Retour de flamme
« Aussi paresseux que nous aimons prétendre l'être, notre cerveau a soif de défis et de développements toute notre vie. Et le jeu d'échecs nourrit parfaitement ce besoin à tout âges. » Garry Kasparov

(1) Antunes,Antonio – Suta,Mihai, Corr. 8792 ICCF corr, 1987

1.d4 f6 2.c4 e6 3.c3 b4 4.g5 h6 5.h4 e7 5...b6; ou 5...c5 sont les principaux coups théoriques. 6.e3 d6

Dans cette position, les Blancs jouent pour gagner une pièce par une manœuvre classique. 7.a4+?! Il fallait se contenter de la paire de Fous et rester un léger avantage par 7.ge2 bd7 8.a3 xc3+ 9.xc3.

7...c6 8.d5 exd5 9.cxd5 Apparemment les Blancs vont gagner le Cavalier... 9...e4!! 0–1

Et bien non ! Ce coup inattendu réfute la combinaison blanche et sauve la pièce.

Sous le coup de la surprise les Noirs ont abandonné, cependant, après 9...e4 10.0–0–0! (Evidemment, si 10.dxc6?? xc3+ 11.bxc3 xa4–+ et les Blancs ont perdu leur Dame.) 10...xc3 (10...xh4? perd une pièce sur 11.g3 g5 12.dxc6 bxc6 13.xb4+–) 11.xe4+ xe4 12.dxc6 g5 si les Noirs sont mieux, la position blanche restait défendable. Néanmoins, par correspondance les choses sont différentes. Passer une année ou plus à défendre ne valait sans doute pas la peine.


(2) Williams,Wayne G - Pedersen,N Eric, Corr. 8690 USA, 1986

1.e4 e6 2.d4 d5 3.c3 b4 4.d3 dxe4 5.xe4 c5!? L'idée de l'ouverture blanche est révélée après 5...f6 6.f3 et le Fou a changé de diagonale. 6.f3? Un coup de « blitz ». Il fallait se contenter de l'égalité par 6.a3 xc3+ 7.bxc3 f6 8.f3 c6 9.e2=

6...cxd4 7.a3 a5! Les Noirs ignorent la menace. 8.xb7 xc3+ 9.d1? Mais si 9.bxc3 xb7 10.xb7 xc3+ 11.d1 c6 la finale est pratiquement perdante pour les Blancs.

9...b5! En menaçant de mater en 1, les Noirs réfutent toute l'idée des Blancs ! 9...xb7? 10.xb7 d5 11.xd5 exd5 12.bxc3 dxc3 13.e2 c6 14.xc3 avec égalité.

10.bxc3

10.d3 xb7 11.bxc3 xg2 12.f3 b7 13.xg2 xg2 et bientôt deux pièces de plus !

10...xb7 0–1

10...xb7 11.e2 (11.g3?! f1+ 12.d2 xg2–+) 11...d3 12.cxd3 xg2–+


(3) Tolush,Alexander – Aronson,Lev, Soviet-ch24 Moscou, 1957

1.d4 d5 2.c4 c6 3.cxd5 xd5 4.f3 g4?!

Le bon coup ici est 4...e5! pour ensuite, sur 5.c3 clouer le Cavalier par 5...b4 6.d2 xc3 7.xc3 e4

5.c3 a5 6.d5! Cette poussée change tout. 6...0–0–0 7.d2 xf3 8.exf3

8...b4?? Un coup logique qui gagne le pion d5, mais qui perd la partie. Le seul coup correct était 8...d4! même si les Blancs sont mieux évidemment.

9.a3 xd5 10.a4! 1–0

On trouve au moins 10 parties identiques dans les bases. Après 10.a4 et malgré les apparences, les Noirs ne perdent pas leur Dame. 10...b6 (10...e3? 11.fxe3 e5+–) 11.xa5 xd1+ 12.xd1 xa4 mais maintenant 13.b5! b6 14.xb6 axb6 15.d7+ b8 16.0–0 donne aux Blancs une position écrasante.


(4) Schult,E – Dax,V, Corr Germany, 1940

1.e4 c5 2.f3 d6 3.b3 f6 4.e5 dxe5 5.xe5 d4 6.b5+ bd7 7.c4!

7...xa1?

Les Noirs tombent dans le piège. Il fallait jouer 7...a6 8.xd7+ xd7 9.0–0 e6 10.b2 h4 etc.

8.b2 xa2

9.xf6!

9.c3? est nettement moins bon. 9...xb2 10.xb2 a6 11.xd7+ xd7 et les Noirs ont échangé leur Dame contre Tour, Cavalier et 1 pion, avec une position sans doute inférieure, mais peu claire.

9...exf6 10.c3 et la Dame est perdue en échange d'une Tour seulement. 1–0


(5) Sakaev,Konstantin (2637) - Delchev,Aleksander (2584), EU-ch 2nd Ohrid, 2001

1.d4 f6 2.f3 c5 3.d5 b5 4.g5 a5+ 5.c3 e4 6.h4 b7 7.e3!? e6?

Après une ouverture très agressive, les Noirs ne sentent pas le danger.

8.dxe6

8...dxe6?–+

8...fxe6? 9.e5! avec la terrible menace Dh5+! 9...g6? 10.f3 d6 11.f6 g8 12.xb5!+– gagne. Car si maintenant 12...xb5 (12...xb5 13.f7#) 13.d8#

Le moins mauvais était 8...f6! 9.bd2 xd2 10.exd7+ xd7 11.xd2 d8 avec des chances de résister.

9.xb5+ c6

Perd immédiatement. Toutefois, si 9...c6 10.xc6+ xc6 11.bd2+– avec un clair avantage blanc. Pire encore serait 9...xb5? 10.d8#

10.e5! 1–0

10.e5! c7 11.a4+– et les Noirs perdent au moins un des deux Cavaliers.


(6) Handoko,E (2407) - Torre,E (2535), 2e Dato Arthur Open Kuala Lumpur MAS, 2005

1.e4 b6 2.d4 b7 3.c3 e6 4.f3 b4 5.d3 f6 6.e2 d5 7.exd5

7...xc3+

De nombreux forts joueurs ont préféré reprendre avec la Dame en d5 par 7...xd5!? 8.0–0 xc3 9.bxc3 0–0 10.f4 c8 11.fe1 c5 Bareev,E-Bauer,C Enghien-les-Bains 2001, avec une bonne position noire.

Est aussi possible 7...xd5 et maintenant 8.d2 xc3 9.bxc3 e7 10.0–0 d7 11.a4 et les Blancs ne sont que très légèrement mieux.

8.bxc3 xd5 9.f4 bd7 Et ici, la gaffe...

10.xc7?? c6! 0–1

Les menaces sur le Fou et la Tour a1 (via c3) coûtent une pièce aux Blancs. Une simple attaque double oubliée par un joueur à +2400 Elo.


Publié le 09/04/2014 - 00:01 , Mis à jour le 21/06/2014 - 09:50
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment