c'est la nulle qui sera signée quelques coups plus tard... Objectivement la position est ici nulle.

26.d5!? gxf6 27.xf6 g7 28.h5+ f8 29.g4 d8 30.f6 h6 31.g3 g7 32.h5+ f8 33.f6 a4 34.e4 c6 35.c3 d2 36.e2 d4 37.e1 d7 38.f3 e6 39.a3 d2 ½-½

Force Te2, mais de toutes façons les Noirs gardent les Tours avec 40...Td4 et les Blancs n'ont rien du tout.

Résultats de la ronde 12

Leko, Peter(2749) - Svidler, Peter(2728)0-1(36 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(25 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Morozevich, Alexander(2747)0-1(39 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Aronian, Levon(2744)½-½(23 coups)

Résultats de la ronde 11

Aronian, Levon(2744) - Leko, Peter(2749)½-½(41 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(29 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Ivanchuk, Vassily(2750)1-0(35 coups)
Svidler, Peter(2728) - Topalov, Veselin(2783)½-½(38 coups)

Résultats de la ronde 10 : le 04 mars 2007

Leko, Peter(2749) - Topalov, Veselin(2783)½-½(84 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Svidler, Peter(2728)½-½(44 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Carlsen, Magnus(2690)1-0(38 coups)
Aronian, Levon(2744) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 9

Morozevich, Alexander(2747) -Leko, Peter(2749)1-0(46 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Aronian, Levon(2744)½-½(28 coups)
Svidler, Peter(2728) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(41 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(77 coups)

Résultats de la ronde 8

Leko, Peter(2749) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(38 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Topalov, Veselin(2783)½-½(25 coups)
Aronian, Levon(2744) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Morozevich, Alexander(2747) -Carlsen, Magnus(2690)½-½(42 coups)

Résultats de la ronde 7

Leko, Peter(2749) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(41 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Aronian, Levon(2744)1-0(49 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(48 coups)
Svidler, Peter(2728) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(27 coups)

Résultats de la ronde 6

Carlsen, Magnus(2690) - Leko, Peter(2749)½-½(20 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Aronian, Levon(2744) - Topalov, Veselin(2783)½-½(22 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)

Résultats de la ronde 5

Svidler, Peter(2728) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Topalov, Veselin(2783)1-0(64 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)
Aronian, Levon(2744) - Anand, Viswanathan(2779)1-0(48 coups)

Résultats de la ronde 4

Leko, Peter(2749) - Aronian, Levon(2744)½-½(46 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(59 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Carlsen, Magnus(2690)0-160 (coups)
Topalov, Veselin(2783) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 3

Topalov, Veselin(2783) - Leko, Peter(2749)½-½(39 coups)
Svidler, Peter(2728) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(53 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(40 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Aronian, Levon(2744)½-½(43 coups)

Résultats de la ronde 2

Leko, Peter(2749) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(41 coups)
Aronian, Levon(2744) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(31 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Svidler, Peter(2728)½-½(47 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Topalov, Veselin(2783)1-0(41 coups)

Résultats de la ronde 1

Ivanchuk, Vassily(2750) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(30 coups)
Svidler, Peter(2728) - Aronian, Levon(2744)½-½(37 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(68 coups)

Publié le 10/03/2007 - 08:30 , Mis à jour le 11/03/2007 - 07:52