Victoire finale d'Aronian
Levon Aronian, déjà assuré de la victoire finale au tournoi de Bilbao, annule contre Sergey Karjakin en 36 coups. Alexander Grischuk et Alexeï Shirov font nulle en 47 coups.

La 2e édition de la Finale du Grand Slam Masters aura lieu à Bilbao, en Espagne, du 5 au 12 septembre 2009. Avec Aronian, Grishuk, Shirov et Karjakin. Les vainqueurs de Nanching Pearl Spring, Corus-Wijk aan Zee, Ciudad de Linares et Mtel Masters-Sofia ont gagné leur place dans cette finale. Cependant, à la dernière minute, Veselin Topalov a annulé sa participation à ce catégorie XX (2738 Elo de moyenne). Il est remplacé par Levon Aronian.
  Site officiel www.bilbaofinalmasters.com
  Parties en direct avec commentaires
  Vidéos sur www.bilbaofinalmasters.com/2009/es_videos.asp
  D'autres infos et vidéos sur www.soloajedrez.com
  90 minutes pour les premiers 40 coups puis 60 minutes pour terminer la partie avec un incrément de 10 secondes par coup à partir du coup n° 41.
  Les joueurs ne pourront pas proposer la nulle sans l'accord de l'arbitre.
  Règle de Bilbao : 3 points par victoire, 1 point par partie nulle et 0 par partie perdue.

Classement après la ronde 6

Pl. Joueur
Pays
Elo Score 1 Score 2 1 2 3 4 Perf
1
Aronian, Levon
ARM
(2773)
4.5
13.0
XX 01 1= 11 2921
2
Grischuk, Alexander
RUS
(2733)
3.0
8.0
10 XX 0= 1= 2741
3
Karjakin, Sergey
UKR
(2722)
3.0
7.0
0= 1= XX == 2745
4
Shirov, Alexeï
ESP
(2730)
1.5
3.0
00 0= == XX 2549

  Score 1 : avec la victoire à 1 point.
  Score 2 : avec la victoire à 3 points.


Résultats de la ronde 1

SergeyKarjakin(2722)-AlexeiShirov(2730):½-½(24)Sicilienne Dragon
AlexanderGrischuk(2733)-LevonAronian(2773):1-0(52)Défense semi-slave


Dans la partie entre Karjakin et Shirov, l'Espagnol a changé son répertoire d'ouvertures habituel pour se diriger vers une défense Sicilienne variante du Dragon. Shirov a reconnu que la partie a suivi sa préparation jusqu'à la fin pour se terminer par la nulle prévue, pendant que Karjakin a avoué avoir été surpris par son rival.

Dans l'autre partie, Aronian a répété une défense semi-Slave variante de Moscou face à Grischuk, comme il l'avait fait à Linares il y a 6 mois. Aronian a réalisé un intéressant sacrifice de qualité pour lequel il a obtenu une bonne activité de ses pièces ainsi qu'une structure de pions favorable. Il est possible qu'Aronian ait péché par excès d'ambition dans le jeu actif, puisque Grischuk a neutralisé peu à peu cette initiative jusqu'à réaliser son avantage matériel.


Résultats de la ronde 2

LevonAronian(2773)-SergeyKarjakin(2722):1-0(30)Défense Nimzo-Indienne
AlexanderGrischuk(2733)-AlexeiShirov(2730):1-0(52)Semi-Slave de Méran


La journée a commencé ce matin par une réception à la Mairie de Bilbao, offerte par le Maire Iñaki Azkuna. Les quatre grands-maîtres étaient présents pour assister à l'hommage rendu au joueur d'échecs historique Luis Carnicero, pour sa contribution pendant des décennies au développement des échecs au pays basque. C'est précisément le propre Luis Carnicero qui s'est chargé de jouer le premier coup.

Dans la partie entre Aronian et Karjakin, Aronian a joué une ouverture risquée, pour se refaire de sa défaite d'hier. Levon a compromis sérieusement sa structure de pions, les laissant sans possibilité de se défendre mutuellement, en échange d'une paire de Fous contre deux Cavaliers. La partie est restée compliquée jusqu'à ce que Kariakin, à cause d'une imprécision, a permis à Aronian de simplifier la position pour faire valoir le fort Fou blanc dans une attaque avec Tour et Fou. Même s'il n'a pas joué le plus rapide, Aronian s'est adjugé la victoire.

Dans la partie de Grischuk contre Shirov, Alexei a répété les premiers coups qui avaient été joués hier contre Grischuk, qui a donc choisi de dévier rapidement. Après avoir simplifié une position très tendue, la partie a débouché sur une finale avec peu de matériel et une majorité de pions sur l'aile dame pour Grischuk. Shirov n'a pas eu d'autre remède que de continuer à échanger les pièces, ce qui a augmenté l'avantage de cette majorité et qui a donné un pion passé décisif. Malgré les tentatives de Shirov son Cavalier a été incapable de bloquer le pion de Grischuk.


Résultats de la ronde 3

SergeyKarjakin(2722)-AlexanderGrischuk(2733):1-0(39)Espagnole Breyer
AlexeiShirov(2730)-LevonAronian(2773):0-1(29)Contre-Gambit Marshall


Aujourd'hui, ce sont les alpinistes Iker et Eneko Pou, d'Euskaltel, un des sponsors du tournoi, qui ont joué le premier coup.

Dans la partie qui a vu s'affronter Shirov et Aronian, Alexei est entré dans une des spécialités d'Aronian, le contre-gambit Marshall. Levon a modifié son habituel plan de jeu avec les Noirs et pendant le déroulement de la partie nous avons pu voir un Levon confiant et jouant rapidement, alors que Shirov était sur la défensive, dépensant beaucoup de temps de réflexion sur chaque position. Shirov était en zeitnot, pendant qu'Aronian en profitait pour augmenter la pression coup après coup. Finalement, Shirov, avant de recevoir l'attaque décisive, a décidé d'abandonner relativement tôt, alors que la pression du temps et de son rival devenait insupportable.

Dans la partie de Karjakin contre le leader du tournoi, Grischuk, nous avons eu un ouverture Ruy Lopez, où Grischuk s'est décidé pour la variante Zaitsev, une des plus modernes dans cette ouverture. Les Blancs ont obtenu un petit avantage d'espace qui a servi pour accumuler les pièces autour du Roi noir et obtenir une position menaçante. Au moment critique, Karjakin n'a pas joué la variante la plus précise, ce qui lui a retiré une partie de son avantage. Cependant, Karjakin s'est refait et a relancé son initiative sur l'aile-roi, qui s'est convertie en une attaque décisive, puis en victoire, malgré un manque de temps qui affectait les deux joueurs à ce moment-là.


Résultats de la ronde 4

AlexeiShirov(2730)-SergeyKarjakin(2722):½-½(36)Espagnole Breyer
LevonAronian(2773)-AlexanderGrischuk(2733):1-0(42)Slave 4...a6


Dans la partie qui a vu s'affronter Shirov et Karjakin, Sergey a offert un pion pour tenter de valoriser un fort pion avancé en d3. Au moment critique, Karjakin a dépensé beaucoup de temps pour examiner toutes les possibilités d'augmenter la pression sur la position blanche, mais sans rien trouver de très probant. Finalement, l'Ukrainien s'est contenté d'une variante forcée qui a débouché sur un échec perpétuel.

Aronian-Grischuk Photo © www.bilbaofinalmasters.com

Dans la partie décisive du jour, Levon Aronian, cette fois avec les Blancs, et Alexander Grischuk, se sont expliqués sur la variante Chebanenko de la défense Slave. Au coup numéro dix, Aronian a donné une pièce mineure en échange de trois pions noirs, ce qui fut évidemment une grande surprise pour tout le monde. Après une séquence de coups d'attaque et de contre-attaque, les complications se sont dissipées pour aboutir sur une position simplifiée avec un pion de plus pour les Blancs et l'initiative sur le Roi adverse. Alexander s'est retrouvé très rapidement en zeitnot, mais après avoir réussi à regrouper correctement ses pièces, le Russe gaffe sur son 40e coup ! Levon Aronian est maintenant seul en tête.

La défense slave variante Chebanenko

Vyacheslav Andreevich Chebanenko (19 Février 1942 à Syzran - Août 1997) est un joueur d'échecs russe, entraîneur et théoricien.

Si dans sa vie il n'a joué que quelques tournois - son meilleur classement Elo a été de 2410 - il est surtout connu pour son travail en tant qu'entraîneur en Moldavie, où il a travaillé à temps plein pour le Club d'Echecs de Chisinau. Parmi ses élèves on trouve Viktor Gavrikov, Viktor Bologan, Viorel Iordachescu, Dorian Rogozenko et Vladislav Nevednichy. Il publie peu, mais offre ses idées d'ouverture à ses élèves.

Une de ses plus importantes contributions à la théorie des ouvertures est le coup 4...a6 dans la défense Slave, coup qui a d'abord été popularisé par Viktor Bologan et qui a pris aujourd'hui une place importante dans la pratique des Grands-Maîtres.

Chebanenko est aussi à l'origine du coup 4.Fxc6 dans la défense sicilienne Rossolimo, après : 1.e2 c5 2.Cf3 Cc6 3.Fb5 g6. On lui doit aussi la renaissance du jeu italien avec c2-c3 et d2-d3 ; la séquence des coups 1.e4 d6 2.d4 Cf6 3.Cc3 c6 avec l'idée si 4.Cf3 Fg4, puis ...e6 et ...d5. Et enfin, c'est encore Chebanenko qui a eu l'idée 1.e4 d6 2.d4 Cf6 3.Cc3 e5, sans craindre la prise en e5, l'échange des dames et la perte du roque de la part des Noirs.


Résultats de la ronde 5

AlexanderGrischuk(2733)-SergeyKarjakin(2722):½-½(99)Espagnole Breyer
LevonAronian(2773)-AlexeiShirov(2730):1-0(43)Début anglais
Karjakin-Grischuk Photo © www.bilbaofinalmasters.com

Résultats de la ronde 6

SergeyKarjakin(2722)-LevonAronian(2773):½-½(36)Partie Espagnole (variante d'échange)
AlexeiShirov(2730)-AlexanderGrischuk(2733):½-½(47)Sicilienne Najdorf
La remise des prix. Photo © www.bilbaofinalmasters.com


Publié le 14/09/2009 - 09:00 , Mis à jour le 14/09/2009 - 11:17