Tata Steel Chess : Ronde 03
Le soleil se lève sur la ronde 3 de Wijk aan Zee | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Partie nulle dans la première confrontation entre Wei Yi, et le champion du monde Magnus Carlsen. Mamedyarov, complètement gagnant, gaffe et perd ! Caruana seul en tête.
Le 78e Tata Steel Chess se déroule du 15 au 31 janvier 2016 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Revoir le 74e Tata Steel75e Tata Steel ; 76e Tata Steel ; 77e Tata Steel. L'édition 2016 est composée de deux tournois : le «Masters» et le «Challengers», avec 14 joueurs chacun.
 
Le Tournoi d'échecs Tata Steel est l'un des événements les plus prestigieux du calendrier international du jeu d'échecs. Le «Wimbledon des Echecs» attire les meilleurs grands-maîtres d'échecs du monde, avec des milliers de joueurs amateurs et des visiteurs du monde entier, sur place et en ligne. Site officiel www.tatasteelchess.com avec parties en direct et streaming commentés par le GM Yasser Seirawan et des invités ; Lawrence Trent, Robert Ris, Robin van Kampen, Dirk Jan ten Geuzendam, Jan Timman...
 
13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Première ronde le 16 janvier à 13h30. Jour de repos du «Masters» le mercredi 20 janvier. Ronde 5 du «Masters» le 21 janvier à Amsterdam à 14h. Jour de repos le 25 janvier. Ronde 10 du «Masters» le 27 janvier à Utrecht à 14h. Jour de repos le jeudi 28 janvier et dernière ronde le 31 janvier à 12h00.
 

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « masters »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Caruana, Fabiano 2787 USA 2.5/3 X     1     ½             1 3055 +10
2 Ding, Liren 2766 CHN 2.0/3   X     ½             ½   1 2863 +4
3 So, Wesley 2773 USA 2.0/3     X   ½ ½           1     2871 +4
4 Eljanov, Pavel 2760 UKR 1.5/3 0     X         ½       1   2746 -1
5 Hou, Yifan 2673 CHN 1.5/3   ½ ½   X ½                 2769 +4
6 Karjakin, Sergey 2769 RUS 1.5/3     ½   ½ X         ½       2695 -3
7 Carlsen, Magnus 2844 NOR 1.5/3 ½           X   ½ ½         2741 -4
8 Tomashevsky, Evgeny 2728 RUS 1.5/3               X ½   ½   ½   2697 -1
9 Wei, Yi 2706 CHN 1.5/3       ½     ½ ½ X           2777 +3
10 Navara, David 2730 CZE 1.5/3             ½     X   ½   ½ 2795 +3
11 Van Wely, Loek 2640 NED 1.5/3           ½   ½     X   ½   2748 +5
12 Giri, Anish 2798 NED 1.0/3   ½ 0             ½   X     2631 -7
13 Mamedyarov, Shakhriyar 2747 AZE 1.0/3       0       ½     ½   X   2584 -7
14 Adams, Michael 2744 ENG 0.5/3 0 0               ½       X 2488 -9
Résultats de la ronde 3 « Masters » du 18 janvier 2016 à 13h30
Ding, Liren 2766 - Hou, Yifan 2673 : ½-½ (37) Ragozine
So, Wesley 2773 - Karjakin, Sergey 2769 : ½-½ (44) Catalane
Navara, David 2730 - Giri, Anish 2798 : ½-½ (42) Grünfeld
Caruana, Fabiano 2787 - Adams, Michael 2744 : 1-0 (64) Nimzo-Indienne
Wei, Yi 2706 - Carlsen, Magnus 2844 : ½-½ (60) Attaque Marshall
Mamedyarov, Shakhriyar 2747 - Eljanov, Pavel 2760 : 0-1 (38) Chebanenko
Van Wely, Loek 2640 - Tomashevsky, Evgeny 2728 : ½-½ (30) Ouest-Indienne
Wei Yi | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Wei Yi, né le 2 juin 1999 à Wuxi, est champion de Chine 2015. Le 1er mars 2013 il obtient sa dernière norme de grand maître international à l'open de Reykjavik et devient alors à 13 ans, 8 mois et 23 jours le plus jeune grand maître et le 4e plus jeune de l'histoire à obtenir ce titre. En août 2013 il participe à la Coupe du monde et élimine Ian Nepomniachtchi et Alexeï Chirov en parties longues. Il est finalement éliminé au troisième tour par Shakhriyar Mamedyarov au départage. En novembre 2013, il est crédité d'un Elo de 2604, ce qui en fait à 14 ans, 4 mois et 30 jours le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre les 2600, améliorant de 7 mois le précédent record de Wesley So. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Wei_Yi

Mamedyarov-Eljanov
Après 13.Re2
Mamedyarov-Eljanov
Après 20.Fd3
Mamedyarov-Eljanov
Après 37.Dg5

Même si parfois ses résultats sont irréguliers, le jeu de Shakhriyar Mamedyarov est un modèle de créativité. Face à la Slave Chebanenko de Pavel Eljanov, dans le premier diagramme, « Shark » vient de jouer 13.Re2!?. L'Ukrainien tente de découvrir le Roi blanc par 13...Td8 14.h3 Cxe3 15.Fxe3 Fxe3 16.Cxe3 d4+ 17.Rf3 dxc3 18.Tad1 Fd7 19.Fxh7+ Rh8 20.Fd3, deuxième diagramme. Ici, les Noirs pouvaient extraire encore un peu plus le Roi par 20...c5 21.Dxc3 Fc6+ 22.Fe4 Fxe4+ 23.Rxe4, mais il semble que les Blancs n'aient rien à craindre. En revanche, le coup de la partie, 20...f5?!, joué alors que le temps commençait à manquer au joueur ukrainien, va permettre à l'Azéri de prendre un avantage. 21.Dxc3 c5 22.Rf2 Fc6 23.Fe2... Avançons de quelques coups pour retrouver Pavel Eljanov au 37e coup après 37.Dg5, en grand zeitnot, avec moins de 50 secondes. 37...Tc8?? est une gaffe. Il suffisait maintenant aux Blancs de bouger leur Tour pour l'emporter, mais l'incroyable est arrivé : 38.c5?? Shakhriyar Mamedyarov oublie tout simplement sa Tour en prise et 38...Dxb1! force l'abandon de l'Azéri ! Une défaite horrible après avoir joué une partie brillante, qui démontre une fois de plus la difficulté du jeu d'échecs ! Une minuscule seconde de déconcentration a métamorphosé un gain blanc en gain noir !

Navara-Giri
Après 19...Te8
Navara-Giri
Après 25...Rxf7
Navara-Giri
Après 36.Dxb5

Dans une défense Grünfeld variante russe (4.Cf3 et 5.Db3), David Navara et Anish Giri ont abandonné une partie Gelfand,B (2744)-Svidler,P (2734) Khanty Mansiysk RUS 2015, 1-0 (62) avec 15...Ce4, avant d'arriver dans la position du premier diagramme après 19...Te8. Ici, Le Tchèque va surprendre tout le monde, modules y compris, avec 20.f5!! exf5 21.Txf5 la suite de 20.f5!!, avec d'incroyables complications ! Le Néerlandais n'a pas le choix et doit « payer pour voir » avec 21...gxf5 22.Fh5 Fd5! Le meilleur selon l'oracle. 23.Txd5! Idem. 23...Dxd5 24.Fxf7+ Dxf7 25.Cxf7 Rxf7. La poussière est retombée et le deuxième diagramme montre un matériel hétéroclite. Intelligemment, Navara gagne un peu de temps de réflexion en répétant les coups 26.Dg3+ Rg6 27.Dg3+ Rf7 28.Db3+ Rg6 29.Dg3+ Rf7. Les Noirs ont une pièce de plus, mais la Ta8 et le Cb8 sur leur case initiale devraient permettre d'équilibrer les comptes. 30.Df3!? Cd7 31.Dd5+ Rg6 32.Dc6+ Les Blancs pouvaient déjà récupérer une pièce, mais ils tentent de pousser leur adversaire à la faute... Ce qui va arriver avec 32...Cf6?!. Le module proposait 32...Ff6 avec un avantage blanc réduit au minimum. 33.exf6 Tac8 34.Dxa6, c'est toute la différence, les deux pions noirs de l'aile-Dame tombent ! 34...Ta8 35.f7+! Rxf7 36.Dxb5, comme dans le troisième diagramme. Le pion a2 est défendu indirectement par un échec en c4 et avec deux pions passés liés les Blancs restent avec un avantage. 36...Tad8 37.Db3+ Rf7 38.Dg3+ Rf7 39.Db3+ Rg6 et sur le 40e coup, 40.Fd6?! Anish Giri trouve une ressource qui égalise, 40...Fxb2! 41.Dxb2 Txd6 42.h3 Ta6 et ½-½. Le Néerlandais s'en sort bien, même si David Navara, toujours modeste, déclarait après la partie : « Ce n'était pas gagnant, c'était juste mieux pour moi. » Quant à Anish Giri, il a dit : « J'avais le sentiment avant la partie que quelque chose allait se passer. »

Wei Yi-Carlsen
Après 19.Rg2
Wei Yi-Carlsen
Après 22...Tg6
Wei Yi-Carlsen
Après 42...Tb5

Apparemment, Magnus Carlsen alterne ouvertures « hors pistes » et longue suite théorique. Après 1.g3 face à Fabiano Caruana, le champion du monde est entré dans le gambit Marshall face à Wei Yi. Le pion offert est rendu avec 16.Fe3 et avec 18...Tae8 - au lieu de 18...Tfe8 - les joueurs suivaient la seule partie restante dans les bases et sur le 19.Rg2 du premier diagramme, Magnus innovait par 19...Dxf3+, au lieu de 19....h6 de la partie Vachier Lagrave,M (2731)-Adams,M (2740) Biel SUI 2015, 1-0 (42). Après la reprise 20.Rxf3, le coup du Norvégien 20...Te6 a coûté 31 minutes au Chinois avant de poursuivre par 21.Tac1. 0h46 - 1h33. « Et c'est pas fini... » 21...h6 en a coûté 28 et 22.Rg2 environ 15. 0h31-1h06. Magnus Carlsen s'est ensuite transformé en Grischuk avec une très longue réflexion de 42 minutes avant de se décider pour le 22...Tg6 du deuxième diagramme. 23.Ce4 Cf4+ 24.Rf3 Fxe4+ 25.Txe4 Cd3 avec un bon avantage... à la pendule : 8'40" - 26'35". 26.Td1 Cxb2 et maintenant un pion de plus. 27.Td2 Fa3 28.Fb6!? L'ordinateur suggérait de jouer 28.Tee2 c5 29.Fxc5 Fxc5 30.Txb2 avec égalité. 28...Td6 29.Txd6 Fxd6 30.Te2, etc. Dans la position du troisième diagramme, après 42...Tb5, même si la nulle semble un résultat normal, Magnus Carlsen a l'avantage et décide de pousser un peu... Wei Yi abandonne son pion a5 pour maintenir le Roi noir dans son camp et la nulle est signée au 60e coup.

  • La défense Ouest-Indienne de Michael Adams lui a offert une très bonne position face à Fabiano Caruana. Dans tous les cas au moins jusqu'au 30e coup. Ensuite, sous la pression de la pendule, le jeu du joueur anglais s'est fait moins précis et le contrôle du temps est atteint avec un léger avantage blanc dû à l'absence totale de contre jeu des Noirs. Fabiano Caruana a ensuite « torturé » son adversaire avant de l'emporter au 64e coup. Avant cette partie Adams et Caruana avaient joué 13 parties classiques avec un score de six victoires pour Adams et deux pour Caruana. « Je ne sais pas jusqu'à quel point j'étais moins bien, mais j'étais certainement moins bien », a déclaré Fabiano Caruana. « À un certain moment il a juste perdu le fil. » Une victoire sans éclat, mais qui laisse le néo-Américain seul en pole position après 3 rondes.

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « Challengers »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Dreev, Alexey 2644 RUS 3.0/3 X         1 1             1 3514 +10
2 Baskaran, Adhiban 2653 IND 2.5/3   X       ½           1 1   2807 +5
3 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 GER 2.0/3     X           ½ 1   ½     2664 -1
4 Safarli, Eltaj 2653 AZE 2.0/3       X         1     ½ ½   2650 +-0
5 Antipov, Mikhail Al 2567 RUS 2.0/3         X   0       1     1 2618 +2
6 Bok, Benjamin 2607 NED 1.5/3 0 ½       X   1             2641 +1
7 Ju, Wenjun 2548 CHN 1.5/3 0       1   X ½             2612 +3
8 L'Ami, Erwin 2627 NED 1.5/3           0 ½ X         1   2532 -4
9 Sevian, Samuel 2578 USA 1.5/3     ½ 0         X 1         2605 +1
10 Batsiashvili, Nino 2485 GEO 1.0/3     0           0 X 1       2474 +-0
11 Van Foreest, Jorden 2541 NED 1.0/3         0         0 X     1 2356 -7
12 Abasov, Nijat 2556 AZE 1.0/3   0 ½ ½               X     2536 -1
13 Admiraal, Miguoel 2441 NED 0.5/3   0   ½       0         X   2371 -2
14 Haast, Anne 2391 NED 0.0/3 0       0           0     X 1585 -8
Résultats de la ronde 3 « Challengers » du 18 janvier 2016 à 13h30
Dreev, Alexey 2644 - Haast, Anne 2391 : 1-0 (54) Gambit Dame
Antipov, Mikhail Al 2567 - Van Foreest, Jorden 2541 : 1-0 (30) Sicilienne
L'Ami, Erwin 2627 - Ju, Wenjun 2548 : ½-½ (69) Nimzo-Indienne
Baskaran, Adhiban 2653 - Bok, Benjamin 2607 : ½-½ (71) Anglaise
Safarli, Eltaj 2653 - Admiraal, Miguoel 2441 : ½-½ (95) Caro-Kann
Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 - Abasov, Nijat 2556 : ½-½ (27) Berlinoise
Batsiashvili, Nino 2485 - Sevian, Samuel 2578 : 0-1 (58) Catalane
Alekseï Sergueïevitch Dreïev | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Alekseï Sergueïevitch Dreïev est né le 30 janvier 1969 à Stavropol en Russie et fut candidat au championnat du monde en 1991. Dreïev atteignit le meilleur classement Elo de sa carrière, 2711, en juillet et septembre 2011. Dreïev fut champion du monde des moins de 16 ans en 1983 et 1984 et remporta le championnat d'Europe junior en 1988. En 1990, il remporta le tournoi zonal de Lviv. Lors du tournoi interzonal de Manille, il finit aux 5e-11e places et se qualifia pour le tournoi des candidats mais fut éliminé au premier tour par Viswanathan Anand. En 1993, il se qualifia pour le tournoi interzonal de Bienne, finit 9e-16e et fut éliminé du cycle des candidats 1993-1996. Lors du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1997-1998 à Groningue, il fut éliminé en quarts de finale par Boris Guelfand. Lors des championnats du monde FIDE de 1999 (à Las Vegas), 2000 (à New Delhi), 2001 (à Moscou) et 2004 (à Tripoli), il fut éliminé à chaque fois en huitième de finale. En 2013, il finit premier ex æquo et neuvième au départage au championnat d'Europe d'échecs individuel à Legnica. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Alekse%C3%AF_Dre%C3%AFev


Publié le 18/01/2016 - 12:30 , Mis à jour le 19/01/2016 - 09:18
Les réactions (26)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

rical - 29/01/2016 09:30
Adhiban, effectivement, je n'avais pas fait le rapprochement !
Merci Spirit

SpiritOfTal - 28/01/2016 14:17
HA ha ha ha ha (big LOL). @Rical et @Chessbilout, j'espère que vous déconnez. Mais en tout cas c'est très drôle :-).
Baskaran c'est son prénom (ils se sont trompés dans la grille) il s'agit d'Adhiban qui est un GMI indien très fort et très connu. On le voit dans pas mal de tournois et open.