The Vienna Game
Auteur : Gregory Huber
Type : Cédérom ChessBase
Catégorie : Programme d'entraînement
Langue : Multilingue
Public : Joueurs de clubs
Prix : 25 euros

La Partie Viennoise nous ramène au temps de Steinitz et de la suprématie des Maîtres issus de l'Empire austro-hongrois. A l'origine, le système de développement des Blancs avec 1.e4 e5 2.c3 portait la signature de Karl Hamppe (1815-1876). Après le coup naturel 2...c6 (ou 2...f6), ce joueur viennois avait popularisé le fameux gambit 3.f4!?. La fragilité de l'aile-Roi et la faiblesse récurrente de la diagonale a7-g1 (après l'option noire c5) avaient cependant conduit à l'abandon de ce gambit, réfuté à haut niveau.

A contrario, les variantes moins agressives (différant la poussée f2-f4) sont restées au goût du jour. Ce plan de développement permet aux Blancs d'avoir un jeu tranquille dans les premiers coups de l'ouverture et d'obtenir un développement harmonieux après 3.c4. Le combat peut alors s'engager, avec des options radicales pouvant déboucher sur des attaques violentes à l'aile-Roi. Les Blancs peuvent également se cantonner à un jeu plus positionnel (avec les lignes introduites par 3.g3, suivi du développement du f1 en fianchetto).

Ce cédérom présente ces trois systèmes. A elle seule, l'introduction mérite une attention particulière. Elle concentre près de 90 diagrammes, expliquant les stratégies des deux camps. Chacun peut alors choisir d'approfondir la variante qui lui plait le plus. On trouve près de 330 parties commentées, dont 220 annotées par l'auteur : le titré FIDE canadien Grégory Huber (2237). Comme tous les cédéroms de théorie de cette collection, ce produit recèle un module d'entraînement spécifique : 54 exercices présentés sous la forme classique de positions critiques à résoudre dans un temps imparti.


Publié le 18/05/2006 - 10:48