Viktor Kortchnoï nous a quittés

Viktor Kortchnoï | Photo www.davidllada.com
Viktor Lvovitch Kortchnoï, né le 23 mars 1931 à Leningrad, en URSS, est mort le 6 juin 2016. Voir, voire revoir l'interview vidéo réalisée en 2011 à Cannes.

Viktor Lvovitch Kortchnoï est né le 23 mars 1931 à Leningrad, en URSS, est mort le 6 juin 2016. Il obtint l'asile politique de la Suisse en 1978, puis la nationalité suisse en 1992. Après sa défection de l'Union soviétique en 1976, Kortchnoï disputa deux matchs de championnat du monde d'échecs — en 1978 et en 1981 — contre le numéro un soviétique Anatoli Karpov, de vingt ans son cadet. Grand maître international depuis 1956, Kortchnoï fut pendant plus de trente ans un des dix meilleurs joueurs du monde.

Bien qu’il n’a jamais été champion du monde, Kortchnoï est un joueur au palmarès des plus prestigieux, connu pour sa ténacité et sa constante volonté de vaincre. Il fut candidat au championnat du monde en un nombre record de dix occasions : en 1962, puis, sans interruption, de 1968 à 1991. Quatre fois finaliste du cycle des candidats, il remporta la finale contre Boris Spassky en 1977-1978 et face à Robert Hübner en 1980-1981. Lire l'article complet sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Viktor_Kortchno%C3%AF

In Memoriam Viktor Korchnoï (1931-2016)

Le Lion a cessé de rugir. Il était né à Leningrad, actuel Saint-Pétersbourg, le 23 mars 1931. C’est dans le grand fief russe des échecs qu’il remporta ses premiers succès. Sacré champion de Leningrad junior en 1946, il regrettera toute sa vie que la guerre lui ait « volé » quatre de ses premières années de formation. Souvent, il dira que c’est peut-être ce « petit plus » qui lui a manqué pour devenir Champion du Monde. C’est le seul titre qu’il n’a jamais réussi à inscrire à son palmarès. Il a affronté et battu tant de détenteurs de la couronne suprême, en commençant par Botvinnik.

Ses deux matchs contre Karpov en 1978 et 1981 sont rentrés dans la légende. Il n’était plus un héros de l’URSS, mais un joueur apatride, avant de défendre les couleurs de la Suisse. Seul, il a lutté contre un régime, soutenant Bobby Fischer contre ses collègues GMI du puissant Comité des Sports de l’Union soviétique. C’était au temps de la guerre froide. Il était devenu l’homme à abattre. En 2006, il se para enfin de la couronne mondiale. C’était en vétéran. Il avait 75 ans. Quel juste retour des choses ! On le surnommait« Viktor le Terrible ». C’était un guerrier au caractère parfois irascible. Ses colères sont fameuses. Elles ont aussi écrit l’histoire. C’était surtout l’un des plus grands champions qu’ait connu ce jeu. Juste un Roi sans couronne. Il restera sans doute comme le plus fort Challenger jamais sacré de tous les temps. Adieu, Viktor Korchnoï !

Interview de Viktor Kortchnoï, Cannes 2011

Lors du Festival des Jeux 2011 à Cannes, pendant le Match des Légendes contre Anatoly Vaisser, Viktor Korchnoi a accordé une longue interview en vidéo (en anglais) à Europe Echecs. « Viktor le terrible » fêtait alors ses 80 ans.

  1. Interview : Viktor Korchnoi, 2011, Cannes (première partie) www.europe-echecs.com/art/viktor-korchnoi-80-ans-2579.html
  2. Interview : Viktor Korchnoi, 2011, Cannes (deuxième partie) www.europe-echecs.com/art/viktor-korchnoi-80-ans-2-2594.html
  3. Interview : Viktor Korchnoi, 2011, Cannes (troisième partie) www.europe-echecs.com/art/viktor-korchnoi-80-ans-3-2613.html
  4. Interview : Viktor Korchnoi, 2011, Cannes (quatrième partie) www.europe-echecs.com/art/viktor-korchnoi-80-ans-04-2620.html
Publié le 06/06/2016 - 18:30 , Mis à jour le 07/06/2016 - 11:38
Les réactions (10)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!



acccrc - 07/06/2016 20:51
Bien triste nouvelle, j'espère qu'Europe Echecs lui rendra un Hommage comme il avait été fait pour Bobby Fischer et Botvinnik.

gribouille - 07/06/2016 11:57
Des inondations climatiques aux inondations de tristesses il n'y a qu'un pas ... Adieu et encore bravo pour cette vie si riche!!!