Morelia-Linares (R9)
Tournoi International d'échecs de Morelia-Linares. Du 16 au 25 février 2007 à Morelia, Mexique et du 2 au 11 mars 2007 à Linares, Espagne. Avec Topalov, Anand, Leko, Morozevich, Aronian, Svidler, Ivanchuk, et Carlsen. 314.000 € de prix. Ronde 9.

Tous les abonnés Echecs.com retrouveront, chaque jour, la partie la plus intéressante jouée à Linares, commentée par le GMI Arnaud Hauchard Pour profiter de ces parties commentées il suffit de posséder l'accès à au moins un service Echecs.com.


Les matches aller de ce tournoi se dérouleront dans la ville de Morelia, au Mexique, du 16 au 25 février 2007 (journées de repos les 20 et 23 février), et les matches retour dans la ville de Linares, du 2 au 11 mars (journées de repos les 5 et 8 mars). Cadence de jeu : 40 coups en 2H00 + 20 coups en 1H00 + 30 minutes pour le reste de la partie. Site officiel de Morelia : www.ajedrezmorelialinares.org.mx ; Site officiel de Linares www.soloajedrez.com Voir aussi www.chesspro.ru/

Dans cette version du tournoi d'échecs créé par Luis Rentero, participeront:
Veselin Topalov Bulgarie (2783) et numéro un mondial; Viswanathan Anand Inde (2779), numéro deux; ; Vassily Ivanchuk Ukraine (2750) (qui remplace Teimour Radjabov); Peter Leko Hongrie (2749); Alexander Morozevich Russie (2747); Levon Aronian Arménie (2744), Peter Svidler Russie (2728) vainqueur du tournoi de Linares 2006 et Magnus Carlsen Norvège (2690).

Calendrier des matches aller (Morelia, Michoacán - Mexique)

  Ronde 1 le 17 février 2007
  Ronde 2 le 18 février 2007
  Ronde 3 le 19 février 2007
  Journée de repos le 20 février 2007
  Ronde 4 le 21 février 2007
  Ronde 5 le 22 février 2007
  Journée de repos le 23 février 2007
  Ronde 6 le 24 février 2007
  Ronde 7 le 25 février 2007

Calendrier des matches retour (Linares, Jaén - Espagne)

  Ronde 8 le 02 mars 2007
  Ronde 9 le 03 mars 2007
  Ronde 10 le 04 mars 2007
  Journée de repos le 5 mars 2007
  Ronde 11 le 06 mars 2007
  Ronde 12 le 07 mars 2007
  Journée de repos le 8 mars 2007
  Ronde 13 le 09 mars 2007
  Ronde 14 le 10 mars 2007

Les autres articles de Morelia-Linares

Présentation et programme ; Communiqué de Teimour Radjabov ; Ronde 1 ; Ronde 2 ; Ronde 3 ; Ronde 4 ; Ronde 5 ; Ronde 6 ; Ronde 7 ; Ronde 8 ;

Vidéos

Vidéo de la cérémonie d'ouverture ; Vidéo ronde 1, ; Vidéo ronde 2 ; Carnaval en Morelia, el Festival del Torito de Petate ; Vidéo ronde 3 ; Vidéo ronde 4 ; Vidéo ronde 5 ; Analyse Leko-Svidler ; Carlsen après sa victoire sur Topalov ; Vidéo ronde 6 : Vidéo ronde 7 et analyse de la partie Leko-Anand par Nadja Woisin pour www.chessbase.com/espanol

Classement après la ronde 9

Résultats de la ronde 9

Morozevich, Alexander(2747) -Leko, Peter(2749)1-0(46 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Aronian, Levon(2744)½-½(28 coups)
Svidler, Peter(2728) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(41 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(77 coups)

Les déboires informatiques du site officiel se poursuivent. Les Espagnols laissent même entendre qu'ils sont l'objet d'attaques sur leur serveur. Aujourd'hui, si les coups n'ont commencé à arriver qu'avec 45 minutes de retard, en revanche, les pgn ne donnaient pas les noms des joueurs. Ainsi, sur Playchess, un nouveau jeu est né : deviner les protagonistes de chaque partie. Puis, une fois chaque partie identifiée, les coups ne sont plus arrivés. Bref, tout ça n'est pas très sérieux de la part des organisateurs.
Il faut ajouter que pendant les matches aller, au Mexique, le site officiel espagnol affichait que s'il ne retransmettait pas ces parties, c'était faute d'avoir trouvé un accord avec la société informatiques SIC.
Une solution, suivre les parties sur www.chesspro.ru qui semble très efficace.

Les résumés du GMI Arnaud Hauchard

Une ronde 9 plus combative malgré un jeune Carlsen gérant déja la fin de son tournoi... La plus belle partie restera sans doute celle de Morozevich contre Leko dont je vais proposer aux abonnés Echecs.com l'analyse.

Dans la partie Carlsen - Aronian, Magnus répète la partie Topalov - Leko de la ronde 3 qui mène à une nulle forcée... 27.Ff1 est la nouveauté pour égaliser... Plutôt décevant pour quelqu'un qui joue le gain du tournoi!

Dans la partie Svidler - Anand, on voit aussi que Peter manque d'ambition en répétant une partie Grishuk - Volokitin, joué en 2006, qui ne promet guère d'avantage blanc. En effet, après 22.Te5 qui est la nouveauté dans cette position (22.Te2 était le coup joué par Grischuk), avec l'idée de faire pression avec la Tour sur le pion « a », s'avère insuffisant pour prendre l'avantage car les Noirs ont une solide paire de Fous et toujours du jeu sur les pions pendants... Visuellement la position blanche semble meilleure mais il n'en est rien car les Blancs doivent toujours garder un oeil sur le pion « a » et ne pas laisser les Noirs se libérer avec c5. Anand joue les seuls coups et maintient son Fou sur la diagonale a6-f1. Il se permet même de sacrifier un pion pour déstructurer les Blancs à leur tour et faire jouer la paire de Fous (à noter la position instable de la Tour a5 qui fait pression certes, mais qui n'a plus de mobilité!) alors que le simple 26...Tb8 égalisait. Avec ce jeu un peu « light » d'Anand, Peter, avec l'excellent c6 obtient un petit avantage qu'il gâche avec l'horrible 32.Cf5 basé sur un mauvais calcul (33...Tb6!) alors que le simple 32.Tc5 promettait à Anand de belles souffrances en perspective. Après le chanceux 33...Tb6 Anand égalise complètement et la nulle est alors dans la poche (dans la position finale Anand n'a qu'à jouer sa Tour en b8 puis b2 et l'équilibre reste dynamique).

La partie Topalov - Ivanchuk fut véritablement combative et restera intéressante jusqu'à la fin! Vassily se décide pour une ouverture ultra solide et Veselin préfère sortir des sentiers battus en choisissant le rare 9.f4 (j'ai quand-mžme l'impression que Veselin connaissait mal cette ouverture car il a joué le début sans ambition et 9.Cc3 reste sûrement le meilleur coup et se trouve être la variante principale). Après l'étrange mais très solide 11.c3 (la nouveauté dans cette position) les Noirs ont alors égalisés confortablement. Au 18e coup Veselin décide de jouer le contestable 18.g3 qui prive la possibilité à la Tour blanche de venir en h3. Vassily s'emmêle un peu les pinceaux avec 19...Cce7, alors qu'il reviendra en c6 au 22e coup! 19...Cge7 donne une partie tranquille avec du jeu sur l'aile dame et des Cavaliers blancs pas véritablement bien placés pour de bonnes perspectives d'attaque... En jouant un tout petit peu mou, Veselin s'accorde le droit de mettre le feu en poussant ses pions à l'assaut du Roi noir, mais avec un Cavalier en b3, d2 et un Fou enfermé derrière le pion e4, il aurait fallut un Vassily en très petite forme pour avoir des chances de succès... Au 26e coup, avec Ce6, Vassily avait même un petit avantage noir (case f4 faible), mais décide avec 26...Tb7 de miser sur la solidité en attendant la faute... Au 28e coup Vassily joue le responsable g6 alors qu'après 28...Cf4 il aurait sûrement provoqué le sacrifice de qualité sur f4 qui donne une position à double tranchant. Mais fidèle à son début il continue de jouer solide... Après les percées thématiques 31...b4 et 33...d5, on s'aperçoit que les Blancs restent avec une structure de pions inférieure compensée par un jeu plus actif sur l'aile roi. Au 35e coup, Veselin décide de jouer le solide mais passif Te3 alors que 35.Fe4 Tc5 36.Ce3 lui offrait une petite initiative... Je pense qu'il a réalisé qu'à ce moment de la partie le partage du point serait une bonne idée... Au 38e coup on voit l'échec de la stratégie blanche (tous les pions sont faibles!) et les Blancs ne vont s'en sortir qu'avec un jeu extrêmement dynamique... Une véritable pugnacité en défense de la part de Veselin qui compense parfois son manque d'objectivité dans son jugement et sur ses véritables chances de gain! Au 41e coup le pion g5 tombe et n'importe quel grand maître lambda aurait sûrement été décomposé face à Ivanchuk... Au 43e coup Vassily peut garder son Fou avec 43...Fb5, compliquant la tache défensive de Topalov, mais il se décide à jouer le technique 43...Df6, ce qui aurait pu lui donner raison s'il avait joué 47...Dd6 au lieu de choisir l'ultra solide (décidemment trop technique ce Vassily !) 47...Ce6. Je pense sincèrement que la position est indéfendable pour les Blancs (la menace étant Td2). Par la suite, Veselin jouera comme un cyber-joueur en créant toujours des difficultés à Vassily pour concrétiser son pion de plus et je n'ai toujours pas trouvé de gain clair après analyse. Toutefois, au 72e coup, Vassily obtient le meilleur de sa position et s'embourbe avec 72...Rf4 alors que 72...Df7 ou même 72...De7 lui confère un gros avantage. Au 75e coup il est déjà trop tard pour espérer gagner, car le pion « c » devient trop dangereux, Veselin ayant poster ses pièces sur les meilleures cases tout en clouant le cavalier noir... Vassily décide de prendre le perpétuel... Un très beau combat!

Je vous propose maintenant de passer à l'analyse de la partie Morozevich - Leko.

Résultats de la ronde 8

Leko, Peter(2749) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(38 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Topalov, Veselin(2783)½-½(25 coups)
Aronian, Levon(2744) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Morozevich, Alexander(2747) -Carlsen, Magnus(2690)½-½(42 coups)

Résultats de la ronde 7

Leko, Peter(2749) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(41 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Aronian, Levon(2744)1-0(49 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(48 coups)
Svidler, Peter(2728) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(27 coups)

Résultats de la ronde 6

Carlsen, Magnus(2690) - Leko, Peter(2749)½-½(20 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Svidler, Peter(2728)½-½(16 coups)
Aronian, Levon(2744) - Topalov, Veselin(2783)½-½(22 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)

Résultats de la ronde 5

Svidler, Peter(2728) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Topalov, Veselin(2783)1-0(64 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(32 coups)
Aronian, Levon(2744) - Anand, Viswanathan(2779)1-0(48 coups)

Résultats de la ronde 4

Leko, Peter(2749) - Aronian, Levon(2744)½-½(46 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(59 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Carlsen, Magnus(2690)0-160 (coups)
Topalov, Veselin(2783) - Svidler, Peter(2728)½-½(29 coups)

Résultats de la ronde 3

Topalov, Veselin(2783) - Leko, Peter(2749)½-½(39 coups)
Svidler, Peter(2728) - Ivanchuk, Vassily(2750)½-½(53 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Anand, Viswanathan(2779)0-1(40 coups)
Morozevich, Alexander(2747) - Aronian, Levon(2744)½-½(43 coups)

Résultats de la ronde 2

Leko, Peter(2749) - Morozevich, Alexander(2747)½-½(41 coups)
Aronian, Levon(2744) - Carlsen, Magnus(2690)½-½(31 coups)
Anand, Viswanathan(2779) - Svidler, Peter(2728)½-½(47 coups)
Ivanchuk, Vassily(2750) - Topalov, Veselin(2783)1-0(41 coups)

Résultats de la ronde 1

Ivanchuk, Vassily(2750) - Leko, Peter(2749)½-½(27 coups)
Topalov, Veselin(2783) - Anand, Viswanathan(2779)½-½(30 coups)
Svidler, Peter(2728) - Aronian, Levon(2744)½-½(37 coups)
Carlsen, Magnus(2690) - Morozevich, Alexander(2747)1-0(68 coups)

Publié le 04/03/2007 - 03:25 , Mis à jour le 04/03/2007 - 08:54