Top 16 : Châlons Champion !
Châlons en Champagne est sacré Champion de France 2010 par équipes, grâce à son match nul contre Evry. Il devance au départage le club de la banlieue parisienne. Dans la poule basse, la défaite de Guingamp permet à Strasbourg de se maintenir grâce à sa victoire sur Drancy.
[Interview de D. Salazar, président de Châlons]

La phase finale du Top 16 se déroule à Guingamp du 3 au 6 juin. C'est le stade de football du Roudourou qui accueille la compétition. L'échiquier guingampais, le club local, est pour la première fois l'hôte de cette compétition.
Le site officiel du club : http://animations-echiquierguingampais.over-blog.com

Les 15 équipes participantes (Bischwiller ayant déclaré forfait) sont réparties en 2 groupes :
  La poule Haute, qui regroupe les équipes qui se disputent le titre.
  La poule Basse, qui regroupe les équipes qui luttent pour le maintien.

Les qualifications pour ces poules ont eu lieu lors des premières phases, retrouvez le compte-rendu sur Europe-Echecs.

Résultats détaillés sur le site de la FFE :
  Poule haute
  Poule basse

  Photo d'illustration aimablement communiquée par Fiona Steil.
  Parties en pgn et autres photos fournies par Jordi Lopez et Érick Mouret.


Poule haute

Classement à l'issue de la ronde 11

Pl.EquipePtsj.d.p.c.
1Châlons en Champagne321141476
2Evry Grand Roque3211324210
3Marseille Echecs2711324311
4Metz Fischer261132926
5Clichy2611233815
6Mulhouse Philidor2411103323
7Vandoeuvre221102828
8Noyon1911-131932

Ronde 11 du 06 juin 2010

Châlons en Champagne1-1Evry Grand Roque
Metz Fischer0-7Marseille Echecs
Clichy2-2Vandoeuvre
Mulhouse Philidor3-2Noyon

Le match décisif

Châlons en Champagne1 - 1Evry Grand Roque
g GIRI Anish 26420-1g SVIDLER Peter 2735
g VAN WELY Loek 26531-0g GASHIMOV Vugar 2734
g SMIRIN Ilia 2634x-xg VACHIER-LAGRAVE Maxime 2710
g SEBAG Marie 2524x-xg ELJANOV Pavel 2751
g EDOUARD Romain 2611x-xg DORFMAN Iossif 2581
g APICELLA Manuel 2522x-xg FELLER Sebastien 2593
m COSSIN Sebastien 2494x-xg HAUCHARD Arnaud 2526
f GUILLEUX Fabien 2394x-xm MILLIET Sophie 2378

Le suspense prévu a tenu toutes ses promesses. Il a fallu attendre le résultat de la dernière partie du match entre Châlons en Champagne pour connaitre l'équipe gagnante du Top 16 2010. Alors que Evry avait ouvert la marque grâce à la victoire rapide de Peter Svidler face à Anish Giri, la situation semblait favorable au club de la banlieue parisienne. Mais soudainement Gashimov se retrouvait avec une pièce de moins, et perdait quelques coups plus tard. Cette victoire de Van Wely permettait à Châlons d'égaliser. Marie Sebag et Sébastien Cossin, qui réussissaient à tenir la nulle, offraient ainsi son 1er titre à Châlons en Champagne.


Poule basse

Classement à l'issue de la ronde 11

Pl.EquipePtsj.d.p.c.
9Cannes2511163519
10Strasbourg2211-32831
11Guingamp2011-72431
12Drancy1911-131831
13Lyon Olympique Echecs1911-142337
14Deauville1511-192039
15Montpellier1311-331548
16Bischwiller 11-55 55


Ronde 11 du 06 juin 2010

Cannes4-1Guingamp
Strasbourg3-0Drancy
Lyon Olympique Echecs4-2Deauville
BischwillerF-5Montpellier


Cannes et Strasbourg se maintiennent, les autres équipes descendent.


Interview de Diego Salazar

A peine le titre obtenu, Diego Salazar, le président du nouveau champion, nous a accordé une interview téléphonique.

Diego Salazar, Directeur des nouveaux Champions de France

Présentez-nous votre club...

Notre club a 17 ans d'existence. Dans la ville de Châlons en Champagne, il est très présent auprès des scolaires et dans les maisons de jeunes au sein des quartiers. Le travail des bénévoles mérite d'être souligné, il est un élément clé de notre club.

L'aide de nos partenaires institutionnels (conseil régional, conseil général, et la commune de Châlons en Champagne) a permis à notre club de grandir, tout comme le soutien de nos partenaires privés : François Billecart (Champagne Billecart-Salmon), Bruno Forget (Ucia), Olivier de Bretagne (Cmma) et Frédéric Barthaud (Citelum). C'est grâce à eux qu'a été obtenu le résultat d'aujourd'hui.

Qu'est ce qui a permis à votre équipe de décrocher ce titre ?

Nous avons tout misé sur le collectif. Il y a eu peu de changements lors des matches successifs. C'est une alchimie réussie entre la jeunesse, avec par exemple Romain Edouard (un des meilleurs jeune Français), et Anish Giri (qui a le potentiel pour devenir n°1 mondial), et des "vieux briscards" tels que Loek Van Wely, Ilia Smirin et Manuel Apicella.

Cette équipe était très soudée, quelque chose s'est créé entre eux qui les a poussé à dépasser leurs limites. Chacun se battait avec acharnement pour l'équipe. Nous terminons la saison avec seulement 6 défaites individuelles, soit moins d'une par joueur en moyenne sur l'ensemble de la saison !

Après notre match contre Clichy [victoire 3-2 de Châlons en Champagne], on a senti que quelque chose d'extraordinaire était en train de se passer, et on a décidé de garder cette équipe telle quelle, sans la renforcer comme nous en avions la possibilité. Les joueurs avaient prouvé qu'ils méritaient notre confiance, et ce choix s'avère justifié aujourd'hui. Christophe Guéneau, notre capitaine a joué un rôle déterminant.

Lequel ?

Son rôle dans l'équipe est celui d'un directeur sportif au football. Il s'occupe du recrutement, des compositions d'équipes. Il doit aussi gérer l'aspect humain, c'est à dire créer une cohésion dans l'équipe, taper du poing sur la table si il le faut, encourager. Pour moi, ce poste est tellement important qu'il est essentiel que ce poste soit "extériorisé", c'est à dire qu'il ne doit pas être occupé par un joueur de l'équipe.

Comment avez-vous vécu le match ?

Evry alignait 4 joueurs à plus de 2700 Elo aux premiers échiquiers, ce qui est impressionnant, mais j'avais une confiance immense dans mon équipe, je la savais capable de soulever des montagnes. Notre objectif était d'essayer de gagner sur l'échiquier féminin afin de les mettre sous pression, mais Sophie Milliet a joué admirablement.

Quand Evry a mené, la situation leur était favorable au score comme sur les échiquiers. Mais dès que Loek a égalisé, ce sont eux qui se sont retrouvés sous pression ; ils étaient obligés de l'emporter pour décrocher le titre. Arnaud Hauchard était mieux sur l'échiquier, mais en difficulté à la pendule, et Sébastien Cossin est parvenu à sauver le demi-point. Et Marie Sebag, en faisant nulle, a scellé notre succès.
Je tiens à rendre hommage à l'équipe d'Evry : nous ne les avons pas battu, nous n'avons fait que match nul, et c'est au départage que nous obtenons le titre.

La prochaine étape est la Coupe d'Europe, quelles sont vos ambitions ?

On va avant tout savourer notre victoire. Il est un peu tôt pour se fixer des objectifs. Il faut d'abord rencontrer les partenaires, réunir un budget, constituer une équipe.

Quel impact va avoir le titre sur votre club ?

Le titre aura d'abord des retombées médiatiques. La presse va parler du club, et ça contribuera à faire connaître encore plus notre activité, et attirer de nouveaux joueurs. Nos partenaires sont également confortés dans leur choix. En interne, ce titre sera une source d'émulation pour tous les membres du club. Ce titre va aider le club à grandir.

Que pensez-vous du top 16 ?

C'est la vitrine des échecs en France. C'est une belle compétition, et la phase finale a été très bien organisée par le club de Guingamp. Mais il est possible d'améliorer les choses.

L'instauration du Top 12 l'an prochain va permettre une meilleure lisibilité de la compétition, et une unification de la communication. Mais les équipes doivent évoluer aussi de leur côté : j'estime qu'on pourrait s'inspirer du football, et faire jouer les équipes avec des tenues aux couleurs de leur club, qu'avant une rencontre les capitaines pourraient se serrer la main et échanger un fanion par exemple.

Il faut professionnaliser la compétition, et améliorer la communication afin d'augmenter la popularité de notre sport. Par exemple, lors des rondes du Top 16 à Châlons, la réalisation de reportages vidéos diffusés sur internet par Europe-Echecs a été un vrai plus. Il faudrait que ça devienne systématique.

Le site du club de Châlons en Champagne : http://www.lechiquier-chalonnais.com


Marie Sebag (Chalons en Champagne)
Maxime Vachier-Lagrave (Evry)


Rondes précédentes


Les enjeux de la dernière journée Le règlement de la FFE dispose : " En Top 16, les places 1 à 8 sont attribuées aux équipes de la poule haute, les places 9 à 16 à celles de la poule basse. L'équipe gagnant la poule haute du Top 16 est déclarée Championne de France des Clubs. Dans chaque poule, le classement est effectué suivant le total des points de match sur l'ensemble de la compétition. En cas d'égalité de points de match, on utilise les résultats réalisés entre elles par les équipes à départager (points de match, puis différentiel, puis points de parties). En cas de nouvelle égalité, le départage est effectué par les différentiels, puis si nécessaire par les points de parties, en tenant compte des matches joués entre elles et contre les adversaires communs à toutes les équipes à départager."

La lutte pour le titre
  Châlons en Champagne sera Champion si il gagne ou fait match nul contre Evry
  Evry sera Champion si il bat Châlons en Champagne

La lutte pour le maintien
  Cannes est sauvé et disputera le top 12 l'année prochaine
  Lyon, Deauville, Montpellier et Bischwiller sont relégués.
  L'équipe finissant 10e sera maintenu, les 11e et 12e places étant synonymes de relégation.

  Guingamp se maintiendra si ils battent Cannes, et que Strasbourg ne bat pas Drancy En cas de victoire de Guingamp et de Strasbourg, les 2 équipes ayant fait match nul lors de leur rencontre, cela se jouera au différentiel contre les equipes qu'elles ont en commun (i.e. celles de la poule Basse). En cas de match nul de Strasbourg face à Drancy et de Guingamp face à Cannes, Guingamp sera maintenu grâce au différentiel général.

  Strasbourg se maintiendra si ils battent Drancy et que Guingamp ne bat pas Cannes. Strasbourg peut se maintenir malgré une victoire de Guingamp a condition d'améliorer son différentiel par rapport à l'équipe Bretonne.

  Drancy se maintiendra si ils battent Strasbourg et que Guingamp perd face à Cannes. Si Drancy gagne et que Guingamp fait match nul, c'est Guingamp qui sera maintenu, car ils ont battu Drancy 3-2.


Poule haute

Ronde 10 du 05 juin 2010

Evry Grand Roque3-1Metz Fischer
Marseille Echecs0-2Châlons en Champagne
Vandoeuvre1-4Mulhouse Philidor
Noyon1-3Clichy


Ronde 9 du 04 juin 2010

Mulhouse Philidor2-4Evry Grand Roque
Clichy4-2Marseille Echecs
Metz Fischer4-2Vandoeuvre
Châlons en Champagne4-0Noyon


Ronde 8

Evry Grand Roque3-2Clichy
Marseille Echecs3-2Mulhouse Philidor
Vandoeuvre1-6Châlons en Champagne
Noyon1-5Metz Fischer


Poule basse

Ronde 10 du 05 juin 2010

Guingamp2-2Strasbourg
Drancy0-3Cannes
Deauville5-FBischwiller
Montpellier3-4Lyon Olympique Echecs


Ronde 9 du 04 juin 2010

BischwillerF-5Guingamp
Lyon Olympique Echecs2-3Drancy
Strasbourg4-2Deauville
Cannes6-1Montpellier


Ronde 8

Guingamp1-3Lyon Olympique Echecs
Drancy5-FBischwiller
Deauville1-6Cannes
Montpellier1-5Strasbourg



Publié le 06/06/2010 - 16:25 , Mis à jour le 07/06/2010 - 15:24