Nezhmetdinov-Chernikov
Nous sommes en 1961, Bobby Fischer joue avec les Blancs une position théorique pour l'époque dans la Sicilienne Dragon sans rien obtenir. Un an plus tard, le joueur d'attaque féroce Rachid Gibiatovitch Nezhmetdinov se retrouve dans cette même position...

Europe Echecs propose à ses abonnés à la rubrique vidéo des Parties et des Positions commentées, sur des thèmes TactiquesStratégiques, ainsi que des Ouvertures, des Finales, des Interviews et des Reportages...

Les vidéos sont également visibles sur iPhone, iPad et smartphones.
Vous pouvez naviguer dans la totalité de la vidéo dès la première seconde.

Publié le 04/05/2015 - 00:01 , Mis à jour le 01/10/2015 - 09:59
Les réactions (9)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
R4ven - 23/05/2015 01:35
Merci Europeechecs et merci Marc Quenehen pour vos explications et vos précisions.

Je ne connaissais pas Nezhmetdinov mais après cette vidéo je suis allé consulter sa base de parties et j'ai vraiment l'impression d'avoir découvert une mine d'or. Merci à vous.

MarcQuenehen - 22/05/2015 22:46
Bonjour R4ven,

En complément de cette partie, j'avais présenté dans les exercices de la rubrique "Progressons!" de la revue Europe-Echecs de décembre 2014, une partie jouée en 2008 opposant 2 maîtres russes sur cette ligne.
Les Noirs ont gagné mais les Blancs ont manqué une manœuvre décisive.

1. e4 c5 2. Nf3 g6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Bg7 5. Nc3 Nc6 6. Be3 Nf6 7. Bc4 O-O 8. Bb3 Ng4 9. Qxg4 Nxd4 10. Qh4 Qa5 11. O-O Bf6 12. Qh6 Bg7 13. Qh4 Bf6 14. Qxf6
Ne2+ 15. Nxe2 exf6 16. Nc3 Qd8 17. Nd5 Re8 18. Bd4 Re6 19. f4 Rd6 20. f5 g5 21.
h4 h6 22. hxg5 hxg5 23. Rad1 a5 24. e5 Rxd5 25. Bxd5 fxe5 26. Bxe5 d6 27. Bd4
Bd7 28. Rd3
Rozkov (opposé à Terekhin) se trompe de chemin, au lieu de Tour d3-h3-h8 il fallait préférer Roi en f2 suivi de Tour h1-h8 car 28...g4 condamne le transfert de la Tour sur la colonne "h" (la Dame peut maintenant contrer en h4 si le Roi va en f2).



europeechecs - 22/05/2015 22:02
La variante du dragon accélérée jouée par les Noirs est toujours d'actualité. Le premier carrefour est 10.Dh4, au lieu du plus fréquent 10.Dd1. Les Noirs peuvent jouer comme dans la partie avec 10...Da5, ou avec 10...d6 comme certaines parties récentes. Après 11...Ff6, le fameux sacrifice 12.Dxf6 a été joué 5 fois, avec 2 victoires blanches, 2 victoires noires et 1 nulle. Au lieu du sacrifice on trouve aussi 12.Dg4!? et surtout 12.Dh6 qui propose nulle par répétition avec 12...Fg7 13.Dh4 Ff6 14.Dh6, etc. Les Blancs peuvent continuer par 13.Dg5!? pour éviter la nulle, avec la suite 13...Dxg5 14.Fxg5 Cxb3 15.axb3 Fxc3 16.bxc3 f6 17.Fe3 a6 18.c4 et une finale jouable par les deux camps.

R4ven - 22/05/2015 21:39
Merci Europeechecs pour nous avoir fait découvrir ce joyau.

Grace aux explications de Marc Quenehen, l'on comprend les compensations qu'obtiennent les blancs (avantage de développement, meilleur structure de pions et domination des cases noires) mais tout de même ça semble mince deux pièces mineures pour la dame.

Mon logiciel ne donne que +0.6 aux noirs après le coup Cc3 ce qui est plutôt mauvais signe car en général l'ordinateur, défenseur hors pair sans émotion, est plutôt attaché au matériel.

La question que je me pose c'est est-ce que cette variante est toujours jouée à haut niveau par les noirs auquel cas cela signifie que passé l'effet de surprise et avec un jeu précis les noirs sont mieux ou cette variante a t-elle était définitivement abandonnée à cause de cette partie ?