Yermolinsky-Cartagena
Dans une défense Grünfeld, une lutte classique contre le centre blanc s'engage, puis les Blancs abandonnent leur pion central pour lancer une attaque directe sur le Roi noir. Instructif !
Accès abonnés
► Cet article est accessible aux abonnés au service Vidéos.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Les réactions (3)
PoleNord - 18/01/2014 21:27
Bonjour Marc
A quoi sert le coup 8) Ff1-e2 mis à part d'accélérer le roque des Blancs ?
Est-il possible de jouer à la place 8) Fc1-e3 défendant au passage le pion D4 et ensuite le coup 9) Ff1-d3 ??

MarcQuenehen - 18/01/2014 17:43
Bonjour popodu29,

Votre question est très importante.
Après 12.e5 vous envisagez certainement de poursuivre par 13.d6 créant ainsi un puissant pion passé protégé en territoire ennemi.
Mais les Noirs peuvent réagir par 12...Dg7 et en cas de 13.d6 alors 13...Cc6 attaque le protecteur du pion passé sans qu'il ne puisse être lui même défendu à temps.

popodu29 - 18/01/2014 13:42
Bonjour Marc, très intéressante position.

Mais que pensez-vous, après 11...Dxf6 de 12.e5 chassant la dame et de l'avancée dangereuse du pion en d6 ? comment les noirs peuvent réagir ? Merci.