Tata Steel Chess : Ronde 05
Loek van Wely | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Victoire au culot de Magnus Carlsen après avoir frôlé la défaite face à Loek van Wely. Gain de Ding Liren sur Sergey Karjakin, le Chinois rejoint Fabiano Caruana qui a fait nulle contre Hou Yifan.
Le 78e Tata Steel Chess se déroule du 15 au 31 janvier 2016 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. Revoir le 74e Tata Steel75e Tata Steel ; 76e Tata Steel ; 77e Tata Steel. L'édition 2016 est composée de deux tournois : le «Masters» et le «Challengers», avec 14 joueurs chacun.
 
Le Tournoi d'échecs Tata Steel est l'un des événements les plus prestigieux du calendrier international du jeu d'échecs. Le «Wimbledon des Echecs» attire les meilleurs grands-maîtres d'échecs du monde, avec des milliers de joueurs amateurs et des visiteurs du monde entier, sur place et en ligne. Site officiel www.tatasteelchess.com avec parties en direct et streaming commentés par le GM Yasser Seirawan et des invités ; Lawrence Trent, Robert Ris, Robin van Kampen, Dirk Jan ten Geuzendam, Jan Timman...
 
13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Première ronde le 16 janvier à 13h30. Jour de repos du «Masters» le mercredi 20 janvier. Ronde 5 du «Masters» le 21 janvier à Amsterdam à 14h. Jour de repos le 25 janvier. Ronde 10 du «Masters» le 27 janvier à Utrecht à 14h. Jour de repos le jeudi 28 janvier et dernière ronde le 31 janvier à 12h00.

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « masters »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Caruana, Fabiano 2787 USA 3.5/5 X   1 ½   ½           ½   1 2912 +8
2 Ding, Liren 2766 CHN 3.5/5   X   ½ ½     1       ½   1 2900 +9
3 Eljanov, Pavel 2760 UKR 3.0/5 0   X       1   ½ ½     1   2793 +2
4 Hou, Yifan 2673 CHN 3.0/5 ½ ½   X ½     ½     1       2837 +11
5 So, Wesley 2773 USA 3.0/5   ½   ½ X     ½     ½ 1     2819 +3
6 Carlsen, Magnus 2844 NOR 3.0/5 ½         X ½   ½   ½   1   2794 -3
7 Mamedyarov, Shakhriyar 2747 AZE 2.5/5     0     ½ X     ½     ½ 1 2743 +-0
8 Karjakin, Sergey 2769 RUS 2.5/5   0   ½ ½     X   1     ½   2716 -4
9 Wei, Yi 2706 CHN 2.5/5     ½     ½     X ½   ½   ½ 2774 +5
10 Tomashevsky, Evgeny 2728 RUS 2.0/5     ½       ½ 0 ½ X     ½   2652 -5
11 Navara, David 2730 CZE 2.0/5       0 ½ ½         X ½   ½ 2694 -2
12 Giri, Anish 2798 NED 2.0/5 ½ ½     0       ½   ½ X     2680 -8
13 Van Wely, Loek 2640 NED 1.5/5     0     0 ½ ½   ½     X   2620 -1
14 Adams, Michael 2744 ENG 1.0/5 0 0         0   ½   ½     X 2507 -15
Résultats de la ronde 5 « Masters » du 21 janvier 2016 à 14h
Caruana, Fabiano 2787 - Hou, Yifan 2673 : ½-½ (79) Défense Petrov
Navara, David 2730 - So, Wesley 2773 : ½-½ (46) Ragozine
Ding, Liren 2766 - Karjakin, Sergey 2769 : 1-0 (55) Ouest-Indienne
Wei, Yi 2706 - Giri, Anish 2798 : ½-½ (39) Najdorf
Mamedyarov, Shakhriyar 2747 - Adams, Michael 2744 : 1-0 (50) Nimzo-Indienne
Van Wely, Loek 2640 - Carlsen, Magnus 2844 : 0-1 (39) Défense Grünfled
Tomashevsky, Evgeny 2728 - Eljanov, Pavel 2760 : ½-½ (38) Catalane
David Navara | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

David Navara est né le 27 mars 1985. Sous la houlette de ses premiers entraîneurs Ludek Pachman et Vlastimil Jansa, il remporta de nombreux tournois dans les catégories jeunes. En 2001, il réalisa un brillant 7/9 au championnat d'Europe par équipes de León réalisant une performance Elo de 2775. Il obtint le titre de grand maître international en 2002. En 2003, il remporta le mémorial Rubinstein à Polanica-Zdroj. 2006 est l'année de son arrivée dans le top mondial. Au mois de juin, leader de l'équipe de République Tchèque aux Olympiades d'échecs de Turin, il réalise un score de 8½/12. Ces bons résultats lui permettent au classement Elo de juillet 2006 de franchir la barre des 2700 points Elo (2719). En 2007, il est invité au tournoi de Wijk aan Zee (où il remplace Alexander Morozevich forfait), réunissant de nombreux joueurs du top mondial. Il se classe à la 7e place (sur 14 joueurs), avec un bilan de 3 victoires , 7 nulles et 3 défaites. Source https://en.wikipedia.org/wiki/David_Navara

Vue de la salle de jeu à Amsterdam | Photo Alina L'Ami | (DR)
van Wely-Carlsen
Après 19...Cf6
van Wely-Carlsen
Après 23.f3
van Wely-Carlsen
Après 28...Rf6

Face à la défense Grünfeld du champion du monde, Loek van Wely a choisi la solide variante 4.Ff4. Carlsen a innové en récupérant son pion par 10...Fxa2, au lieu 10...Cc6 de la seule partie des bases; Sjugirov,S (2678)-Navara,D (2735) Jerusalem ISR 2015, ½-½ (44). Après 11.Ce2 Fd5, le Néerlandais a pris une longue inspiration pour choisir entre 12.Cc3 et 12.Cf4. Au terme de 35 minutes de réflexion 12.Cc3 est apparu sur l'échiquier. Et comme dans les deux cas la réponse noire est identique, 12...Fc6 laissait les pendules à : 0h45 - 1h13. En revanche, 13.h4!? est vite arrivé. 13...Td8 laissait le soin aux Blancs de trouver comment développer leur Ff1 sans perdre g2, pressé par le Fc6, mais 14.Db3 procrastinait cette décision. Après 14...Df5!? Loek continuait son attaque par 15.h5 e6 16.hxg6 hxg6 17.Dd1 Cd7 18.Fd3 Da5 19.Rf1 révélait le plan de van Wely pour défendre son pion g2, et 19...Cf6 débouchait sur le premier diagramme, où les Blancs ne devaient pas négliger leur gestion du temps : 0h18-0h38. 20.Fe5 Tac8 joué en 33 secondes ! Le temps fait partie du jeu et Magnus Carlsen n'hésite pas à en jouer.  21.Dd2 Cg4 22.Fxg7 Rxg7 23.f3 Et maintenant, deuxième diagramme, la surprise du chef ! 23...Dg5!? 24.fxg4 Txd4 avec l'idée 25...Tg4 et le pion g2 tremble sur ses bases ! 25.Re1 est joué avec 4 minutes et 37 secondes. 25...De5 avec 27 minutes et 13 secondes. 26.Ce2 Txg4 27.e4 et dans cette position, Magnus Carlsen va gaffer avec 27...Txg2?? 28.Dh6+ Tout simplement ! 28...Rf6, troisième diagramme, où avec 30 secondes, van Wely ne trouve pas 29.Dh4+! qui gagne et joue 29.Tc3? Td8 30.Dh3 Dg5!, maintenant la Tour peut être défendue. 31.Tf1+ Rg7 32.Df3 Td7 33.Tf2 Tg4 34.Cf4?! Dh4! 35.Fe2?! Loek van Wely a laissé passer sa chance et ce qui devait arriver arriva... 35...Tg1+! 36.Ff1 Rg7?! Magnus rate 36...e5! avec un avantage noir décisif, mais le Néerlandais ne joue plus qu'avec l'incrément. 37.Ce2?? sera la dernière erreur. 37...Txf1+! 38.Rxf1 Td1+ 39.Rg2 Fxe4 gagne la Dame 0-1. Une victoire au culot du champion du monde, qui a profité du zeitnot de son adversaire pour forcer la décision, même si le Norvégien a eu de la chance. Après 29.Dh4+! le résultat de la partie eût sans doute été inversé.

Magnus Carlsen | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)
Caruana-Hou Yifan
Après 11...Tg8
Caruana-Hou Yifan
Après 18...Da4
Caruana-Hou Yifan
Après 24...dxe4

La défense Petrov est devenue rare de nos jours, en particulier à cause de la ligne avec 5.Cc3. Toutefois, il est encore possible de trouver de nouvelles idées pour les Noirs, et Hou Yifan va en montrer une particulièrement agressive dans le premier diagramme avec 11...Tg8!?, au lieu de l'habituel 11...Ff6. La partie a continué par 12.Cd4 Cxd4 13.Dxd4 c5 14.Df4 d5 15.Dg3 0-0-0 16.Fe2 et maintenant, la suite de l'idée initiée par 11...Tg8!?; 16...g5!? 17.hxg5 hxg5 avec la menace 18...f5 et 19...f4. 18.Th7 cloue le pion f7 et empêche la poussée ...f5, sur quoi la Chinoise a joué l'entreprenant 18...Da4!? du deuxième diagramme avec la menace 19...d4!? et, pourquoi pas, un ...Fxa3!? quelque part. Fabiano Caruana a alors prudemment joué 19.Rb1, et sur 19...Td7, le solide 20.Fc1. Décidemment, Caruana ne veut prendre aucun risque. 20...Fd6 21.Dd3 Ff4 22.Fe3 Fxe3 23.Dxe3 De4! Un bon coup ! Etonnamment, les Blancs ont échangé les Dames en e4 et les Noirs ont obtenu une majorité de pions à l'aile-Roi, alors que les Blancs n'ont pas l'équivalent sur l'aile-Dame. 24.Dxe4 dxe4, troisième diagramme. Rien de grave pour Caruana, même si ses chances de gain semblent s'être évaporées...

Caruana-You Yifan
Après 79...Rb8

« Faby » va cependant pousser autant que possible avant de se résoudre à lâcher le demi-point. La manière dont il a réussi à dédoubler ses pions et a conserver l'initiative est instructive. La meilleure joueuse du monde perd un pion, mais transpose dans une finale de Tours avec tous les pions sur la même aile. La nulle est signée au 79e coup; un excellent résultat pour Hou Yifan, qui a crânement joué sa chance dans l'ouverture et a su résister en finale. Ding Liren l'a emporté sur Sergey Karjakin pour rejoindre Fabiano Caruana en tête du « Masters » Shakhriyar Mamedyarov est venu à bout d'un Michael Adams qui semble accuser la fatigue. L'Anglais est lanterne rouge.

Le classement du Tata Steel Chess 2016 « Challengers »

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Perf. +/-
1 Dreev, Alexey 2644 RUS 4.5/5 X         1     ½ 1 1     1 2896 +12
2 Baskaran, Adhiban 2653 IND 4.5/5   X               ½ 1 1 1 1 2874 +11
3 Safarli, Eltaj 2653 AZE 3.5/5     X       1     1 ½ ½ ½   2695 +3
4 Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 GER 3.0/5       X 1   ½     ½   ½ ½   2605 -5
5 Batsiashvili, Nino 2485 GEO 3.0/5       0 X   0   1     1 1   2631 +10
6 Antipov, Mikhail Al 2567 RUS 3.0/5 0         X   1 1   0     1 2622 +4
7 Sevian, Samuel 2578 USA 2.5/5     0 ½ 1   X   0     1     2582 +0
8 L'Ami, Erwin 2627 NED 2.5/5           0   X   0 ½   1 1 2510 -8
9 Van Foreest, Jorden 2541 NED 2.5/5 ½       0 0 1   X         1 2533 +-0
10 Bok, Benjamin 2607 NED 2.0/5 0 ½ 0 ½       1   X         2579 -2
11 Ju, Wenjun 2548 CHN 2.0/5 0 0 ½     1   ½     X       2556 +1
12 Abasov, Nijat 2556 AZE 1.0/5   0 ½ ½ 0   0         X     2369 -11
13 Admiraal, Miguoel 2441 NED 1.0/5   0 ½ ½ 0     0         X   2379 -4
14 Haast, Anne 2391 NED 0.0/5 0 0       0   0 0         X 1607 -11
Résultats de la ronde 5 « Challengers » du 20 janvier 2016 à 13h30
Baskaran, Adhiban 2653 - Haast, Anne 2391 : 1-0 (25) Gambit Dame accepté
L'Ami, Erwin 2627 - Antipov, Mikhail Al 2567 : 0-1 (54) Nimzo-Indienne
Dreev, Alexey 2644 - Van Foreest, Jorden 2541 : ½-½ (14) Est-Indienne Sämish
Safarli, Eltaj 2653 - Ju, Wenjun 2548 : ½-½ (51) Taïmanov
Nisipeanu, Liviu-Dieter 2679 - Bok, Benjamin 2607 : ½-½ (47) Italienne
Batsiashvili, Nino 2485 - Admiraal, Miguoel 2441 : 1-0 (45) Gambit Dame
Sevian, Samuel 2578 - Abasov, Nijat 2556 : 1-0 (41) Berlinoise
Anne Haast | Photo www.tatasteelchess.com | (DR)

Anne Haast est née le 1er juillet 1993 à Dongen, une commune et un village des Pays-Bas de la province du Brabant-Septentrional. En 2008, elle a participé aux Championnats néerlandais féminin à l'âge de 14 ans. En 2014 elle est devenue championne des Pays-Bas à Amsterdam. À l'Olympiade de Tromsø, elle a joué au deuxième échiquier avec un résultat de 6,5 points sur 10 parties. En décembre 2014 elle a joué au Festival d'échecs de Groningen un match en six parties contre la forte MI allemande Elisabeth Pähtz. Pähtz a gagné le match. En 2015, Anne Haast a participé au groupe « Challengers » du Tata Steel Chess. Au troisième tour, elle a remporté une victoire sensationnelle contre le grand-maître Jan Timman, puis a fait match nul contre le grand-maître Erwin L'Ami. En août 2015, elle a occupé pour la première fois la tête du classement Elo des femmes néerlandaises, une position qui a été pendant des années réservée à Zhaoqin Peng. En Novembre 2014 elle a fondé « Stichting ChessQueens », qui vise à encourager les femmes à jouer aux échecs. Source https://nl.wikipedia.org/wiki/Anne_Haast

Nisipeanu-Bok
Après 8...Ca5
Dreev-Van Foreest
Après 12...Cxd5
L'Ami-Antipov
Après 54...Tg8
  1. La partie italienne entre Liviu-Dieter Nisipeanu et Benjamin Bok a rapidement pris des allures sauvages. Dans le premier diagramme après 8...Ca5, au lieu de 9.b4 Cxc4 10.Cxc4 Fa7 avec une bonne position noire, Nisipeanu a préféré 9.Fxf7+!? Rxf7 10.b4 Fxb4 11.cxb4 Cc6 12.Db3... Les Noirs ont obtenu par la suite un avantage, avant que le zeitnot ne s'en mêle, rendant la partie un peu folle. Le contrôle du temps passé, Benjamin Bok a répété les coups pour partager le point.
     
  2. Dans le deuxième diagramme, il nous semble que Alexeï Dreev s'est fait peur avec sa variante Sämisch contre l'Est-Indienne. Après 12...Cf6xd5, la variante proposée par la machine est 13.Dxa5, mais les Noirs peuvent alors donner la Dame par 13...Cxe3!? 14.Dxc5 Cxd1 15.Rxd1 Tad8 avec une ouverture du jeu à venir par ...f5 qui aurait laissé les Blancs - et leur grand retard de développement - dans une situation tendue. A notre avis, Dreev a vu cette suite et a renoncé à 13.Dxa5 pour jouer 13.exd5?!. Cependant, après 13...Cb4 et la menace 14...Cd3 mat !, le Russe a joué 14.Rf2 accompagné d'une proposition de nulle qui elle mérite « ! ». Jorden Van Foreest n'a pas eu besoin de se remémorer la phrase de Nigel Short : « Si votre adversaire vous propose la nulle, essayez de comprendre pourquoi il pense qu'il est moins bien », la position blanche est « maladroite » et le Néerlandais, auteur d'une presque miniature hier contre Samuel Sevian, a rapidement accepté ce bon demi-point.
     
  3. Et enfin, dans le troisième diagramme, au moment de l'abandon de Erwin L'Ami après le 54...Tg8! de Mikhail Antipov qui place les Blancs en zugzwang. Si 55. h4 Th8 ; ou si 55.Fg2 Txg2+ ; ou encore si 55.Fe2 Tg2+ 56.Rxg2 Rxe3 ; et enfin, si 55.Te1 Tg3.

Publié le 21/01/2016 - 10:00 , Mis à jour le 22/01/2016 - 09:30
Les réactions (26)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

rical - 29/01/2016 09:30
Adhiban, effectivement, je n'avais pas fait le rapprochement !
Merci Spirit

SpiritOfTal - 28/01/2016 14:17
HA ha ha ha ha (big LOL). @Rical et @Chessbilout, j'espère que vous déconnez. Mais en tout cas c'est très drôle :-).
Baskaran c'est son prénom (ils se sont trompés dans la grille) il s'agit d'Adhiban qui est un GMI indien très fort et très connu. On le voit dans pas mal de tournois et open.