Tata Steel Chess : Ronde 04
Magnus Carlsen | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Fabiano Caruana mène la compétition avec un demi-point d'avance après une nulle face à Anish Giri. Superbe attaque et gain de Hou Yifan sur Navara. Carlsen annule contre Mamedyarov.
Le 78e Tata Steel Chess se déroule du 15 au 31 janvier 2016 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Revoir le 74e Tata Steel75e Tata Steel ; 76e Tata Steel ; 77e Tata Steel. L'édition 2016 est composée de deux tournois : le «Masters» et le «Challengers», avec 14 joueurs chacun.
 
Le Tournoi d'échecs Tata Steel est l'un des événements les plus prestigieux du calendrier international du jeu d'échecs. Le «Wimbledon des Echecs» attire les meilleurs grands-maîtres d'échecs du monde, avec des milliers de joueurs amateurs et des visiteurs du monde entier, sur place et en ligne. Site officiel www.tatasteelchess.com avec parties en direct et streaming commentés par le GM Yasser Seirawan et des invités ; Lawrence Trent, Robert Ris, Robin van Kampen, Dirk Jan ten Geuzendam, Jan Timman...
 
13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Première ronde le 16 janvier à 13h30. Jour de repos du «Masters» le mercredi 20 janvier. Ronde 5 du «Masters» le 21 janvier à Amsterdam à 14h. Jour de repos le 25 janvier. Ronde 10 du «Masters» le 27 janvier à Utrecht à 14h. Jour de repos le jeudi 28 janvier et dernière ronde le 31 janvier à 12h00.

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « masters »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Caruana, Fabiano 2787 USA 3.0/4 X 1           ½     ½     1 2979 +10
2 Eljanov, Pavel 2760 UKR 2.5/4 0 X         ½     1   1     2815 +3
3 Hou, Yifan 2673 CHN 2.5/4     X ½ ½ ½             1   2854 +10
4 Karjakin, Sergey 2769 RUS 2.5/4     ½ X   ½     1     ½     2798 +1
5 Ding, Liren 2766 CHN 2.5/4     ½   X ½         ½     1 2842 +4
6 So, Wesley 2773 USA 2.5/4     ½ ½ ½ X         1       2846 +4
7 Wei, Yi 2706 CHN 2.0/4   ½         X ½ ½         ½ 2769 +4
8 Carlsen, Magnus 2844 NOR 2.0/4 ½           ½ X   ½     ½   2742 -6
9 Tomashevsky, Evgeny 2728 RUS 1.5/4       0     ½   X ½   ½     2628 -6
10 Mamedyarov, Shakhriyar 2747 AZE 1.5/4   0           ½ ½ X   ½     2656 -5
11 Giri, Anish 2798 NED 1.5/4 ½       ½ 0         X   ½   2677 -7
12 Van Wely, Loek 2640 NED 1.5/4   0   ½         ½ ½   X     2664 +1
13 Navara, David 2730 CZE 1.5/4     0         ½     ½   X ½ 2677 -3
14 Adams, Michael 2744 ENG 1.0/4 0       0   ½           ½ X 2554 -10
Résultats de la ronde 4 « Masters » du 19 janvier 2016 à 13h30
Hou, Yifan 2673 - Navara, David 2730 : 1-0 (40) Caro-Kann
So, Wesley 2773 - Ding, Liren 2766 : ½-½ (41) Gambit Dame
Giri, Anish 2798 - Caruana, Fabiano 2787 : ½-½ (63) Espagnole
Adams, Michael 2744 - Wei, Yi 2706 : ½-½ (52) Anglaise
Carlsen, Magnus 2844 - Mamedyarov, Shakhriyar 2747 : ½-½ (36) Est-Indienne
Eljanov, Pavel 2760 - Van Wely, Loek 2640 : 1-0 (38) Gambit Dame
Karjakin, Sergey 2769 - Tomashevsky, Evgeny 2728 : 1-0 (36) Italienne
Shakhriyar Mamedyarov, Coupe d'Europe des clubs 2015 | Photo Maria Emelianova | (DR)

Rutebeuf (poète du Moyen Âge v. 1230 – 1285), dans son poème La complainte, écrit : « Le mal ne sait pas seul venir », qui a donné par la suite « Un malheur ne vient jamais seul », une phrase dont Shakhriyar Mamedyarov pourrait confirmer la justesse aujourd'hui. En effet, après sa terrible gaffe, hier, face à l'Ukrainien Pavel Eljanov, l'Azéri est opposé à sa bête noire; le champion du monde Magnus Carlsen, avec les pièces noires ! Non seulement le Norvégien mène sur le score de 5 victoires à 1, mais les 3 dernières défaites de « Shark » étaient pratiquement des miniatures : 0-1 en 27 coups au Mémorial Gashimov 2014 ; 1-0 en 29 coups au même tournoi 2015, et 0-1 en 25 coups au Qatar Masters 2015 il y a moins d'un mois. Et comme si cela ne suffisait pas, Mamedyarov a un [triste] record à Wijk aan Zee : +1, -6, =19, une seule victoire, contre Loek van Wely, en 2008.

Carlsen-Mamedyarov
Après 21.Dd3

Le champion du monde avait décidé de la jouer tranquille aujourd'hui face à « Shark »; trop tranquille sans doute. L'Azéri a su rester sage jusqu'à obtenir une finale de Dames et pions sanctionnée par une partie nulle par répétition de la position dès le 36e coup. Toutefois, en conférence de presse, Shakhriyar Mamedyarov a révélé un moment critique, dans le diagramme ci-contre après 21.Dd3. Si au lieu de 21...Ta8!, les Noirs jouent 21...a5?!, Magnus Carlsen aurait pu prendre l'avantage par 22.Da6! Da6 23.Fxa6 Ta8 24.Fb7! Le coup clé parce que les Blancs vont contrôler la colonne "ç", alors que 24.Txc6 Txc6 25.Fb7 Tac8 26.Fxc8 Txc8, avec égalité parce que les Noirs conservent la colonne "ç".

Shakhriyar Mamedyarov est né le 12 avril 1985 à Sumqayıt, Azerbaïdjan. Champion du monde des moins de 18 ans et champion du monde junior en 2003, il récidive en 2005. En 2010, Mamedyarov finit premier ex æquo avec Aronian et Kariakine, et troisième au départage, du Mémorial Tal à Moscou. Lors du tournoi des candidats de 2011, Mamedyarov est éliminé en quarts de finale par Boris Guelfand. En 2012-2013, Mamedyarov remporte deux tournois du Grand Prix FIDE 2012-2013 : Londres en septembre 2012 et Pékin en juillet 2013. Grâce à ces résultats, il termine deuxième du classement général du Grand Prix FIDE 2012-2013 et est qualifié pour le tournoi des candidats de 2014. En 2013 il fait partie de l'équipe de l'Azerbaïdjan championne d'Europe par équipe à Varsovie dont il est premier échiquier. En juin 2013, Mamedyarov remporte le championnat du monde d'échecs rapide à Khanty-Mansiïsk devant Ian Nepomniachtchi et Aleksandr Grichtchouk. Deux des sœurs de Mamedyarov, Zeinab Mamedyarova et Turkan Mamedyarova, jouent aussi aux échecs et possèdent le titre de grand maître féminin. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Shakhriyar_Mamedyarov

Hou Yifan
Hou Yifan-Navara
Après 20...Tc8
Hou Yifan-Navara
Après 27...Ta7
Hou Yifan-Navara
Après 36.Cd3

La position obtenue par Hou Yifan dans le premier diagramme après 20...Tc8, issue d'une défense Caro-Kann, lui a offert la possibilité d'entrer dans d'importantes complications. 21.Txe6!? Cette Tour est destinée au sacrifice. 21...Ff7 22.Td6 Fe7 23.Fd3 Fxd6 24.Fxf5+ Rh8 25.Dg4 Tc7 26.Dh3 h5 27.exd6 Ta7, comme dans le deuxième diagramme. David Navara possède une qualité de plus, mais deux pions de moins, un Roi dans les courants d'air et un pion blanc en d6 relativement gênant. Le pion va disparaitre, mais la championne chinoise ne va pas lâcher sa proie. 28.Fe6 Cf6 29.f5 Libère la case f5 pour ajouter le Fou de cases noires à l'attaque. 29...Dxd6 30.Ff4 Dd8 31.Fe5 Fg8 32.Dxh5+ Th7 33.Dg5 De7 34.Cc1 Dg7 35.Dxg7+ La position de Hou Yifan est gagnante et l'échange des Dames ne sauvera pas le Tchèque. 35...Txg7 36.Cd3 comme dans le troisième diagramme. 36.Tg4 37.Cf4 Rh7 38.h3 Tg3 39.Cg6 Txh3+ 40.Rg2 1-0. Une superbe attaque de la part de la meilleure joueuse du monde.

Pavel Eljanov | Photo www.bakuworldcup2015.com | (DR)
Eljanov-van Wely
31.Rh1
Eljanov-van Wely
35.e6
Eljanov-van Wely
38.Dxa7

Après avoir bénéficié d'un coup de chance incroyable, hier face à Shakhriyar Mamedyarov, Pavel Eljanov a aujourd'hui profité du zeitnot extrême du Néerlandais Loek van Wely pour ajouter un point dans son escarcelle. Dans le premier diagramme, après 31.Rh1, « jusqu'ici tout va bien » pour les Noirs, sauf à la pendule : 13 minutes - 1 minute ! 31...Tf2?! au lieu de 31...Dc8, 31...Rh7 ou 31...Dg6, est le premier pas dans la mauvaise direction. 32.e4! Tf1+ 33.Fg1 Df2 34.Txf1 Dxf1 35.e6, deuxième diagramme. Refusant d'entrer dans la finale de Fous de même couleur avec un pion de moins qui surviendrait après 35...fxe6 36.Dxe6+ Rh7 37.Df5+ Dxf5 38.exf5, Loek préfère jouer 35...Fe7?, qui revient à tomber de Charybde en Scylla 36.Dd7 Df6 37.exf7+ Dxf7 38.Dxa7 1-0, comme dans le troisième diagramme. Sur 38...Fd8 39.Fxb6 Dxb3 40.Fxd8 Dd1+ 41.Rh2 Dxd8, la position noire est perdue.

Fabiano Caruana
Giri-Caruana
Après 14...Dxe7
Giri-Caruana
Après 48...fxe6
Giri-Caruana
Après 55.Txa5

La bonne vieille variante ouverte de l'Espagnole, chère à Viktor Kortchnoï, n'a pas dit son dernier mot. Dans le premier diagramme, après 14...Dxe7, Anish Giri a dû se demander pourquoi personne n'avait pris le pion d5. Sokolov,A (2555)-Jussupow,A (2600) Montpellier 1985, 0-1 (85)  avait continué par 15.Cg5 et Keres,P-Pilnik,H Buenos Aires 1964, 1-0 (41) par 15.Tfe1. Le Néerlandais, et son module d'analyse, ont certainement pensé pendant leur préparation que le pion était prenable, alors 15.Fxd5 Td8 16.c4 Cxc4 17.Fc6+ Rf8!?... avec un milieu de jeu compliqué à souhait qu'il serait très difficile de commenter. Bondissons directement au 48e coup pour voir que Fabiano Caruana est finalement resté avec un pion de plus, avec une grande question : ça gagne ou pas ? La réponse n'a rien d'évidente : 49.Rf2 h5 50.a4 e5 51.Ta8 e4 52.Re3 Tc3+ 53.Rd4 Td3+ 54.Rc4 Rf4 55.Txa5, troisième diagramme, avec un avantage décisif... selon la machine. Ici Caruana va continuer par 55...Txh3?!, alors que l'oracle proposait 55...Ta3 56.Txh5 e3 57.Th4+ Rf3 58.Rb4 Txa4+!? 59.Rxa4 e2 avec gain. 56.Ta8 Th1 57.a5 h4, en revanche, a mené au partage du point au 63e coup. Selon Lawrence Trent, le manager de Caruana : « C'est le dernier tournoi de Caruana avant sa préparation pour celui des candidats. » Repos demain mercredi 20 janvier au « Masters », qui se déplacera à Amsterdam pour jouer la cinquième ronde jeudi 21 à partir de 14h. En revanche, ça jouera demain pour les « Challengers » qui prendront leur jour de repos jeudi.

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « Challengers »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Dreev, Alexey 2644 RUS 4.0/4 X           1     1 1     1 3527 +14
2 Baskaran, Adhiban 2653 IND 3.5/4   X               1 ½ 1 1   2874 +9
3 Safarli, Eltaj 2653 AZE 3.0/4     X           1   1 ½ ½   2738 +4
4 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 GER 2.5/4       X   1     ½     ½ ½   2610 -4
5 L'Ami, Erwin 2627 NED 2.5/4         X         ½ 0 1   1 2591 -2
6 Batsiashvili, Nino 2485 GEO 2.0/4       0   X   1 0       1   2588 +6
7 Antipov, Mikhail Al 2567 RUS 2.0/4 0           X 1   0       1 2531 -2
8 Van Foreest, Jorden 2541 NED 2.0/4           0 0 X 1         1 2505 -2
9 Sevian, Samuel 2578 USA 1.5/4     0 ½   1   0 X           2502 -4
10 Ju, Wenjun 2548 CHN 1.5/4 0 0     ½   1     X         2535 -1
11 Bok, Benjamin 2607 NED 1.5/4 0 ½ 0   1           X       2557 -3
12 Admiraal, Miguoel 2441 NED 1.0/4   0 ½ ½ 0             X     2460 +1
13 Abasov, Nijat 2556 AZE 1.0/4   0 ½ ½   0             X   2424 -7
14 Haast, Anne 2391 NED 0.0/4 0       0   0 0           X 1595 -10
Résultats de la ronde 4 « Challengers » du 19 janvier 2016 à 13h30
Haast, Anne 2391 - L'Ami, Erwin 2627 : 0-1 (67) Ecossaise
Antipov, Mikhail Al 2567 - Dreev, Alexey 2644 : 0-1 (47) Caro-Kann
Ju, Wenjun 2548 - Baskaran, Adhiban 2653 : 0-1 (46) Anglaise
Bok, Benjamin 2607 - Safarli, Eltaj 2653 : 0-1 (73) Bogo-Indienne
Admiraal, Miguoel 2441 - Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 : ½-½ (67) 2 Cavaliers
Abasov, Nijat 2556 - Batsiashvili, Nino 2485 : 0-1 (59) Début Réti
Van Foreest, Jorden 2541 - Sevian, Samuel 2578 : 1-0 (25) Sicilienne fermée
Erwin L'Ami | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Erwin l’Ami est né le 5 avril 1985 à Woerden, une commune et une ville des Pays-Bas, en province d'Utrecht. Grand maître international depuis 2005, il a remporté le tournoi de Gausdal en 2004, l'Open de Cappelle-la-Grande en 2008, le championnat open des Pays-Bas en 2009 et l'open de Reykjavik en 2015. Il a représenté les Pays-Bas lors du Championnat du monde d'échecs par équipes de 2013, de trois championnats d'Europe (médaille d'argent individuelle au troisième échiquier en 2009) et de quatre olympiades : en 2006 (remplaçant), 2008 (quatrième échiquier), 2010 (troisième échiquier) et 2014 (deuxième échiquier). Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Erwin_l'Ami

Van Foreest-Sevian
Après 14.Ff1
Van Foreest-Sevian
Après 18.Cd5
Van Foreest-Sevian
Après 22.Ch5

Jorden Van Foreest a bien manœuvré dans l'ouverture; oscillant entre variante fermée et variante ouverte sur la Sicilienne de Samuel Sevian. Dans le premier diagramme, après 14.Ff1, au lieu de 14...Dc5 15.Cxe6 Dxh5 16.Cg7+ Rf8 17.Cxh5 avec une position noire misérable, l'Américain a préféré tenter le sacrifice de Dame par 14...Dxd4 15.Txd4 Cxd4 16.Td1 Cc6 17.Fh3 O-O 18.Cd5!, deuxième diagramme, un sacrifice thématique dans la Sicilienne, 18...Fd8 (Si 18...exd5 19.Ff5 et mat à suivre.) 19.Dh6 Ce5 20.Cf4 Cf3+ 21.Rf1 Fxe4 22.Ch5 et, dans le troisième diagramme, le mat est imparable après quelques échecs de consolation. 22...Cxh2+ 23.Re1 Fa5+ 24.c3 Cf3+ 25.Re2 1-0.


Publié le 19/01/2016 - 12:30 , Mis à jour le 19/01/2016 - 22:27
Les réactions (26)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

rical - 29/01/2016 09:30
Adhiban, effectivement, je n'avais pas fait le rapprochement !
Merci Spirit

SpiritOfTal - 28/01/2016 14:17
HA ha ha ha ha (big LOL). @Rical et @Chessbilout, j'espère que vous déconnez. Mais en tout cas c'est très drôle :-).
Baskaran c'est son prénom (ils se sont trompés dans la grille) il s'agit d'Adhiban qui est un GMI indien très fort et très connu. On le voit dans pas mal de tournois et open.