Qu'est-ce qu'une "Ouverture" aux Echecs ?

La façon de commencer une partie d'échecs conditionne tout son déroulement. La méconnaissance des principes et des mécanismes de l'ouverture fait tomber le joueur inexpérimenté dans des positions perdantes dès les premiers coups.
1) Quel est le but de l'ouverture aux échecs ?
Le but principal et premier de toute bonne ouverture est de mettre les pièces en jeu afin d'être en mesure de répondre aux actions de l'adversaire et d'attaquer soi-même. La mise en jeu doit s'effectuer avec rapidité et efficacité. Chaque temps est important ! Les coups inutiles ne servant en rien le développement, les coups répétés d'une même pièce qui doit se replier devant les attaques adverses ou qui erre de case en case sans trouver un poste satisfaisant, les attaques prématurées avec un matériel insuffisant n'aboutissant qu'à perdre du temps, doivent être absolument exclus. (Albéric O'Kelly de Galway. Les leçons d'un champion. Tome 1 Progresser rapidement. Grasset.) Le début de partie ressemble à un mécano dont les premières pièces s'accrochent au centre de l'échiquier ; de la fiabilité de votre montage dépendra le succès de votre partie.
Nous savons qu'on ne peut prétendre à la victoire sans :
1) la domination du centre,2) le développement rapide des pièces,3) la sécurité du Roi,4) la concentration de forces supérieures sur un point donné.
Toutes les ouvertures essaient de remplir ces conditions et d'empêcher l'adversaire d'en faire autant. Dans l'ouverture, les blancs peuvent s'accorder plus de liberté de manoeuvres que les noirs, car s'ils perdent un temps, le pire qui puisse leur arriver, c'est que les Noirs égalisent ; mais les Noirs, avec déjà un temps de retard, sont sur la défensive et s'ils en perdent un autre, ils mettent leur partie en danger car ils se trouvent alors avec deux temps de retard et cela peut très bien être pour eux un point de non-retour.
- Ne perdez surtout pas votre temps à capturer un pion inoffensif ; on considère que deux temps valent souvent plus qu'un pion dans l'ouverture.- Ne sacrifiez pas de matériel sans raison, mais n'hésitez pas à investir un petit pion dans l'ouverture si vous obtenez de bonnes compensations, telles que : Une grande avance de développement et la possibilité d'ouvrir des lignes ; L'éloignement pour plusieurs temps de la Dame adverse ; Le déroquage le Roi ennemi ; Une forte attaque !
2) Quels sont les principes généraux des ouvertures ?
- Avancez un ou deux pions, mais pas plus. Les mouvements de pions ne sont pas des coups de développement !- Sortez vos pièces en gardant comme objectif l'occupation et/ou le contrôle du centre.- N'abandonnez jamais le contrôle du centre à votre adversaire !- Sortez vos pièces mineures en premier. Le développement des Tours viendra ensuite et la Dame ne s'aventurera qu'exceptionnellement au-delà de la 2 ème rangée dans les premiers coups.- Ne bougez pas plusieurs fois la même pièce dans l'ouverture. [Il existe beaucoup d'exceptions à cette règle]- Sortez les Cavaliers avant les Fous ! Pourquoi ?... Et bien, si normalement la meilleure place des Cavaliers est facile à trouver (f3 et c3 pour les blancs et f6 et c6 pour les noirs), le Fou possède plusieurs bonnes cases à sa disposition.- Mettez votre Roi à l'abri avant de commencer les opérations actives. [Il existe aussi des exceptions à cette règle]- Complétez votre développement avant de manœuvrer vos pièces ou d'attaquer.[A celle-ci aussi]Ne partez pas à la "chasse" aux pions (surtout ceux des ailes) dans les premiers coups.
- Si vous avez une avance de développement, entreprenez quelque chose et ouvrez le jeu !
- Si vous avez un retard de développement, n'entreprenez rien, gardez le jeu fermé et rattrapez votre retard.
- Évitez de "clouer" les Cavaliers adverses (par exemple, Fg5) avant le roque de votre adversaire.- Jouez avec un plan ! Soyez flexible ! Harmonieux ! Faites coopérer vos pièces.- Avec les Blancs, exploitez l'avantage d'avoir un coup d'avance et tentez d'augmenter cet avantage. - Avec les Noirs, cherchez à organiser du contre-jeu.- Si vous êtes confrontés à une ouverture inconnue, demandez-vous : Quelle est l'idée de ce début ?- Le concept moderne de l'ouverture est lié au plan d'action du milieu de partie. (Voir même, dans certains cas, jusqu'à la finale !). 


Publié le 18/04/2011 - 10:40 , Mis à jour le 18/04/2011 - 10:54