Spice Cup
Maxime Vachier-Lagrave remporte la Spice Cup 2012 devant Ding Liren et Le Quang Liem.

Le plus fort tournoi de l'histoire des Etats Unis a lieu du 12 au 21 octobre 2012, à Saint Louis (Missouri). Il accueille six participants, dont le vainqueur de l'an dernier Le Qang Liem. Après Sébastien Feller en 2011, un autre joueur français a été invité en 2012, Maxime Vachier-Lagrave.

Ce tournoi se déroule en 10 rondes (chaque joueur affronte 2 fois ses adversaires en alternant les couleurs). La cadence des parties est de 40 coups /1h30 + 30 minutes K.O., avec 30 secondes d'incrément par coup. Dans ce tournoi il est interdit de proposer la nulle avant le 30e coup. Cette année la Spice Cup est revenue à un décompte de points traditionnel et a abandonné le système de la victoire à 3 points en vigueur pour ses éditions 2010 et 2011.

Site officiel le blog de Susan Polgar : Galerie photos sur https://plus.google.com/photos

Susan Polgar, Maxime Vachier-Lagrave & Webster University President Dr. Beth Stroble

Ray Robson et Susan Polgar

Dans l'open Spice Cup qui se déroulait parallèlement, c'est le Grand Maître Ray Robson, étudiant à l'Université Webster, qui l'emporte grâce à ses cinq victoires et quatre nulles.

Dans ce tournoi, un autre étudiant de l'Université Webster s'est distingué : le MI Vitaly Neimer, qui  réalise sa 1ère norme de Grand Maître grâce à sa nulle dans la dernière ronde face au GMI Robson. Celui-ci a refusé une rapide proposition de nulle de son adversaire. Neimer a poursuivi la partie dans son style agressif et a finalement réussit à faire sa norme.

Le travail paye ! Ces derniers mois, le MI Neimer est venu chaque soir après minuit pour utiliser un super ordinateur avec de grandes bases de données, et lire les dernières publications échiquéennes. Il a passé des heures à se préparer seul, en plus de son entrainement avec l'équipe. Dans ce tournoi il a affronté 8 des 12 GMI, de la ronde 2 à la ronde 9 ! Il a remporté deux victoires et fait six nulles. Félicitations !

Communiqué par Susan Polgar


Les participants et Susan Polgar | Photo Susan Polgar (DR)
Pl. Joueurs Elo Ti Age Nat
Pts.
1 2 3 4 5 6 Perf.
1 Vachier-Lagrave, Maxime 2705 gm 22 FRA
6.0/10
XX == == =1 1= == 2750 +6
2 Ding, Liren 2702 gm 20 CHN
5.5/10
== XX == == 01 1= 2715 +1
3 Le, Quang Liem 2703 gm 21 VIE
5.5/10
== == XX == == =1 2714 +1
4 So, Wesley 2677 gm 19 PHI
5.0/10
=0 == == XX 1= == 2684 +1
5 Meier, Georg 2646 gm 25 GER
4.0/10
0= 10 == 0= XX == 2618 -3
6 Balogh, Csaba 2664 gm 25 HUN
4.0/10
== 0= =0 == == XX 2614 -6

Résultats de la ronde 10 du 21 octobre 2012 (21h30)
Wesley So 2677 - Le Qang Liem 2703 : ½-½ (41) Défense Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave 2705 - Georg Meier 2646 : ½-½ (34) Anglaise symétrique
Csaba Balogh 2664 - Ding Liren 2702 : ½-½ (23) Caro-Kann
Une situation très confortable se présentait pour Maxime Vachier-Lagrave pour la dernière ronde de la Spice Cup de Susan Polgar. Non seulement le Français jouait avec les pièces blanches, mais ses deux plus proches poursuivants jouaient avec les pièces noires. Le premier a jeter l'éponge a été Ding Liren. Opposé Csaba Balogh, la défense Caro-Kann du Chinois lui offre l'égalisation, mais dès le 20e coup les joueurs ont répété la position. 
So-Le, 25...Fxd4

Dans l'autre duel, Wesley So - avec 4,5 points et qui pouvait donc revenir à hauteur de Maxime si les choses tournaient au plus mal pour le leader - a choisi une variante tranquille contre la défense Grünfeld de Le Quang Liem, avec g3 et Fg2. En moins de 20 coups, les Dames et 2 paires de pièces mineures sortent de l'échiquier. Dans la position du diagramme, après 25...Fxd4, Wesley So décide de reprendre par 26.exd4, au lieu du «normal» 26.Txd4, certainement pour ne pas laisser les Noirs avec une majorité de pions libres à l'aile-Dame. C'est en finale de Tours que les joueurs vont partager le point.
 

Maxime Vachier-Lagrave et Georg Meier ont suivi une partie Fressinet,L (2714)-Vachier Lagrave,M (2686) Pau FRA 2012, ½-½ (29). 13...Td8 au lieu de 13...0-0 ne change pas grand-chose à l'évaluation de la position : égalité. Quelques coups plus tard, le Français est resté avec la paire de Fous en échange d'un pion c3 isolé. Avant même le contrôle du temps une finale avec uniquement des Fous de couleur opposée est survenue, et la nulle signée. Maxime Vachier-Lagrave s'offre ainsi un très joli cadeau anniversaire pour ses 22 ans ! Sur Twitter, Maxime déclarait : "J'ai finalement gagné la Spice Cup. Je suis plutôt content de ma performance globale, j'ai eu de la chance dans quelques parties et j'ai pressé dans les autres. Ma performance dans la 2e moitié du tournoi a été plus convaincante, bien que ma seule victoire soit survenue dans la partie où j'ai été en danger."

Les joueurs et Susan Polgar à l'analyse | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 9 du 20 octobre 2012 (21h30)
Le Qang Liem 2703 - Csaba Balogh 2664 : 1-0 (42) Semi-Slave
Ding Liren 2702 - Maxime Vachier-Lagrave 2705 : ½-½ (41) Anglaise
Georg Meier 2646 - Wesley So 2677 : ½-½ (41) Grünfeld
Ding-Vachier-Lagrave, 12...Cc6
Ding-Vachier-Lagrave, 24.Dg4

Sur cinq parties avec les Noirs, Maxime Vachier-Lagrave aura affronté 3 fois l'ouverture anglaise ! Il l'a lui-même joué avec les Blancs lors de la 6e ronde. Avec les pièces noires face au Chinois Ding Liren, son plus proche poursuivant, il est arrivé avec sa nouveauté théorique dans une partie anglaise symétrique : 9...Ce7 au lieu de 9...cxd4, d'une partie Kramnik,V (2781)-Nepomniachtchi,I (2711), Moscou 2011, 1-0 (53). Ding Liren accuse le coup et plonge dans une réflexion de près d'une demi-heure. En fuyant l'échange de l'instable Cavalier blanc en e5, les Noirs obtiennent un bon jeu. Après 10.f3 d6, le Cavalier blanc est échangé en g4, mais c'est surtout la puissance du Fou noir en g7 - qui cisaille la diagonale h8-a1 - qui jette un doute sur la position blanche. Voir le premier diagramme après 12...Cc6. Ding Liren n'a pas trop le choix et doit s'orienter vers quelques échanges afin d'éviter que l'initiative noire se transforme en attaque. Voir le second diagramme après 24.Dg4. Le pion "h" noir tombe, mais le pion noir sur le colonne "d" et le Cavalier au bord compensent. La finale de Tours débouchera sur une partie nulle.

So-Meier, 20.e5
So-Meier, 28...Fxf4

Dans une défense Grünfeld, Wesley So a retenté un double sacrifice de pion déjà joué dans une partie Miton,K (2622)-Vachier Lagrave,M (2680) Belfort FRA 2012, 0-1 (69), même si les choses avaient mal tourné pour les Blancs. Georg Meier innove avec 15.f3, premier coup de l'ordinateur, mais les Noirs conservent des compensations. Dans la position du diagramme après 20.e5, les Noirs répondent par 20...Cg4 et suite à 21.fxg4 Fxe5 22.Dc5 Tc8 23.Da7 Ta8, So refuse se contenter d'un perpétuel sur la Dame de Meier et cherche à profiter du zeitnot de joueur allemand - moins de 8 minutes au 27e coup - et joue 27...f4!? 28.gxf4 Fxf4. Voir le second diagramme. Après 29.0-0 Fxe3+ 30.Cxe3 Txe3 31.Fxg6! les Blancs ont l'avantage, mais le temps manque pour concrétiser et les joueurs répètent les coups.

Le-Balogh, 29...Db6
Le-Balogh, 32...g6

Le Quang Liem, tenant du titre, n'est guère impressionnant depuis le début de l'édition 2012 avec seulement huit parties nulles. Aujourd'hui encore, malgré les pièces blanches, le Vietnamien n'a pas obtenu grand-chose contre la défense semi-Slave de Csaba Balogh. Peu après le Hongrois se déroque volontairement, enfermant sa Tour en h8, et les Blancs trouvent quand-même du jeu. La tactique entre en scène à partir du premier diagramme après 29...Db6, par 30.Cd5. Csaba Balogh consomme pas mal de temps avant de prendre le Cavalier : 30...exd5 31.Dxd7 Cc5 32.Dxd5 et là, une faute, 32...g6. Voir le deuxième diagramme. 33.Dxd4 avec un grand avantage blanc. Après 33...Dc6 34.e6 f6 35.Fxg6 Cxe6 36.Dg4 Tg8 37.Ce5! Csaba Balogh, en extrême zeitnot, ne peut éviter la défaite. Une première victoire pour Le Quang Liem !

Interview de Ray Robson, vainqueur de l'Open de la Spice Cup | Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 8 du 19 octobre 2012 (21h30)
Le Qang Liem 2703 - Ding Liren 2702 : ½-½ (33) Est-Indienne
Georg Meier 2646 - Csaba Balogh 2664 : ½-½ (45) Défense Slave
Wesley So 2677 - M. Vachier-Lagrave 2705 : 0-1 (53) Déf. Grünfeld

La partie opposant les deux joueurs asiatiques, Le Qang Liem et Ding Liren, s'est soldée par la nulle. Face à la défense Est-indienne des Noirs, les Blancs optent pour une variante tranquille dans laquelle le Fou des cases blanches est développé en g2 après avoir poussé g3. Dans un premier temps les Noirs laissent volontairement les Blancs s'emparer du centre, maic c'est pour mieux l'attaquer ensuite. Les pièces s'échangent et on aboutit à une finale de Tours où le pion de plus des Blancs est largement compensé par l'activité des deux Tours noires sur la 2e rangée. Partage du point au 33e coup.

Meier-Balogh après 37...b4

La finale jouée par l'Allemand Georg Meier et le Hongrois Csaba Balogh est intéressante. Dans la position du diagramme ci-contre, on peut avoir l'impression que les Blancs ont un grand avantage : ils possèdent un pion de plus qui leur donne une majorité à l'aile-Roi de 3 contre 1 et leur Roi surveille le pion "b". Pourtant, après la suite de coups 38.h4 Re6 39.g5 fxh5 40.hxg5 Rf5 41.Rd3 Rg6 42.Re4 Rh5 43.Rd3 Rg6, les joueurs vont répéter la position.

En effet, les Blancs ne peuvent plus progresser : leur Roi doit surveiller le pion "b" pour empêcher sa promotion et ne peut donc soutenir ses 2 pions liés à l'aile-Roi. Ceux-ci sont parfaitement muselés par le Roi noir. La partie entre les deux doyens du tournoi (25 ans !) s'achève logiquement par la nulle.

Vachier Lagrave-So après 38.g3

Maxime Vachier-Lagrave a battu Wesley So en 53 coups, ce qui lui permet de s'emparer de la tête du tournoi à 2 rondes de la fin. Fidèle à sa traditionnelle défense Grünfeld, le Français a très tôt sacrifié un pion. En jouant 14...b5, il s'empare de l'initiative et ne la lâchera plus.  Après quelques échanges, une Tour noire s'infiltre dans le camp blanc, qui illustre les compensations obtenues par les Noirs. Cette domination ne tardera pas à se concrétiser, sur une jolie pointe tactique. Dans la position ci-contre, le Français joue 38...Txh2! Le Fou est imprenable (Si 39.gxh4? Tcc2 et la menace de mat oblige les Blancs à rendre la pièce dans une position encore plus mauvaise que celle de la partie). La partie s'est poursuivie par 39.Rg1 Fxg3 40.Txg3 Txb2. C'est au tour des Noirs d'avoir un pion d'avance ; en outre les Tours blanches sont complètement passives, contrairement à leurs homologues noires. Maxime ne va pas faillir et après le gain d'un second pion au 47e coup, il n'aura pas de difficultés à décrocher une victoire méritée. Grâce à ce résultat il est désormais virtuellement 31e joueur mondial et 1er Français avec un Elo estimé à 2712,2, en gagnant 7,2 points Elo et 10 places, comme l'indique le site 2700chess.com.

Csaba Balogh | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 7 du 18 octobre 2012 (21h30)
Maxime Vachier-Lagrave 2705   Le Qang Liem 2703 : ½-½ (33) Sicilienne Najdorf
Csaba Balogh 2677 - Wesley So 2677 : ½-½ (28) Sicilienne avec g3
Ding Liren 2702 - Georg Meier 2646 : 1-0 (46) Gambit dame accep
Vachier-Lagrave-Le, 28...Txd1

Maxime Vachier-Lagrave est de plus en plus entreprenant dans ce tournoi et a sacrifié de nouveau un pion dans la ronde 7 contre Le Quang Liem. Cependant, le Vietnamien trouve le bon coup de défense 20...Dd3 et Maxime peut juste maintenir l'équilibre. Dans la position du diagramme ci-contre, les joueurs doivent répéter la position par : 29.Cb6 (Si 29.Txd1 Txc8 et il faut encore récupérer le pion de moins.) 29...Txf1+ 30.Rxf1 Ta7 (Par contre, si 30...Tb8 31.Cd7+ gagne une qualité.) 31.Cc8 Ta8 32.Cb6 Ta7 33.Cc8 Ta8 ½-½

 

Ding-Meier, après 23.Fe5
Ding-Meier, 32...h5
Ding-Meier, 46.Txg6+

S'il n'y a vraiment rien à signaler dans la rencontre entre Csaba Balogh et Wesley So, en revanche, Ding Liren a joué une belle partie. Le Chinois innove par 14.Te1 au lieu de 14.Ff4 déjà joué dans plusieurs parties, dont Shulman,Y (2608)-Meier,G (2648) Lubbock USA 2011, 1/2-1/2 (25) dans une ligne où les Blancs ont sacrifié un pion. Ding Liren domine le centre, et après avoir réussi à affaiblir les parages du Roi noir, les joueurs ont obtenu la position du premier diagramme, après 23.Fe5. Georg Meier joue alors 23...f4 et après 24.Fxf6+ Dxf6 25.Te5 Fd7 26.f3 h6 les Noirs sont ligotés et en manque de temps. Quelques coups plus tard, deuxième diagramme, avec 32...h5, le joueur allemand tente d'ouvrir les lignes sur le Roi blanc, mais Ding Liren récupère tranquillement son pion en conservant tous ses avantages par 33.Dxa6 g4 34.Db7 Te7 35.De4. Les affaiblissements autour du Roi noir finiront par parler et Ding Liren va conclure à partir de la position du troisième diagramme par 46.Txg6+! et 1-0. Si 46...Rxg6 (46...Dxg6 47.De7+ et 48.Dxd8) 47.Td6+ Rg7 48.De7+ Rh8 49.Th6+ Dh7 50.Dxh7#

Ding Liren & Georg Meier | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 6 du 17 octobre 2012 (21h30)
Le Qang Liem 2703 - Georg Meier 2646 : ½-½ (30) Nimzo-Indienne
Wesley So 2677 - Ding Liren 2702 : ½-½ (57) Est-indienne
Maxime Vachier-Lagrave 2705 - Csaba Balogh 2664 : ½-½ (36) Partie Anglaise

Trois nouvelles parties nulles sont venues ponctuer cette sixième ronde. Dans la rencontre entre Maxime Vachier-Lagrance et Scaba Balogh, le Français a obtenu une pression intéressante sur le pion noir en e5, mais son adversaire a bien défendu. Le gain d'un pion dans la finale de Dames a laissé l'opportunité à Balogh de prendre la nulle par répétition de la position. 
 
Comme c'est souvent le cas dans la défense Nimzo-Indienne, les Blancs - Le Quang Liem - se sont retrouvés avec des pions doublés sur la colonne "c". La structure "Sicilienne" de Goerg Meier lui a permis de liquider l'aile-Dame et son adversaire vietnamien n'a pas insisté.
 
Si la partie entre Wesley So et Ding Liren a été la plus longue de la journée, la symétrie n'a jamais été brisée et la nulle est logique.
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 5 du 16 octobre 2012 (21h30)
Le Qang Liem 2703 - Wesley So 2677 : ½-½ (35) Gambit dame accepté
Georg Meier 2646 - Maxime Vachier-Lagrave 2705 : 0-1 (27) Anglaise
Ding Liren 2702 - Csaba Balogh 2664 : 1-0 (43) Défense Slave

Démarrage en douceur pour le champion en titre, Le Quang Liem, qui a marqué sa cinquième nulle consécutive. Son adversaire du jour, Wesley So, seul en tête avant la ronde et qui jouait avec les pièces noires, n'avait pas de raison de forcer la position.

Ding-Balogh, après 22.g3
Ding-Balogh, après 31...Rf8
Ding-Balogh, après 37.Dxh8
Beaucoup plus intéressante et tactique a été la rencontre entre Ding Liren et Csaba Balogh. Le Hongrois égalise et obtient pour la première fois du tournoi une position qui lui permet de jouer pour le gain. Dans la position du premier diagramme, Balogh, très optimiste quand-même sur ce coup-là, sacrifie la qualité par 22...Txf4 23.gxf4 Cf7 24.hxg6 hxg6 25.f3 Ced6 Cependant, après 26.Fh3 Cf5 27.Fxf5 gxf5 28.Fc1 a5 29.Fa3 b4 30.Tb1 Db5 31.Dg2+ Rf8 les compensations sont loin d'être évidentes comme le montre le deuxième diagramme. Ding Liren rate alors l'occasion de l'emporter immédiatement par 32.cxb4 et joue 32.Dg6? et c'est au tour de Csaba Balogh de rater le coche. Il aurait pu jouer ici 32...bxa3! qui prend une pièce avant de promouvoir une nouvelle Dame après 33.Txb5 a2 et 34.a1=D. Csaba joue à la place 32...Re7 33.Dxf5 avant de gaffer par 33...Th8?? qui perd sur 34.Txe6+! Rd8 35.Dxf7 Fxe6 36.Df6+ Rd7 37.Dxh8, voir le troisième diagramme, et gain au 43e coup.
Meier-Vachier-Lagrave, après 17...Fc5
Meier-Vachier-Lagrave, après 22.Cf2
Meier-Vachier-Lagrave, après 27.Dh4+

La partie entre notre Maxime national et Georg Meier a été courte mais intense. Dans la position du diagramme les joueurs viennent à peine de sortir des routes balisées, après 17...Fc5, et le joueur allemand va commettre une faute par 18.Fg5?. Le Français joue alors 18...Tb6! (encore plus fort que 18...Fxf2+ directement) 19.Da5 Fxf2+! qui déstabilise complètement Meier. 20.Rf1? e3! 21.Ce4 Tc2 22.Cxf2 Deuxième diagramme. Maxime Vachier-Lagrave termine en grand style avec 22...Txe2! 23.Cd3 Txg2! 24.Fxe3 Fh3 25.Cf4 Cg4 26.Fxb6 Cxh2+ 27.Re1 Dh4+ 0-1 c'est mat au prochain coup. Après cette victoire Maxime est numéro un Français au classement Elo live avec 2708,2. Laurent Fressinet a 2703,6 et Etienne Bacrot 2701,1. Source www.2700chess.com

Wesley So | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 4 du 15 octobre 2012 (21h30)
Csaba Balogh 2664 - Le Qang Liem 2703 : ½-½ (24) Française Tarrasch
Maxime Vachier-Lagrave 2705 - Ding Liren 2702 : ½-½ (53) Est-Indienne
Wesley So 2677 - Georg Meier 2646 : 1-0 (37) Française Steinitz
So-Meier, après 16...b4

La partie entre Csaba Balogh et Le Qang Liem n'a pas eu un grand intérêt : les Noirs égalisent et les joueurs répètent les coups. Dans le duel So-Meier, ici aussi les Noirs ont égalisé, et puis se sont sentis pousser des ailes. Dans le diagramme ci-contre, l'Allemand Georg Meier a sacrifié un pion par 16...b5-b4 pour une attaque sur le grand-roque blanc. Après 17.cxb4 Fa6 18.Fc2 Db5 19.Cd4 Db6 20.f5 exf5 21.Cxf5 Dxe3+ cependant, les Blancs repoussent l'assault et l'emportent tranquillement en finale. Meier cède ainsi sa place de leader à son adversaire du jour.

Vachier-Lagrave-Ding, après 20...b5
Vachier-Lagrave-Ding, après 30...Rxh6
Vachier-Lagrave-Ding, après 48.Cd5

Finalement, la partie la plus intéressante de la journée est celle de notre compatriote Maxime Vachier-Lagrave, opposé au jeune chinois Ding Liren. Maxime ouvre les hostilités dans le premier diagramme avec le sacrifice de qualité 21.Tc6! Fxc6 22.dxc6+ Rh7 23.exf5 Cxf5 24.g4 Cxe3 25.fxe3 Cf6 26.g5 Ce8 27.gxh6 Fxh6 28.Cxe5 Dh4 29.Cg4 Cf6 30.Cxh6 Rxh6 pour obtenir la position du deuxième diagramme. Après 31.De6 Tbe8 32.Dxd6 Ce4 33.Fxe4 Dxe4 34.Dd4 Dxe3+ Selon houdini 34...De7 posait de gros problèmes aux Blancs. Et la partie s'est équilibrée. Le contrôle du temps passé, dans le troisième diagramme, après 48. Cd5 Ding Liren doit rendre le matériel pour empêcher la promotion du pion passé. 48...Txd5 49.Txd5 Txc7 50.Ta5 Tc2+ 51.Rg3 Tc3+ 52.Rg2 Tc2+ 53.Rg3 Tc3+ et ½-½.

Maxime Vachier-Lagrave & Wesley So | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 3 du 14 octobre 2012 (21h00)
Ding Liren 2702 - Le Qang Liem 2703 : ½-½ (34) Défense semi-Slave
Csaba Balogh 2664 - Georg Meier 2646 : ½-½ (36) Française Tarrasch
Maxime Vachier-Lagrave 2705 - Wesley So 2677 : ½-½ (39) Gambit dame refusé
Vachier Lagrave-So, après 23.Fxc6

Trois parties nulles, mais certainement pas des parties tranquilles. A partir d'un gambit dame variante d'échange, le Français Maxime Vachier-Lagrave place une nouveauté au 9e coup avec l'agressif 9.g4!?. Cependant, Wesley So n'a pas roqué du petit côté, et après ce coup il ne le fera plus. 16.e4 ouvre tout et les joueurs sont arrivés dans la position du diagramme quelques coups plus tard. Avec les Rois complètement à découvert Maxime et Wesley décident de tout échanger par 23...Df6+ 24.Ff3 Fg4 25.Td1 Txd1 26.Cxd1 Fxf3 27.Dxf3 Dxf3+ 28.Rxf3 et nulle au 39e coup.

 

Ding-Le, après 25...Fc8

Ici aussi l'attaque blanche a été lancée très tôt. Ding Liren roque du grand côté, mais son Roi n'est pas plus à l'abri que celui de son adversaire resté au centre. Au 22e coup Le Quang Liem possède deux pions de plus, puis, dans la position du diagramme après 25...Fc8, Ding Liren sacrifie la qualité pour une attaque de mat. 26.Txd5 Da1+ 27.Rc2 exd5 28.Th6 f6 29.Da8. Le Quang Liem doit trouver le seul coup, 29...Rc5! et après 30.Fxc5 les Noirs ont pris l'échec perpétuel.


 

Balogh-Meier, après 23...Cf4

A partir d'une défense Française variante Tarrasch, Georg Meier égalise assez facilement face à Csaba Balogh et il semble que la position critique soit survenue dans la position du diagramme, après 23...Cf4. Ici, malgré le vis-à-vis de la Tour en e8 et de la Dame en e2, les Blancs décident de simplifier la situation face aux pièces noires agressivement postées. 24.Fxf4 exf4 25.Dd2 Fxe4 26.Dxd6 Fxf3 27.gxf3 et la finale de pièces lourdes s'est achevées par la nulle au 36e coup.

Même la mascotte de l'Université Webster joue ! | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 2 du 13 octobre 2012 (21h00)
Le Qang Liem 2703 - Maxime Vachier-Lagrave 2705 : ½-½ (80) Anglaise des 4 Cavaliers
Wesley So 2677 - Csaba Balogh 2664 : ½-½ (45) Espagnole Berlinoise
Georg Meier 2646 - Ding Liren 2702 : 1-0 (64) Est-indienne
Le Quang Liem- Vachier Lagrave après 42...Rh6

Les hasards du tirage au sort des appariements ont fait que Maxime Vachier-Lagrave débute le tournoi en jouant deux fois consécutivement avec les Noirs. Le Qang Liem débute paisiblement avec une partie anglaise. Fous et Cavaliers s'échangent pour aboutir à une finale de pièces lourdes (Dame et 2 Tours dans chaque camp), où les Blancs ont un très léger avantage en raison de la pression sur la colonne "b". Ils gagnent un pion après l'échange des Dames et d'une des Tours, mais avec 3 pions contre 2 sur la même aile, la nulle n'est pas un problème. Cette finale est l'occasion d'observer les limites des moteurs d'analyse : dans la position ci-contre, Houdini s'affole et donne un avantage gagnant aux Blancs (+2.10) si ils forcent l'échange des Tours par 43.g5+ Rg7 44.h6+ Rf8 45.Tc8+ Re7 46.Tc7+ Rf8 47.Txf7+ Rxf7. Mais la finale de pions qui s'ensuit est ingagnable. Les Blancs devront échanger les pions pour progresser : on aboutira à une position où les Blancs n'ont plus que le pion "h" et où les Noirs contrôlent la case de promotion h8. Comme le déclarait Maxime sur son compte Twitter : «Apparemment, je n'ai pas fait de gaffe

Vidéo de la ronde 2 | Susan Polgar (DR)

La première victoire du tournoi est à mettre à l'actif de Georg Meier. Il a triomphé de la défense Est-indienne de Ding Liren en 64 coups ; cette partie illustre l'adage selon lequel le gagnant d'une partie d'échecs est celui qui commet l'avant-dernière erreur. Dans la position du diagramme de gauche, Ding Liren est le premier à se tromper en parant l'échec par 27...Cd5. Il était préférable de mettre le Roi à l'abri par 27...Rh8, et échapper ainsi au double clouage sur la colonne "g" et sur la diagonale a2-g8, même si la position reste à l'avantage des Blancs. Georg Meier va répliquer par 28.Txg7+, provoquant l'échange des deux Tours contre la Dame. Il existait un gain plus direct, en échangeant d'abord les Cavaliers : 28.Cxd5 Txd5 29.Db3 Dd7 30.Txg7+ Dxg7 31.Txg7+ Rxg7 32.Dg3+ Rf7 33.Dxh3 et le Cavalier est imprenable car si 33..Txd4, alors 34.Dh7+ Rf8 (34...Re6 35.Dg6+ Rd7 36.e6+ Txe6 37.Dg7+ revient au même) 35.Dh8+ Rf7 36.e6+ gagne la Tour.

Meier-Ding Liren après 27.Dxc4+
Meier-Ding Liren après 32...Txe5
Meier-Ding Liren après 47.h4

C'est ensuite les Blancs qui vont gaffer, dans la position du 2e diagramme. La prise du Fou par 33.Dxh3 (il fallait jouer 33.Cf4) va permettre aux Noirs de placer une jolie combinaison, qui permet de regagner la Dame : 33...Txd4! 34.Cxd4 Te1+ 35.Rg2 Cf4+ Rf2 Cxh3 Rxe1. Après ces échanges, on aboutit à une finale de Cavaliers où le pion "h" des Blancs constitue un léger avantage, mais les Noirs doivent pouvoir sauver le demi-point. Il semble que celui-ci s'obtenait grâce à une ressource tactique peu évidente à trouver (voir 3e diagramme). Dans cette position, il semble que la nulle s'obtient par 47...b3!! : en donnant le pion, les Noirs gagnent un tempo qui leur permet d'aller capturer le pion "h" avec le Roi (via  Rd5, Re5, Rf5 etc) et de revenir à temps pour arrêter le pion "b".

Meier- Le Qang Liem | Photo Susan Polgar (DR)
Résultats de la ronde 1 du 12 octobre 2012 (21h00)
Georg Meier 2646 - Le Qang Liem 2703 : ½-½ (48) Sicilienne Alapine
Ding Liren 2702 - Wesley So 2677 : ½-½ (46) Gambit Dame refusé
Csaba Balogh 2664 - Maxime Vachier-Lagrave 2705 : ½-½ (68) Sicilienne de Moscou
Balogh-Vachier Lagrave après 17...Td8
Balogh-Vachier Lagrave après 33.b4
Balogh-Vachier Lagrave après 57.Txb8

La partie la plus intéressante de cette première ronde a été celle opposant Csaba Balogh à Maxime Vachier-Lagrave. Les Blancs ont préféré éviter les grandes variantes de la Sicilienne en optant pour la variante de Moscou (3.Fb5+). Les Noirs sont les premiers à sortir des sentiers connus par 14...e6 et après 15...Da5, ils sacrifient le pion d6 pour s'assurer le contrôle de la colonne "d", comme le montre la position du diagramme de gauche. Après l'échange des Dames au 21e coup, la partie se complique : les Noirs gagnent la qualité en sacrifiant un deuxième pion. La position blanche est très solide, restreignant le champ d'actions des Tours noires qui doivent surveiller la majorité de pions à l'aile-Dame. La menace devient pressante après le 33e coup, quand les Noirs, après avoir sacrifié un pion, se retrouvent avec 3 pions passés liés (voir 2e diagramme). Mais les Blancs laissent échapper le gain juste avant le contrôle de temps : il fallait pousser le pion par 39.b5, le coup de la partie 39.Cc4?! permet aux Noirs de continuer à lutter. Les Blancs rendent la qualité, et se retrouvent dans une finale Tour pion contre Tour et 4 pions, mais leur pion "b" est tellement avancé que les Noirs vont devoir sacrifier la Tour quand il se promouvra. Survient alors une position avec un matériel atypique (voir diagramme de droite), les Blancs ont une Tour et les Noirs ont 4 pions. La position est égale, l'échiquier se vide de ses pièces jusqu'à ce que n'y subsistent que les Rois.


Publié le 22/10/2012 - 10:00 , Mis à jour le 22/10/2012 - 10:14
Les réactions (5)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!