Riazantsev-Grischuk, 2009
Les Finales de Fous de couleurs opposés n'assurent pas toujours la nulle. Dans ce match des Alexander, Grischuk, malgré la perte de deux Pions, ne semblait pas loin d'arracher la nulle grâce à une transposition dans une finale de Fous de couleurs opposés.
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions
Aucune réaction pour le moment