Radjabov-Giri, 2015
Les courtes parties nulles n'attirent généralement pas des foules, pourtant celle-ci vaut le détour, les deux camps attaquent !
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions
Aucune réaction pour le moment