Tournoi Grenke à Baden-Baden
La victoire d'Anand sur Naiditsch en finale de Tours, alors que Caruana n'a fait que nulle contre Fridman, permet au champion du monde de remporter son 1er tournoi fermé depuis 2008.

Le centre d'échecs de Baden Baden accueille du 7 au 17 février 2013, pour la première fois, le «Baden-Baden Grenke Chess classic», un catégorie 19 à la moyenne Elo de 2714. La ville de Baden-Baden est connue pour sa très forte équipe qui domine le championnat allemand des clubs depuis quelques années et dans laquelle figure notamment le Français Etienne Bacrot. Grâce à un partenariat entre l'entreprise Grenke, la Fédération allemande des échecs et les hôtels Brenner, trois joueurs allemands (Naiditsch, Fridman et Meier) ont la possibilité d'affronter trois joueurs du top mondial (Anand, Caruana et Adams). 
Site officiel : www.grenkechessclassic.de avec parties en direct à partir de 15 h 00.

Chaque joueur affrontera deux fois tous les autres participants en alternant les couleurs. La cadence de jeu est de 40 coups en 100 minutes + 20 coups en 50 minutes + 15 minutes au K.O. , le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Il est interdit de proposer nulle avant le 40e coup. Jour de repos le 12 février. Commentaire du MI Lawrence Trent en anglais sur ​​Internet et des GMs Klaus Bischoff et Sebastian Siebrecht en allemand pour les spectateurs dans la salle de jeu.

Départage (sauf pour la première place) : nombre de victoires, nombre de victoires avec les Noirs, résultat de la rencontre directe. Départage pour la première place : 2 parties de 10 minutes + 2 secondes par coup, si égalité : 2 parties de 5 minutes + 2 secondes par coup, et si l'égalité persiste : un blitz «mort subite» avec 6 minutes + 2 secondes par coup pour les Blancs, 5 minutes + 2 secondes par coup pour les Noirs, mais où les Noirs gagnent avec une nulle.

Parallèlement se disputent 3 tournois «open» : 1. du 7 au 15.02.2013 : Le Classic Chess Elo  Open  (9 rondes, 9 jours, pour joueurs avec un Elo +1800), 30 participants dont Etienne Bacrot (2704), Parimarjan Negi (2638), Viorel Iordachescu (2610)... 2. du 9 au 11.22013 : Le Classic Chess Carnaval (6 rondes, 3 jours, ouverts à tous), et 3. du 14 au 16.02.2013 : Le Holiday Classic Chess (6 rondes, 3 jours, ouvert à tous.)

Joueurs Elo Tit Age Nat
Score
1 2 3 4 5 6 Perf.
1 Anand, Viswanathan 2780 gm 44 IND
6.5/10
XX == == == 11 =1 2811 +4
2 Caruana, Fabiano 2757 gm 21 ITA
6.0/10
== XX =0 1= 11 == 2777 +2
3 Adams, Michael 2725 gm 42 ENG
5.0/10
== =1 XX == 0= == 2712 -2
4 Meier, Georg 2640 gm 26 GER
5.0/10
== 0= == XX 01 =1 2729 +13
5 Naiditsch, Arkadij 2716 gm 28 GER
4.0/10
00 00 1= 10 XX =1 2641 -11
6 Fridman, Daniel 2667 gm 37 GER
3.5/10
=0 == == =0 =0 XX 2613 -7
RÉSULTATS DE LA RONDE 10 (13H00)
Fridman, Daniel 2667 - Caruana, Fabiano 2757 : ½-½ (85) Slave d'échange
Adams, Michael 2725 - Meier, Georg 2640 : ½-½ (32) Française fermée
Naiditsch, Arkadij 2716 - Anand, Viswanathan 2780 : 0-1 (49) Sicilienne de Moscou

Victoire expéditive de Viswanathan Anand ! En un peu plus de 2h30, le Champion du Monde a dominé Arkadij Naiditsch en 49 coups. Il met ainsi la pression sur Fabiano Caruana, qui sait désormais qu'il doit l'emporter face à Daniel Fridman pour pouvoir jouer un départage.

Naiditsch-Anand
Après 13...Dxc4
Naiditsch-Anand
Après 24.Ta3
Naiditsch-Anand
Après 33...Txg2

Les deux joueurs ont répété les coups de la partie simultanée que Kasparov avait joué sur Internet contre le reste du monde en 1999 jusqu'au 13e coup (1er diagramme). Fridman a préféré jouer 14.Cc3 là où Kasparov avait préféré 14.Cb6. Après 14...Txa8  15.Fg5 e6 16.Te1, les Noirs ont, en échange de la qualité, deux pions centraux très puissants. Anand décide de passer en finale par 16...Cd5 17.Cxd5 Dxd5 18.Dxd5 exd5; il a une très bonne position avec comme plan de pousser progressivement ses pions. Naiditsch tente de trouver du contre-jeu sur les pions de l'aile-Dame. En cette fin de tournoi, les joueurs sont fatigués et Anand va gaffer : après 24.Ta3 (2e diagramme), les Noirs jouent 24...a5? et permettent ainsi aux Blancs d'ouvrir une colonne et d'activer leur Tour après 25.b4 Tc2 26.bxa5 bxa5 27.Txa5. Les Blancs rendent la qualité pour passer dans une finale de Tours qui semble égale, mais c'est Naiditsch qui va à son tour commette une erreur, dans la position du 3e diagramme. Son coup, 33.Re1?, sera considéré comme l'erreur décisive par Anand; 33.Re2 devait pouvoir permettre de tenir la nulle. En quelques coups, Anand va démontrer sa technique et l'emporter de manière convaincante.

 

Vishy pensait que sa position était très bonne, mais a qualifié son 24...a5?, de "terrible", "horrible", "embarrassant" et même de "fou". Il fallait jouer tout simplement 24...Tc7. Anand pense aussi qu'ensuite son adversaire, «a vraiment sous-estimé la situation». "Ces finales de Tours sont très, très difficiles. Vous devez les jouer avec une incroyable précision". Naiditsch a rapidement joué 33.Re1? et encore une fois Anand n'a pas mâché ses mots, le décrivant comme «mauvais à bien des niveaux». Sur le correct 33.Re2 il ne voyait rien pour inquiéter les Blancs.

Adams-Meier
Après 19.Cd2

La fatigue a également conduit Michael Adams et Georg Meier à commettre chacun des erreurs, avant d'opter pour la nulle par répétition afin d'en rester là. Le moment clé est illustré dans le diagramme ci-contre : les Noirs ont la possibilité de gagner une qualité par 19...Cc2 20.Tc1 Fd3 21.Tfd1 Fe2, mais Meier va jouer trop vite, son choix 19...Fd3 se voit contré par 20.Fe4. Adams complique les choses et Meier n'ose pas prendre la Tour en f1 car la paire de Fous blanche et le pion d5, combinés au peu d'activité du Fou en d6 rendent les choses complexes. L'Allemand préfère tout échanger par 20...Fxe4 21.Cxe4 Cxd5 22.Cxd6 cxd6 23.Tad1 Cxe3 24.fxe3 Txf1+ Rxf1. Le pion de plus des Noirs ne permet pas d'espérer le gain dans cette finale de Tours et les deux joueurs s'accordent sur la nulle au 32e coup.

Fridman-Caruana
Après 65.Re2

Les deux derniers protagonistes de cette ultime ronde n'ont pas fait mieux que leurs confrères, signe de la fatigue accumulée au fil des rondes. Cette nulle entre Caruana et Fridman est le résultat logique d'une partie dans laquelle les deux joueurs ont eu des opportunités qu'ils ont gâchées.

Dans la position du diagramme ci-contre, après 65.Re2, Fabiano Caruana laisse passer sa dernière chance de jouer pour le gain de la partie et, ainsi, de pousser Viswanathan Anand aux départages en jouant l'erroné 65...Re4?, au lieu de 65...f4!.

RÉSULTATS DE LA RONDE 9 (15H00)
Anand, Viswanathan 2780 - Fridman, Daniel 2667 : 1-0 (47) Défense Petroff
Meier, Georg 2640 - Naiditsch, Arkadij 2716 : 1-0 (47) Bogo-indienne
Caruana, Fabiano 2757 - Adams, Michael 2725 : 0-1 (54) Partie catalane fermée
Meier-Naiditsch
Après 23.e3

Georg Meier et Arkadij Naiditsch ont suivi une partie Le Quang Liem-Michael Adams (Olympiades 2012, 1-0 en 46 coups) jusqu'au 11e coup, où les Blancs avaient une nouveauté, 11.b3. la partie semble se poursuivre normalement, les pièces s'échangent jusqu'à arriver dans la position du diagramme. A cet instant, la partie est déjà finie, stratégiquement gagnée par les Blancs. Comme le déclara Georg Meier après la partie, « J'ai tout ce dont je peux rêver ».
De fait, le Cavalier noir n'a aucune case intéressante à sa disposition, les Tours blanches doublées contrôlent la colonne "d". Après 23...Rf7 24.a4 Ted7 25.b4 Ca8 26.e4, les Noirs tentent de stopper l'avance blanche par 26...g5, mais ça n'empêche pas les Blancs de pousser 27.f4. Les Tours noires se retrouvent désolidarisées, Meier en profite et les Noirs perdent une qualité, avant d'abandonner.

Anand-Fridman
Après 21.Tae2

Anand a battu Daniel Fridman et mis la pression sur Fabiano Caruana, en train de jouer contre Michael Adams sur l'échiquier d'à côté. Dans la position du diagramme ci-contre, le joueur allemand a cru pouvoir s'emparer du pion a3 sans risque, par 21...Fxa3. Mais ce coup perd la partie comme l'expliquera le Champion du Monde. Les menaces surviennent après 22.Fg4!. Le Fou blanc est cloué, et 22...Fxg4 est impossible à cause de 23.Cf6+. Les Noirs doivent se replier par 22...Tf8, et après 23.Fxf5 Dxf5 les Blancs regagnent le pion par 24.Fxc7. Après 24...Td7 25.Fe5 f6 26.Cg3 De6 27.Da4 la situation est déjà compromise pour les Noirs. Après une passe d'armes tactique, Anand a transposé dans une finale gagnante avec une qualité de plus. En outre, son pion "d4" est bien plus fort que son homologue en a7. Il ne faudra que quelques coups à Fridman avant d'abandonner.

Superbe partie de Michael Adams, qui remporte sa première partie du tournoi. Il nous permet de vivre une dernière ronde à suspense, puisque Caruana et Anand se retrouvent à égalité à l'orée de la dernière ronde.

Caruana-Adams
Après 30...Rh8
Caruana-Adams
Après 44.De1
Caruana-Adams
Après 48.Rg3

Dans la position du diagramme de gauche, l'Italien va choisir le mauvais plan. Au lieu de lutter sur la grande diagonale en préparant la poussée e3-e4, il va jouer 31.f4?!, et concéder ainsi les cases blanches à son adversaire. De plus, le pion en e3 devient une faiblesse.
Adams va faire participer le Cavalier à l'attaque, grâce une jolie pointe tactique : dans la position du 2e diagramme, il joue 44...Ce5!. Le Cavalier est bien sûr imprenable sauf à perdre la Tour en b3. Caruana poursuivra par 45.Db1, mais après 45...Cg4 les menaces se profilent sur le Roi blanc. La partie se poursuit par 46.h3 Cf2+ 47.Rh2 Dh5 48.Rg3 (3e diagramme). Adams va sceller le sort du Roi blanc par 48...Cxh3. Il se retrouve isolé, et la Tour et la Dame noires vont venir l'acculer. Après 49.Fxh3 Tg6+ 50.Rh2 Txg1 51.Rxg1 Dxh3 52.d5 Td8 53.Df1 Dg4+ 54.Rh2 Txd5 les Blancs abandonnent : leur Roi est isolé, et Caruana ne peut pas parer toutes les menaces.

Anand-Fridman | www.grenkechessclassic.de | (DR)
RÉSULTATS DE LA RONDE 8 (15H00)
Fridman, Daniel 2667 - Adams, Michael 2725 : ½-½ (37) Nimzo-Indienne
Naiditsch, Arkadij 2716 - Caruana, Fabiano 2757 : 0-1 (49) Espagnole d'échange
Anand, Viswanathan 2780 - Meier, Georg 2640 : ½-½ (56) Française Rubinstein
Pour Daniel Fridman l'objectif était clair : ne pas perdre le jour de son anniversaire ! Ainsi, contre la défense Nimzo-Indienne de Michael Adams, le joueur allemand s'est tourné vers une ligne hyper solide. A tel point qu'après environ 25 coups le commentateur du live, le MI Lawrence Trent, déclarait : «Si la partie Fridman-Adams ne s'achève pas par la nulle, demain je commente en slip !» mais la nulle signée au 37e coup a rassuré tout le monde.
 
Naiditsch-Caruana
Après 19...g6
Naiditsch-Caruana
Après 27...Dxb2
Naiditsch-Caruana
Après 33.Td1
Retournement de situation ! Contre la variante d'échange de l'Espagnole choisie par Arkadij Naiditsch, Fabiano Caruana n'a pas voulu répéter la défense avec 5...Fg4 qui l'avait menée à la défaite contre le même adversaire à Novi Sad en 2009, 1-0 (48) et a préféré 5...Df6 avec laquelle il avait annulé deux fois. Cependant, Naiditsch est venu avec une idée précise, 11.Cd2 au lieu de l'habituel 11.Cc3 et a non seulement obtenu une excellente position, mais a aussi poussé l'Italien en manque de temps. Dans la position du premier diagramme, après 19...g6, il ne restait déjà plus que 15 minutes à Caruana contre 42 pour Arkadij. Pourtant, le manque de temps n'empêche pas Caruana de bien jouer et c'est même son adversaire qui va manquer de précision. Dans la position du deuxième diagramme après 27...Dxb2, les Noirs viennent de s'emparer d'un pion et les Blancs, au lieu de couper la retraite à la Dame, échangent par 28.Cxf6?!. L'attaque se volatilise et les Noirs sont mieux ! La suite allait montrer à quel point le jeu d'échecs peut être cruel. Dans le troisième diagramme, Arkadij Naiditsch vient de se tromper en jouant 33.Td1? et Fabiano aurait pu gagner immédiatement avec 33...Te8! et la menace 34...Txe4! gagne tout. L'Italien rate aussi 36...Fxg4!, mais sa position est maintenant si forte que plus rien ne peut le priver d'une nouvelle victoire et sans doute du gain du tournoi !
 
Anand-Meier
Après 31...Tc8
Anand-Meier
Après 50...h2
Pour le champion du monde il fallait absolument gagner pour espérer rejoindre Caruana. Avec l'avantage des pièces blanches, Viswanathan Anand a cependant dû se battre pour obtenir un avantage contre la passive mais solide variante Rubinstein de la Française de Georg Meier. Après 31...Tc8 la position blanche est évidemment plus facile à jouer. Le pion "c5" finira par tomber, mais la suite allait démontrer - en fait c'est surtout la qualité de la défense de Meier - que cet avantage est insuffisant pour l'emporter. Alors qu'Anand avait libéré sa majorité sur l'aile-Dame, le joueur allemand n'est pas resté les bras croisés et a obtenu un dangereux pion passé sur la colonne "h", ce qui a non seulement maintenu l'équilibre, mais a aussi exigé une grande précision à Anand pour ne pas perdre ! Dans le deuxième diagramme, les Blancs doivent donner la qualité par 51.Td5, et après 51...Fxd5 52.cxd5 h1=D 53.a8=D Anand doit prendre l'échec perpétuel.
 
Viswanathan Anand était très abattu lors de la conférence de presse d'après-match, déplorant avoir «gâché sa partie» et la finale qui «doit être techniquement gagnante en quelque sorte.» En fin de compte, il a été celui qui a dû trouver les coups pour forcer un perpétuel dans une course de pions qu'il a décrit comme «un gâchis - je n'avais aucune idée de ce qui se passait.»
Sanikidze-Bacrot | www.grenkechessclassic.de | (DR)

Extrait du classement final du Classic Chess Elo Open

Tit Nom FéD elo Club/ville Pts.  TB1  Rp
1 GM Bacrot Etienne FRA 2704 OSG Baden-Baden 7.0 46.5 2672
2 GM Negi Parimarjan IND 2638 Sportfreunde Katernberg 1913 e 6.5 46.0 2610
3 GM Felgaer Ruben ARG 2557   6.5 45.5 2580
4 GM Sanikidze Tornike GEO 2553 SG Trier 6.5 45.0 2584
5 GM Chatalbashev Boris BUL 2552   6.0 45.5 2542
6 GM Iordachescu Viorel MDA 2610   5.5 47.5 2523
7 GM Karpatchev Aleksandr RUS 2484 SF Bad Mergentheim 5.5 45.0 2464
8 IM Tereick Benjamin GER 2382 Schachverein Wattenscheid 1930 5.5 42.5 2421
9 FM Weber Tom LUX 2380 SG Trier 5.5 41.0 2380
10 FM Bücker Stefan GER 2342 SC Pforzheim 1906 5.5 38.0 2262
11 WIM Schut Lisa NED 2283 OSG Baden-Baden 5.5 38.0 2313
RÉSULTATS DE LA RONDE 7 (15H00)
Meier, Georg 2640 - Fridman, Daniel 2667 : 1-0 (60) Catalane ouverte
Caruana, Fabiano 2757 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½ (44) Sicilienne Najdorf
Adams, Michael 2725 - Naiditsch, Arkadij 2716 : ½-½ (52) Début Anglais
Meier-Fridman
Après 40...Cc3

Peu de choses à dire sur cette septième ronde. Dans les 3 parties les Blancs ont obtenu un léger avantage après l'ouverture, et si Viswanathan Anand et Arkadij Naiditsch ont réussi à neutraliser ce petit plus contre respectivement Fabiano Caruana et Michael Adams, c'est en grand zeitnot que Daniel Fridman va perdre un pion. Dans la position du diagramme ci-contre les joueurs viennent de jouer leur 40e coup, et le duo de pions passés liés de Georg Meier va s'avérer décisif dans la finale.

Dans l'Open, Etienne Bacrot l'a emporté sur l'Argentin Ruben Felgaer pour prendre seul la tête. Voici un extrait des résultats de la ronde 8.

Tit Nom elo Pts. Result Pts. tit Nom elo
1 GM Bacrot Etienne 2704 1-0 6 GM Felgaer Ruben 2557
2 GM Negi Parimarjan 2638 6 1-0 5 GM Iordachescu Viorel 2610
3 GM Sanikidze Tornike 2553 6 1-0 5 GM Karpatchev Aleksandr 2484
4 GM Chatalbashev Boris 2552 1-0   Frick Christoph 2250
5 IM Tereick Benjamin 2382 5 1-0 WIM Schut Lisa 2283
6   Tolhuizen Ludo 2154 ½-½ FM Vogel Jaap 2190
7 FM Weber Tom 2380 1-0   Hoegener Claude 2059
RÉSULTATS DE LA RONDE 6 (15H00)
Fridman, Daniel 2667 - Naiditsch, Arkadij 2716 : 0-1 (45) Est-Indienne
Anand, Viswanathan 2780 - Adams, Michael 2725 : ½-½ (41) Espagnole fermée
Meier, Georg 2640 - Caruana, Fabiano 2757 : ½-½ (47) Défense Slave
Anand-Adams
Après 28.Dxb5

Une partie intense s'est déroulée entre le champion du monde Anand et le numéro un anglais Adams. Dans une Espagnole fermée, Viswanathan Anand gagne un pion par 28.Dxb5, comme le montre le diagramme ci-contre, mais Michael Adams a tout prévu et réplique par 28...e3! 29.fxe3 Txe3 La pointe qui profite de la Tour blanche en a1 non défendue. Et après 30.Db6 Txe1+ 31.Txe1 Dc3 32.De3 Dxb4 le pion perdu est récupéré et la nulle est signée au 41e coup dans une finale avec Tour et 2 pions chacun sur la même aile. Anand a déclaré au sujet de son 22.Dd2 : « Habituellement, lorsque vous jouez des coups sophistiqués comme ça, ça signifie que vous avez perdu le fil quelque part. » 22.Tc1 était meilleur.

Meier-Caruana
Après 29.Dxg4

Il s'est passé quelque chose d'étrange dans la partie entre Georg Meier et Fabiano Caruana. Dans la position du diagramme après 29.Dxg4, le joueur italien va gaffer par 29...Fxd4??. Toutefois, Meier va faire confiance à son adversaire et répondre par 30.Fxd4??. Pourtant, au lieu du coup de la partie, Houdini propose deux réfutations du 29e coup de Caruana : 30.bxc6! et 30.Df4!. Dans les deux cas le Fou en d4 reste cloué et est perdu. Les joueurs ont expliqué qu'ils avaient manqué cette ligne parce qu'ils ont calculé une autre ligne beaucoup plus compliquée : 30.Fxf5 Fxb2 31.b6 axb6 32.cxb6 Dc8 33.Fxe6 Txd3 34.Fxc8 Txd1+ 35.Rg2 T1d4 36.De2 Txc8 37.Dxb2 Txa4 et la position est égale.

Fridman-Naiditsch
Après 21.Fd3
Fridman-Naiditsch
Après 27.Fh2
Fridman-Naiditsch
Après 37.Re2

La partie du jour est sans contestation possible l'affrontement tactique entre Daniel Fridman et Arkadij Naiditsch. Tout a démarré dans la position du premier diagramme après 21.Fd3, où Naiditsch se lance dans une extraordinaire combinaison. 21...Cdf3+! 22.gxf3 Dd7! 23.Fe2 Rf6 24.Cd5 Th6 25.f4 Ch3+ 26.Rg2 exf4 27.Fh2 deuxième diagramme.

A noter les déclarations des joueurs après la partie : Après 23...Tf6 Naiditsch pensait qu'il gagnait presque immédiatement, mais il avait raté le coup de son adversaire 24.Cd5!. Fridman a expliqué que son problème était que cette décision lui avait coûté trop de temps. Lorsque le commentateur Lawrence Trent leur a montré la ligne fantastique: 26...Cxf4+ 27.Rf3 Th2!! Fridman a dit : « Si vous trouvez Th2 vous êtes immédiatement disqualifié. » Sous-entendu que seul un ordinateur peut jouer un tel coup. 

L'attaque n'est pas terminée et les Noirs insistent par 27...f3+ 28.Fxf3 Cg5 29.Cf4 Txh2+ 30.Rxh2 Fe5 31.Rg2 Fxf4 32.Th1 Dg7 33.Rf1 Fe6 Daniel Fridman est en zeitnot avec deux minutes à la pendule contre 13 pour Arkadij. La partie a continué et dans le troisième diagramme, Arkadij Naiditsch trouve le superbe 37...d5!!. En effet, si 37...Dxd4, les Blancs retrouvent des couleurs par 38.Txh7+! Rxh7 39.Dh1+ Rg6 40.Tg1+, etc. Après 37...d5!! les Noirs ont un énorme avantage, même si le 40e coup d'Arkadij Naiditsch, 40...Te4?!, joué en manque de temps, n'est pas le plus précis.

Fridman-Naiditsch | www.grenkechessclassic.de | (DR)

Dans le Classic Chess Elo Open, un tournoi en 9 rondes, Ruben Felgaer ARG (2557) mène avec 0,5 point d'avance sur Etienne Bacrot FRA (2704) après la ronde 7. Ces deux joueurs s'affrontent dans la ronde 8. Etienne aura les Blancs.

RÉSULTATS DE LA RONDE 5 (15H00)
Caruana, Fabiano 2757 - Fridman, Daniel 2667 : ½-½ (41) Défense Petrov
Meier, Georg 2640 - Adams, Michael 2725 : ½-½ (35) Catalane fermée
Anand, Viswanathan 2780 - Naiditsch, Arkadij 2716 : 1-0 (38) Espagnole berlinoise

Fabiano Caruana ne devait pas s'attendre à souffrir avec les pièces blanches contre une défense Petrov. Et pourtant, la ligne choisie par l'Italien - 5.Cc3 - a déjà donné de bons résultats. 

Caruana-Fridman
Après 18...Tb8
Caruana-Fridman
Après 37.Tb6

Avec 12.Cxe5, les joueurs suivent une partie Pavlovic,M (2540)-Savic,M (2522) Kragujevac 2010 ½-½ (36) jusqu'au 16e coup. Caruana intercale l'échange 16.Fxe7 avant 17.a4, mais là, au lieu de prendre en a4 comme dans la partie citée ci-dessus, Daniel Fridman répond par 17...Tb8, comme dans le premier diagramme, et sur 18.bxa5 sacrifie temporairement un pion par 18...a4!. Toutes les colonnes s'ouvrent sur le grand-roque blanc et le leader du tournoi s'empresse d'échanger les Dames. Après 24.Rc1 Daniel Fridman possède encore 1h05 à la pendule contre 20 minutes pour Caruana. Les Blancs doivent jouer avec la plus grande précision pour ne pas perdre un pion et réussissent à tout défendre, comme le montre le deuxième diagramme après 37.Tb6. Après 37...a3 38.bxa3 Txc3+ 39.Re4 Txa3 40.Rxe5 Ta1 41.Re4 la nulle est signée.

Anand-Naiditsch | www.grenkechessclassic.de | (DR)

Si la rencontre entre le champion du monde indien et le numéro un allemand a débuté sous les traits d'une partie espagnole variante berlinoise, la position obtenue dans le milieu de jeu ressemblait plutôt à une vieille Benoni.

Anand-Naiditsch
Après 27.Cf1
Anand-Naiditsch
Après 30...Dh3
Anand-Naiditsch
Après 38.Dh2

Dans le premier diagramme après 27.Cf1, la tension est à son maximum. Viswanathan Anand a bloqué l'initiative noire sur l'aile-Dame et s'apprête à démarrer son action sur l'aile-Roi. C'est sans doute ce qui a motivé Arkadij Naiditsch, après 27...Fh6 28.Te1 à se lancer dans une aventure très risquée. Si 28...Rh7?! permet déjà de prendre au piège le Cavalier en f4 par 29.g3, c'est surtout la suite, 29...Dc8? qui plonge les Noirs dans une position complètement perdante. 30.f3 Dh3 mène au deuxième diagramme. 31.gxf4 Dxf3 32.Dd1 Dh3 33. fxe5 Txb3?! Arkadij Naiditsch pensait-il trouver un échec perpétuel, voire un mat, quelque part ? Anand va lui prouver qu'il a tort. 34.Txb3 Txb3 35.exf6 Tf3 menace d'un mat qui débute par 36...Dg4+. 36.De2! Fxd2 37.Ccxd2 et 37...Tf4 qui menace de gagner la Dame est facilement parée par 38.Dh2 1-0.

Photo www.grenkechessclassic.de | (DR)
RÉSULTATS DE LA RONDE 4 (15H00)
Naiditsch, Arkadij 2716 - Meier, Georg 2640 : 1-0 (33) Défense Slave
Adams, Michael 2725 - Caruana, Fabiano 2757 : ½-½ (50) Néo-Archangelsk
Fridman, Daniel 2667 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½ (58) Anglaise

La partie entre les 2 joueurs allemands Arkadij Naiditsch et Georg Meier s'est jouée en zeitnot. Avec 5 minutes pour jouer les 20 derniers coups et une position difficile, Meier ne pouvait trouver les meilleurs coups de défense et il a dû s'incliner au 33e coup.

Naiditsch-Meier
Après 16...Ce4
Naiditsch-Meier
Après 21...a5
Naiditsch-Meier
Après 25.Db7

Dans une défense slave, les Blancs se créent un pion passé sur la colonne "c". Comme le reconnaîtra Meier à l'analyse, 16...Ce4 est une erreur (1er diagramme). Son Roi est au centre, et après l'échange 17.Fxe4 dxe4 18.Fa3, il doit y demeurer. Les Noirs avaient envisager de poursuivre par 18...f5, mais ils se sont rendu compte que 19.d5! ouvrait toutes les lignes sur le Roi. Ils tentent alors de trouver du contre-jeu sur l'aile-roi (18...h5, 20....Dh4). Leur tâche sera facilité quand à leur tour, les Blancs gafferont. Dans la position du 2e diagramme,  les Noirs viennent de jouer 21...a5; Naiditsch avouera avoir oublié que son Fou n'était pas protégé. Après 22.Dxb5 Dg3 23.fxe4 Dxe3+ 24.Rh1 Dxa3 25.Db7, Meier aurait pu obtenir la nulle grâce à une variante spectaculaire : 25...Dd6 26.Dxa8+ Re7 (menace mat en h2, la Tour h8 est imprenable) 27.e5 Dxd4 28.Dxh8 Dxe5 (renouvelle la menace de mat) 29.g3 Dd5+ 30.Rg1 Fb6+ 31.Rh2 Dd2+ 32.Rh1 Dd5+ et nulle par répétition ! C'était impossible à trouver avec les quelques secondes qu'il restait à Georg Meier; il jouera 25...Dg3 et après 26.e5 O-O 27.Dxc7, le pion "c" fait la différence.

Fridman-Anand
Après 48.Rb3

Il semble que Viswanathan Anand ait raté une chance de gagner contre Daniel Fridman. Dans la position ci-contre, le Champion du Monde opte pour 48...Fh5?. Dans la conférence de presse d'après-partie il a été annoncé que la ligne gagnante était 48...Fe8 49.Cf1 Fa4+ 50.Rb2 Fd1 51.Ce3 Ff3 52.Cd5 Fxe4 53.Cxf6 Fxf5 54.Rb3 Fxa3 55.Rxa3 e4 56.Rb3 e3 e2 57.Rc3 58.Rd2 Fd3! et le reste est facile. Vishy a joué 48...Fh5? et a dit qu'après 49.Ra2, il s'est immédiatement rendu compte de la différence - Les Blancs ont maintenant la case d7. Après 49...Ra4 50.Cb3 Fxa3 51.Cxc5+ Rb4 les Blancs se sauvent par 52.Cd7! et tous les chemins mènent à une nulle. Ce fut une énorme déception pour le champion du monde, qui espérait que sa performance à Wijk aan Zee avait mis fin à la discussion sur son manque de résultats probants.

Adams, tout comme Anand, a peut-être également raté quelque chose face au leader Fabiano Caruana, qui, grâce à cette nulle, reste seul en tête du classement.

Adams-Caruana
Après 16...Fg4
Adams-Caruana
Après 28...De7
Adams-Caruana
Après 33...Te8

Les deux joueurs ont suivi une partie Hou Yifan-Kateryna Lahno (Olympiades Khanty-Maniysk 2010, nulle en 33 coups) jusqu'au 16e coup, où l'Italien a choisi 16...Fg4 (1er diagramme) au lieu de 16...Cxg3 dans la partie précitée. Après 17.Cd5 Fxf3 17.Cxb6 Fxg2 18.Rxg2 Txb6, les Noirs ont un pion de plus, mais la structure de pions h6-g5 rend précaire la sécurité du Roi, ce que les Blancs veulent exploiter en ouvrant immédiatement les lignes par 20.f4. Les pièces lourdes de chaque camp se retrouvent rapidement à l'aile-roi (2e diagramme). Le joueur anglais décide de faire participer le Fou à l'attaque par 29.Fd1 puis 30.Fg4. La position critique est celle du 3e diagramme, après 33...Te8. En manque de temps, les Blancs ratent 34.h4! qui gagnait la qualité après 34...Tg7 35.Tf6 Txe5 36.Txh6+ Rg8 37.Fe6+ et les Noirs doivent sacrifier du matériel. Adams préférera 34.e6, ce qui permet à Caruana de rapatrier son Cavalier en défense par 36...Ce5. Après un spectaculaire échange (43...Txg2 44.Txe3 Txe3 45.Txg2), la finale de Tours qui s'ensuit est nulle.

Fabiano Caruana | www.grenkechessclassic.de | (DR)
RÉSULTATS DE LA RONDE 3 (15H00)
Caruana, Fabiano 2757 - Naiditsch, Arkadij 2716 : 1-0 (38) Sicilienne Najdorf
Adams, Michael 2725 - Fridman, Daniel 2667 : ½-½ (58) Catalane
Meier, Georg 2640 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½ (33) Bogo-indienne
Meier-Anand
Après 16...d5
Meier-Anand
après 21....b6

Partie sans beaucoup d'émotions entre Georg Meier et Viswanathan Anand. L'Allemand innove le premier avec 12.Tc1. Auparavant, 12.b3 et 12.Db3 avaient été essayés. Les Blancs obtiennent une position solide, ce qui oblige Anand à réagir (1er diagramme) : 16...d5 ferme la grande diagonale surveillée par le Fou en g2, et conteste le centre aux Blancs, qui doivent bouger le Cavalier. Avec 17.Cc5, Meier place son Cavalier au coeur de la position noire, dans laquelle il va gagner de l'espace après 17...Fc6 18.C5a4 Dc7 19.c5. Les Noirs vont s'évertuer à miner la position blanche après 21...b6 (2e diagramme). S'ensuivent de nombreux échanges qui aplanissent la position : 22.cxb6 Cxb6 23.Cxb6 Dxb6 24.Ca4 Fxa4 25.bxa4 Tac8. Les deux joueurs feront nulle quelques coups plus tard en répétant la position.

Caruana-Naiditsch
Après 21...Rh8
Caruana-Naiditsch
Après 32...Dg2
Caruana-Naiditsch
Après 37...Ff8

Caruana et Naiditsch se sont chargés d'animer cette ronde. Dès que les Blancs roquent, les Noirs se lancent à l'assaut par 10...a5 et poursuivent la poussé du pion "a" : 11...a4, 12...a3. Ils s'emparent de la paire de Fous par 13...Cxe3 et affaiblissent ainsi les cases noires des Blancs. Caruana, dans la position du 1er diagramme, va se libérer en sacrifiant la qualité par 22.Txd4. Les Noirs ont certes l'avantage matériel, mais l'attaque est stoppée et la paire de Fous blanche est annihilée. De plus, le pion a3 va tomber quand les Blancs se décideront à aller le chercher par Cb5.
La position est complexe à jouer pour chacun des camps, et les deux joueurs se retrouvent en zeitnot : au 30e coup il ne reste que 7 minutes aux Blancs, contre 22 aux Noirs. Malgré le manque de temps, la partie va prendre un tour très tactique.  Naiditsch parvient à avancer son pion jusqu'en e2, mais ne dispose pas d'assez de temps pour trouver 32...Dxg3, qui menait au gain. Il opte pour 32...Dg2? (2e diagramme), ce à quoi Caruana réplique par le très fort 33.Cd4. Malheureusement pour l'Allemand, ce ne sera que le début d'une série d'erreurs qui vont le mener à sa perte : il va rendre la qualité, mais ça n'empêchera pas la perte du pion e2. Sa dernière erreur sera de jouer 36...g5, pour libérer son Fou et clouer le Cavalier en e7 (3e diagramme). Mais les Blancs l'emportent grâce à la fourchette 38.Cf4! (Si 38...Df3 39.Dxf3 Fxf3 40.Ceg6+! gagne) Après cette partie, Caruana se retrouve en tête avec 2,5 points sur 3.

Adams-Fridman
Après 39.Rf3

Comme hier, Michael Adams a été le dernier à finir. Sa partie face à Fridman l'a vu tenter d'exploiter un léger avantage en finale de Tours (voir diagramme ci-contre). Les Noirs sont passifs, et ne disposent pas de contre-jeu immédiat. Il leur faudra manoeuvrer pour activer leur majorité à l'aile-dame, mais ceci permettra un échange d'une Tour et des pions situés sur cette partie de l'échiquier. Après quoi, les deux joueurs s'accorderont sur le partage du point.

 

 

Daniel Fridman | www.grenkechessclassic.de | (DR)
RÉSULTATS DE LA RONDE 2 (15h00)
Fridman, Daniel 2667 - Meier, Georg 2640 : ½-½ (26) Anglaise
Anand, Viswanathan 2780 - Caruana, Fabiano 2757 : ½-½ (40) Espagnole fermée
Naiditsch, Arkadij 2716 - Adams, Michael 2725 : 1-0 (79) Nimzo-Indienne
Anand-Caruana
Après 28.axb5
Anand-Caruana
Après 35.Ta8
Anand et Caruana ont débuté leur partie en récitant 20 coups de théorie d'une Espagnole fermée, jusqu'à la nouveauté de l'Italien 20...a5, au lieu de 20...Cxg4 joué quand-même 55 fois dans les bases de données. Anand était apparemment prêt pour affronter ce nouveau coup et a répondu assez rapidement. Une position critique est survenue dans le premier diagramme, après 28.axb5. Fabiano ne reprend pas le pion et préfère continuer avec 28...e4. En revanche, le champion du monde n'hésite pas longtemps avant de prendre ce pion, même si deux les Fous braqués sur le roque blanc pouvaient donner une initiative aux Noirs. Pourtant, après 29.Fxe4 Df4 30.Cf1 Fxb5 31.g3 Df6 32.Fg2 Txe1 33.Dxe1 Fxf1 34.Dxf1 Fxb4 35.Ta8 Anand continue les échanges jusqu'à une finale de Fous de couleur opposée et une nulle évidente à la clé.
 
Fridman-Meier
Après 15.Dd4
Fridman-Meier
Après 18.Dxd6
Fridman-Meier
Après 24...Re7

«Bis repetita» pourrait-on dire pour Georg Meier, en tous cas pour son Roi resté au centre. Après le 15.Dd4 de Daniel Fridman, les Noirs répondent cependant par le bon coup de défense, 15...f6!, les Blancs sont alors forcés d'échanger par 16.Fxa5, les Noirs forcés de reprendre du pion, et sur l'échec 17.Cd6+ Cxd6 18.Dxd6, les deux camps ont la même faiblesse : des pions doublés. Voir le deuxième diagramme. Les pions faibles sont échangés et Georg Meier, qui doublait les Noirs, n'insiste pas, préférant sagement répéter la position.
 

Arkadij Naiditsch | Photo www.grenkechessclassic.de | (DR)
Naiditsch-Adams
Après 20...hxg6
Naiditsch-Adams
Après 26...Te4
Naiditsch-Adams
Après 37.e4

Arkadij Naiditsch n'a pas eu à se plaindre de sa position après l'ouverture. Dans le premier diagramme, les Blancs viennent d'échanger les Fous en g6 et vont poursuivre en doublant leurs Tours sur le colonne "d", contre le pion isolé de Michael Adams. Pion isolé en d5 + pion doublé en g6, on se demande comment Adams a pu se retrouver dans cette situation. Les choses vont même devenir compliquées pour l'Anglais dans le deuxième diagramme. Le joueur allemand va jouer : 27.Txd5!. Sur 27...Txf4?, 28.Td8+ Rh7 29.Cg5+ Rh6 30.exf4 il faut donner la Dame pour ne pas perdre le Roi. 27...Tc8 est donc le seul coup. La partie a continué par 28.Td6 Da5 29.Dg3 Tee8 30.Cg5. Si les Noirs peuvent prendre tranquillement le pion a2 ils auront réalisé une bonne opération en se défaisant de leur faiblesse. Il restait à savoir si Arkadij Naiditsch allait réussir à en profiter pour monter une attaque sur le Roi. Sur 30...Dxa2, Naiditsch abandonne aussi son pion b3 par 31.Dh4 Dxb3. La suite 32.T1d3 Dc4 33.T3d4 Dc1+ 34.Rh2 Dc7 35.Rg1 Dc1+ 36.Td1 Dc4 et maintenant (troisième diagramme), au lieu d'accepter de répéter la position, les Blancs tentent de forcer par 37.e4!?

Naiditsch-Adams
Après 43...Tce5
Naiditsch-Adams
Après 49...a5
Naiditsch-Adams
Après 56.De3

Le contrôle du temps est atteint, mais l'attaque blanche a donné son maximum et Arkadij Naiditsch doit maintenant se méfier des deux pions passés liés de Michael Adams sur l'aile-Dame. Le danger est réel, les Blancs consomment énormément de temps pour jouer seulement 3 coups et obtenir le quatrième diagramme après 43...Tce5. 44.f4!?, qui provoque des échanges, est joué avec 7 minutes à la pendule. 44...Txd8 45.Txd8+ Te8 46.Td4 De3 47.Tb4 Ch5 48.e5 f6! 49.Cf3! a5 débouche sur une position confuse où l'on ne sait plus qui attaque et qui défend. Dans le dernier diagramme après 56.De3, les joueurs sont en grand zeitnot et Adams joue 56...Txf3?!, ce qui ajoute encore un peu plus de confusion ! La fin de la partie est jouée en zeitnot réciproque. Arkadij Naiditsch manoeuvre son Roi vers l'aile-Dame pour bloquer les pions noirs et l'emporte ! Quelle partie !

Résultats de la ronde 1 (15H00)
Naiditsch, Arkadij 2716 - Fridman, Daniel 2667 : ½-½ (48) Quatre Cavaliers
Adams, Michael 2725 - Anand, Viswanathan 2780 : ½-½ (43) Espagnole berlinoise
Caruana, Fabiano 2757 - Meier, Georg 2640 : 1-0 (36) Française Rubinstein
Caruana-Meier
Après 18.Txe6
Caruana-Meier
Après 24...Cb8
Caruana-Meier
Après 28.Cc5

La partie Caruana-Meier en 3 actes
Acte 1 : Les Blancs échangent leur pion "c" contre le pion "e" des Noirs et déroquent le Roi.
Acte 2 : Les Blancs ouvrent toutes les colonnes en prenant le pion d4 après l'échange en b8.
Acte 3 : Les Blancs pourchassent le Roi noir resté au centre, ramassent des pions sur l'aile-Dame au passage, et l'emportent.
Caruana-Meier | www.grenkechessclassic.de | (DR)
Viswanathan Anand n'a pas eu de grandes difficultés pour obtenir le demi-point avec les pièces noires face à Michael Adams. Les deux joueurs ont continué une finale de Tours jusqu'à dépasser le 40e coup, comme l'exige le règlement, avant de se serrer la main.
 
Dans le troisième affrontement de cette journée, et malgré les pièces noires, Daniel Fridman a obtenu au moins l'égalité. Le contrôle du temps passé, son adversaire, Arkadij Naiditsch, ne souhaitait pas faire nulle sans avoir tout tenté, mais Daniel Fridman ne risquait rien et la nulle ne put être évitée.

Deux petites choses : 1. Comme vous pourrez le remarquer dans les appariements, étrangement, Arkadij Naiditsch va jouer trois fois de suite avec les pièces noires et Georg Meier trois fois consécutivement avec les pièces blanches. 2. Un coup de chapeau au MI Lawrence Trent, qui se retrouve seul à commenter en anglais. Un tâche loin d'être aisée...
 
Les participants du «Baden-Baden Grenke Chess classic»

Publié le 21/02/2013 - 10:40 , Mis à jour le 26/02/2013 - 14:27
Les réactions (8)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
europeechecs - 18/02/2013 12:57
Cher alexi1517, Quand nous avons commencé les vidéos au Mtel à Sofia en 2007 nous étions parmi les premiers à le faire. 6 ans plus tard tous les tournois ont des applications qui permettent une retransmission des parties et des images des joueurs. Pour aller faire la video dont vous parlez il aurait fallu envoyer une équipe de 2 personnes en Hollande a Gibraltar et à Baden Baden. Cela a un coût important sauf à bénéficier d'invitations. En ce moment tous les organisateurs ont des budgets serrés! Mais nous aurons l'occasion dans un futur proche d'interviewer nos champions. Cordialement,

alexi1517 - 18/02/2013 12:28
A europeechecs : Pourquoi europe echecs ne réalise plus de vidéos sur les tournois importants comme il y a quelques années ? Des vidéos du Tata steel de Gibraltar ou une interview de Bacrot pour sa victoire a baden baden aurait été très intéressant je pense ...

ZORGLUB94 - 17/02/2013 22:30
Anand progresse doucement dans son jeu même s'il semble avoir encore des déchets et des difficultés à concrétiser ses avantages. Espérons qu'il arrive en pleine forme à son cinquième championat du monde en 6 ans.


johnsteed - 14/02/2013 00:17
A part, Naiditsch qui joue grand style et la retransmission nickel, c'est quand même un tournoi pourri...