Ponomariov-Morozevich
Voilà une belle finale à rejouer. Pas trop technique, sinon quelques jolis coups. Majorités de pions, avancée du Roi, principe des deux faiblesses et sacrifices !
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions (4)
europeechecs - 19/03/2014 10:13
Il est possible que le refus du pion prolonge la partie, mais nous le savons tous, sans aucune erreur ni imprécision toutes les parties se termineraient par la nulle. De plus, les parties sélectionnées ont pour objectif de montrer des idées que nous pourrons utiliser dans d'autres positions. Merci pour vos commentaires.

pafolius - 18/03/2014 08:48
Très belle finale.
En effet Polenord soulève une bonne question si le roi refuse le sacrifice de déviation alors la finale se complique ostensiblement.
Peut être alors que la venue du fou blanc en a8 serait(elle la solution ?
En effet sur 48 Re7 alors 49 Re5 et sur n'importe quel coup des noirs l réponse peut être Fa8 pour soutenir l'avancée du pion blanc et rendre impossible le blocage de la case de promotion en c8 par le fou noir car alors il peut y avoir Fb7 après avoir poussé le pion en c6 et la case de promotion ne peut plus être soutenu par le fou qui doit se sacrifier pour le pion passé.

Encore merci pour la vidéo en tout cas.
Cordialement


PoleNord - 17/03/2014 21:22
Bonjour Marc

Belle finale en effet mais si les Noirs refusent le sacrifice de déviation, que se passe-t-il ?
Certes le roi noir devra surveiller une éventuelle rentrée de son homologue blanc à l'aile-roi, mais les Blancs ne pourront guère passer avec le pion passé avec la case de promotion surveillée par le fou noir. D'autre part, les pions noirs ne sont attaquables que par le roi adverse et s'il essaye, alors non seulement il n'attaquera plus l'aile-dame mais les Noirs eux-mêmes disposeront d'un pion passé D à surveiller.

Cordialement