XVIIe Tournoi Poïkovski

Les participants du  17e édition du tournoi international Poïkovski
Tournoi en l'honneur du 12e champion du monde Anatoly Karpov. Anton Korobov l'emporte sur Igor Kovalenko et remporte le tournoi pour la deuxième fois consécutive !

Il y a 17 ans, sur la carte du monde des échecs, le nom d'un petit village perdu dans les marécages de la région autonome de Khanty-Mansiysk (Russie), a été mis sur un pied d'égalité avec les grandes villes échiquéennes : Poikovsky, fondée en 1964 lors de la mise en exploitation des gisements de pétrole de la région. 17e édition du tournoi international Poïkovski - en l'honneur du 12e champion du monde Anatoly Karpov - du 23 juillet au 2 août, repos le 27 juillet. Compétition en 9 rondes à la cadence de 100 minutes pour 40 coups, plus 50 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Site officiel http://ruchess.ru et aussi http://?????-????.?? ou encore http://papinchess.ru

Ce tournoi a été remporté par plusieurs joueurs du top mondial comme Sergey Karjakin, Peter Svidler, Alexander Grischuk, Alexander Morozevich, Dmitry Jakovenko, Alexeï Shirov, Etienne Bacrot... C'est le Moldave Viktor Bologan qui compte le plus grand nombre de victoires au Poïkovsky avec trois succès. L'édition 2015 a vu la victoire de l'Ukrainien Anton Korobov devant Viktor Bologan. Le tournoi est en coopération avec l'Association of Chess Professionals (ACP), qui a invité Igor Kovalenko.

Classement final du XVIIe Tournoi Poïkovski

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf. +/-
1 Korobov, Anton 2656 UKR 6.0/9 X ½ ½ ½ 0 ½ 1 1 1 1 2807 +18
2 Wojtaszek, Radoslaw 2733 POL 5.5/9 ½ X ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ 1 2753 +2
3 Matlakov, Maxim 2684 RUS 5.0/9 ½ ½ X ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 2722 +4
4 Jakovenko, Dmitri 2712 RUS 5.0/9 ½ ½ ½ X ½ ½ ½ 0 1 1 2719 +0
5 Andreikin, Dmitry 2733 RUS 5.0/9 1 ½ ½ ½ X ½ ½ ½ ½ ½ 2716 -3
6 Motylev, Alexander 2660 RUS 4.5/9 ½ ½ ½ ½ ½ X 0 ½ 1 ½ 2681 +3
7 Smirin, Ilia 2676 ISR 4.5/9 0 ½ ½ ½ ½ 1 X ½ 0 1 2680 +1
8 Sutovsky, Emil 2622 ISR 3.5/9 0 0 ½ 1 ½ ½ ½ X ½ 0 2606 -2
9 Kovalenko, Igor 2667 LAT 3.0/9 0 ½ ½ 0 ½ 0 1 ½ X 0 2556 -13
10 Bologan, Viktor 2654 MDA 3.0/9 0 0 0 0 ½ ½ 0 1 1 X 2557 -11
De gauche à droite et de haut en bas : Dmitry Andreikin, Radoslav Wojtaszek, Dmitry Jakovenko, Maxim Matlakov, Ilya Smirin, Igor Kovalenko, Alexander Motylev, Anton Korobov, Viktor Bologan et Emil Sutovsky.
Résultats de la ronde 9 du 1er août 2016 à 10h00
Wojtaszek, Radoslaw 2733 - Bologan, Viktor 2654 : 1-0
(53)
Gambit Benkö
Kovalenko, Igor 2667 - Korobov, Anton 2656 : 0-1
(26)
Chebanenko
Jakovenko, Dmitri 2712 - Matlakov, Maxim 2684 : ½-½(29)
Italienne
Andreikin, Dmitry 2733 - Smirin, Ilia 2676 : ½-½(48)
Sicilienne
Sutovsky, Emil 2622 - Motylev, Alexander 2660 : ½-½(75)
Caro-Kann
 
Les parties du  XVIIe Tournoi Poïkovski 2016
Kovalenko-Korobov
Après 13.Cd2
Kovalenko-Korobov
Après 21.Fc3
Kovalenko-Korobov
Après 24.Dc7

Débutée par 1.c4, un début Anglais, la partie entre Igor Kovalenko et Anton Korobov est ensuite passée par le gambit Dame, puis par une défense semi-Slave, d'une sorte de variante Chebanenko, avant de prendre des allures de défense Hollandaise. A partir du premier diagramme, le grand-maître ukrainien sacrifie un pion pour « pousser » 13...e5!, 14.Fxf5 e4, coupe la retraite du Fou, mais Igor Kovalenko a calculé qu'il pouvait obtenir 4 pions en échange d'une pièce. Donc, 15.Cxe4!? dxe4 16.Dxe4 Dg5 17.Fxh7+ Le quatrième pion. 17...Rh8 18.h4 Dh6 19.Fg6 Cf6 20.De7 Fa5+ 21.Fc3, deuxième diagramme. La Fa5 est en prise, la Tf8 aussi et le Cf7 tout autant ! Et pourtant, 21...Rg8! 22.Fxa5 Dxg6 23.Cb6 Fg4 24.Dc7, troisième diagramme, avec la conclusion 24...Dd3 25.f3 Dxe3+ 26.Rf1 Ff5 0-1 Si, 27.Td1 Cg4! 28.Fe1 (28.fxg4? Fd3+ 29.Txd3 Ce5+) 28...Tae8. Une belle victoire d'Anton Korobov pour achever et remporter brillamment le tournoi !

Anton Korobov, facile...| Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 8 du 31 juillet 2016 à 12h00
Bologan, Viktor 2654 - Kovalenko, Igor 2667 : 1-0
(83)
Française
Korobov, Anton 2656 - Jakovenko, Dmitri 2712 : ½-½(19)
Gambit Dame
Matlakov, Maxim 2684 - Andreikin, Dmitry 2733 : ½-½(26)
Catalane
Smirin, Ilia 2676 - Sutovsky, Emil 2622 : ½-½(20)
Est-Indienne
Motylev, Alexander 2660 - Wojtaszek, Radoslaw 2733 : ½-½(16)
Najdorf 6.h3
Bologan-Kovalenko
Après 46.Cc4
Bologan-Kovalenko
Après 54.Cxc5
Bologan-Kovalenko
Après 60.a6

A voir les nulles en quelques coups s'amonceler les unes sur les autres dans cette huitième ronde, on a cru que la journée allait être très courte. Heureusement, les « mal classés » ne l'entendaient pas de cette oreille et Viktor Bologan et Igor Kovalenko se sont menés une lutte acharnée. Dans une variante fermée de la Française que le Moldave connait bien, les Blancs ont gagné un pion, compensé par la domination des cases blanches par le Letton. Toutefois, dans le premier diagramme après 46.Cc4, il était sans doute temps pour les Noirs de chercher leur salut dans la finale de Dame avec 46...Fxc4!?. Au lieu de ça, après 46...Dd5?!, et malgré le matériel réduit, le Cavalier s'est installé sur la sixième rangée, fameuse depuis la phrase de Wilhelm Steinitz : « Donnez-moi un cavalier en 6e et je gagnerai toutes mes parties. » 47.Cd6 Fd3+ 48.Rb2 Ff5 49.De3 Rf8 50.a5! Avec le non moins fameux « bandit » d'Aaron Nimzowitsch de son commentaire : « le pion passé « est un criminel si dangereux qu'il ne suffit pas de le placer sous surveillance policière » mais qu'il est indispensable de « le mettre en prison » à l'aide d'un bloqueur. Sans cela, l'avancée du pion risque de devenir irrésistible. » 50...Dc6 51.Dc3 Fg4 52.Dc4 Rg7 53.Ce4 Ff3 54.Cxc5, surtout que maintenant ils sont deux - Bonnie and Clyde ? - comme dans le deuxième diagramme. 54...Fd5 55.Db4 Fh1 56.Ra3 Dd5 57.Dc3 Dd1 58.Rb4 De2 59.f4 Fg2 60.a6, troisième diagramme, où toutes les tentatives de barrage sur cases blanches et le manque de temps des Blancs n'éviteront pas la défaite des Noirs.

Radoslaw Wojtaszek POL (2733) | Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 7 du 30 juillet 2016 à 12h00
Jakovenko, Dmitri 2712 - Bologan, Viktor 2654 : 1-0(21)
Ouest-Indienne
Andreikin, Dmitry 2733 - Korobov, Anton 2656 : 1-0(61)
Française
Sutovsky, Emil 2622 - Matlakov, Maxim 2684 : ½-½(23)
Espagnole
Smirin, Ilia 2676 - Motylev, Alexander 2660 : 1-0(40)
Italienne
Kovalenko, Igor 2667 - Wojtaszek, Radoslaw 2733 : ½-½(99)
Anglaise
Jakovenko-Bologan
Après 11.d5
Jakovenko-Bologan
Après 14.Td1
Jakovenko-Bologan
Après 19.De4

La pratique du jeu d'échecs à haut niveau exige de suivre les développements de ses ouvertures au plus près. Viktor Bologan ne l'a certainement pas fait - le Moldave joue peu ces derniers temps - et face à Dmitri Jakovenko ça ne pardonne pas ! Dans le premier diagramme, le Russe vient d'innover avec 11.d5! - on ne connaissait que 11.De2 jusqu'ici - et les Blancs prennent immédiatement l'avantage après 11...exd5 12.exd5 Dxd5 13.O-O Fe7 14.Td1, deuxième diagramme. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, à cause de leur Dame et de leur Roi mal placés, les Noirs n'ont pas de bons coups à leur disposition. Viktor a joué 14...Td8?, mais après 15.Fg5 Dd6 16.Fb5! Un coup qui fait très mal car maintenant tout est cloué ! 16...Dc7 17.Txd8+ Rxd8 18.Td1+ Re5 19.De4! avec une position noire horrible - surtout que le Roi noir est déroqué - comme dans le troisième diagramme. Les Blancs menacent de prendre en e7 puis de gagner une pièce en c6. Jakovenko peut aussi jouer 20.Ff4 et 21.Fd6 qui gagne, ici aussi, une pièce. Le coup de la partie, 19...f6 a permis la réalisation d'une troisième menace. 20.Ff4 Dc8 21.Td6! et Viktor Bologan a abandonné.

Viktor Bologan traverse des turbulences... | Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 6 du 29 juillet 2016 à 12h00
Bologan, Viktor 2654 - Andreikin, Dmitry 2733 : ½-½(69)
Rossolimo
Korobov, Anton 2656 - Sutovsky, Emil 2622 : 1-0(38)
Néo-Grünfeld
Matlakov, Maxim 2684 - Smirin, Ilia 2676 : ½-½(27)
Est-Indienne
Wojtaszek, Radoslaw 2733 - Jakovenko, Dmitri 2712 : ½-½(36)
Gambit Dame
Motylev, Alexander 2660 - Kovalenko, Igor 2667 : 1-0(60)
Française
Korobov-Sutovsky
Après 18.Td7
Korobov-Sutovsky
Après 21.Td5
Korobov-Sutovsky
Après 25...Db4

Le grand-maître ukrainien Anton Korobov est un joueur que nous avons eu l'occasion de rencontrer lors de la Coupe du monde de Tromso 2013, en Norvège, avec Susan Polgar. Anton semblait surpris de se retrouver encore là, au cinquième tour, après avoir éliminé Vasif Durarbayli, Baadur Jobava, Daniil Dubov et Hikaru Nakamura, avant de tomber face au vainqueur Vladimir Kramnik. Il nous avait raconté qu'il n'appréciait pas trop de jouer des tournois aussi sérieux, que c'était pour lui trop de stress et trop de travail, et qu'il préférait rester chez lui, à ne pas faire grand-chose. Toujours est-il que ce grand-maître est un joueur très talentueux. Encore aujourd'hui il va le démontrer de la plus éclatante des manières. Dans le premier diagramme, 18.T1d7! est déjà un joli coup pour prendre le contrôle de la colonne "d". Emil Sutovsky a continué par le correct 18...Txd7 - si 18...Dxc3?? 19.Tc1 +- ; si 18...Fxe5?? 19.Fe3 +- ; pendant que 18...Rf7 revient dans la partie. 19.Dxd7 Rf7 20.Td1 et maintenant la faute : 20...Fxe5?, immédiatement sanctionnée par le splendide 21.Td5!! du deuxième diagramme. Un coup de massue ! 21...exd5 22.Fxd5+ Rf8 - Si, 22...Rg7 23.Fxe5+ Rf8 24.De6 +- - 23.De6 Re8 24.Fxe5 Rd8 25.c4 Db4. Dans le troisième diagramme ce n'est pas tant le matériel qui compte, mais la position des pièces et surtout du Roi noir. Emil sutovsky est sans défense. La suite aurait pu être jouée de plusieurs façons différentes, mais à eux seuls 18.Td7! et 21.Td5!! valaient le déplacement.

Résultats de la ronde 5 du 28 juillet 2016 à 12h00
Sutovsky, Emil 2622 - Bologan, Viktor 2654 : 0-1(36)
Espagnole
Smirin, Ilia 2676 - Korobov, Anton 2656 : 0-1(42)
Najdorf
Matlakov, Maxim 2684 - Motylev, Alexander 2660 : ½-½(22)
Gambit Dame
Andreikin, Dmitry 2733 - Wojtaszek, Radoslaw 2733 : ½-½(26)
Ragozine
Jakovenko, Dmitri 2712 - Kovalenko, Igor 2667 : 1-0(40)
Est-Indienne
Smirin-Korobov
Après 34.Rg1
Smirin-Korobov
Après 38...Tg7
Smirin-Korobov
Après 42...De1

Dans le premier diagramme issu d'une Sicilienne Najdorf après 34.Rg1, Ilia Smirin possède un pion de plus sur l'aile-Dame, passé, mais totalement insuffisant pour contrer la terrible attaque noire d'Anton Korobov sur l'aile opposée. 34...Txh3! Récupère déjà le fantassin sacrifié quelques coups plus tôt. 35.Dxh3 Dxf4 36.a6 Tg3 37.Dh2 De3+ 38.Rh1 Tg7!, deuxième diagramme, les Noirs vont gagner la Dame. 39.Ta1 Th7 40.dxh7+ Cxh7 41.Cb6 Cf6 42.Ta3?! De1 0-1, comme dans le troisième diagramme. Si 43.a7, le grand-maître ukrainien peut même se payer le luxe de ne pas prendre le Fou et jouer 43...Cg4! avec un mat imparable. Grâce à cette victoire, Anton Korobov prend seul les commandes du tournoi après la ronde 5.

Anton Korobov picore...| Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 4 du 26 juillet 2016 à 12h00
Bologan, Viktor 2654 - Smirin, Ilia 2676 : 0-1(24)
Anglaise
Korobov, Anton 2656 - Matlakov, Maxim 2684 : ½-½(31)
Nimzo-Indienne
Wojtaszek, Radoslaw 2733 - Sutovsky, Emil 2622 : 1-0
(41)
Gambit Dame
Kovalenko, Igor 2667 - Andreikin, Dmitry 2733 : ½-½(54)
Chebanenko
Motylev, Alexander 2660 - Jakovenko, Dmitri 2712 : ½-½(22)
Écossaise
Bologan-Smirin
Après 18.dxc4
Bologan-Smirin
Après 23.a4
Bologan-Smirin
Après 24...Fb3

C'est à nouveau Viktor Bologan qui va s'incliner dans la quatrième ronde. Il faut avouer que le Moldave l'a bien cherché. Dans le premier diagramme, les pions blancs ont été joués un peu trop à la légère et la sanction ne va pas se faire attendre très longtemps. Ilia Smirin a continué par le très bon 18...Ce5!, avec ou sans l'échange des Dames le résultat est le même. 19.Dxd8 Txd8 20.Tad1 Fe6 21.Cd5 la perte d'un pion ne pouvait pas être empêchée. 21...Cxd5 22.cxd5 Txd5 23.a4?, deuxième diagramme, Viktor n'était visiblement pas dans son assiette aujourd'hui. Le coup perd un second pion... mais lequel ? 23...Txd1 24.Txd1 Fb3 0-1. Troisième diagramme : si les Blancs défendent le pion a4 par 25.Ta1, une seconde menace, un peu plus voilée, voit le jour sous la forme de 25...Cxf3+! 26.Fxf3 Fxb2 27.Tb1 Fd4+, le coup qui sauve les Fous, 28.Roi où il veut, 28...Fxa4, etc. Cruelle défaite pour Viktor.

Ne manquez pas de rejouer la précoce (22e coup), finale de Tours entre Radoslaw Wojtaszek et Emil Sutovsky, gâchée par le zeitnot tout aussi précoce du grand-maître israélien.

Résultats de la ronde 3 du 25 juillet 2016 à 12h00
Matlakov, Maxim 2684 - Bologan, Viktor 2654 : 1-0(50)
Benoni
Korobov, Anton 2656 - Motylev, Alexander 2660 : ½-½(16)
Défense Slave
Smirin, Ilia 2676 - Wojtaszek, Radoslaw 2733 : ½-½(29)
Najdorf
Sutovsky, Emil 2622 - Kovalenko, Igor 2667 : ½-½(41)
Française
Andreikin, Dmitry 2733 - Jakovenko, Dmitri 2712 : ½-½(27)
Berlinoise
Matlakov-Bologan
Après 24.Fd5
Matlakov-Bologan
Après 28.Txh7
Matlakov-Bologan
Après 32.f4

Journée plutôt calme après une deuxième ronde agitée. Dans le premier diagramme, après 24.Fd5, Viktor Bologan aurait dû jouer 24...g5!, une subtilité par rapport à la partie qui va tout changer. Après l'immédiat 24...cxd2?, Maxim Matlakov a pu continuer par 25.Txf7 Rh8 26.Dxd2 Ce5 - Ici 26...g5 ne revient pas dans la variante précédente après 27.De3 Ce5 28.Txa7 Dxd6 29.Dh3 +- - 27.Txa7 Dxd6 28.Txh7+, deuxième diagramme, avec gain de la Dame [et d'une pièce !] non défendue. 28...Rxh7 29.Fg8+ Rxg8 30.Dxd6 Tc6 31.Dd5+ Rg7 32.f4!, la pointe de la combinaison, troisième diagramme; les Noirs perdent une pièce. Après 32..Fc4 33.Dg2 Tc5 34.fxe5 Txe5 35.Tb7+ Rf8 36.Dh3!, puis quelques échecs de consolation pour atteindre le 40e coup. 36...Tg5+ 37.Rf2 Tf5+ 38.Re1 Ff7 39.Dh6+ Re8 40.Tb8 Rd7, etc. Nous vous conseillons de rejouer cette partie jusqu'à la fin; la façon dont Maxim Matlakov a rendu la Dame pour transposer en finale Tour et pion contre Fou est un exemple de simplicité à suivre.

Résultats de la ronde 2 du 24 juillet 2016 à 12h00
Viktor Bologan2654 - Anton Korobov 2656 : 0-1
(24)
Défense Slave
Alexander Motylev2660 - Dmitry Andreikin2733 : ½-½(12)
Française
Dmitry Jakovenko2712 - Emil Sutovsky2622 : 0-1(38)
Anglaise
Igor Kovalenko2667 - Ilya Smirin2676 : 1-0
(37)
Est-Indienne
Radoslav Wojtaszek2733 - Maxim Matlakov2784 : ½-½(40)
Ragozine

Ronde 2 du XVIIe Tournoi Poïkovski

Motylev-Andreikin
Après 8...d4
Jakovenko-Sutovsky
Après 13...f6
Jakovenko-Sutovsky
Après 22...De6

Dans une défense française avec 3...Cc6, arrivés dans le premier diagramme, Alexander Motylev et Dmitry Andreikin n'ont d'autres choix que de répéter la position 9.Df3+ Re8 10.Dh5+ Rf8 (10...g6 11.Fxg6+ Rd7 12.Fe4 ou 10...Re7 11.Fg5+ Cf6 12.exf6+) 11.Df3+ (11.O-O-O!? était possible cependant...) 11...Re8 12.Dh5+ ½-½

Dans le deuxième diagramme, une partie de fous ! Les 2 pièces blanches au centre sont liées, et Dmitri Jakovenko ne trouve rien de mieux que de mettre une autre pièce en prise par 14.Cd5! exd5 - Si 14...Rd6 15.dxc5+ Rxe5 16.f4+ Rxe4 17.Dd3# - 15.Txc5 dxe4 - Si 15...fxe5 16.Dg5+ gagne la Dame - 16.Thc1 Fe6 - Si 16...fxe5 17.Dg5+ gagne aussi la Dame - 17.De3 Dd6 est incroyablement confus. Nous avons ajouté quelques variantes d'ordinateurs dans le pgn qui démontrent la complexité de ces positions. Passons directement au troisième diagramme après 22...De6 - la machine préférait 22...Dg6!? avec un meilleur jeu noir - Vous ne rêvez pas, les Blancs ont une Tour et un Cavalier de moins pour seulement deux pions ! Et pourtant, après 23.f4! Dg4+ 24.Re3 Re7 tout était encore possible. La suite s'est déroulée sous le signe du zeitnot; Dmitri Jakovenko a certainement laissé passer l'occasion d'obtenir la nulle, et la finale a été remportée par Emil Sutovsky au 38e coup. Un superbe combat ! Ne manquez de rejouer aussi les autres parties, cette deuxième ronde ayant été particulièrement tactique de tous côtés.

Résultats de la ronde 1 du 23 juillet 2016 à 12h00
Viktor Bologan2654 - Alexander Motylev2660 : ½-½(65) Semi-Slave
Anton Korobov 2656 - Radoslav Wojtaszek2733 : ½-½(36) Nimzo-Indienne
Maxim Matlakov2684 - Igor Kovalenko2667 : ½-½(28) Anglaise
Ilya Smirin2676 - Dmitry Jakovenko2712 : ½-½ (25) Berlinoise
Emil Sutovsky2622 - Dmitry Andreikin2733 : ½-½(29) Berlinoise

Ronde 1 du XVIIe Tournoi Poïkovski

Bologan-Motylev
Après 8...b5
Bologan-Motylev
Après 23.Dxe5
Bologan-Motylev
Après 26.Fxh5

Alexander Motylev est un « théoricien », il est d'ailleurs à ce titre l'un des secondants de Sergey Karjakin pour le match de championnat du monde contre Magnus Carlsen. Dans le premier diagramme, issu d'une semi-Slave, le Russe vient d'innover avec le sacrifice de pion 8...b5!? 9.cxb5 c5! La pointe de l'idée du 8e coup, les Noirs réalisent beaucoup plus tôt la poussée qui attaque le centre de Viktor Bologan. 10.Fe2 Fb7 11.Tc1 Tc8 12.Db1 cxd4, etc. avec un milieu de jeu intéressant à rejouer. On devrait certainement revoir ce 8...b5!?. Dans le deuxième diagramme les deux joueurs commençaient sérieusement à manquer de temps et les Blancs viennent de prendre un pion par 23.Dc3xe5. C'était sans compter sur la forte réplique 23...Cg3+! 24.hxg3 Th6+ 25.Dh5 Txh5+ 26.Fxh5, comme dans le troisième diagramme, avec avantage noir selon la machine, mais en fait rien n'est vraiment clair. Alexander Motylev a continué par 26...Dxe3!? - Komodo préférait 26...Dh6 - 27.Ff3 Te8 28.Tc2 Db6 29.Tfc1 Dh6+ 30.Rg1 Db6+, il fallait avant tout atteindre le contrôle du temps... Une fois celui-ci passé, les joueurs ont lutté jusqu'au bout mais sans pouvoir se départager.

Viktor Bologan - Alexander Motylev | Photo http://ruchess.ru
Publié le 31/07/2016 - 10:15 , Mis à jour le 01/08/2016 - 17:59
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment