Dossier
Tournoi des candidats 2013
SOCAR devient sponsor du tournoi. La cérémonie d'ouverture a eu lieu le jeudi 14 mars. Ronde 1 ce vendredi à 15h avec l'affiche Aronian-Carlsen.
La FIDE et AGON - partenaire commercial de la Fédération Internationale Des Echecs - organisent le plus fort tournoi des candidats de l'histoire à l'IET (The Institution of Engineering and Technology) de Londres, du 14 mars au 1er avril 2013, avec 510.000 € de prix. Site officiel http://london2013.fide.com. Cadence : 2h/40 coups + 1h/20 coups + [15mn+30sec/coup]. Le prix des places (www.worldchess.com) se situe entre 25 livres (30 €) et 30 livres (35 €) selon les jours, le «pass» complet pour le championnat étant vendu 200 livres (230 €).
 
Le cycle du Championnat du monde d'échecs se compose de neuf épreuves sur deux ans. Le match pour le titre mondial entre Viswanathan Anand - Champion du Monde depuis 2007 - et le vainqueur du tournoi des candidats, aura lieu en novembre 2013. Les droits commerciaux pour le cycle du Championnat du Monde d'échecs ont été accordés à AGON par la Fédération Internationale Des Echecs en février 2012.
 
Kirsan Ilioumjinov (président de la FIDE) : « La FIDE est heureuse que ce tournoi majeur ait lieu à Londres et que les amateurs d'échecs britanniques soient en mesure de voir les plus grands joueurs. Nous soutenons les efforts d'AGON visant à organiser des événements échiquéens importants dans les plus grandes villes d'Europe. »
 
Andrew Paulson (fondateur d'AGON) : « Je suis heureux de confirmer que le tournoi des candidats 2013 se déroulera dans un lieu idéal, sur les rives de la Tamise, et qu'il sera diffusé en ligne pour un public mondial. »
 
CEREMONIE D'OUVERTURE DU 14 MARS
Une brève cérémonie d'ouverture a débuté à 19h à Londres. Tous les joueurs étaient présents. Kirsan Ilioumjinov, président de la FIDE, et Andrew Paulson, fondateur d'AGON, ont tenu un discours. Ils ont rappelé le passé échiquéen de Londres, citant notamment Howard Staunton, Wilhelm Steinitz et Emmanuel Lasker.
Une réunion technique a eu lieu entre les joueurs, les arbitres et la commission d'appel. Les règles ont été indiquées, la cadence, et les départages pour la première place : 1) Résultat des confrontations directes, 2) Nombre de victoires, 3) Sonneborn-Berger, 4) Matchs de départage.
 
ChessVibes rapporte l'anecdote suivante. Alexander Grischuk est le seul participant fumeur, et en théorie un arbitre doit l'accompagner lorsqu'il quitte l'aire de jeu. L'arbitre principal Werner Stubenvoll a cependant demandé aux autres participants s'ils voyaient un inconvénient à ce que Grischuk fume sans la présence de l'arbitre, et personne ne s'y est opposé.
 
Selon Maria Yurenok : « Vassily Ivanchuk a pris congé immédiatement après avoir rempli ses obligations ». Cela traduit-il une tension particulière chez lui ? On sait le joueur fantasque, mais il est vrai qu'à 43 ans il a peut-être une occasion unique de lutter pour un titre mondial qu'il n'a jamais obtenu.
 
Levon Aronian est apparu « d'humeur joviale, comme à son habitude ». Ne nous y trompons pas, le numéro 3 mondial est un compétiteur redoutable et il a toute l'Arménie derrière lui.

Quelques secondants étaient présents : Vitiugov pour Svidler, Nielsen pour Carlsen, Huzman pour Gelfand, Riazantsev pour Grischuk, Movsessian et Melkumyan pour Aronian.

Dans une interview à RBC Daily, Sergey Karjakin a indiqué que « Peter Svidler avait perdu 22 kilos lors de sa préparation pour le tournoi des candidats. »

Les joueurs sont logés dans un hôtel à dix minutes à pied de la salle de jeu.

» Source http://chess-news.ru
 
DECLARATIONS DE JOUEURS
 
Vassily Ivanchuk : « Pour moi le tournoi de Londres est aussi important que le championnat de Lviv, par exemple. Et le mémorial Petrov l'est encore plus, car c'est un tournoi rapide. Je n'aime pas jouer sous la pression, cela diminue la qualité de jeu. Vous ne pouvez pas jouer correctement aux échecs si vous pensez tout le temps aux trophées et aux titres.
Vassily Ivanchuk (photo london2013.fide.com)
Cinq jours après le tournoi des candidats je vais jouer le championnat de Russie par équipes. Si je joue bien à Londres, tant mieux, et si ce n'est pas le cas alors je débuterai rapidement un nouveau tournoi pour ne plus y penser. Je n'ai pas à me préoccuper du résultat plus que cela. »
 
Magnus Carlsen (photo magnuscarlsen.com)
Magnus Carlsen : « Personne ne se rappellera de mes performances à Wijk aan Zee ou au London Classic si j'échoue au tournoi des candidats. Je réalise que gagner à Londres sera extrêmement difficile. Tous les joueurs se sont préparés durant des mois. Cependant je sens que je suis prêt pour quelque chose de grand. Et je crois que je joue mieux que n'importe qui d'autre actuellement.

Mon principal rival sera Aronian. Il a prouvé sa force à de nombreuses occasions, et nous ne devrions pas trop tenir compte de ses derniers résultats. Levon considère que le tournoi des candidats est sa dernière chance de remporter la couronne mondiale. Kramnik a aussi des chances, mais j'ai l'impression que son meilleur niveau est derrière lui. Je n'oublie pas non plus les autres participants. »
 
Vladimir Kramnik (photo chessbase.com)
Vladimir Kramnik : « Cela va être un tournoi unique. Ni Wijk aan Zee, ni le Londres Classic ne s'en approchent. A mon avis l'écart entre les meilleurs joueurs du monde, disons le top 10, et les autres, continue de s'agrandir. Les participants des candidats sont tous des joueurs du top, qui ne commettent aucune erreur flagrante. Prévoir le résultat est pratiquement impossible.

Magnus Carlsen est clairement le favori. Il est en effet très fort et joue très bien, mais il n'a pas la garantie de gagner. Ici il n'aura aucun point gratuit. Ce tournoi va être rude pour tout le monde. Je serai surpris si quelqu'un termine avec un score de +4.

Je me suis préparé pour ce tournoi de manière méticuleuse. Je sais exactement ce que je dois faire pour gagner à Londres. En fait c'est un endroit qui me porte chance - j'ai beaucoup de bons souvenirs du match contre Kasparov. Mais ne regardons pas le passé, il faut se concentrer exclusivement sur le combat à venir. »
 
 
Levon Aronian (photo london2013.fide.com)
Levon Aronian : « Pour gagner ce tournoi il faut être surmotivé et préparé à produire un effort surhumain. Si je ne gagne pas à Londres je serai moins déçu qu'à Mexico ou Kazan, car cette fois je me suis préparé du mieux possible. Mais personne ne sait comment cela va se passer !

Je veux toujours devenir champion du Monde, et je sacrifie beaucoup pour cet objectif, notamment du temps que je ne passe pas avec ma famille et mes amis. Heureusement ils le comprennent et me soutiennent.

C'est assurément un tournoi très particulier, il n'y a aucun joueur faible. J'ai toujours aimé affronté des joueurs plus forts, ils veulent vous battre et cela vous aide à réaliser votre potentiel, à vous dépasser. Je ne connais pas encore mes limites...
»
 
LES CANDIDATS

Magnus Carlsen
Le mozart norvégien est le plus jeune participant. Pourtant il n'est pas là pour faire ses classes mais bien en tant que grand favori. Après avoir gagné le London Classic et Wijk aan Zee, améliorant par deux fois le record Elo de Kasparov, il est plus fort que jamais. Pourtant le tournoi n'est pas joué d'avance, les deux inconnues sont son comportement face à une opposition de la plus haute qualité à chaque partie et la gestion d'une éventuelle pression. Il est certain que s'il parvient à exprimer toutes ses capacités il sera difficile à arrêter.

Vladimir Kramnik
En terme de compréhension du jeu et de technique, Kramnik est certainement le plus proche de Carlsen. Peut-être n'a-t-il d'ailleurs rien à lui envier dans ces deux secteurs. Il bénéficie également d'une très grande expérience. Par contre à 37 ans il a souvent montré ses difficultés à tenir la distance physiquement en fin de tournoi. Il devra être très affuté pour réussir à maintenir sa qualité de jeu durant les 14 rondes.

Levon Aronian
Magnus le considère comme son principal rival. Aronian possède en effet toutes les qualités pour être un concurrent redoutable. C'est l'un des joueurs les plus professionnels du circuit, qui ne laisse rien au hasard dans sa préparation (il serait venu à Londres avec son médecin personnel), très imaginatif, qui prend beaucoup de plaisir à jouer et qui sait se motiver pour un événement. Il a remporté trois olympiades avec l'Arménie et tout le pays est derrière lui.

Teimour Radjabov
L'Azeri n'a que trois ans de plus que Carlsen, il joue assez peu mais pointe à la quatrième place mondiale. Il perd très peu et son répertoire avec les Noirs est très impressionnant. Il a plus de difficultés avec les Blancs. Il n'a joué aucune partie de tournoi en 2013 et peut arriver en manque de rythme à ce niveau. Il se présente en outsider.

Alexandre Grischuk
Grischuk est un joueur créatif avec des nerfs d'acier, il peut battre n'importe qui. Rappelons qu'il avait éliminé Aronian et Kramnik aux candidats de Kazan en 2011. Le format de tournoi fermé lui correspond sûrement moins que les formules de coupe. La question est de savoir s'il a préparé minutieusement l'événement et s'il s'est motivé pour, car c'est l'un de ses points faibles. L'autre est sa mauvaise gestion du temps avec sa fâcheuse habitude de se mettre systématiquement en zeitnot. Comme le dit Edwin L'Ami : "Les gens disent qu'il joue aussi bien en zeitnot que pendant le reste du temps, mais c'est un nonsens, personne ne peut faire ça".

Vassily Ivanchuk
A 43 ans le génial Ukrainien vit plus que jamais pour les échecs. Est-ce qu'il tente de se convaincre lui-même lorsqu'il déclare que pour lui les candidats sont un tournoi comme un autre ? Difficile à dire ! Une chose est sûre : personne n'a envie d'affronter Ivanchuk lorsqu'il est en pleine forme. Il est capable d'enchaîner les victoires contre les meilleurs, y compris avec les Noirs. C'est un joueur totalement imprévisible, cela joue à la fois pour lui et contre lui. Il faudra voir lequel des deux Ivanchuk sera à Londres...

Peter Svidler
A l'image de Grischuk et Radjabov, le multiple champion de Russie a peu joué ces derniers temps et cela peut le désavantager. Par le passé il a montré qu'il pouvait être très proche du titre mondial, avec sa deuxième place partagée à Saint Louis en 2005. Une question va être de savoir si sa défense Grünfeld, qui lui a toujours bien réussi, tiendra le choc face aux préparations adverses. Si c'est le cas il n'est pas exclu qu'il puisse jouer les premiers rôles, sinon ce sera plus difficile.

Boris Gelfand
A 44 ans Gelfand est le plus âgé des participants, mais il faut définitivement compter sur lui. Beaucoup le sous-estiment encore, pourtant il a montré qu'il était toujours présent dans les grands rendez-vous, en gagnant les candidats de Kazan en 2011, en manquant de peu de ravir le titre mondial à Anand l'an dernier. Il sait se motiver et se préparer pour les grandes échéances et a beaucoup d'expérience. Il est très difficile à battre. Comme Grischuk, le format de tournoi fermé le favorise moins, et il faudra voir s'il peut maintenir sa forme physique sur 14 rondes.
 
Nom Féd Elo age
1 Magnus Carlsen Norvège 2872 22 ans
2 Vladimir Kramnik Russie 2810 37 ans
3 Levon Aronian Arménie 2809 30 ans
4 Teimour Radjabov Azerbaïdjan 2793 25 ans
5 Alexander Grischuk Russie 2764 29 ans
6 Vassily Ivanchuk Ukraine 2757 43 ans
7 Peter Svidler Russie 2747 36 ans
8 Boris Gelfand Israël 2740 44 ans
 
Lu Sur Twitter le 11 mars
«AGON semble hors-jeu et SOCAR est maintenant le sponsor de l'événement.», annonçait Mark Crowther du site www.theweekinchess.com. L'entreprise pétrolière d'Etat de l'Azerbaïdjan est déjà célèbre dans le monde des échecs pour le parrainage de plusieurs événements, comme les championnats d'Europe par équipes. Quelques minutes plus tard, nouveau tweet de Mark : «AGON est toujours en charge du tournoi selon une source FIDE, mais ils vont utiliser le site Internet standard de la FIDE : http://london2013.fide.com».
Mark Crowther ajoutait : «Il est clair que ce nouveau site n'était pas prévu dans le plan original. Seuls les tickets restent en vente sur www.worldchess.com, mais les résultats, parties et la retransmission en direct sont maintenant sur http://london2013.fide.com»
Plus tard dans la soiré, Maria Yurenok [dont nous ignorons quelle relation elle a avec Agon et/ou Socar] déclarait : «Agon utilise le site Web de la FIDE pour le GP de Londres. Et il n'y a rien d'étrange à propos du sponsor SOCAR (il y a Radjabov), mais AGON gère toujours l'événement.»
 
Il semble pour le moins étrange, à deux jours du début de la compétition, d'assister à de tels changements. Alors que depuis le début nous n'entendions parler que des droits du cycle des Grand-Prix vendus à Andrew Paulson (AGON), Paulson ne communique plus depuis des semaines, et tout-à-coup SOCAR affirme être le sponsor principal. Nous apprenons aussi que le Grand-Prix de Lisbonne, prévu du 17 avril au 1er mai 2013, sera "déplacé" à une date ultérieure. Silvio Danailov, le Président de l'European Chess Union, a ironisé sur l'agonie, en jouant avec le nom de l'organisateur du cycle des Grand-Prix.

Extraits d'une conférence "d'Arguments et faits" avec Garry Kasparov

« Certes, Magnus Carlsen est aujourd'hui le plus fort joueur d'échecs du monde et il serait surprenant qu'il ne soit pas le prochain champion du monde. » « A noter que dans le tournoi des candidats de Londres, le cauchemar de Bobby Fischer va se réaliser : sept soviétiques contre un étranger. Au début des années 60 il y avait même une règle pour limiter le nombre de participants d'un même pays dans une tournoi des candidats. Aujourd'hui les nationalités sont différentes, mais sept participants sont nés dans des pays de l'ex-Union Soviétique. »

Les chances des candidats vues par Garry Kasparov

Garry Kasparov
Photo http://chess-news.ru

« Encore une fois, sur la base de la logique du jeu d'échecs, Levon Aronian est probablement le concurrent le plus dangereux pour Magnus Carlsen. Il travaille très dur, dispose d'une équipe forte, l'Arménie accorde beaucoup d'attention aux échecs, et par son âge et son désir de gagner. »

« Je ne conteste pas les chances de Vladimir Kramnik, bien que récemment il a eu un deuxième enfant. Vous savez, ainsi, un homme commence à être distrait. Cela provoque des pensées inconscientes. C'est pour ça que Magnus Carlsen a un énorme avantage, il n'a pas à penser à des choses qui ne sont pas nécessaires. Il est concentré uniquement sur les échecs. Aronian également peut se concentrer uniquement sur le jeu. »

« Si Carlsen joue à Londres avec confiance, il est peu probable qu'il rencontre une réelle concurrence. Cependant, Magnus est confronté à une situation où il faut gagner à tout prix. Ce n'est pas un événement ordinaire où s'il ne gagne pas il gagnera la prochaine fois, c'est un tournoi qui déterminera s'il jouera contre Anand. »

« Il est clair que Viswanathan Anand est sur le déclin, il n'est plus ce qu'il était avant. Et le plus probable est que vainqueur du tournoi de Londres aura de grandes chances de battre Anand. » Source http://chess-news.ru et www.aif.ru

PROGRAMME DU TOURNOI DES CANDIDATS 2013

Programme Jour Date
Cérémonie d'Ouverture Jeudi 14/03/2013
Ronde 1 Vendredi 15/03/2013
Ronde 2 Samedi 16/03/2013
Ronde 3 Dimanche 17/03/2013
Jour de repos Lundi 18/03/2013
Ronde 4 Mardi 19/03/2013
Ronde 5 Mercredi 20/03/2013
Ronde 6 Jeudi 21/03/2013
Jour de repos Vendredi 22/03/2013
Ronde 7 Samedi 23/03/2013
Ronde 8 Dimanche 24/03/2013
Ronde 9 Lundi 25/03/2013
Jour de repos Mardi 26/03/2013
Ronde 10 Mercredi 27/03/2013
Ronde 11 Jeudi 28/03/2013
Ronde 12 Vendredi 29/03/2013
Jour de repos Samedi 30/03/2013
Ronde 13 Dimanche 31/03/2013
Ronde 14 Lundi 01/04/2013
Départages si nécessaire & Cérémonie de Clôture Mardi 02/04/2013
Londres

Appariements du tournoi des candidats 2013

Ronde 1 du 15/03/2013
Aronian Levon 2808 - Carlsen Magnus 2872 :      
Gelfand Boris 2738 - Radjabov Teimour 2793 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Grischuk Alexander 2764 :      
Svidler Peter 2744 - Kramnik Vladimir 2800 :      

Ronde 2 du 16/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Kramnik Vladimir 2800 :      
Grischuk Alexander 2764 - Svidler Peter 2744 :      
Radjabov Teimour 2793 - Ivanchuk Vassily
2757
:      
Aronian Levon 2808 - Gelfand Boris 2738 :      

Ronde 3 du 17/03/2013
Gelfand Boris 2738 - Carlsen Magnus 2872 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Aronian Levon 2808 :      
Svidler Peter 2744 - Radjabov Teimour 2793 :      
Kramnik Vladimir 2800 - Grischuk Alexander 2764 :      

Ronde 4 du 19/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Grischuk Alexander 2764 :      
Radjabov Teimour 2793 - Kramnik Vladimir 2800 :      
Aronian Levon 2808 - Svidler Peter 2744 :      
Gelfand Boris 2738 - Ivanchuk Vassily
2757
:      

Ronde 5 du 20/03/2013
Ivanchuk Vassily
2757
- Carlsen Magnus 2872 :      
Svidler Peter 2744 - Gelfand Boris 2738 :      
Kramnik Vladimir 2800 - Aronian Levon 2808 :      
Grischuk Alexander 2764 - Radjabov Teimour 2793 :      

Ronde 6 du 21/03/2013
Svidler Peter 2744 - Carlsen Magnus 2872 :      
Kramnik Vladimir 2800 - Ivanchuk Vassily
2757
:      
Grischuk Alexander 2764 - Gelfand Boris 2738 :      
Radjabov Teimour 2793 - Aronian Levon 2808 :      

Ronde 7 du 23/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Radjabov Teimour 2793 :      
Aronian Levon 2808 - Grischuk Alexander 2764 :      
Gelfand Boris 2738 - Kramnik Vladimir 2800 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Svidler Peter 2744 :      

Ronde 8 du 24/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Aronian Levon 2808 :      
Radjabov Teimour 2793 - Gelfand Boris 2738 :      
Grischuk Alexander 2764 - Ivanchuk Vassily
2757
:      
Kramnik Vladimir 2800 - Svidler Peter 2744 :      

Ronde 9 du 25/03/2013
Kramnik Vladimir 2800 - Carlsen Magnus 2872 :      
Svidler Peter 2744 - Grischuk Alexander 2764 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Radjabov Teimour 2793 :      
Gelfand Boris 2738 - Aronian Levon 2808 :      

Ronde 10 du 27/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Gelfand Boris 2738 :      
Aronian Levon 2808 - Ivanchuk Vassily
2757
:      
Radjabov Teimour 2793 - Svidler Peter 2744 :      
Grischuk Alexander 2764 - Kramnik Vladimir 2800 :      

Ronde 11 du 28/03/2013
Grischuk Alexander 2764 - Carlsen Magnus 2872 :      
Kramnik Vladimir 2800 - Radjabov Teimour 2793 :      
Svidler Peter 2744 - Aronian Levon 2808 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Gelfand Boris 2738 :      

Ronde 12 du 29/03/2013
Carlsen Magnus 2872 - Ivanchuk Vassily
2757
:      
Gelfand Boris 2738 - Svidler Peter 2744 :      
Aronian Levon 2808 - Kramnik Vladimir 2800 :      
Radjabov Teimour 2793 - Grischuk Alexander 2764 :      

Ronde 13 du 31/03/2013
Radjabov Teimour 2793 - Carlsen Magnus 2872 :      
Grischuk Alexander 2764 - Aronian Levon 2808 :      
Kramnik Vladimir 2800 - Gelfand Boris 2738 :      
Svidler Peter 2744 - Ivanchuk Vassily
2757
:      

Ronde 14 du 01/04/2013
Carlsen Magnus 2872 - Svidler Peter 2744 :      
Ivanchuk Vassily
2757
- Kramnik Vladimir 2800 :      
Gelfand Boris 2738 - Grischuk Alexander 2764 :      
Aronian Levon 2808 - Radjabov Teimour 2793 :      

Publié le 22/03/2013 - 00:45 , Mis à jour le 08/04/2013 - 11:00