Morgado-Hector, 1995
Une partie qui se voulait d'abord tactique, qui se transforme en haute lutte stratégique avant de déboucher sur une finale de haute précision. A étudier avec la plus grande attention.

Morgado,Juan Sebastian (2540) - Hector,Jonny (2500)
SSKK Bulletinen 40. Par correspondance Suède, 1995
Partie Espagnole [C88]
[Morgado, Hector, Europe Echecs]

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0–0 e7 6.e1 b5 7.b3 b7

Les frontières sont minces entre les variantes Arkhangelsk, Trajkovic et la variante Tkachiev. Plusieurs ordres des coups et transpositions sont possibles ici et là...

8.d4

8.c3 offre l'occasion aux Noirs de jouer une sorte de contre-gambit Marshall encore plus violent que l'original. D'une manière générale, le choix des Noirs dans cette ouverture avec 7...Fb7 est d'attaquer ! La justification de ces intentions agressives se trouvent dans le retard de développement, surtout de l'aile-Dame, des pièces blanches. 8...d5!? (8...0–0 semble toutefois plus solide. 9.d4 d6 10.bd2 e8 11.f1 f8 12.g3 g6 13.a4 etc.) 9.exd5 xd5 10.xe5 xe5 11.xe5 f4 et maintenant : 12.d4 est meilleur, mais les Noirs ont toujours du jeu. Par exemple : (12.xf7+?! xf7 13.f5+ f6 14.xf4 d3 15.f1 (15.h5+ e7) 15...e4 16.xe4 (16.xd3 xd3 et les Blancs sont bien embêtés...) 16...xe4 17.d3 d5 18.d4 he8 1/2–1/2 (51) Mitrovic,D (2362)-Jelisavcic,S (2117) Vrnjacka Banja 2008) 12...xg2 13.e2 h6 14.h5 (14.xb5 axb5 15.xb5+ c6 16.xb7 0–0 17.xc6 g5 18.d2 h4 19.e4 xc1 (19...b8!?) ) 14...g6 15.h3 d6 16.d2 h4 17.e4 xe5 Un intéressant sacrifice de Dame pour Tour et Cavalier. 18.dxe5 xe4

19.d1 g5 20.e3 g4 21.xg4 f5 22.g7 0–0–0 23.xf7 (23.f1=) 23...hg8+ (23...h7! semble donner l'avantage aux Noirs !) 24.f1 h3+ 25.e2 g1 26.d4 f5? 27.c2 et ici, sans doute en manque de temps, les joueurs ont signé la nulle. 1/2–1/2 (27) Fershter,A (2385)-Faas,A (2270) Leningrad 1978.

8...xd4 9.xd4

De nouveau il est possible de jouer 9.xf7+ f8 (9...xf7 10.xe5+ g8 11.xd4 c5 12.e3 c7 13.f3 c4) 10.d5 c6 11.b3 xb3 12.axb3 d6 (12...c7 et dans tous les cas les Blancs sont mieux, même si la position reste confuse. Les Noirs ont du jeu.)

9...exd4 10.e5 e4 11.g4 g5!?

Jonny Hector : "Mon intention première était de jouer" 11...g5 12.xg5 xg5 13.xd4 e7 14.c4 0–0 15.c3 bxc4 et nulle comme dans la partie Olafsson-Hector de ce même tournoi par correspondance. Comme je n'avais rien trouvé de satisfaisant pour les Noirs, j'ai alors décidé de tenter le coup du texte."

12.f4!

Juan Sebastian Morgado : "Un très bon coup qui m'a coûté plusieurs heures d'analyses. Je pensais que c'était une nouvelle idée, mais elle avait déjà été jouée par Jonny Hector lui-même !"

Juan Sebastian Morgado : "N'est pas bon." 12.f4?! à cause de 12...h6 13.f5?! donne une idée des possibilités noires dans cette ouverture risquée. (13.c3 dxc3 14.xc3 xc3 15.bxc3 e7 16.e3 g6 17.ad1 0–0–0 18.c4 f5 19.h3 f8 20.cxb5 axb5 21.f2 b4 22.d4 a5 23.c1 a3 24.cd1 d5 25.xd5 xd5 26.xd5 c6 27.xd8+ xd8 28.f1 d7 29.g4 fxg4 30.xg4 d2? (30...a4!?) 31.f3 d3 32.xc6+ c7? 33.a8+ d7 34.e6+ xe6 35.e1+ f7 36.e8+ g7 37.e5+ 1–0 (37) Bruzon Batista,L (2226)-Strikovic,A (2518) Lisbon 1999) 13...d5! 14.xe4 g6 15.h3 dxe4 16.xh6 e3 17.g7 f8 18.xh7 c5 avec une position écrasante pour les Noirs. 19.c4 d7 20.h4 f6 21.exf6 c6 22.g3 0–0–0 23.f7 b4 24.d2 xf7 25.f3 f6 26.a3 df8 27.axb4 xf4 28.b5 e6 29.d1 g4 30.h3 e2 31.xe2 xf3 0–1 (31) Brinck Claussen,B (2355)-Hector,J (2540) Copenhagen 1995

12...xf4 13.xf4 g5 14.xd4 0–0

Juan Sebastian Morgado : "Ici Jonny Hector a proposé la nulle, mais la position me plaisait."

Malgré le résultat de cette partie, Jonny Hector a rejoué la ligne deux ans plus tard, mais sur l'échiquier cette fois : 14...e6 15.d2 h4 16.c3 0–0 17.d5 xd5 18.xd5 b4 19.ab1 ad8 20.e4 f4 21.c5 xc5 22.xc5 e6 23.xa6 a8 24.b4 c5 25.d5 xa2 et les Noirs maintiennent l'équilibre. 26.ed1 b8 27.c3 f8 28.f4 b4 29.cxb4 cxb4 30.d2 c5 31.c2 d3 32.d2 c5 33.bd1 a4 34.b3 xd2 35.xd2 c5 36.d4 1/2–1/2 (36) Hellers,F (2585) -Hector,J (2500) Malmo 1997; Jonny Hector : "Ici j'ai analysé 14...c5 15.xc5 f3+ 16.gxf3 g5+ 17.f1 xf3 mais je n'ai trouvé aucune continuation pour les Noirs. Toute l'attaque n'est qu'apparence."

15.c3 h8?!

Jonny Hector : "Ce n'est pas bon. J'insiste avec le thème Cf3+, mais c'est une illusion. J'espère échanger mon pion "f" pour celui en "e5" des Blancs, mais je vais finalement obtenir un milieu de jeu positionnellement perdant."

15...e6 16.e3 c5 17.d5 xd5 18.xd5 1/2–1/2 (18) Rodríguez,Amador (2350) - Hector, Jonny (2540), Abierto de Aceimar 1995. Jonny Hector a précisé qu'Amador avait trouvé le coup clé 12. Ff4! en seulement 15 minutes.

16.ad1 e6

17.e3!

Les Blancs doivent faire attention quand-même. Si, 17.xd7?! g5 18.d5 g6 avec des compensations. (Jonny Hector : "Je pensais jouer ici 18...ae8 avec des compensations.)

17...e8

Si 17...e8 18.e4 (18.d5 xd5 19.xd5 e7 20.ed1 avec initiative blanche.) 18...e7 19.d5 xd5 20.xd5 ad8 21.c3 et encore une fois avec initiative blanche.

18.d5 xd5 19.xd5 f5

Une tentative de se débarrasser de la pression du pion e5.

Si 19...b8 20.f4 c6 21.c3 f5 22.d6 avec un clair avantage blanc.

20.exf6 gxf6 21.g3 d8

Insuffisant pour égaliser était : 21...a7 22.xc7 xc7 23.xe6 xe6 24.xc7 xa2 25.b3 avec un clair avantage blanc.

22.f4 xf4 23.xf4 f7

Jonny Hector : "Je dois tout le temps jouer des coups anti-naturels à cause d'un manque de coordination dans la position noire."

24.d3 a5

25.f5

Un coup très fort, bien que la position blanche offrait aussi d'autres bonnes options. Par exemple :

25.a4 bxa4 26.xa4 e7 27.ee3 xe3 28.xe3 b8 29.b3 c6 30.d4 avec un clair avantage blanc.
25.de3 g7 26.h4 (26.e4 g8 27.g3 f8 28.d3 xa2 29.xb5 c6 donnait un peu de contre-jeu aux Noirs.) 26...c6 27.f3 f5 28.d4 f8 29.g3 avec un clair avantage blanc.

25...b8

25...g7 menait les Noirs vers une finale sans espoir. 26.xb5 b8 27.xa5 xb2 28.de3 g8 29.g3 (29.e8? xg2+ 30.h1 g1+) 29...xa2 30.xc7 a8 31.f4

Même 25...b4 donnait un clair avantage aux Blancs après 26.d5 c6 27.d6.

26.d5 c6

Ou encore 26...g7 27.xb5 xb5 28.xb5 g5 29.a6 toujours avec un clair avantage blanc.

27.d6 b7

Une position critique, dans laquelle les Blancs possèdent plusieurs avantages : meilleures pièces majeures, une structure de pions plus saine, domination sur des cases clé comme d6 et f5. Néanmoins, il ne reste plus que des pièces aux déplacements rectilignes sur l'échiquier et la défense noire se fait donc plus simple. Les Noirs peuvent défendre autant de fois que les Blancs attaquent. Par exemple, les Blancs pourraient tripler sur la colonne "d" pour menacer le pion d7, mais les Noirs aussi peuvent défendre avec leurs trois pièces et le résultat serait nul. Il est donc clair que les Blancs doivent trouver un moyen tactique s'ils veulent progresser.

28.h4!

L'idée est d'amener le pion jusqu'en h6 pour ajouter des menaces de mat.

Moins fort serait par exemple : 28.c3 f8 29.f4

28...f8 29.f4 b8

Une autre variante serait : 29...f5 30.h5 b8 31.e3 d8 32.g6!? c5 33.c3 e7 34.d4+ g7 35.e3 f7 36.xc6 avec un clair avantage blanc.; Ou encore : 29...b4 30.e3 avec un clair avantage blanc.

30.e3 d8 31.h5

L'alternative était 31.d4 g7 32.g3 f8 33.a3 e8 34.xa5 e1+ 35.h2 e4 36.xe4 xd6+ 37.h3 e6+ 38.xe6 dxe6 et la finale ici aussi est favorable aux Blancs.

31...g7 32.h6!

Les Blancs concrétisent maintenant leur plan qui a débuté au 28e coup. Jonny Hector : "A ce moment de la partie, ce coup m'a semblé être bon pour moi, parce qu'au prix d'un pion, les Noirs échangent les Dames et obtiennent un peu d'activité."

32.g3 f8 33.gd3 "me semblait encore plus désagréable. Cependant, comme ensuite je n'ai pas trouvé d'amélioration, 32.h6! force probablement la victoire. De toutes façons, entre avoir une horrible position et arriver dans une finale de Roi inférieur, je préfère la finale de Roi !"

32...g5

32...g6? 33.g3+–; 32...f8 33.ed3 (Il faut rester précis jusqu'au bout. Si, 33.f3?! e8 34.xf6 xf6 35.xf6+ xf6 36.xf6 e1+ 37.h2 g8 38.d6 e2 39.f4 xc2 40.xd7 xb2 et les Noirs sont toujours vivants !) 33...a4 34.a3 et les noirs sont complètement ligotés. Les Blancs peuvent choisir le bon moment pour capturer le pion f6.

33.f3

N'était pas clair du tout 33.xg5 fxg5 34.ed3 df8 35.f3 f6 36.xd7 xh6 37.e3 a4 38.ee7 b4 39.g7 g8 et rien n'est perdu !

33...xf4

Le finale qui découlait de 33...g8 34.xg5 xg5 35.dxf6 xf6 36.xf6 g8 37.d6 était aussi très bonne pour les Blancs.

34.xf4 e8 35.fd4! e1+ 36.h2 g8 37.xd7

37.a4 e2 38.axb5 cxb5 39.d2 xd2 40.xd2 e7 41.g3 f7 42.f3 g6 43.d5 avec un clair avantage blanc.

37...xd7

Ne fonctionnait pas 37...e5? 38.g4+ g5 39.xg5+ fxg5 40.d8+ f8 41.xf8+ xf8 42.g3+–

38.xd7 e2 39.g7+

39...f8

39...h8 menait aussi à une finale perdante. 40.c7 g8 41.xc6 xf2 42.c7 b4 43.g3 f5 44.c4 bxc3 45.bxc3 h5 46.g7+ h8 47.a7 avec un clair avantage blanc.

40.g3 xc2 41.xh7

Il était encore temps de se tromper. 41.f3? xb2 42.f4 xa2 43.f5 a4 44.xf6 d2 45.xh7 xg2 46.h8+ g8 47.h7 g3 48.h8+ g8=

41...g8

Il fallait aussi analyser 41...xb2 42.c7 (42.g7!? d2 43.c7 g8 44.xc6 xa2 45.xf6 a4 46.h4 a3 47.g4 d2 48.h5 b4 49.g5 b3 (49...a2 50.a6+–) 50.g6+–) 42...g8 43.xc6 xa2 44.xf6 a4 45.h4 a3 (45...b4 46.g4 b3 47.g5 a1 48.g6+–) 46.g4 d2 (46...a1 47.a6 b4 48.h5 f7 49.a7++–) 47.h5 b4 48.g5 d8 49.a6+–

42.g7+ h8 43.f7!

Jonny Hector précise ici : "Quand j'ai joué 32...Dg5 je n'ai pas pensé au coup des Blancs. J'avais seulement analysé : 43.f4 xb2 44.h4 f2=; et 43.f3 xb2 44.f4 xa2 45.f5 d2=

43...xb2 44.xf6 xa2

Et voici de nouveau une position cruciale de la partie. Nous avons trois pions libres de chaque côté. La question est de savoir si les Blancs sont réellement mieux, et pourquoi. La réponse est qu'ils sont mieux parce qu'en plus du thème de la promotion des pions, ils disposent d'un Roi placé de telle manière qu'ils peuvent aussi jouer pour le mat, alors que les Noirs n'ont pas cette option.

44...c5? 45.h4!! xa2 46.g4 c4 47.g5 d2 48.g6 et c'est bientôt mat.

45.h4!!

En revanche, 45.xc6? n'est pas si clair ! 45...b4 46.b6 b2 47.f3 c2! et la Tour peut non seulement donner des échecs perturbateurs, revenir en défense sur la 8e rangée, mais elle peut surtout aller se placer derrière son pion "a" pour le pousser !

45...d2!

La meilleure défense. Ici aussi la Tour revient en défense sur la 8e rangée si nécessaire.

Jonny Hector donne les variantes suivantes :

45...b4? 46.g4 (46.h5 d2 47.f8+ h7 48.g4 d1 49.f7+ g8 50.b7+–) 46...d2 (46...b3 47.g5 d2 48.f8+ h7 49.h5 d5 50.f4+–7) 47.h5 b3 48.f8+ h7 49.g5 d5 50.f4 b2 51.f5 xf5 52.xf5 b1 53.g6+ g8 54.h7++–

45...c5 46.g4 c4 47.g5 d2 48.f8+ h7 49.h5 d5 50.f4+–6; 45...a4 46.h5 d2 47.f8+ h7 48.g4 d1 49.f7+ g8 50.a7+–

46.g4

Prématuré était 46.h5? d8! 47.g4 b4 et les Noirs ont assez de contre-jeu.

46...d8

Si 46...b4 les Blancs empêchent le retour de la Tour noire en d8 et évitent ainsi la manoeuvreTd8–b8. 47.f8+ (Les Noirs disposait d'un joli piège si 47.g5? d8 48.xc6 b8! et la Tour noire freine les menaces de mat tout en appuyant leur pion passé.) 47...h7 48.g5 d1 49.f7+ g6 50.f6+ h7 51.xc6 b3 52.c7+

47.xc6 b8

Finalement les Noirs réalisent quand-même la manœuvre, mais il manque un tempo pour sauver la partie !

47...a8 48.b6 a4 49.xb5 a3 50.b1 a2 51.a1 h7 52.h5+–

47...f8 48.h5 xf2 (48...b4 49.a6 xf2 50.xa5+–) 49.g5+–

48.a6!

A noter cependant que le coup de la partie est le seul coup qui gagne !

Si 48.g5? b4 49.g6 b3=

48...b4 49.xa5 b3 50.a1 b2 51.b1 h7 52.h5 b3 53.f3 1–0

53...xf3 54.xb2 h3+ 55.g5 xh6 56.b7++–


Publié le 22/02/2013 - 00:01 , Mis à jour le 21/06/2014 - 09:53
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment