Tournoi des Candidats 2016 : Ronde 14
Mano a mano entre Sergey Karjakin et Fabiano Caruana
Le mano a mano entre Sergey Karjakin et Fabiano Caruana a tourné en faveur du Russe qui affrontera Magnus Carlsen au mois de novembre à New York !

Le Tournoi des Candidats FIDE 2016 se déroule dans le hub numérique de Moscou, dans l'espace du « DI Telegraph » de « l'historic Central Telegraph building » du 10 au 30 mars 2016. Huit des meilleurs grands maîtres d'échecs du monde sont en compétition pour gagner le droit d'affronter le Champion du Monde en titre Magnus Carlsen un peu plus tard dans l'année. Le montant total des prix également en jeu est de 420.000 €. Tashir groupe est le sponsor principal du tournoi. Site officiel http://moscow2016.fide.com Direct et streaming sur http://worldchess.com Galerie photos sur http://moscow2016.fide.com/images

Le classement du tournoi des candidats 2016

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 Perf. +/-
1 Karjakin, Sergey 2769 RUS 8.5/14 XX 10 =1 == 1= == == =1 2862 +18
2 Anand, Viswanathan 2784 IND 7.5/14 01 XX =0 1= =0 =1 == 1= 2809 +4
3 Caruana, Fabiano 2787 USA 7.5/14 =0 =1 XX == =1 == == == 2809 +4
4 Svidler, Peter 2751 RUS 7.0/14 == 0= == XX == =1 == == 2785 +7
5 Nakamura, Hikaru 2787 USA 7.0/14 0= =1 =0 == XX 0= == 11 2780 -1
6 Aronian, Levon 2792 ARM 7.0/14 == =0 == =0 1= XX == 1= 2779 -3
7 Giri, Anish 2798 NED 7.0/14 == == == == == == XX == 2778 -4
8 Topalov, Veselin 2780 BUL 4.5/14 =0 0= == == 00 0= == XX 2648 -25

Cérémonie d'ouverture le 10 mars 2016, ronde 1 le 11 mars à 13h00. Jours de repos les 14, 18, 22 et 26 mars. 14e et dernière ronde le 28 mars. Départage et cérémonie de clôture le 29 mars.

Résultats de la ronde 14 du 28 mars 2016 à 14h00
Peter Svidler 2751 - Viswanathan Anand 2784 : ½-½ (35) Anglaise
Anish Giri 2798 - Veselin Topalov 2780 : ½-½ (29) Catalane
Hikaru Nakamura 2787 - Levon Aronian 2792 : ½-½ (33) Ragozine
Sergey Karjakin 2769 - Fabiano Caruana 2787 : 1-0 (42) Richter-Rauzer

Après une treizième journée particulièrement tendue où Fabiano Caruana aurait pu aborder cette dernière ronde avec un demi-point d'avance sur Sergey Karjakin, il reste à éclaircir les départages, qui sont, dans l'ordre des critères : a) Le résultat des rencontres directes entre les joueurs, b) Le nombre de victoires, c) Le Sonneborn-Berger. À éclaircir, parce que jusqu'à tard dans la soirée d'hier, sur Twitter, cela restait relativement confus, même pour le site officiel.

  1. Donc, si Viswanathan Anand annule (ou perd) contre Peter Svidler et que Fabiano Caruana et Sergey Karjakin partagent le point et ainsi la première place, c'est Sergey Karjakin qui obtient son visa pour l'Amérique, parce que si le critère «a» est égal, il possède une victoire de plus pour le critère «b».
     
  2. En revanche, si Viswanathan Anand l'emporte sur Peter Svidler, pendant que Fabiano Caruana et Sergey Karjakin annulent - le seul cas pour avoir 3 joueurs à égalité avec 8 points - c'est Fabiano Caruana qui ira défier Magnus Carlsen au mois de novembre à New York, grâce à un meilleur score des tête-à-tête. En effet, selon le critère «a» Caruana a battu Anand 1,5/2, alors que Karjakin a perdu une partie contre Anand.

Ce second cas est en fait peu probable. Peter Svidler n'a jusqu'ici jamais perdu avec les pièces blanches, et Viswanathan Anand n'a jamais gagné avec les pièces noires. Et surtout, on ne voit vraiment pas pourquoi le quintuple champion du monde irait jouer un All In alors qu'aucun départage ne peut lui permettre de jouer un troisième match de championnat du monde. Il y a donc de fortes chances que Fabiano Caruana se retrouve dans l'obligation de jouer pour le gain avec les pièces noires; même si lui non plus ne l'a jamais emporté avec cette couleur dans ce tournoi.

Evidemment, si Fabiano Caruana avait pris ce fameux demi-point en plus dans la ronde 13, c'est Sergey Karjakin qui se serait retrouvé à devoir jouer pour le gain. Au-delà des préférences de chacun pour l'un ou l'autre de ces deux joueurs, n'oublions pas qu'un joueur américain - même néo-américain, à New York, face au champion du monde Magnus Carlsen, aurait sans aucun doute un plus fort rayonnement dans les médias d'outre-Atlantique qu'un joueur russe.

Un mot quand-même sur les deux autres rencontres : Hikaru Nakamura et Levon Aronian n'ont plus rien à gagner, tandis que Anish Giri pourrait au moins tenter, face à Veselin Topalov, d'éviter d'avoir à accrocher à son palmarès le peu glorieux record de 14 nulles en 14 parties.

Anish Giri | Photo http://worldchess.com | (DR)
 

La partie du tournoi

Karjakin-Caruana
Après 21...Re7
Karjakin-Caruana
Après 26...a4
Karjakin-Caruana
Après 36.Dd2

En choisissant une sorte de variante « suicide de Kozul », du nom du grand-maître croate Zdenko Kožul né le 21 mai 1966, contre l'attaque Richter-Rauzer de la Sicilienne, Fabiano Caruana affichait clairement ses intentions agressives pour cette dernière partie du tournoi des candidats 2016. Bon ou mauvais choix, toujours est-il que Sergey Karjakin ne s'y attendait pas du tout. Cependant, cette ligne de jeu reste très risquée et à part Zdenko Kožul, elle est le plus souvent jouée par correspondance. La partie a quitté les bases avec 18.Thf1!? au lieu du fort sacrifice de pion 18.e5! de Prandstetter,E (2415)-Kozul,Z (2505) Tbilisi 1988, 1-0 (39). Sergey Karjakin, sans doute partagé sur la conduite à tenir, n'a pas osé se lancer à l'attaque. Un texte très clair, lu il y a longtemps, disait : « La défense Sicilienne est une ouverture très risquée pour les deux camps ! Habituellement, chaque coup vaut son pesant d'or et souvent la situation exige que le meilleur, l'unique coup soit trouvé pour résoudre le problème. Si d'un côté le meneur des Noirs doit posséder des nerfs solides, le joueur qui a les Blancs doit être déterminé ! En effet, toute tentative de jouer contre la Défense Sicilienne sans accepter une part de risque, avec trop de sécurité et de précautions, mène à perdre l'avantage et à laisser l'initiative aux Noirs. » D'un autre côté, Ian Nepomniachtchi, sur le direct, s'interrogeait : « Cela me laisse sans voix. Que peut faire Caruana avec sa position ? ». 20.b3?!, qui donne les cases noires autour du Roi blanc, même si après avoir sauvé des positions très inférieures, on avait du mal à imaginer le Russe perdre cette position. Fabiano Caruana avait quant à lui du mal à trouver un plan concret et prenait beaucoup de temps : 0h52 - 0h36 après le 21...Re7 du premier diagramme. Teymur Rajabov twittait au même moment : « En fait, je ne suis pas sûr que Sergey joue pour un match nul. Il pourrait jouer pour la victoire. Donc, il ne s'agit pas seulement de Caruana. » 22.Fc4 est en effet la bonne place pour ce Fou. 22...Fe3 23.Tf3 Tg4 24.Df1 Tf8 25.Cf4 Fxf4 26.Txf4 a4!, deuxième diagramme, avec enfin un peu de jeu pour Fabiano Caruana. 27.bxa4 Fxa4 0h22 - 0h16. Le GM Jonathan Rowson : « 27.bxa4!? est le signe d'un fort joueur. Superficiellement ça affaiblit le Roi, mais ça évite durablement les menaces de mat avec un pion noir en a3. » 28.Dd3 Fc6 29.Fb3 Tg5, Anish Giri et Veselin Topalov annulaient pendant ce temps-là et le Bulgare déclarait : « Je n'ai pas de problème à accepter que mon temps est révolu. » Anish Giri répondait sur les plaisanteries au sujet de ses nulles d'un : « C'est très bien. Allez-y, mais soyez drôles ! » 30.e5!? avec environ 15 minutes chacun la partie entre dans sa phase critique et tout est encore possible ! Jonathan Rowson ‏avait une fois de plus le mot juste : « Si 30.e5!? fonctionne : Karjakin est un brillant joueur pratique qui a le sens du moment. Si ça ne fonctionne pas : Il a perdu ses nerfs ! » 30...Txe5 31.Tc4 Td5 32.De2 Db6 33.Th4!? ou ?! en fonction du résultat final de la partie... 33...Te5 0h14 - 0h08. 34.Dd3 Fg2 35.Td4 d5 36.Dd2, troisième diagramme, et Fabiano Caruana se trompe avec 36...Te4? réfuté par 37.Txd5!! exd5 38.Dxd5 et une menace de mat en d7. 38...Dc7?! 39.Df5! Alors que l'on imaginait Sergey fébrile, le Russe joue le plus précis. 39...Tf7?! 40.Fxf7 De5 41.Td7+ Rf8 42.Td8+ 1-0 !  C'est bientôt mat !

Sergey Karjakin a révélé qu'il avait été secondé durant ce tournoi des candidats par les grands-maîtres Vladimir Potkin, Alexander Motylev, Yury Dokhoian et « son coach secret Shakhriyar Mamedyarov ».

Sergey Karjakin | Photo www.gq.ru | (DR)

Et Agon dans tout ça ?

Depuis quelques jours nous n'avions plus d'informations concernant l'interdiction de retransmettre en direct, voire de commenter les parties du tournoi des candidats. Dans un article de Carol Matlack, publié le 28 mars 2016, nous apprenons que M. Ilya Merenzon a finalement décidé de poursuivre les sites d'échecs qui ont refusé de respecter cette interdiction. « Nous avons dû prendre des mesures pour protéger nos droits commerciaux des sites qui cherchent à tirer profit de notre investissement important. » a déclaré le directeur général de Agon basé à Moscou.

Les sites poursuivis sont Chessbomb.com, basé en Bulgarie, et Chess24.com, qui opère depuis l'Allemagne et Gibraltar, qui ont continué à offrir une couverture en direct. « Notre diffusion en direct est parfaitement légale, basée sur les conseils de notre avocat », a déclaré Macaulay Peterson, un porte-parole de Chess24. Une déclaration sur le site de Chessbomb dit qu'il se soustrait à l'interdiction en ayant des volontaires qui soumettent de façon anonyme via un serveur sécurisé les coups des parties. Quiconque regarde le tournoi sur le site de Agon doit accepter un accord pour ne pas partager le contenu, mais la déclaration de Chessbomb soutient que ces accords ne sont pas juridiquement contraignants dans tous les pays. Agon demande 20 millions de roubles (environ 236.000 euros) de dommages et intérêts à chacun des deux sites et prévoit de poursuivre au moins un autre site, selon le porte-parole Andrew Murray-Watson. Les poursuites ont été déposées à la cour d'arbitrage de Moscou, qui a des accords de réciprocité qui permettent d'appliquer sa décision dans d'autres pays.

Ilya Merenzon fait aussi valoir que la couverture en direct par d'autres sites d'échecs, qui proposent des abonnements payants ou recherchent des recettes publicitaires, sape les efforts de son entreprise pour construire un sponsoring commercial pour les événements de la Fédération Internationale des échecs, y compris le championnat du monde à venir à New York. Les sponsors du tournoi de Moscou sont; BMW Russie, Samsung et l'Hôtel Four Seasons de Moscou. Source www.bloomberg.com

Départages
Si deux joueurs ou plus terminent avec le même nombre de points, le départage prévu est, dans l'ordre : a) Le résultat des rencontres directes entre les joueurs, b) Le nombre de victoires, c) Le Sonneborn-Berger. Si ces 3 critères ne permettent pas de définir clairement un vainqueur, après un nouveau tirage au sort des couleurs, chaque joueur jouera deux parties contre chaque joueur à égalité des points en 25 minutes + 10 secondes par coup. En cas d'égalité, après un nouveau tirage au sort des couleurs, deux parties en blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, on répétera l'opération jusqu'à 2 fois de plus. Et enfin, s'il y a toujours égalité entre deux joueurs, on recourra à un blitz mort subite; le joueur qui remportera la tirage au sort choisira sa couleur. Les Blancs auront 5 minutes, les Noirs 4 minutes, et chaque joueur recevra un ajout de 3 secondes par coup après le 60e coup. En cas de nulle les Noirs remportent la partie. Le règlement complet des départages sur www.fide.com/FIDE/handbook/regscandidates2016.pdf

Les arbitres Werner Stubenvoll et Hal Bond | Photo David Llada | (DR)

Vivez le tournoi des candidats en vidéo avec Europe-Echecs

  • Analyses et résumés en vidéo à 21h les soirs des jours de repos
  • Présentation et animation par les entraîneurs Kévin Bordi, Sylvain Ravot et Marc Quenehen
  • Avec la présence des GMI Vlad Tkachiev et Eloi Relange
  • Avec espace de discussions (tchat) pour échanger et poser vos questions
  • Les vidéos peuvent être revues à volonté
  • En partenariat avec eGG-one.

s'inscrire

Planning des émissions interactives

Date heure Programme Invité Tarif
Lundi 14 mars 21h-22h30 Résumé des rondes 1 à 3 Marc Quenehen Gratuit
Vendredi 18 mars 21h-22h30 Résumé des rondes 4 à 6 Eloi Relange (GMI) Gratuit
Mardi 22 mars 21h-22h30 Résumé des rondes 7 à 9 Vlad Tkachiev (GMI) 5€
Samedi 26 mars 21h-22h30 Résumé des rondes 10 à 12 Eloi Relange (GMI) 5€
Mardi 29 mars 21h-22h30 Résumé des rondes 13 & 14 Vlad Tkachiev (GMI) 5€

Comment s'inscrire ?

1) Créez un compte gratuit sur le site de notre partenaire eGG-One Chess
2) Réservez votre place sur la page de l'événement
3) Quelques minutes avant l'heure connectez-vous sur eGG-One Chess avec votre compte
4) Rejoignez l'événement via le bouton rouge Live
5) Rejoignez le tchat en entrant votre pseudo à "Nickname" puis cliquez sur "Join chat"

REVOIR L'emission du vendredi 18 mars :

Avec la présence du GMI Eloi Relange

REVOIR L'Emission du lundi 14 mars :

Avec la présence du GMI Vladislav Tkachiev


Publié le 02/04/2016 - 09:30 , Mis à jour le 13/04/2016 - 14:11
Les réactions (149)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Azimut - 29/03/2016 20:11
Je reste même persuadé que Magnus peut même les battre en simultanée à l'aveugle avec plus de 50%....

Azimut - 29/03/2016 19:55
Je pense sincèrement que Magnus aurait pu affronter dans une simultanée à la pendule, les huit joueurs du tournoi des candidats, et qu' il aurait fait un score supérieur à 50% !!! Un peu comme Kasparov qui affrontait en simultanée, et toujours à la pendule, n'importe quelle équipe nationale au monde avec succès !

rical - 29/03/2016 19:30
D'accord avec@ Shasha, pas trop avec@ Azimut qui semble bien s'amuser sur ce blog, vu l'évolution du jeu aux 4 coins du monde avec internet qui aide à se former et évoluer tout seul dans un premier temps , des talents éclosent de partout, aussi Carlsen (que j'estime beaucoup au passage) champion du monde pendant 30 ans ? déjà qu'il tienne pendant 10 ans comme Anand même si ce dernier n'a pas toujours été étincelant , en tout cas, dans ce tournoi, malgré son age avancé, ce dernier a démontré encore un sacré niveau ! Quand à Caruana, malgré son immense talent, il ne m'a pas encore totalement convaincu, trop instable.... pour l'instant .

SHASHA - 29/03/2016 17:46
@Rical : Pas forcement les meilleurs élos parce que tu sais le classement change tout les mois selon leurs résultats dans les tournois, le seul joueur du top 10 qui ne change jamais de place c'est Carlsen. Quand à Wei Yi effectivement c'est un joueur très prometteur qui sera sans doute qualifié pour le tournoi des candidats un jour, mais peut être pas pour le prochain vu qu'il n'a que 16 ans pour l'instant. Bon c'est vrai que Carlsen avait 16 ans quand il a participé pour la première fois en 2007 mais le niveau à augmenté d'un coup ces dernières années et il avait de toute façon été éliminé dès le premier tour. Dans un premier temps je préfère voir un mach Carlsen/Caruana c'est le match rêvé par beaucoup en ce moment, Wei Yi aura sa chance un peu plus tard. Et oui @Patbru54 c'est plus possible de rester aussi longtemps champion de monde maintenant que le champion perd son titre si il refuse de jouer, contrairement à avant.

patbru54 - 29/03/2016 14:08
Selon la logique développée ici par bon nombre (et à juste titre), Carlsen sera un jour battu par un plus jeune que lui...et avant 2041 !