1er Tournoi fermé du Barreau de Paris

Sergey Fedorchuk (au centre) entouré de ses rivaux et de Joël Gautier (avec la cravate).
D’un Maître à l’autre, par Joël Gautier, président du club d’échecs du Barreau de Paris. L’Ukrainien Sergey Fedorchuk a remporté la 1er édition de ce tournoi fermé à normes de GMI et de MI.


Le tournoi s’est déroulé à la Maison du Barreau, dans le 1er arrondissement, du 16 au 20 décembre. Il a vu la confrontation de GMI aguerris et de jeunes espoirs très forts, représentés par Marc’Andria Maurizzi, Guillaume Lamard ou encore le jeune Malgache Fy Antenaina Rakotomahoro. L’initiative revenait à l’Association des Joueurs d’Echecs du Barreau de Paris, et notamment Maître Joël Gautier. Cet avocat passionné est aussi un expert dans ce domaine. Licencié FFE, son classement Elo frôle les 2000 points...

Tournoi de GMI - du 16 au 20 décembre 2019 - catégorie 11 (moyenne Elo à 2451)

Stratégie de tournoi

La compétition a tenu toutes ses promesses. Les trois GMI invités, habitués des tournois français, étaient l’Ukrainien Sergey Fedorchuk, l’Azéri Namig Guliyev et l’Italien Alberto David. Favori, Fedorchuk s’est imposé en finissant seul 1er, invaincu avec 7/9. L’Ukrainien a fait étalage de sa connaissance des ouvertures et de sa science du combat. Sa stratégie de tournoi a parfaitement fonctionné. Il a annulé son choc de la 1re ronde contre David. Il s’est détaché seul en tête en enchaînant cinq victoires, aux rondes 2 à 6. Il a ensuite géré son avance au classement, annulant ses trois derniers duels contre Guliyev, Maurizzi et le MI Lucas Di Nicolantonio.

David a terminé solidement 2e au départage, ex aequo avec Maurizzi et Lamard. Le Cannois a réussi un excellent tournoi. Il a réalisé sa 3e et dernière norme de maître international, synonyme de titre ! Guillaume pouvait même viser la norme de GMI, pour laquelle il était encore en course à la dernière ronde. Il avait les Noirs, mais il n’a pas réussi à forcer le gain contre Quentin Loiseau (0,5-0,5).

Il faut bien sûr saluer la performance de Marc’Andria. Comme Guillaume, le jeune Corse a échoué sur le fil pour la norme de GMI après avoir commencé avec 4/5. On peut saluer son attitude exemplaire et sa combativité, et déjà sa prise de risques à la ronde 6 contre Guliyev. Marc’Andria a refusé la proposition de nulle de son adversaire au 11e coup, pour se lancer à l’attaque (cf. analyse). Il voulut absolument battre l’un des GMI. Il perdit cette partie. Même s’il a raté son objectif, il a réalisé un fort tournoi. A 12 ans, ses performances de haute volée lui promettent un bel avenir.

Sergey Fedorchuk (au centre) entouré de ses rivaux et de Joël Gautier (avec la cravate).

Namig Guliyev grand-maître international commente

M.’ A. Maurizzi – N. Guliyev ; Défense Sicilienne [B81]
Marc’Andria Maurizzi face à Lucas Di Nicolantonio.

La revue Europe-Echecs
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
Abonnement à la revue Europe-Echecs
6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess »
https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
SimpleChess Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
SimpleChess App Store
https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (0)

  • Aucune réaction pour le moment