XVIIIe Tournoi Karpov à Poïkovski

XVIIIe Tournoi Karpov à Poïkovski

Superbe performance d'Emil Sutovsky - le Président de l'Association of Chess Professionals (ACP) depuis 2012 - remporte le XVIII Karpov-Poikovsky au départage devant Evgeniy Najer.

Il y a 18 ans, sur la carte du monde des échecs, le nom d'un petit village perdu dans les marécages de la région autonome de Khanty-Mansiysk (Russie), a été mis sur un pied d'égalité avec les grandes villes échiquéennes : Poikovsky, fondée en 1964 lors de la mise en exploitation des gisements de pétrole de la région. La 18e édition du tournoi international Poïkovski - en l'honneur du 12e champion du monde Anatoly Karpov - se déroule du 18 au 27 avril 2017, avec un jour de repos le 22 avril.

Compétition en 9 rondes à la cadence de 100 minutes pour 40 coups, plus 50 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Site officiel http://ruchess.ru et aussi http://ермак-инфо.рф/turnir-2017/ ou encore http://papinchess.ru avec parties en direct à 12h00 (9e ronde à 10h00). Résultats, classements et statistiques sur www.chess-results.com

Ce tournoi a été remporté par plusieurs joueurs du top mondial comme Sergey Karjakin, Peter Svidler, Alexander Grischuk, Alexander Morozevich, Dmitry Jakovenko, Alexeï Shirov, Etienne Bacrot... L'Ukrainien Anton Korobov l'a emporté en 2015 et 2016. Le Moldave Viktor Bologan est le recordman de l'épreuve avec 3 victoires. Le tournoi est organisé en coopération avec l'Association of Chess Professionals (ACP), qui cette année a invité le grand-maître espagnol David Anton Guijarro.

Ernesto Inarkiev, Dmitry Jakovenko, Daniil Dubov, Maxim Rodshtein, Anton Korobov.
Evgeniy Najer, David Anton, Viktor Bologan, Emil Sutovsky, Sergei Zhigalko.
Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf. +/-
1 Sutovsky, Emil 2650 7.0/9 X 1 1 ½ 1 1 ½ ½ ½ 1 2902 +29
2 Najer, Evgeniy 2679 7.0/9 0 X 1 1 1 ½ 1 1 ½ 1 2898 +25
3 Korobov, Anton 2695 6.0/9 0 0 X ½ 1 1 ½ 1 1 1 2802 +13
4 Inarkiev, Ernesto 2727 5.0/9 ½ 0 ½ X 1 ½ 0 1 ½ 1 2716 -2
5 Rodshtein, Maxim 2701 4.0/9 0 0 0 0 X ½ 1 ½ 1 1 2633 -8
6 Anton Guijarro, David 2679 4.0/9 0 ½ 0 ½ ½ X ½ ½ ½ 1 2635 -5
7 Jakovenko, Dmitry 2718 4.0/9 ½ 0 ½ 1 0 ½ X ½ ½ ½ 2631 -11
8 Zhigalko, Sergei 2639 3.5/9 ½ 0 0 0 ½ ½ ½ X 1 ½ 2603 -4
9 Dubov, Daniil 2660 3.0/9 ½ ½ 0 ½ 0 ½ ½ 0 X ½ 2555 -12
10 Bologan, Victor 2640 1.5/9 0 0 0 0 0 0 ½ ½ ½ X 2410 -24
Résultats de la ronde 9 du 27 avril 2017 à 10h00
Zhigalko, Sergei 2639 - Najer, Evgeniy 2679 : 0-1
(48)
Caro-Kann
Korobov, Anton 2695 - Inarkiev, Ernesto 2727 : ½-½
(22)
Nimzo-Indienne
Jakovenko, Dmitry 2718 - Sutovsky, Emil 2650 : ½-½(18)
Est-Indienne
Anton Guijarro, David 2679 - Rodshtein, Maxim 2701 : ½-½(45)
Début Larsen
Dubov, Daniil 2660 - Bologan, Victor 2640 : ½-½(52)
Anglaise
 
Les parties du XVIIIe Tournoi Karpov à Poïkovski
Zhigalko-Najer
Après 33...h5
Zhigalko-Najer
Après 41...Ta3
Zhigalko-Najer
Après 48...Te4

Il était difficile pour Sergei Zhigalko, en grand zeitnot, d'éviter de perdre du matériel dans le 1er diagramme. 34.g4?! - le module d'analyse proposait une variante compliquée avec 34.cxb6!? Txc1+ 35.Rf2 Tb8 36.Ta7 Tc5 37.C4b3 Cxb3 38.Cxb3 Tc2 39.b7 pour tenir la position noire en respect - 34...hxg4 35.Fxg4 Txc5 36.Txc5 Fxc5 Les Noirs ont récupéré leur pion de retard, mais après 37.Fe2 Fxd4 38.exd4 Cc6 39.h5 Ff5 40.Cb3, Evgeniy Najer se retrouve avec un pion de plus sur 40...Txa2. La partie a continué par 41.Fb5 Ta3, comme dans le 2e diagramme, avec des pions blancs totalement indéfendables. 42.Fxc6 Txb3 43.Td8+ Rh7 44.Td7 Tb4 45.Txf7 Txd4 46.Rf2 Rg8 47.Td7 Tf4+ 48.Rg3 Te4 0-1, comme dans le 3e diagramme, il n'y a plus rien à faire pour les Blancs. Une victoire qui permet à Evgeniy Najer de rejoindre Emil Sutovsky en tête du classement final, mais deuxième au départage, malgré une victoire de plus, pour un Sonneborn-Berger (1er critère du départage) supérieur : 30,25 pour le GM israélien et 27,50 pour le GM russe. Emil Sutovsky a participé à neuf reprises au Poïkovsky, la première fois en 2007, mais c'est sa première victoire !

Résultats de la ronde 8 du 26 avril 2017 à 12h00
Najer, Evgeniy 2679 - Korobov, Anton 2695 : 1-0
(96)
Française
Inarkiev, Ernesto 2727 - Jakovenko, Dmitry 2718 : 0-1
(55)
Bogo-Indienne
Sutovsky, Emil 2650 - Anton Guijarro, David 2679 : 1-0
(31)
Caro-Kann
Rodshtein, Maxim 2701 - Dubov, Daniil 2660 : 1-0
(62)
Catalane
Bologan, Victor 2640 - Zhigalko, Sergei 2639 : ½-½(32)
Svechnikov

Voilà comment Emil Sutovsky - Président de l'Association of Chess Professionals (ACP) depuis 2012 - a pratiquement remporté le tournoi une ronde avant la fin. Dans le diagramme ci-contre, David Anton aurait pu conserver un avantage par 22...Cxd4! 23.Df6 0-0. Au lieu de ça, soucieux de son Roi, l'Espagnol a joué d'abord 22...0-0? pour subir une attaque irrésistible par 23.Cf6+ Rg7 24.Cxh5+! gxh5 25.Cxf5+ exf5 26.Dxf5 Tfe8 27.Df6+ Rh7 28.e6! avec la terrible menace 29.Tc5 et 30.Txh5+ (ou 30.Tg5). 1-0 quelques coups plus tard.

Sutovsky-David Anton
Après 22.Ce4

Emil Sutovsky | Photo http://papinchess.ru
Najer-Korobov
Après 16.Cc1
Najer-Korobov
Après 19...Fa3
Najer-Korobov
Après 24...Fe7

Quand Anton Korobov joue la défense française, ça ressemble plutôt à une attaque française ! 16...Cc3+!? 17.bxc3 bxc3+ 18.Cb3 «Et c'est pas fini.» 18...Txb3+!? 19.axb3 Fa3, 2e diagramme. Face à la menace 20...Fb2 et 21...Da1# Evgeniy Najer doit lâcher du lest par 20.Fb6! Dxb6 21.Dxc3 O-O. La partie a continué avec 22.Cg5 Tc8 23.Dd3 g6 24.Th2 Fe7, 3e diagramme. Et là, selon le module d'analyse, les Blancs auraient pu prendre un avantage décisif par 25.Dh3 h6!? (25...Cxe5 26.h5 +-) 26.h5 Ff8 27.hxg6 fxg6 +-. Najer a joué 25.Dxa6 Dc7 26.Da1 Db6 27.h5 et l'attaque d'Evgeniy Najer pouvait reprendre. La suite de la partie est restée tranchante jusqu'au contrôle du 40e coup; les Blancs conservant une qualité de plus. Néanmoins, Anton Korobov ne baisse pas les bras, bien que le module oscille entre +3.00 et +4.00, oppose une forte résistance, force Evgeniy Najer a batailler et transpose dans une finale Tour et Fou de couleur opposée avec 2 pions de plus pour le Russe. Aux alentours du 70e coup il n'y a plus que l'incrément, Najer commence à manquer de temps, Anton Korobov joue avec les nerfs de son adversaire en menaçant d'un pat, mais le Russe réussit finalement à vaincre son adversaire au 96e coup. Un très beau combat !

Résultats de la ronde 7 du 25 avril 2017 à 12h00
Jakovenko, Dmitry 2718 - Najer, Evgeniy 2679 : 0-1(23)
Anglaise
Anton Guijarro, David 2679 - Inarkiev, Ernesto 2727 : ½-½(52)
Ragozine
Dubov, Daniil 2660 - Sutovsky, Emil 2650 : ½-½(26)
Anglaise
Rodshtein, Maxim 2701 - Bologan, Victor 2640 : 1-0
(39)
Est-Indienne
Korobov, Anton 2695 - Zhigalko, Sergei 2639 : 1-0
(67)
Ouest-Indienne
Jakovenko-Najer
Après 16...Fe6
Jakovenko-Najer
Après 21.Rg2
Jakovenko-Najer
Après 23...Da6

Dans le premier diagramme on peut se demander comment Dmitry Jakovenko a pu se mettre si vite dans cette mauvaise situation. Pourtant, Jakovenko n'est pas n'importe qui. En 2008, avec un classement Elo de 2737, il entre dans les 10 meilleurs joueurs du monde. En décembre 2008 il remporte le grand prix FIDE à Elista, et en 2012 il remporte le championnat d'Europe individuel à Plovdiv. Ici, les Blancs renoncent à défendre leur pion c4 par 17.b3, sur quoi le module n'hésite pas une seconde à donner la Dame par 17...dxc3 18.Txd8 Tfxd8 19.Tc1 Td2 20.Dxc7 Tbd8 avec invasion de la position blanche. Cependant, sur 17.Tf2 Fxc4 18.Ff1 Fxf1 19.Rxf1 Dc8 20.Cb1 Da6+ 21.Rg2, comme dans le 2e diagramme, les Blancs lâchent un second pion après 21...Dxa2 22.Dc1 Tb4 23.Td3 Da6 et, dans le 3e diagramme, Dmitry Jakovenko dépose les armes. ...Tfb8, ...c6-c5-c4 ou ...d3 avec ouverture de la diagonale au Fg7 sont au menu dévastateur d'Evgeniy Najer. Un véritable massacre !

Evgeniy Najer | Photo http://papinchess.ru

Viktor Bologan a profité de l'ordre des coups 1.d4 d6 2.Cf3 Cf6 3.c4 g6 4.Cc3 pour transposer dans la défense Est-Indienne avec une option supplémentaire pour les Noirs : 4...Ff5!?, jouée aussi par Fabiano Caruana, Laurent Fressinet, Alexander Morozevich et MVL, pour empêcher la poussée immédiate e4. Sur 5.h3 Ce4 6.Db3 Dc8, l'objectif des Noirs était atteint : fuir les grandes lignes théoriques. Une partie instructive qui s'est achevée de façon violente : 38.Th7+ Rg8 39.Th8+! 1-0 Les Noirs perdent la Tour après 39...Rg7 40.Dxf8+ (il y a même un mat avec 40.e3!) 40...Rxg6 41.Dxe7, etc.

Rodshtein-Bologan
Après 37...Dd2

Maxim Rodshtein | Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 6 du 24 avril 2017 à 12h00
Najer, Evgeniy 2679 - Anton Guijarro, David 2679 : ½-½(40)
Caro-Kann
Inarkiev, Ernesto 2727 - Dubov, Daniil 2660 : ½-½
(27)
Espagnole
Sutovsky, Emil 2650 - Rodshtein, Maxim 2701 : 1-0
(36)
Espagnole
Zhigalko, Sergei 2639 - Jakovenko, Dmitry 2718 : ½-½(44)
Espagnole
Bologan, Victor 2640 - Korobov, Anton 2695 : 0-1
(44)
Rossolimo
Sutovsky-Rodshtein
Après 20...bxc4
Sutovsky-Rodshtein
Après 31.cxb4
Sutovsky-Rodshtein
Après 36.Td6

Dans le 1er diagramme les Noirs viennent de prendre en b4, et au lieu de reprendre immédiatement, presque tous les prochains coups des Blancs vont gagner un tempo par une menace. 21.Tfd1 menace 22.Dd3. 21...Thd8 22.Ta7 menace 23.Dd2. 22...Df6 23.Ta6 menace de prendre en d6. 23...Fc8 24.Tc6 menace 24...Fc5. 24...Fb7 25.Tb6 renouvelle la menace 25...Fc5. 24...De7 26.Ca5?! Dc7?! 27.Dxb5 menace 28.Cxb7. 27...Fa8 28.Tdxd6 Dxd6 29.Txd6 Txb5 30.Txd8 Txa5 et enfin : 31.cxb4 comme dans le 2e diagramme, avec un pion de plus, la paire de Fous et un Ch7 hors-jeu la cause est entendue. Maxim Rodshtein, en grand zeitnot, a continué par 31...Ta2 32.Fb3 Ta1+ 33.Rh2 Fc6 34.Fc5 Cf6 35.Ff8+! Rh7 36.Td6 1-0, 3e diagramme. Une jolie partie d'Emil Sutovsky.

Après avoir raté son départ, Anton Korobov revient en trombe | Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 5 du 23 avril 2017 à 12h00
Dubov, Daniil 2660 - Najer, Evgeniy 2679 : ½-½(52)
Anglaise
Rodshtein, Maxim 2701 - Inarkiev, Ernesto 2727 : 0-1
(47)
Ragozine
Sutovsky, Emil 2650 - Bologan, Victor 2640 : 1-0
(47)
Espagnole
Anton Guijarro, David 2679 - Zhigalko, Sergei 2639 : ½-½(45)
Ouest-Indienne
Jakovenko, Dmitry 2718 - Korobov, Anton 2695 : ½-½(46)
Française

Cela fait des années que nous suivons le tournoi Karpov-Poikovsky. Son point fort c'est l'engagement des participants; le nombre de parties décisives étant souvent supérieur à la moyenne des autres tournois de ce niveau. Seulement 10 nulles sur 25 parties après la ronde 5 dans ce catégorie 18. Il y a beaucoup à apprendre en analysant ces parties. De plus, on y découvre des sous-variantes d'ouvertures intéressantes. Par exemple, aujourd'hui, en à peine 10 coups, la défense Ragozine de Rodshtein - Inarkiev était sortie des bases de données. Idem pour la Française Steinitz de Jakovenko - Korobov. Pareil pour l'Ouest-Indienne d'Anton - Zhigalko. Seulement 7 coups théoriques pour l'Anglaise de Dubov - Najer. Et que dire de la variante Zaitsev et/ou Karpov de l'Espagnole de Sutovsky - Bologan qui entrait en terra incognita en quelques coups.

Emil Sutovsky | Photo http://papinchess.ru
Résultats de la ronde 4 du 21 avril 2017 à 12h00
Najer, Evgeniy 2679 - Rodshtein, Maxim 2701 : 1-0
(45)
Italienne
Inarkiev, Ernesto 2727 - Sutovsky, Emil 2650 : ½-½(25)
Est-Indienne
Zhigalko, Sergei 2639 - Dubov, Daniil 2660 : 1-0
(70)
Caro-Kann
Korobov, Anton 2695 - Anton Guijarro, David 2679 : 1-0
(59)
Hollandaise
Bologan, Victor 2640 - Jakovenko, Dmitry 2718 : ½-½
(11)
4 Cavaliers
Korobov-David Anton
Après 31.Cxg1
Zhigalko-Dubov
Après 21...Cxe5
Zhigalko-Dubov
Après 26...Dc7

  • La défense Hollandaise de David Anton n'a pas résisté aux assauts d'Anton Korobov. Si l'ouverture n'a guère posé de problèmes particuliers, « l'attaque » noire sur l'aile-Roi a complètement dénudé le Roi de l'Espagnol. Ajoutons à cela « qu'un Cavalier en 3 du Cavalier (b3, b6, g3, g6) est toujours mal placé » - ici en b6 - et David Anton jouait pratiquement avec une pièce de moins. La position du 1er diagramme après 31.Cxg1 est éloquente. 1-0 au 59e coup.
  • Peu avant d'arriver au 2e diagramme, Daniil Dubov avait sacrifié son pion b7 pour attirer la Dame blanche en terrain miné. Par son dernier coup, 21...Cxe5, le Russe vient de récupérer son pion car si maintenant 22.Txe5?! Dd6 gagne la qualité. En effet, si la Tour se retirer (ou est soutenue par l'autre Tour), la Dame est perdue sur 23...Tfb8. Toutefois, le Biélorusse Sergei Zhigalko avec un as caché dans sa manche : 22.Cxe6! fxe6 23.Txe5 Dd6 24.Tae1, et maintenant 24...Tfb8 ne fonctionne plus à cause de 25.Txe6!. La partie a continué par 24...Dc5 25.T5e2 Ta7 26.b4! Dc7?!, 3e diagramme et les Blancs restent avec un avantage décisif après 27.Dxc7 Txc7 28.Txe6 Cf5 29.Cf4 Txc3 30.Cxd5, etc. avec deux pions de plus ce n'est plus qu'une affaire de technique. 1-0 au 70e coup.
Sergei Zhigalko - Daniil Dubov | Photo http://ермак-инфо.рф
Résultats de la ronde 3 du 20 avril 2017 à 12h00
Inarkiev Ernesto2727-
Bologan Victor2640:
1-0
(41)
Anglaise
Sutovsky Emil2650-
Najer Evgeniy2679:
1-0
(35)
Najdorf 6.Fg5
Rodshtein Maxim2701-
Zhigalko Sergei2639:
½-½(44)
Ouest-Indienne
Dubov Daniil2660-
Korobov Anton2695:
0-1
(47)
Najdorf 6.g3
Anton Guijarro David2679-
Jakovenko Dmitry2718:
½-½(41)Gambit Dame
Dubov-Korobov
Après 26.Cf5
Dubov-Korobov
Après 31.Ff4
Dubov-Korobov
Après 36.De6

La lutte entre Daniil Dubov et Anton Korobov vaut le détour. Issue d'une Sicilienne Najdorf avec 6.g3 - habituellement calme - tout va dégénérer à partir du 1er diagramme après 26.Cf5 avec 26...Txf5! 27.Fd4 un coup intermédiaire nécessaire qui offre cependant l'occasion aux Noirs de sacrifier leur Dame par 27...Dxd4!? 28.Dxd4 Tf4 29.c4 Txh4+ 30.Rg1 Fxg5 31.Dxd6 Ff4, 2e diagramme. 32.De6+! Un échec indispensable pour repousser le Roi en h8 ! 32...Rh8 33.De7 Fxh2+ 34.Rf2 Tf4+ 35.Re3 Tf7 36.De6, 3e diagramme. Revenons quelques coups en arrière et imaginons une Dame blanche en e7 sans avoir joué 32.De6+!. Les Noirs joueraient alors 36...Cf4! (impossible ici à cause de 37.Dxe5+!) 36.Db6 Cxg2+ 37.Re2 Cxe1 38.Txe1 Fxe4 avec un avantage matériel décisif. La partie a continué par 36...Tf6 37.De7 Ff4+ 38.Re2 Tf7 39.De6 Tfc8!? Anton Korobov refuse la répétition et joue pour le gain, même si la position est - selon le module d'analyse - plus ou moins équilibrée.

Une décision qui va se révéler des plus judicieuses grâce au zeitnot qui affecte Daniil Dubov. 40.Fh3? abandonne le pion e4, que le grand-maître ukrainien s'empresse de prendre par 40...Fxe4. 41.Cc5 Ff3+ 42.Rf2 Fc6! et dans le diagramme ci-contre la Dame blanche n'a aucune case ! 43.Re2 Td8 menace un mat en 3 coups par 44...Td2+ 45.Rf1 Cg3+ 46.Rg1 Cf3#. Donc 44.Ta2, mais 44...Cg7 récupère la Dame avec des intérêts. 45.Dxf7 Cxf7 46.Txa6 Ce5 47.Rf1 Tf8 et Daniil Dubov a jeté l'éponge.

Dubov-Korobov
Après 42.Fc6!

Vue de la ronde 3 | Photo http://ермак-инфо.рф
Résultats de la ronde 2 du 19 avril 2017 à 12h00
Bologan, Victor
2640-Anton Guijarro, David
2679:0-1 (32) Hollandaise
Jakovenko, Dmitry
2718-Dubov, Daniil
2660:½-½(18) Nimzo-Indienne
Korobov, Anton
2695-Rodshtein, Maxim
2701:1-0 (38) Néo-Grünfeld
Zhigalko, Sergei
2639-Sutovsky, Emil2650:½-½(104) Najdorf 6.Fe3
Najer, Evgeniy
2679-Inarkiev, Ernesto
2727 :1-0 (30) Écossaise
Bologan-Anton
Après 16...exf5
Bologan-Anton
Après 22...Fe6
Bologan-Anton
Après 30...Txe4

L'art de la défense par David Anton Guijarro : David Anton est un adepte de la Hollandaise; une défense avec laquelle il a de bons résultats. Après 1.d4 f5 2.Cf3 Cf6 3.g3 g6 4.Fg2 Fg7 5.O-O O-O et ici Victor Bologan lui a joué un coup « à lui » : 6.c3!?, et sur 6...e6 7.c4!? ce qui a donné après 7...d6 8.Cc3, une position habituelle mais avec un demi-coup de moins pour les Blancs. Une idée que nous aurions bien du mal à expliquer. Le GM espagnol a continué par 8...Ce4, au lieu 8...Cc6 9.d5 Ce5 10.Cd4, etc. comme dans Bologan, V (2661)-Bartel,M (2641) Dubai UAE 2014, 1-0 (57), et les joueurs étaient « hors-book ». Tout va s'accélérer à partir du 1er diagramme après 16...dxc3. Victor Bologan n'est pas du genre à reculer et préfère donc sacrifier une pièce par 17.exf5!? plutôt que jouer 17.Cb1. Si la différence d'activité entre les pièces blanches et les pièces noires est criante, une pièce reste une pièce. Donc, 17...cxd2 18.fxg6 Ce5 19.gxh7+ après une longue réflexion. 19...Rh8 20.Txd2 Dg5 a tempo. 0h23-0h50. Comme hier face à Daniil Dubov, l'Espagnol doit se défendre contre un sacrifice de pièce pour deux pions. 21.Tf4 c6 22.Td6 Fe6. Calmement les Noirs sortent leurs pièces, rattrapent leur retard de développement, et les compensations blanches pour la pièce sacrifiée apparaissent de plus en plus nébuleuses. 2e diagramme. 0h14-0h39. 23.Dc1 Cf7 24.Td3 Tad8 25.h4 Db5. Les pendules affichent les difficultés blanches à trouver du jeu : 6'12"-29'33". 26.Tb4 Da5 27.Txb7. Les Blancs ont maintenant 3 pions pour la pièce, mais les Noirs ont eu le temps de regrouper leurs forces et lancent la contre-attaque. 27...Txd3 28.exd3 Fd5! 29.Fe4?! joué avec seulement 3'20" dégarni un peu plus le Roi blanc. 29...Fxe4 30.dxe4 Txe4, comme dans le 3e diagramme. 31.Dxc6? La dernière faute. 31...De1+ 32.Rh2 Te2+ 1-0. Sur 33.Rh3 Df1+ 34.Rg4 Ce5+ gagne la Dame et le mat n'est pas loin non plus.

Dans cette position symétrique à matériel égal, Anton Korobov vient de jouer 36.Ce5. Son adversaire du jour, Maxim Rodshtein, est en zeitnot avec environ 1 minute à la pendule, ne voit pas la menace et continue par 36...Rf8??. Les Blancs jouent et gagnent par 37.Cxf7! Fxf7 38.Fd8 1-0, le pion b6 tombe et la position noire s'écroule devant le pion passé des Blancs sur la colonne "b".

Korobov-Rodshtein
Après 36.Ce5

David Anton Guijarro | Photo http://ермак-инфо.рф
Résultats de la ronde 1 du 18 avril 2017 à 12h00
Inarkiev, Ernesto 2727-Zhigalko, Sergei 2639
:
1-0
(42)
Anglaise
Rodshtein, Maxim 2701
-Jakovenko, Dmitry 2718
:
1-0
(70)
Anglaise
Najer, Evgeniy 2679
-Bologan, Victor 2640
:
1-0
(32)
Défense Moderne
Dubov, Daniil 2660
-Anton Guijarro, David 2679
:
½-½
(32)
Anglaise
Sutovsky, Emil 2650
-Korobov, Anton 2695
:
1-0
(24)
Sicilienne 5...Cbd7

Pour sa première partie au Poïkovski, l'Espagnol David Anton a dû faire face à un sacrifice de pièce pour 2 pions de la part de Daniil Dubov, sur un Roi noir resté au centre. La rencontre s'est achevée par une répétition des coups dans une position légèrement favorable aux Noirs. A voir aussi la partie entre Maxim Rodshtein et Dmitry Jakovenko pour le principe qui consiste à « découvrir une faiblesse ». La manœuvre 22. e4! fxe4 23.Cxe4, etc. est instructive pour découvrir la faiblesse d'un pion en e6... qui finira par tomber au 44e coup.

Sutovsky-Korobov
Après 21...exf6?
Najer-Bologan
Après 28....Tfb8

  • Victoire expéditive d'Emil Sutovsky sur le tenant du titre Anton Korobov. Dans le diagramme de gauche les Noirs viennent de commettre une grave erreur en prenant par 21...exf6?. Sutovsky va alors jouer du Roi pour révéler la position précaire du Roi noir par 22.gxf6 Rg8 23.Rg2 Fe5 24.Rh3! 1-0. La menace 25.Dg1+ avec invasion de la Dame, couplée à l'irruption de la Tour en b7 est sans appel.
  • La fin de partie entre Evgeniy Najer et Victor Bologan dans le diagramme de droite est facile à voir : 29.Txb5! Txb5 30.Ff1 Tab8 31.Cxb5 Txb5 32.Dd3 1-0. Il n'y a aucun moyen de sauver la Tour.
Vue de la ronde 1 | Photo Jeroen Van Den Berg
Publié le 27/04/2017 - 08:00 , Mis à jour le 27/04/2017 - 15:18
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment