XIX Tournoi Magistral « Ciudad de León »
Topalov, Anand, Vallejo et Bruzon au XIXe Tournoi magistral d'Echecs « Ciudad de León ». Un enfant de neuf ans a battu Vallejo en simultané. Anand remporte la finale face à Topalov par 2.5 à 1.5.

Veselin Topalov (Bulgarie), actuel Champion du monde et nº1 au classement Elo, Viswanathan Anand (Inde), Francisco Vallejo (Espagne) qui, malgré ses 22 ans est le meilleur joueur espagnol de tous les temps et un des 20 meilleurs joueurs du monde. Et le champion Panaméricain, de 23 ans, Lazaro Bruzon (Cuba), sont les participants de cette XIXe edition du Tournoi magistral d'Echecs « Ciudad de León ».

Tous ces joueurs participeront à un grand montage audiovisuel qui permettra, comme lors des années passées, que le public puisse "voir la pensée" de ces grands joueurs d'échecs, grâce à de grands écrans, à des commentaires audios en direct de Grands-Maîtres comme Miguel Illescas et Michael Rahal et l'aide de puissants équipements informatiques.
Les parties se dérouleront à la cadence de 20 minutes et un incrément de 10 secondes par coup, avec en cas d'égalité un départage de parties en cinq minutes, une nouvelle formule encore plus spectaculaire. Site officiel : www.advancedchessleon.com Partie en direct sur www.magistral.diariodeleon.es

Le tirage au sort des couleurs de la 19e édition du Tournoi Magistral « Cuidad de León » a eu lieu le 8 juin à l'Hôtel « Conde Luna ».
La première demi-finale se déroulera demain, 9 juin, entre le numéro 2 du classement mondial, l'ex-champion du monde FIDE Viswanathan Anand et le Cubain de 23 ans Lázaro Bruzón, actuel Champion Panaméricain.
Le Champion du Monde et numéro 1 mondial, le Bulgare Veselin Topalov, sera confronté à l'Espagnol Francisco Vallejo lors de la seconde demi-finale, le 10 juin. L'Ambassadeur de Bulgarie en Espagne, Sr. Vassily Takev, jouera le premier coup. Bruzón et Topalov conduiront les pièces blanches dans la première partie.

Le Champion du Monde Veselin Topalov participa à une réunion avec des représentants de divers organes de communication où il expliqua son appui au récent président de la FIDE réélu, Kirsan Iljumzhinov, pour des raisons simplement économiques. Veselin considère que le jeu d'échecs ne peut pas se payer le luxe de perdre un sponsor aussi important que Kirsan, une opinion partagée par la majorité de ses collègues.

Lázaro Bruzón - Vishy Anand
Vendredi 9 juin : Première demi-finale
Lázaro Bruzón - Viswanathan Anand : ½-½
Viswanathan Anand - Lázaro Bruzón : ½-½
Lázaro Bruzón - Viswanathan Anand : ½-½
Viswanathan Anand - Lázaro Bruzón : ½-½

Vendredi 9 juin : Départages
Lázaro Bruzón - Viswanathan Anand : 1-0
Viswanathan Anand - Lázaro Bruzón : 1-0
Lázaro Bruzón - Viswanathan Anand : ½-½
Viswanathan Anand - Lázaro Bruzón : 1-0

Résultat de la 1ère ½ finale : Viswanathan Anand 4.5 - 3.5 Lázaro Bruzón

Lors de la conférence de presse donnée après la rencontre, Anand, visiblement fatigué, déclara qu'il savait que le match allait être très difficile, car en étudiant les parties de Bruzón, il cita en exemple ses parties contre Kasimdzhanov et Radjabov des récentes Olympiades de Turin, dans lesquelles Bruzón sortit victorieux, il remarqua ses grandes capacités défensives pour passer ensuite à la contre attaque, de l'actuel Champion Panaméricain; Anand considéra qu'il bénéficia de chance pour obtenir sa victoria d'aujourd'hui.
Bruzón fit remarquer que les parties eurent beaucoup d'intérêt et qu'il laissa passer plusieurs bonnes opportunités, surtout dans les deux dernières parties.

Traduction du communiqué du GM Zenón Franco Ocampos

Samedi 10 juin : Seconde demi-finale
Veselin Topalov - Francisco Vallejo : 1-0
Francisco Vallejo - Veselin Topalov : 0-1
Veselin Topalov - Francisco Vallejo : ½-½
Francisco Vallejo - Veselin Topalov : 1-0

Résultat de la 2e ½ finale : Veselin Topalov 2.5 - 1.5 Francisco Vallejo

Topalov vainquit dans la première partie, où les Noirs obtinrent une bonne position mais jouèrent ensuite plusieurs coups faibles et Topalov s'imposa avec style.
Les deux rivaux convinrent que la partie décisive fut la seconde, où Vallejo eut un pion de plus et un clair avantage, mais une grave erreur (23.b4), que le propre Vallejo qualifia de coup à deux points d'interrogation, changea le cours de la lutte. Les Noirs récupérèrent leurs positions, mais Vallejo avait perdu le cours de la partie et joua avec une excessive agressivité. A 2 à 0 le match était bien entendu pratiquement terminé.
Dans la troisième partie Topalov obtint un grand avantage mais, curieusement, ne rechercha pas excessivement la

Veselin Topalov - Viswanathan Anand
victoire, sinon, comme il le déclarera plus tard lors de la conférence de presse, tenta de forcer la nulle pour s'imposer dans le match. Ce qui finalement arriva et Topalov se convertit ainsi en finaliste.

Traduction du communiqué du GM Zenón Franco Ocampos

Dimanche 11 juin : Finale
Veselin Topalov - Viswanathan Anand : ½-½
Viswanathan Anand - Veselin Topalov : 1-0
Veselin Topalov - Viswanathan Anand : ½-½
Viswanathan Anand - Veselin Topalov : ½-½

Résultat de la finale : Veselin Topalov 1.5 - 2.5 Viswanathan Anand

Viswanathan Anand Champion pour la sixième fois !

Le champion du monde Veselin Topalov déclara avant la finale que le favori pour s'imposer dans ce tournoi était Vishy Anand, et celui-ci le démontra dans une finale très accrochée, en s'imposant par 2 ½ à 1 ½, et conquérir ainsi le « Magistral Ciudad de León » pour la sixième fois.

Dans la première partie Anand paressait avoir une légère initiative, mais Topalov la neutralisa et obtint un pion de plus, qui s'avéra insuffisant pour la victoire; dans la conférence de presse finale Anand commenta qu'il n'était pas certain si la finale était gagnante ou nulle, mais en échangeant la dernière paire de Tours sa tâche fut facilitée.

Dans la deuxième partie ce fut Anand qui obtint une finale avantageuse, avec deux Tours, gagna un pion et augmenta la pression. Topalov, avec un grand retard à la pendule (une constance dans tout le duel), ne se défendit pas avec la précision nécessaire, ce qui amena une victoire pour Anand. Les deux champions commentèrent lors de la conférence de presse qu'il était très difficile de défendre la finale pour les Noirs.

Dans la troisième la position resta pratiquement égale durant toute la partie. Topalov tenta d'augmenter son imperceptible avantage, mais ses essais pour déséquilibrer la position restèrent infructueux.

Topalov, obligé de gagner avec les Noirs dans la quatrième partie, opta pour une ligne aigue, peu pratiquée, dans laquelle il prit un maximum de risques pour rechercher la victoire et égaliser le match. Il ira même jusqu'à frôler la défaite, mais ce ne fut pas suffisant et Topalov dut admettre l'inévitable.

Topalov reconnut la juste victoire d'Anand, pendant que ce dernier, satisfait mais fatigué, déclara que suite au marathon échiquéen de ces derniers mois, le moment était venu pour lui de se reposer.

Traduction du communiqué du GM Zenón Franco Ocampos

Lundi 12 juin : Cérémonie de clôture et remise des prix à 14h30.

Un enfant de neuf ans a battu Francisco Vallejo en simultané

Paco Vallejo - Jaime Santos Latasa : 0-1
Le grand-maître espagnol affrontait douze adversaires dans le Club de la presse du journal « Diario de León ».
Lorsque Jaime Santos Latasa, un enfant de 9 ans de l'école «Padre Isla » répondit au pion du Roi de Paco par une défense française, nous savions que la partie allait être intéressante. Sans peur, regardant autour de lui l'air de dire : Qu'est-ce que vous dites de ça ! Jaime, déjà connu à León pour être un «tueur de géants » depuis l'année passée, quand il remporta aussi sa partie contre le GM Magnus Carlsen après que celui-ci commit une grave erreur pour rester avec une pièce de moins.
Hier (le 8 juin), après une heure et demi de jeu, et avec Dame contre Tour et Fou, Jaime força l'abandon d'un Vallejo confronté à une menace de mat et de la promotion d'un pion.


Publié le 12/06/2006 - 00:00