Tournoi Sigeman & Co
Victoire finale de Fabiano Caruana, qui termine avec 4 victoires et 3 nulles,et une performance à 2856 Elo.

Du 9 au 16 mai se tient la 20e édition du célèbre tournoi Sigeman & Co. Pour célébrer ce jubilé, les organisateurs ont décidé d'inviter 8 joueurs, au lieu des 6 habituels. Parmi ceux-ci, des jeunes joueurs combatifs : Fabiano Caruana (19 ans, vainqueur l'an passé), Anish Giri (17 ans) et Li Chao B (22 ans). Seront également présents l'expérimenté Peter Leko, ainsi que 4 Grands Maîtres suédois.

Les parties se dérouleront au théâtre Hipp, dans le centre de Malmö.

Toutes les informations son disponibles sur le site officiel, avec parties en direct à partir de 14h00.

Voire, voire revoir...

15e tournoi Sigeman & Co, 16e tournoi Sigeman & Co, 17e tournoi Sigeman & Co, 18e tournoi Sigeman & Co, 19e tournoi Sigeman & Co

Fabiano Caruana, Peter Leko, Li Chao, Anish Giri | Photos © Calle Erlandsson

Résultats

Classement final Elo Ti Nat Score C L G G L T H B Perf Chg
1 Caruana, Fabiano 2770 gm ITA 5.5 / 7 X = 1 1 = 1 1 = 2856 +6
2 Leko, Peter 2723 gm HUN 5.0 / 7 = X = = 1 1 = 1 2791 +6
3 Giri, Anish 2693 gm NED 4.0 / 7 0 = X = = 1 = 1 2687 -1
4 Grandelius, Nils 2556 gm SWE 4.0 / 7 0 = = X = = 1 1 2707 +15
5 Li, Chao 2703 gm CHN 3.0 / 7 = 0 = = X 0 1 = 2586 -12
6 Tikkanen, Hans 2566 gm SWE 2.5 / 7 0 0 0 = 1 X 0 1 2554 -1
7 Hector, Jonny 2560 gm SWE 2.0 / 7 0 = = 0 0 1 X 0 2498 -5
8 Berg, Emanuel 2587 gm SWE 2.0 / 7 = 0 0 0 = 0 1 X 2495 -8
Fabiano Caruana | Photos © Calle Erlandsson
Ronde 7, le 16 mai à 12h00        
GM Jonny Hector - GM Fabiano Caruana : 0-1 (30) Partie viennoise
GM Nils Grandelius - GM Hans Tikkanen : ½-½ (43) Semi slave
GM Chao Li - GM Peter Leko : 0-1 (75) Partie catalane
GM Emanuel Berg - GM Anish Giri : 0-1 (25) Début Bird
Choc entre les 2 leaders Caruana et Grandelius lors de la 6e ronde
Ronde 6, le 15 mai à 14h00
GM Fabiano Caruana - GM Nils Grandelius : 1-0 (42) Sicilienne, variante de Moscou
GM Hans Tikkanen - GM Chao Li : 1-0 (49) Anglo-indienne
GM Peter Leko - GM Emanuel Berg : 1-0 (67) Est-indienne
GM Anish Giri - GM Jonny Hector : ½-½ (43) Slave

La partie entre Fabiano Caruana et Nils Grandelius a commencé calmement. L'Italien a probablement joué 3. Fb5+ pour éviter la préparation adverse. Le centre s'est fermé, et la partie ressemblait à une défense française. Caruana a alors monté une attaque à l'aile-Roi, tandis que Grandelius se créait du contre-jeu sur l'autre aile. Au 27e coup, le Suédois décide de sacrifier un Cavalier en échange d'un pion passé "b", puis au 34e il sacrifie une qualité par 34...Txc5. Les Blancs étaient sur la défensive, mais en manque de temps Grandelius perd le pion "b", et offre ainsi la victoire aux Blancs.

Hans Tikkanen a rapidement sacrifié un pion (10. Fe3 permet 10... Fxb2), mais a obtenu de bonnes compensation en échange, notamment l'intiative. Au 27e coup, il récupère le matériel investi, et se retrouve dans une finale avantageuse. Grâce à son pion "e", il parvient à l'emporter.

Anish Giri a rejoué à Jonny Hector la variante utilisée par Nils Grandelius contre son compatriote lors de la ronde de la veille. Mais Hector était bien préparé, et c'est lui qui obtient l'avantage. Les commentateurs pensaient même le gain possible pour les Noirs, mais Giri a réussi à se créer suffisament de contre-jeu à l'approche du contrôle de temps pour assurrer la nulle dans une finale de Tours.

Leko-Berg après 27. Cxd7

Pour la 3e fois durant le tournoi, on joue à Emmanuel Berg la variante du fianchetto de la défense Est-indienne (1. d4 Cf6 2. c4 g6 3. Cf3 Fg7 4. g3). Après l'échange des Dames au 18e coup, les Noirs décident de sacrifier une pièce pour obtenir 2 pions passés liés sur les colonnes "a" et "b" (voir diagramme). Mais, au lieu de pour suivre la poussée par 28... a3 !?, il préfère regagner une partie du matériel en capturant le Cavalier d7, perdant au passage le pion a4. Le pion c3 tombe à son tour, et les Blancs se retrouvent en finale avec une qualité d'avance. Leko n'aura aucune difficulté à convertir cet avantage, victoire en 67 coups.

Ronde 5, le 14 mai à 14h00
GM Chao Li - GM Fabiano Caruana : ½-½ (34) Grünfeld moderne
GM Emanuel Berg - GM Hans Tikkanen : 0-1 (31) Française, MacCutcheon
GM Peter Leko - GM Anish Giri : ½-½ (22) Giuoco Pianissimo
GM Nils Grandelius - GM Jonny Hector : 1-0 (51) Défense slave

Nils Grandelius a joué le rare 9. Rf2 face à la défense slave choisie par Jonny Hector. Attaquant dans l'âme, Hector a ensuite sacrifié une pièce pour 3 pions et l'initiative. Cela n'a pas suffi et, après avoir stoppé l'attaque, Grandelius a triomphé grâce à la pièce de plus.

Li Chao-Caruana, position après 18. f5

Fabiano Caruana est probablement tombé dans une préparation de Li Chao, si on en croit la pendule. En effet, le Chinois a joué l'ouverture très rapidement et au 18e coup sort sa nouveauté : 18. f5, sacrifiant la qualité. Il obtient une excellente position, et il rate le gain (28. Fe2) qui était probable selon les commentateurs. En effet, il faut empêcher la Dame de venir sur les premières rangées, et sacrifier le pion c3. Son coup, 28. Rf2 permet à la Dame de s'infiltrer en d1 et d'obtenir la nulle par répétition quelques coups plus tard.

Emmanuel Beg s'est montré trop optimiste dans sa partie contre Hans Tikkanen. Dans une position tendue, il se montre trop présomptueux en capturant le pion g5  puis en échangeant en e4 (17. Dxg5 Ce4 18. Fxe4). Il fallait peut-être envisager 18. De3, car l'attaque des Blancs n'est qu'illusoire. Et après 20...Dc4, c'est le Roi blanc qui se retrouve en danger, et devra capituler une dizaine de coups plus tard.

Partie sans risque entre Peter Leko et Anish Giri, les deux joueurs partagent le point au 22e coup.

Grandelius et Giri analysent | Photo © Calle Erlandsson / www.sigeman-chess.com
Ronde 4, le 13 mai à 14h00          
GM Fabiano Caruana - GM Emanuel Berg : ½-½ (42) Est-indienne avec g3  
GM Hans Tikkanen - GM Peter Leko : 0-1 (40) Anglaise, néo-catalane  
GM Jonny Hector - GM Chao Li : 0-1 (40) Défense sicilienne  
GM Anish Giri - GM Nils Grandelius : ½-½ (15) Grünfeld, variante de Stockholm  

Après 3 nulles consécutives, Li Chao a remporté sa première victoire. Avec les Noirs face à Jonny Hector, il a profité de la mauvaise inspiration du Suédois. En effet,  le coup intermédiaire 19. Tc1 oblige Hector à recapturer en e4 avec la Dame. La paire de Fous du Chinois peut alors entrer en action. L'aile-Roi de chaque camp se détériore, mais le Chinois a gagné un pion au passage. Après l'échange des Dames, les trois pièces noires ont enfermé le Roi adverse dans un réseau de mat. Le Cavalier et la Tour du Suédois n'ont aucune influence sur le jeu, et le Roi est contraint de monter pour finalement se faire mater.. A 2 coups de l'issue fatale, Jonny Hector abandonne.

Caruana-Berg après 23...Tc8

Bon résultat pour Emmanuel Berg, qui, avec les Noirs, annule contre Fabiano Caruana. Au terme d'une longue série d'échanges, initiée au 14e coup, le Suédois sacrifie sa Dame contre Tour et Fou (voir diagramme). Le Roi noir ne subit pas de menaces directes, la structure de pions est solide, et les Blancs n'ont que la Dame pour attaquer. Caruana tentera bien de lancer également ses pions de l'aile-Roi à l'attaque, mais il ôte ainsi toute protection à son Roi. Alors que les Noirs menacent mat, Caruana prend l'échec perpétuel au 42e coup.

Anish Giri et Nils Grandelius ont fait nulle en 15 coups. Après l'échange des Dames, la position, malgré la présence de nombreuses pièces, est déjà complètement plate.

Le calvaire se poursuit pour Hans Tikkanen, qui est battu pour la 4e fois en 4 parties. Bien passif, il permet à Peter Leko de gagner de l'espace à l'aile-Dame, et d'y isoler le pion a4. Au 38e coup, les Noirs le capturent et la position blanche tombe en ruine. Tikkanen abandonne 2 coups plus tard.

Berg-Hector, ronde 3 | Photo © Calle Erlandsson / www.sigeman-chess.com
Ronde 3, le 11 mai à 14h00        
GM Peter Leko - GM Fabiano Caruana : ½-½ (39) Espagnole fermée
GM Hans Tikkanen - GM Anish Giri : 0-1 (44) Anglo-Grünfeld
GM Emanuel Berg - GM Jonny Hector : 1-0 (45) Défense slave
GM Chao Li - GM Nils Grandelius : ½-½ (54) Sicilienne Kan

Troisième défaite en trois parties pour Hans Tikkanen. Anish Giri a eu l'occasion de placer une nouveauté au 12e coup : 12... Da5, alors que pour l'instant seul 12... Dd7 avait été joué (notamment dans une partie Andersson-Lepelletier, Monaco 2001, nulle en 56 coups). Est-ce pour éviter cette préparation que Les Blancs ont alors pris la surprenante décision de sacrifier la qualité par 16. Txa5 ? Ils obtiennent en échange un pion passé sur la colonne "c". Tikkanen parvient même à gagner un pion supplémentaire au 26e coup. Mais sa décision de pousser le pion "e" (36. e4, 37. e5 ) ouvre des colonnes à la Tour d'Anish Giri,  qui retrouve de l'activité. Elle s'infiltre dans le camp blanc, et la partie s'achève quand les Blancs perdent leurs pions de l'aile Dame.

Partie très stratégique entre les 2 meilleurs Elo du tournoi. La partie illustre combien la variante fermée de la partie espagnole porte bien son nom : les deux joueurs manoeuvrent dans leur camp, peu de pièces sont échangées. Finalement, juste avant le contrôle de point, Leko et Caruana partagent le point.

Berg-Hector après 17. Cd5

Jonny Hector a pu vérifier aujourd'hui qu'il n'est jamais très prudent de laisser son Roi au centre. Grâce à une petite combinaison basée sur une découverte sur la Dame noire :   17. Cd5 cxd5 18. Ce3 Dxa5 19. Cxf5 g6 20. Cxe7 les Blancs déroquent les Noirs, les laissant en outre avec un pion d5 très faible (voir diagramme).

Il finit par tomber, et les Noirs ont beau sacrifier une qualité, l'attaque ne s'arrête pas. Emmanuel Berg rend la qualité pour créer un réseau de mat avec Dame et Tour. Il fait traverser l'échiquier au Roi adverse,  avant qu'Hector ne se résolve à l'abandon dans une position qui était depuis longtemps sans espoir.

 

La dernière partie à s'achever a été celle entre Li Chao et Nils Grandelius. Le spectacle était au rendez-vous, avec beaucoup de belles passes d'armes tactiques. L'analyse post-mortem montre que  les Blancs auraient dû préférer 22. Cd3 plutôt que 22. Cxe6, choisi par le joueur chinois dans la partie. De même, les moteurs d'analyse suggèrent de capturer le Cc6 en jouant 24. Cd8+ (suivrait alors 24...Rh8 25. Cxc6), au lieu de 24. Cxf8+, joué par Li Chao. L'avantage des Blancs s'évapore peu à peu, et la paix est signée au 54e coup.

Ronde 2, le 10 mai 2012 à 14h00        
GM Fabiano Caruana - GM Hans Tikkanen : 1-0 (33) Néo Grünfeld
GM Jonny Hector - GM Peter Leko : ½-½ (36) Partie viennoise
GM Nils Grandelius - GM Emanuel Berg : 1-0 (41) Défense Est-indienne
GM Anish Giri - GM Chao Li : ½-½ (36) Défense slave
Emanuel Berg, Hans Tikkanen, Jonny Hector, Nils Grandelius | Photos © Calle Erlandsson
Ronde 1, le 9 mai 2012 à 14h00        
GM Fabiano Caruana - GM Anish Giri : 1-0 (41) Partie espagnole
GM Hans Tikkanen - GM Jonny Hector : 0-1 (39) Partie anglaise
GM Peter Leko - GM Nils Grandelius : ½-½ (51) Sicilienne, variante dragon
GM Emanuel Berg - GM Chao Li : ½-½ (60) Sicilienne, variante Löwenthal

Fabiano Caruana débute parfaitement le tournoi : il bat Anish Giri en 41 coups. Le Néerlandais a semblé bien passif tout au long de cette partie, qui s'achève par une jolie attaque.

Tikkanen-Hector après 31. Dg3

L'autre victoire du jour est à mettre au crédit de Jonny Hector. Le Grand Maître norvégien, au style toujours agressif, accumule les pièces sur le roque blanc, qui finit par exploser.

Dans la position ci-contre, après le simple 31...Dh5, la position blanche explose :

32. gxh3 Cf3+ 33. Rg2 Txg3+ 34. fxg3 Cg5 35. Rh2 et le couple Dame / Cavalier va bientôt avoir raison du roi Blanc.

Malmö ou plus traditionnellement Malmoe  est une ville à l'extrême sud de la Suède. C'est la ville la plus importante de la région de Scanie avec près de 300 000 habitants.

La commune de Malmö recense environ 300 000 habitants en 2010, ce qui en fait la 3e plus importante de Suède, après celles de Stockholm et Göteborg.

La métropole de Malmö compte plus de 530 000 habitants et jouxte celle de Copenhague et ses 1 650 000 habitants ; cet ensemble, appelé région de l'Øresund, constitue un pôle majeur en Scandinavie.

Pour différentes raisons, dont sa situation géographique, Malmö est devenue au fil des ans la ville la plus cosmopolite de Suède avec un grand nombre d'immigrants, environ 30 % de ses habitants étant nés à l'étranger. Source : Wikipédia


Turning Torso et Västra Hamnen | Photo sous licence CC2 par Bjaglin

Publié le 07/05/2012 - 11:30 , Mis à jour le 17/05/2012 - 16:53
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment